CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Harold Ramis
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Valentina Cortese



Date et Lieu de naissance : 1er janvier 1923 (Milan, Italie)
Date et Lieu de décès : 10 juillet 2019 (Milan, Italie)
Nom Réel : Valentina Rossi Coenzo

ACTRICE
Image
1947 L’évadé du bagne (i miserabili) de Riccardo Freda avec Gino Cervi, Hans Hinrich & Luigi Pavese
Image
1949 Malaya – avec Spencer Tracy, James Stewart, Sydney Greenstreet, Lionel Barrymore & John Hodiak
Image
1955 Femmes entre elles (le amiche) de Michelangelo Antonioni avec Franco Fabrizi & Eleonora Rossi Drago
Image
1973 La nuit américaine – de François Truffaut avec Jacqueline Bisset, Jean-Pierre Léaud & Jean-Pierre Aumont

D’origine paysanne, Valentina Cortese naît le 1er janvier 1923 à Milan. Enfant illégitime, elle est élevée dans la ferme de ses grands-parents maternelles de la région de Stresa. Devenue une très belle jeune femme, elle est remarquée, à seize ans, par Guido Salvini qui la fait débuter dans «L’orizzonte dipinto», une comédie avec Ermete Zacconi, tournée à Cinecittà au cours de l’été 1940. L’année suivante, Alessandro Blasetti lui offre son premier grand rôle, celui de Lisabetta, dans «La farce tragique» d’après le pièce de Sem Benelli où elle partage l’affiche avec Amedeo Nazzari, Clara Calamai et Osvaldo Valenti. À cette époque, tout comme Alida Valli, elle est la vedette de plusieurs «Telefoni bianchi», des romances italiennes à l’eau de rose réalisées par Gianni Franciolini, Carmine Gallone ou Goffredo Alessandrini.

En 1947, Valentina Cortese interprète Fantine et Cosette adulte dans l’adaptation des «Misérables» de Victor Hugo par Riccardo Freda, Gino Cervi incarne Jean Valjean et l’acteur allemand Hans Hinrich, l’inspecteur Javert. Ce double rôle lui permet de se faire remarquer en Europe. Au Royaume-Uni, elle est la vedette du film britannique «La montagne de verre» (1948) de Henry Cass, où elle incarne une paysanne italienne qui sauve un aviateur de la RAF. Le succès est tel qu’elle signe un contrat avec la 20th Century Fox. En Amérique, l’actrice est distribuée dans «Cagliostro» (1948) de Gregory Ratoff, avec Orson Welles dans le rôle titre. Dans le thriller «Le marché des voleurs» (1949) de Jules Dassin, elle déborde de sensualité pour conquérir Richard Conte en chauffeur de camion. Dans le film de guerre «Malaya» (1949) de Richard Thorpe, elle interprète une chanteuse de bar, ex petite amie de Spencer Tracy. En 1950, dans «La maison sur la colline» de Robert Wise, elle donne la réplique à Richard Basehart qu’elle épouse en mars 1951. Sept mois plus tard naît leur fils Jackie, le couple divorce en 1960.

Femme de caractère, Valentina Cortese se lasse du carcan hollywoodien, elle décide alors d’accepter les rôles qui lui sont proposés en Italie. Elle se partage alors entre son pays natal, l’Amérique et l’Europe. On la voit dans des films de Fernando Cerchio, Vittorio Cottafavi, Luis García Berlanga, Richard Fleischer, Sergio Corbucci ou Robert Aldrich. En 1954, elle partage l’affiche avec Ava Gardner et Humphrey Bogart dans «La comtesse aux pieds nus» de Joseph L. Mankiewicz. L’année suivante, elle tourne pour Michelangelo Antonioni dans «Femmes entre elles» et reçoit un prix par le Syndicat des journalistes italiens de cinéma. Federico Fellini l’emploie dans «Juliette des esprits» (1965) pour être la partenaire de Giulietta Masina. Elle travaille aussi pour des cinéastes français comme Denys de La Patellière, Philippe de Broca, Gérard Brach et surtout François Truffaut qui lui offre l’un des plus beaux rôles de sa carrière, celui d’une actrice un peu trop portée sur la boisson dans «La nuit américaine» en 1973. Son interprétation lui vaut une nomination pour l’Oscars du meilleur second rôle féminin, mais c’est finalement Ingrid Bergman qui est couronnée lors de la cérémonie dans cette catégorie.

