CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Philippe Mareuil
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Takashi Shimura



Date et Lieu de naissance : 12 mars 1905 (Asago, Japon)
Date et Lieu de décès : 11 février 1982 (Tokyo, Japon)
Nom Réel : Shoji Shimazaki (志村乔)

ACTEUR
Image
1950 Rashomon (Rashômon / 羅生門) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune, Machiko Kyô & Masayuki Mori
Image
1954 Godzilla (Gojira / 哥斯拉) de Ishirô Honda avec Akira Takarada, Akihiko Hirata & Fuyuki Murakami
Image
1963 Entre le ciel et l’enfer (tengoku to jigoku / 天国と地獄) de Akira Kurosawa avec Tatsuya Nakadai
Image
1967 L’empereur et le général (nihon no ichiban nagai hi / 日本のいちばん長い日) de Hihachi Okamoto

Issu d’une longue lignée de samouraïs, Takashi Shimura est né le 12 mars 1905, à Asago, ville japonaise de la préfecture de Hyôgo. Il s’intéresse rapidement au métier de comédien et, dès l’université, il monte une troupe de théâtre amateur avant de rejoindre, plus tard, une troupe de professionnels. En 1935, il signe un contrat avec le studio de cinéma Kinema Shinko. Huit ans plus tard, il obtient un contrat à long terme avec Toho Studios ou sa carrière va véritablement évoluer avec Akira Kurosawa.

Pour son premier film avec Kurosawa, «La légende du grand judo» (1943), Takashi Shimura est Murai Hansuke, un professeur de jiu-jitsu. S’ensuit une très longue collaboration entre les deux hommes puisque Takashi tourne dans presque tous les films du grand Maître et obtient, grâce à lui, ses plus grands rôles. On peut citer «L’ange ivre» (1948), où il est Sanada, médecin et alcoolique, qui soigne un jeune voyou blessé par balle (Toshiro Mifune remarquable), en le soignant, il découvre qu’il est atteint de tuberculose, mais le jeune homme ne veut rien entendre et refuse les soins. Akira Kurosawa tient à nous montrer les désastres de la guerre avec le drame «Le duel silencieux» (1948), lors de la guerre du Pacifique deux médecins père et fils, Takashi Shimura et Toshiro Mifune, opèrent les blessés, le père, apprend bien tardivement que son fils est contaminé de la syphilis après avoir opéré un blessé atteint de cette maladie. Dans le drame social et policier «Le chien enragé» (1949), dans le Japon d’après-guerre, il campe un policier qui se fait subtiliser son arme, lors de son enquête dans les bas-fonds de Tokyo, il côtoie la misère d’une population qui survit difficilement à la défaite de son pays. Akira Kurosawa dépeint à nouveau l’après-guerre avec «L’idiot» (1951), de retour de la guerre Kameda, Masayuki Mori, atteint d’épilepsie et plongé dans un univers destructeur est attiré par Ayako, Yoshiko Kuga, la fille de Ono, Takashi Shimura. Notre acteur est extraordinaire d’humanité et livre une émouvante performance dans «Vivre» (1952), il y incarne un fonctionnaire à la retraite qui atteint d’un cancer consacre ses dernières forces à la création d’un terrain jeu pour les enfants de son quartier.

En 1954, c’est la consécration, Takashi Shimura joue dans deux grands films qui font sa renommée internationale. D’abord «Godzilla» de Ishirô Honda, il joue le professeur Yamane un paléontologue qui se bat pour que l’on étudie et comprendre Godzilla plutôt que l’exterminer, puis «Les sept samouraïs» de Akira Kurosawa, dans le rôle du vieux samouraï Kambei, recruté pour monter une équipe de mercenaires afin de défendre un village de paysans contre un horde de bandits qui pillent les campagnes environnantes. En 1956, dans la nouvelle version de Godzilla «Godzilla, roi des monstres!» de Ishirô Honda, il interprète une nouvelle fois le professeur Yamane.

Dans les années 1960/70, sa filmographie s’enrichie d’une soixantaine films avec une panoplie de rôles d’inégale valeur. Takashi Shimura endosse tous les costumes: agent administratif, paléontologue («Le choc des planètes» - 1962), le roi Raksha agonisant dans («Le grand bandit» - 1963), prêtre, maître d’armes, amiral, docteur, et bien d’autres rôles liés souvent à son âge. Atteint d’emphysème, Takashi Shimura meurt le 11 février 1982 à Tokyo. Son jeu sobre et décontracté était très apprécié des cinéphiles. Il était une immense star au Japon et, avec Toshiro Mifune, l’acteur japonais le plus connu en occident.

© Gary RICHARDSON

copyright
1935Chuji uridasu (忠次成名记 ) de Mansaku Itami avec Mineko Môri
1936Capricieux jeune homme ( akanishi Kakita / 赤西蛎太 ) de Mansaku Itami avec Shôsaku Sugiyama
L’élégie de Naniwa / L’élégie d’Osaka ( Naniwa erejî / Naniwa hika / 浪华悲歌 ) de Kenji Mizoguchi avec Seiichi Takegawa
Chūretsu nikudan sanyūshi ( 忠烈肉弹三勇士 ) de Masahiro Makino avec Yoichi Mizuhara
CM Akagaki Genzô – de Yoshio Hirao avec Eitarô Shimizu
1937Taki no shiraito ( 瀑布的白线 ) de Goro Hirose avec Mitsue Hisamatsu
Le duel de Takadanobaba ( chikemuri Takadanobaba / kettô Takadanobaba / 血煙高田の馬場 ) de Hiroshi Inagaki & Masahiro Makino avec Tsumasaburo Bando
Jiraiya / Ninjutsu sanyôden – de Masahiro Makino avec Reiko Hoshi
1938Kurama tengu: Kakubei jishi no maki ( 鞍马天狗:舞狮子之卷 ) de Masahiro Makino & Sadaji Matsuda avec Momotaro Hata
Jigoku no mushi ( 地狱之虫 ) de ?
Shamisen yakuza – de Toshizô Kinugasa avec Kichinosuke Ichikawa
Yami no kagebôshi ( 暗之影法师 ) de Hiroshi Inagaki avec Sannosuke Fujikawa
Uchiiri zen’ya / Akagaki Genzô ( 赤垣源藏 ) de Tomiyasu Ikeda avec Kogiku Hanayagi
Mazô ( 魔像 ) de Hiroshi Inagaki avec Kunitaro Bando
Zoku mazô : Ibara Ukon – de Hiroshi Inagaki avec Tsumasaburo Bando
Yajikita dôchûki ( 弥次喜多道中记 ) de Masahiro Makino avec Satoko Chikamatsu
1939Shunjû ittôryû ( 春秋一刀流 ) de Santaro Marune avec Goro Abe
Edo no akutarô ( 江户的恶太郎 ) de Masahiro Makino avec Kobunji Ichikawa
Oshidori utagassen ( 鸳鸯歌合战 ) de Masahiro Makino avec Ryosuke Kagawa
Kaientai ( 海援队 ) de Akira Tsudiyoshi
Tsubanari ronin ( 锷鸣浪人 ) de Ryohei Arai avec Akemi Kawakami
1940Zoku Shimizu minato / Shimizu minato daisan yume dôchû – de Masahiro Makino avec Chiezo Kataoka
Oda Nobunaga ( Fûunji Nobunaga / 织田信长 ) de Masahiro Makino avec Eiji Takagi
Miyamoto Musashi : Dai- san-bu, Kenshin ichiro ( 宫本武藏:第三部 剑心一路 ) de Hiroshi Inagaki avec Ryunosuke Tsukigata
1941Les derniers jours d’Edo ( Edo saigo no hi / 江户最后的日子 ) de Hiroshi Inagaki avec Ryosuke Kagawa
1942Miyamoto Musashi : Ichijoji ketto ( 宫本武藏:一乘寺决斗 ) de Hiroshi Inagaki avec Chikako Miyagi
1943La légende du grand Judo ( sugata sanshiro / 姿三四郎 ) de Akira Kurosawa avec Susumu Fujita
Kaigun ( 海军 ) de Tomotaka Tasaka avec Toichi Doki
Meijin Chôji-bori / 名人長次彫 – de Ryo Hagiwara avec Isuzu Yamada
Himetaru kakugo / 秘めたる覚悟 – de Eisuke Takizawa avec Isuzu Yamada
1944Le plus beau / Le plus doux ( ichiban utsukishiku / 一番美しく ) de Akira Kurosawa avec Takako Irie
Le chemin du drame / Théâtre de rue ( shibaido / 芝居道 ) de Mikio Naruse avec Atsushi Watanabe
La bataille quotidienne ( nichijô no tatakai / 日常之战 ) de Yasujiro Shimazu avec Susumu Fujita
L’escadrille du colonel Kato ( Kato hayabusa sento-tai / 加藤隼战斗队 ) de Kajiro Yamamoto avec Denjirô Ôkôchi
San-jaku sagohei ( 三尺左吾平 ) de Tamizo Ishida avec Hideko Takamine