Valentina Cortese a aussi beaucoup joué sur scène et tourné dans plusieurs productions télévisées. Outre son mariage avec Richard Basehart, elle a partagé la vie du chef d’orchestre Victor de Sabata et du metteur en scène et sénateur Giorgio Strehler. En 2012, elle publie ses mémoires «Quanti sono i domani passati». Elle décède le 10 juillet 2019 chez elle, à Milan, à l’âge de 96 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1940L’orizzonte dipinto – de Guido Salvini avec Paolo Stoppa
L’acteur disparu ( l’attore scomparso ) de Luigi Zampa avec Stefano Sibaldi
1941Le grand homme de Venise / Le bourreau de Venise ( il bravo di Venezia ) de Carlo Campogalliani avec Rossano Brazzi
Le premier amour ( primo amore ) de Carmine Gallone avec Leonardo Cortese
La farce tragique / Le dîner des illusions ( la cena delle beffe ) de Alessandro Blasetti avec Massimo Girotti
La dame de l’Ouest ( signora dell’ovest ) de Carl Koch avec Michel Simon
La reine de Navarre ( le regina di Navarra ) de Carmine Gallone avec Gino Cervi
1942Seulement un baiser ( soltanto un bacio ) de Giorgio Simonelli avec Carlo Campanini
Orizzonte di sangue – de Gennaro Righelli avec Osvaldo Valenti
Quarta pagina – de Nicola Manzari avec Claudio Gora
La folle journée / Les jours heureux ( giorni felici ) de Gianni Franciolini avec Amedeo Nazzari
1943La carica degli eroi – de Oreste Biancoli & Anton Giulio Majano avec Adriano Rimoldi
Quattro ragazze sognano – de Guglielmo Giannini avec Luigi Pavese
Chi l’ha visto ? – de Goffredo Alessandrini avec Alberto Sordi
1944On ne peut pas revenir en arrière ( nessumo torna in dietro ) de Alessandro Blasetti avec Vittorio De Sica
1945I dieci comandamenti – de Giorgio Walter Chili avec Andrea Checchi
    Segment « Non nominare il nome di Dio invano »
La nuit porte conseil ( Roma città libera / la notte porta consiglio ) de Marcello Pagliero avec Nando Bruno
1946Un Américain en vacances ( un Americano in vacanza ) de Luigi Zampa avec Adolfo Celi
1947Le passeur / Brigand par amour ( il passatore ) de Duilio Coletti avec Folco Lulli
Le courrier du roi / Le rouge et le noir ( il corriere del re ) de Gennaro Righelli avec Carlo Ninchi
L’évadé du bagne ( i miserabili ) de Riccardo Freda avec Hans Hinrich
Le juif errant ( l’ebreo errante ) de Goffredo Alessandrini avec Vittorio Gassman
Le carrefour des passions ( gli uomini somo nemici ) de Ettore Giannini avec Clément Duhour
1948La montagne de verre ( the glass mountain ) de Henry Cass avec Michael Denison
Cagliostro ( black magic ) de Gregory Ratoff avec Orson Welles
1949Le marché des voleurs / Les bas-fonds de Frisco ( thieve’s highway / collision / hard bargain / the thieves’ market ) de Jules Dassin avec Richard Conte
Malaya ( Malaya / alien orders / east of the rising sun ) de Richard Thorpe avec Spencer Tracy
Femmes sans nom ( donne senza nome / le indesiderabili ) de Géza von Radványi avec Françoise Rosay
1950À l’ombre de l’aigle ( shadow of the eagle ) de Sidney Salkow avec Richard Greene
La rivale de l’impératrice ( la rivale dell’imperatrice ) de Sidney Salkow & Jacopo Comin avec Charles Goldner
    Version italienne de « Shadow of the eagle »
La maison sur la colline / La villa du mystère ( the house of Telegraph Hill ) de Robert Wise avec Richard Basehart
1951The secret people / Secret people – de Thorold Dickinson avec Serge Reggiani
1952La passeggiata – de Renato Rascel avec Renato Rascel
Lulù – de Fernando Cerchio avec Jacques Sernas
1953Femmes damnées ( donne proibite ) de Giuseppe Amato avec Linda Darnell
Le mariage ( il matrimonio ) de Antonio Petrucci avec Alberto Sordi
1954Repris de justice ( avanzi di galera ) de Vittorio Cottafavi avec Eddie Constantine
La comtesse aux pieds nus ( the barefoot contessa ) de Joseph L. Mankiewicz avec Humphrey Bogart
Il conte Aquila – de Guido Salvini avec Mario Ferrari
Feu magique / Wagner et les femmes / Trois femmes l’ont aimé ( magic fire ) de William Dieterle avec Carlos Thompson
1955Adrienne Lecouvreur ( Adriana Lecouvreur ) de Guido Salvini avec Gabriele Ferzetti
Femmes entre elles ( le amiche ) de Michelangelo Antonioni avec Franco Fabrizi
    Ruban d’Argent du meilleur second rôle féminin par le syndicat italien des journalistes de cinéma, Italie