1945Les hommes marchent sur la queue du tigre / Les hommes qui marchèrent sur la queue du tigre ( tora no o wo fumu otokotachi / 踏虎尾 ) de Akira Kurosawa avec Denjo Okashi
Tokkan ekichô – de Torajiro Saito avec Michitaro Shirakawa
Ceux qui bâtissent demain / Ceux qui bâtissent l’avenir ( asu o tsukuru hitobito / 明日を創る人々) de Akira Kurosawa, Hideo Sekigawa & Kajiro Yamamoto avec Ichirô Chiba
Trois femmes du Nord ( kita no san-nin / 北方的三个人 ) de Kiyoshi Saeki avec Setsuko Hara
檜舞台 – de Shirô Toyoda avec Isuzu Yamada
1946Seigneur pour une nuit ( aru yo no tonosama / 一夜之王 ) de Teinosuke Kinugasa avec Chouko Iida
Rien à regretter de ma jeunesse / Je ne regrette rien de ma jeunesse ( waga seishun ni kuinashi / 我对青春无悔 ) de Akira Kurosawa avec Setsuko Hara
Un ennemi du peuple ( minshu no teki / 民众的敌人 ) de Tadashi Imai avec Ureo Egawa
Onze étudiantes ( juichinin no jogakusei / 十一个女学生 ) de Motoyoshi Oda avec Yuriko Hamada
Quatre histoires d’amour ( yottsu no koi no monogatari / 四个爱情故事 ) de Kajiro Yamamoto, Teinosuke Kinugasa, Kenta Yamazaki, Mikio Naruse & Shirô Toyoda avec Ko Ishida
1947Vingt-quatre heure d’une vie secrète ( chikagai nijuyojikan / 地下街二十四小时 ) de Tadashi Imai, Kiyoshi Kusuda & Hideo Sekigawa avec Yuriko Hamada
Au-delà des sommets enneigés ( ginrei no hate / 银岭的尽头 ) de Senkichi Taniguchi avec Takashi Shimura
L’éveil du printemps ( haru no mezame / 春天的呼唤 ) de Mikio Naruse avec Haruko Sugimura
1948L’ange ivre ( yoidore tenshi / 酔いどれ天使 ) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune
Le duel silencieux ( shizukanaru ketto / 静かなる決闘 ) de Akira Kurosawa avec Miki Sanjo
    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Daini no jinsei ( 第二人生 ) de Hideo Sekigawa avec Sô Yamamura
1949Le chien enragé ( nora inu / 野良犬 ) de Akira Kurosawa avec Keiko Awaji
    Prix Mainichi du meilleur acteur au concours Mainichi du cinéma de Tokyo, Japon

Onna no issho ( 女人的一生 ) de Fumio Kamei avec Tamotsu Kawasaki
La femme de l’enfer ( jigoku no kifujin / 地狱来的女人 ) de Motoyoshi Oda avec Michiyo Kogure
Valse à midi ( mori no ishimatsu / 森林中的石松 ) de Kozaburo Yoshimura avec Chishu Ryu
1950Rashomon ( Rashômon / 羅生門 ) de Akira Kurosawa avec Machiko Kyô
Sanshirô de Ginza ( Ginza Sanshiro / 银座三四郎 ) de Kon Ichikawa avec Yotaro Katsumi
Evasion ( datsuyoku / 脱獄 ) de Kajiro Yamamoto avec Mieko Takamine
Tumulte fou ( tenya wanya / 混乱 ) de Minoru Shibuya avec Chikage Awashima
Le scandale ( shubun / shubun – sukyandaru / 醜聞 ) de Akira Kurosawa avec Shirley Yamaguchi
Je suis le garde du corps ( ore wa yojinbo / 我是用心棒 )de Hiroshi Inagaki avec Ryunosuke Tsukigata
Ma no ogon ( 魔之黄金 ) de Senkichi Taniguchi avec Masayuki Mori
La rue de la colère ( ikari no machi / 愤怒之街 ) de Mikio Naruse avec Keiko Kishi
L’amour volé ( nusumareta koi / 盗恋 ) de Kon Ichikawa avec Michiko Kato
Au-delà de la haine et de l’amour ( ai to nikushimi no kanata e / 愛と憎しみの彼方へ ) de Senkichi Taniguchi avec Eitarô Ozawa
1951L’idiot ( hakuchi / 白痴 ) de Akira Kurosawa avec Masayuki Mori
Elégie ( aika / erejii /悲歌 ) de Kajiro Yamamoto avec Haruna Kaburagi
Le boudoir des monstres ( kedamono no yado / 野兽之屋 ) de Tatsuyasu Osone avec Koji Tsuruta
La vie d’un marchand de chevaux ( baku rou ichidai / 馬喰一代<ばくろういちだい ) de Keigo Kimura avec Bokusen Hidari
La perle bleue ( aoi shinju / 蓝色珍珠 ) de Ishirō Honda avec Reisaburo Yamamoto
La garce ( mesu inu / 母狗 ) de Keigo Kimura avec Machiko Kyô
Hopu-san : Sararîman no maki – de Kajiro Yamamoto avec Eijirô Tôno
1952La vie d’O’Haru femme galante ( saikaku ichidai onna / 西鶴一代女 ) de Kenji Mizoguchi avec Kinuyo Tanaka
Les vagabonds guerriers / Le brigand de la guerre ( sengoku burai / 戦国無頼 ) de Hiroshi Inagaki avec Rentaro Mikuni
Vivre ( ikiru / 生きる ) de Akira Kurosawa avec Nobuo Kaneko
Keian Hijo ( 慶安秘帖 ) de Yasuki Chiba avec Haruo Nakajima
Corne de brume ( muteki / kiribue / 霧笛 ) de Senkichi Taniguchi avec Toshiro Mifune
L’homme qui est venu au port ( minato e kita otoko / 港へ来た男 ) de Ishirô Honda avec Hiroshi Koizumi
Duel au carrefour de Kagiya ( araki sauemon – ketto kagiya no tsuji / 決闘鍵屋の辻 ) de Kazuo Mori avec Yuriko Hamada
La peau du Sud ( nangoku no hada / 南国之肌 ) de Ishirō Honda avec Kamatari Fujiwara
La belle et les voleurs ( bijo to touzoku / 美女与盗贼 ) de Keigo Kimura avec Machiko Kyô
Oka wa hanazakari – de Yasuki Chiba avec Sanae Takasugi
Fuun senryobune ( 风云千两船 ) de Hiroshi Inagaki avec Kazuo Hasegawa
1953L’étreinte ( hoyo / 抱擁 ) de Masahiro Makino avec Shirley Yamaguchi
L’aigle du Pacifique ( taikeiyo no washi / 太平洋の鷲 ) de Ishirô Honda avec Masao Shimizu
Yoru no owari ( 夜的终结 ) de Senkichi Taniguchi avec Mariko Okada
Les sept samouraïs ( shichinin no samourai / 七人の侍 ) de Akira Kurosawa avec Toshiro Mifune
    Diplôme du Mérite du meilleur acteur étranger aux prix Jussi du cinéma finlandais, Finlande
1954Godzilla ( Gojira / 哥斯拉 ) de Ishirô Honda avec Akira Takarada
Jirochô sangokushi : kaitô-ichi no abarenbô ( 次郎长三国志 第八部:海道一静僧 ) de Masahiro Makino avec Kyôko Aoyama
Asakusa no yoru ( 浅草的夜 ) de Koji Shima avec Machiko Kyô
Kimi shinitamo koto nakare – de Seiji Maruyama avec Ryo Ikebe
Le premier amour d’une mère ( haha no hatsukoi / 母亲的初恋 ) de Seiji Hisamatsu avec Kyôko Kagawa
Shin kurama tengu daini wa : Azuma-dera no ketto ( 新鞍马天狗第二部 ) de Nobuo Aoyagi avec Mariko Okada
Shin kurama tengu daiichi wa : Tengu shutsugen ( 新鞍马天狗第一部 ) de Nobuo Aoyagi avec Akio Kobori
Bazoku geisha ( 马贼艺妓 ) de ? avec Nijiko Kiyokawa
1955Si les oiseaux savaient / Vivre dans la peur / Notes d’un être vivant / Chronique d’un être vivant ( ikimono no kiroku /活人的记录 ) de Akira Kurosawa avec Eiko Miyoshi
Il y a un homme ( otoko arite / 男ありて ) de Seiji Maruyama avec Mariko Okada
Mekura neko – de Masahiro Makino avec Hiroshi Koizumi
Le retour de Godzilla ( Gojira no gyakushû ) de Motoyoshi Oda avec Hiroshi Koizumi
L’amour ne perd jamais ( mugibue / 麦笛 ) de Shirō Toyoda avec Hiroshi Tachikawa
Sanjusan go sha otonashi – de Senkichi Taniguchi avec Yôko Tsukasa
Shin kurama tengu daisanbu ( 新鞍马天狗第三部 ) de Toshio Sugie avec Machiko Kitagawa
Les larmes de la geisha Konatsu ( Geisha Konatsu : Hitori neru yo no Konatsu / 艺妓小夏: 独眠之夜 ) de Nobuo Aoyagi avec Mariko Okada
Muttsuri Umon torimonocho ( 鬼面屋敷 ) de Kajiro Yamamoto avec Kanjuro Arashi
Godzilla, roi des monstres ! ( Godzilla, king of the monsters! / kaijū no Gojira / 哥斯拉系列:怪 兽之王 ) de Ishirō Honda & Terry O. Morse avec Raymond Burr
1956Le vaurien ( narazu-mono / ならず者 ) de Nobuo Aoyagi avec Yumi Shirakawa
Samourai III, duel sur l’ile de Ganryu / La voie de la lumière ( miyamoto musashi konketsuhen : Kettô ganryû hima / kettô ganryû-jima / 宮本武蔵・決闘巌流島 ) de Hiroshi Inagaki avec Michiko Saga
Yoshinaka et ses trois femmes ( shin heike monogatari: Yoshinaka o meguru sannin no onna / 新平家物语:羲仲的三个女人 ) de Teinosuke Kinugasa avec Kazuo Hasegawa
Jeune arbre ( wakai ki / 小树 ) de Ishirō Honda avec Shinji Yamada
J’ai vu le tueur (Kyatsu o nigasuna / 别让他跑了 ) de Hideo Suzuki avec Keiko Tsushima
Les enfers ( ankokugai / 暗黑街 ) de Kajiro Yamamoto avec Kyôko Aoyama
1957Le château de l’araignée / Le trône sanglant ( kumonosu jo / 蜘蛛巣城 ) de Akira Kurosawa avec Minoru Chiaki
Que le bonheur soit sur ces deux personnes ( kono futari ni sachi ore / この二人に幸あれ ) de Ishirô Honda avec Yuriko Ei
Prisonnières des martiens ( chikyu boeigun / 地球防衛軍 ) de Ishirô Honda avec Kenji Sahara
Hôkyaku no hanabira ( 忘却的花瓣 ) de Toshio Sugie avec Akira Kubo
Un chemin entre les montagnes et les rivières ( yama to kawa no aru machi / 穿山过 河的路 ) de Seiji Maruyama avec Akira Takarada
Le seigneur prend une fiancée ( ohtori-jo hanayome / 凤城的新娘 ) de Sadaji Matsuda
Femme sauvage ( arakure / 野性的女人 ) de Mikio Naruse avec Tatsuya Nakadai
Sanjûrokunin no jôkyaku ( 三十六名乘客 ) de Toshio Sugie avec Shin Morikawa
Bôkyaku no hanabira : Kanketsuhen ( 忘却的花瓣:完结篇 ) de Toshio Sugie avec Mitsuko Kusabue
Un héros dangereux ( kiken na eiyu / 危险英雄 ) de Hideo Suzuki avec Shintarô Ishihara
Yuunagi – de Shirô Toyoda avec Chikage Awashima
La dernière extrémité ( dotanba / どたんば ) de Tomu Uchida avec Eiji Okada
1958La forteresse cachée / Trois salauds dans une forteresse cachée ( kakushi toride no san akunin / 隠し砦の三悪人 ) de Akira Kurosawa avec Misa Vihara
Le théâtre de la vie ( jinsei gekijo seishunhen / 人生劇場 青春篇 ) de Toshio Sugie avec Hiroshi Tachikawa
Nichiren to moko daishurai ( 日莲与蒙古大来袭 ) de Kunio Watanabe avec Kazuo Hasegawa
Les quarante-sept Ronins ( Chushingura / 忠臣藏 ) de Kunio Watanabe avec Machiko Kyô
L’impasse / Des points et des lignes ( ten to sen / 点与线 ) de Tsuneo Kobayashi avec Hiroshi Minami
1959Samouraï saga ( aru kengo no shogai / 或る剣豪の生涯 ) de Hiroshi Inagaki avec Haruo Tanaka
Les trois trésors ( Nippon tanjo / Nikon tanjujo / 独立愚連隊 ) de Hiroshi Inagaki avec Hakihiko Hirata
La fiancée volante ( sora kakeru hanayome ) de Yoshiaki Bansho avec Ineko Arima
Shobushi to sono musume – de Koji Shima
Beran me-e geisha – de Eiichi Koishi avec Mitsuko Miura
Inao : Histoire d’un bras de fer ( tetsuwan toshu inao monogatari / 腕投手:稻尾物语 )de Ishirô Honda avec Takuzo Kumagaya
Le sifflement de Kotan ( Kotan no kuchibue / 柯谭的口哨 ) de Mikio Naruse avec Masayuki Mori
Histoire d’une bande de brigands pendant la guerre ( sengoku-gunto-den / 戦国群盗伝 ) de Toshio Sugie avec Misa Uehara
Arrêter le vieux renard ( kagero ezu / 阳炎图 ) de Teinosuke Kinugasa avec Raizô Ichikawa
Taiyo ni somuku mono – de Tatsuo Sakai avec Kinuyo Tanaka
1960Les salauds se portent bien / Les salauds dorment en paix ( warui yatsu hodo yoku nemuru / 悪い奴ほどよく眠る ) de Akira Kurosawa avec Takeshi Kato
Tempête sur le Pacifique ( Hawai Middouei daikaikusen : Taiheiyo no arashi / Taiheiyo no arashi / ハワイ・ミッドウェイ大海空戦 太平洋の嵐 ) de Shûe Matsubayashi avec Yosuke Natsuki
Les quarante-sept ronins ( sarariiman chushingura / は、 40 〜 7浪人) de Toshio Sugie avec Eijirô Tono
Les quarante-sept ronins II : Les salariés ( zoku sarariiman chushingura / は、 40 〜 7浪人Ⅱ 従業員 ) de Toshio Sugie avec Asami Kuji
Le palais Senhime ( Sen-hime goten / 千姬御殿 ) de Kenji Misumi avec Kojiro Hongo
Le gars des vents froids ( karakkaze yarô / 风野郎 ) de Yasuzô Masumura avec Yukio Mishima
Courant du soir ( yoru no nagare / 夜的潮流 ) de Yuzo Kawashima et Mikio Naruse avec Yumi Shirakawa
Homme contre homme ( otoko tai otoko / 男対男 ) de Senkichi Taniguchi avec Yutaka Sada
Les dangers de Bangaku ( gambare! Bangaku / 加油!盘狱 ) de Shuei Matsubayashi avec Keiju Kobayashi
1961Yojimbo, le garde du corps ( Yojimbo / Yojinbo / 用心棒 ) de Akira Kurosawa avec Tatsuya Nakadai
Le conte du château d’Osaka ( Osaka jo monogatari / 大坂城物語 ) de Hiroshi Inagoki avec Akihiko Hirata
Temps clair ( harekosode / 晴小袖 ) de Kimiyoshi Yasuda avec Yachiyo Otori
Amour et flammes / Le défi de vivre ( ai to honoho to / 愛と炎と ) de Eizo Sugawa avec Yôko Tsukasa
Mothra ( Mosura / 莫斯拉 ) de Ishirô Honda avec Frankie Sakai
La structure de la haine ( kuroi gashû dainibu : Kanryû / 黑画集第二话:寒流 ) de Hideo Suzuki avec Ryo Ikebe
Deux fils ( futari no musuko / 两个儿子 ) de Yasuki Chiba avec Senkichi Omura
1962Sanjuro ( tsubaki sanjûrô / 椿三十郎 ) de Akira Kurosawa avec Reiko Dan
Zoku sararîman shimizu minato ( 上班族:清水港2 ) de Shûe Matsubayashi avec Eijirô Tôno
Longue route pour Okinawa ( long way to Okinawa / 漫漫长路向冲绳 ) de Hideo Suzuki avec Mie Hama
Le choc des planètes ( yosei gorasu / 妖星格拉斯 ) de Ishirô Honda avec Kumi Mizuno
Le ciel écarlate ( kurenai no sora / 红之空 ) de Senkichi Taniguchi avec Akiko Wakabayashi
Tueur de baleines ( kujira gami / 鲸神 ) de Tokuzo Tanaka avec Kosuke Takemura
Les quarante-sept samouraïs ( chushingura : Hana no maki yuki no maki / 忠臣蔵 ) de Hiroshi Inagaki avec Koshiro Matsumoto
1963Entre le ciel et l’enfer / Le paradis et l’enfer ( tengoku to jigoku / 天国と地獄 ) de Akira Kurosawa avec Kyoko Kagawa
Le grand bandit ( daitozoku / 大盗賊 ) de Senkichi Taniguchi avec Tadao Nakamaru
Samouraï ( samurai / 侍 ) de Kihachi Okamoto avec Keiju Kobayashi
Les ailes du Pacifique ( taiheiyo no tsubasa / 太平洋の翼 ) de Shuei Matsubayashi avec Yuzo Kayama
Taiyô wa yondeiru / Tasaka wa yondeiru – de Eizo Sugawa avec Tsutomu Yamazaki
Tsukiyo no wataridori – de Hirokazu Ichimura avec Hashi Yukio
Sang et diamants ( chi to daiyamondo / 血与钻石 ) de Jun Fukuda avec Jun Tazaki
La marque du mal ( aku no monsho / 恶的徽章 ) de Hiromichi Horikawa avec Tsutomu Yamazaki
Tensai sagishi monogatari : Tameki no hanamichi ( 天才欺诈师物语:狸之花道 ) de Kajiro Yamamoto avec Norihei Miki
Ghidrah, le monstre à trois têtes ( san daikaijû : Chikyu saidai no kessen / 三大怪兽:地球最大 的决战 ) de Ishirô Honda avec Yosuke Natsuki
Kwaïdan ( Kaidan / 怪谈 ) de Masaki Kobayashi avec Misako Watanabe
1965Barberousse ( akahige / 赤ひげ ) de Akira Kurosawa avec Yuzo Kayama
Matatabi san ning yakuza ( 三个黑社会流浪者 ) de Tadashi Sawashima avec Hiroko Sakuramachi
Le cri silencieux ( kono koe naki sakebi ) de ?
La légende du grand Judo / Judo saga ( sanshira sugata / sugata sanshiro / 姿三四郎 ) de Seiichiro Uchikawa avec Yuzo Kayama
L’opération du miracle sur le Pacifique ( taiheiyo kiseki no sakusen : Kisukakiska / 太平洋奇跡の作戦 キスカ ) de Seiji Maruyama avec Sô Yamamura
Frankenstein conquiert le monde ( Furankenshutain tai chitei kaijû Baragon / Frankenstein conquers the world / Frankenstein meets the giant devil fish / Frankenstein and the giant lizard / Frankenstein vs. Baragon / Frankenstein vs. the giant devil fish / Frankenstein vs. The subterranean monster / Furankensuten to Baragon / 弗兰肯斯坦对 地底怪兽 ) de Ishirô Honda avec Nick Adams
Buraikan jingi ( 无赖汉仁义 ) de Yusuke Watanabe avec Sonny Chiba
1966Noren ichidai : jôkyô – de Tadashi Sawashima avec Yoichi Hayashi
Une nuit à Bangkok ( Bangkok no yoru / 曼谷之夜 ) de Yasuki Chiba avec Yuriko Hoshi
Le port sans retour ( kaerazeru hatoba / 有去无回的避风港 ) de Mitsuo Ezaki avec Yûjirô Ishihara
1967Quand le gâteau s’effondre ( satogashi ga kowareru toki / 砂糖菓子坏了的时候 ) de Tadashi Imai avec Ayako Wakao
Gyangu 11 ( gyangu no teiô ) de Yasuo Furuhata avec Noboru Ando
L’empereur et le général ( nihon no ichiban nagai hi / 日本のいちばん長い日 ) de Hihachi Okamoto avec Toshio Kurosawa
1968La fête de Gion ( Gion matsuri / 祗園祭 ) de Tetsuya Yamamushi & Daisuke Itô avec Kinnosuke Nakamura
Espion industriel ( sangyo supai / 产业间谍 ) de Eiichi Kudo avec Kyosuke Mashida
Gendai yakuza : Yotamono no okite ( 现代黑社会:懒汉的成规 ) de Yasuo Furuhata avec Tomisaburo Wakayama
La voleuse et la nonne ( onna tobakushi amadera kaichô / 女赌博师尼寺开帐 ) de Shigeo Tanaka avec Kyôko Enami
Le soleil de Kurobe ( chikadoo no taiyoo made / Kurobe no torijo / 黒部の太陽 ) de Kei Kumai avec Tomoe Hiiro
La fiancée de l’enfer ( botan-dôrô / Kaidan botan-dôrô / 牡丹灯笼 ) de Satsuo Yamamoto avec Kô Nishimura
La fine lame aveugle et les fugitifs ( Zatôichi hatashi-jô / 座头市决斗书 ) de Kimiyoshi Yasuda avec Shintarô Katsu
Le retour de l’homme d’Abashiri ( Shin Abashiri Bangaichi / 新網走番外地 ) de Masahiro Makino avec Ken Takakura
1969Sous la bannière du samouraï ( furin kazan / 风林火山 ) de Hiroshi Inagaki avec Ken Ogata
Nihon boryoku-dan : Kumicho to shikaku ( 日本暴力团:组长与刺客 ) de Junya Sato avec Tadao Nakamaru
L’homme au dragon tatoué ( showa zankyo-den : Karajishi jingi / 昭和残侠传:唐狮子仁义 ) de Masahiro Makino avec Ken Takakura
C’est dur de devenir un homme ( otoko wa tsurai yo / Tora-san 1 / 男はつらいよ ) de Yôji Yamada avec Chishû Ryû
Duel à Runin Key ( Shin Abashiri Bangaichi : Runin-misaki no kettô / 新網走番外地 流人岬の血 斗 ) de Yasuo Furuhata avec Ken Takakura
1970Histoire de Showa : Clan militaire ( gekido no showashi gunbatsu / 激動の昭和史 軍閥 ) de Hiromichi Horikawa avec Yuzo Kayama
1971Tora San et l’appel de l’amour (Otoko wa tsurai yo : Torajiro koiuta / Tora-san 8 / 男はつら いよ 寅次郎恋歌 ) de Yôji Yamada avec Kiyoshi Atsumi
Le prêtre sanglant ( gokuaku bozu : Nomu utsu kau / 极恶坊主:饮•打•买 ) de Shigehiro Ozawa avec Bunta Sugawara
1972Gokudo makari touru – de Shigehiro Ozawa avec Tomisaburo Wakayama
1973La conspiration de Zatoichi ( shin Zatôichi monogatari : Kasama no chimatsuri / 新座头市物 语:笠间的血祭 ) de Kimiyoshi Yasuda avec Eiji Okada
Karajishi keisatsu ( 唐狮子警察 ) de Sadao Nakajima avec Tsunehiko Watase
Debout les damnés de la terre ( ranru no hata / 襤褸の旗 ) de Kôzaburô Yoshimura avec Toshiyuki Nishida
1974La fin du monde d’après Nostradamus ( Nosutoradamusu no daiyogen / 诺斯特拉达穆斯的大预 言 ) de Toshio Masuda avec Kaoru Yumi
1975Super Express 109 ( shinkansen daibakuha / 新幹線大爆破 ) de Jun’ya Satô avec Ken Takakura
1976Zoku ningen kakumei ( 人间革命 续集 ) de Toshio Masuda avec Tetsuro Tamba
1977お吟さま – de Kei Kumai avec Ryoko Nakano
1978Ogin, amour et foi ( ogin-sama / 阿吟小姐 ) de Kei Kumai avec Daijiro Harada
Tora-san 22 ( otoko wa tsurai yo : Uwasa no torajiro / 男人之苦22 ) de Yôji Yamada avec Kiyoshi Atsumi
1979La tourmente ( dôran / 动乱 ) de Shirô Moritani avec Ken Takakura
1980Kagemusha, l’ombre du guerrier ( Kagemusha / 影武者 ) de Akira Kurosawa avec Tsutomu Yamazaki
Tempyo no iraka ( 天平の甍 ) de Kei Kumai avec Katsuo Nakamura
1981Nihon Philharmonic Orchestra : Honoo no dai gogakusho (日本音乐爱好者物语炎之第五乐章 ) de Seijirô Kôyama avec Morio Kazama
Fiche créée le 17 juillet 2009 | Modifiée le 2 septembre 2018 | Cette fiche a été vue 9759 fois
PREVIOUSJames Shigeta || Takashi Shimura || Kaneto ShindôNEXT