Faccia da mascalzone – de Raffaelle Andreassi & Lance Comfort avec Douglas Fairbanks Jr.
1956Kean ( Kean, genio e sregolatezza ) de Vittorio Gassman avec Helmut Dantine
    Seulement apparition
Calabuig ( Calabuch / the rocket from Calabuch ) de Luis García Berlanga avec Edmund Gwenn
Oublié mon passé ( Río Guadalquivir / dimentica il mio passato ) de Primo Zeglio & Eduardo Manzanos Brochero avec Ettore Manni
1957Amore e prima vista – de Franco Rossi avec Walter Chiari
1958Amour et ennuis ( amore e guai ) de Angelo Dorigo avec Marcello Mastroianni
1960La nuit des otages ( square of violence / nazilje na trugu ) de Leonardo Bercovici avec Broderick Crawford
1961Barabbas ( Barabba ) de Richard Fleischer avec Anthony Quinn
1962Le livre de San Michele / L’odyssée du docteur Munthe ( Axel Munthe – Der arzt von San Michele / das buch von San Michele / donne senza paradiso / la storia di San Michele / story of San Michele ) de Giorgio Capitani & Rudolf Jugert avec O.W. Fischer
La fille qui en savait trop ( la ragazza che sapeva troppo / the evil eye / the girl who knew too much ) de Mario Bava avec John Saxon
Le jour le plus court ( il giorno più corto / il giorno più corto commedia umoristica ) de Sergio Corbucci avec Walter Pidgeon
1963La rancune ( the visit / der besuch / la vendetta della signora ) de Bernhard Wicki avec Ingrid Bergman
1965La donna del lago – de Luigi Bazzoni & Franco Rossellini avec Philippe Leroy
Juliette des esprits ( Giulietta degli spiriti ) de Federico Fellini avec Giulietta Masina
1966Soleil noir – de Denys de La Patellière avec Daniel Gélin
DO Michelangelo Antonioni storia di un autore – de Gianfranco Mingozzi avec Michelangelo Antonioni
    Seulement apparition
1967Et si l’on faisait l’amour ? ( scusi, facciamo l’amore ? ) de Vittorio Caprioli avec Pierre Clémenti
1968Le démon des femmes ( the legend of Lylah Clare ) de Robert Aldrich avec Peter Finch
1969Toh, è morta la nonna ! – de Mario Monicelli avec Ray Lovelock
Le secret de Santa Vittoria ( the secret of Santa Vittoria ) de Stanley Kramer avec Hardy Kruger
    Seulement apparition
Les caprices de Marie – de Philippe de Broca avec Philippe Noiret
Madly – de Roger Kahane avec Alain Delon
1970Premier amour ( erste liebe / first love ) de Maximilian Schell avec Marius Goring
Le bateau sur l’herbe – de Gérard Brach avec Jean-Pierre Cassel
1971L’iguane à la langue de feu ( l’iguana dalla lingua di fuoco ) de Riccardo Freda avec Anton Diffring
François et le chemin du soleil ( fratello solle, sorella luna / brother sun, sister moon ) de Franco Zeffirelli avec Alec Guinness
Chronique d’un homicide ( imputazione di un omicidio per uno studente ) de Mauro Bolognini avec Martin Balsam
L’assassinat de Trotsky ( the assassination of Trotsky ) de Joseph Losey avec Richard Burton
1973La nuit américaine – de François Truffaut avec Jacqueline Bisset
    BAFTA du meilleur second rôle féminin aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

    Prix NSFC du meilleur second rôle féminin par la société nationale des critiques de cinéma, USA

    Prix NYFCC du meilleur second rôle féminin par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA

Les passionnés ( appassionata ) de Gianluigi Calderone avec Ornella Muti
Amore mio non farmi male – de Vittorio Sindoni avec Luciano Salce
1973La grande trouille / Tendre Dracula ( tender Dracula ) de Pierre Grustein avec Peter Cushing
Colère noire ( la città sconvolta : Caccia spetata ai rapitori / la città sconvolta / kidnap syndiate ) de Fernando Di Leo avec James Mason
Il bacio – de Mario Lanfranchi avec Maurizio Bonuglia
Gli amici di Nick Hazard – de Fernando Di Leo avec Lee J. Cobb
1975Il cav. Costante Nicosia demoniaco ovvero Dracula in Brianza – de Lucio Fulci avec Lando Buzzanca
Son tornate a fiorire le rose – de Vittorio Sindoni avec Walter Chiari
1976Le grand escogriffe – de Claude Pinoteau avec Yves Montand
Jésus de Nazareth ( Jesus of Nazareth / Gesù di Nazareth ) de Franco Zeffirelli avec Robert Powell
1977Widow’s nest / Nido de viudas – de Tony Navarro avec Patricia Neal
1978Tanto va la gatta al lardo… – de Marco Aleandri avec Walter Chiari
Les vierges damnées ( un ombra nell’ombra / ring of darkness ) de Pier Carpi avec Ian Bannen
1979Le jour de la fin du monde ( when time ran out / the day the world ended / earth’s final fury ) de James Goldstone avec Paul Newman
1981La Ferdinanda ( La Ferdinanda : Sonate für eine Medici-Villa ) de Rebecca Horn avec Javier Escrivá
1986Monte Napoleone / Via Montenapoleone – de Carlo Vanzina avec Daniel Gélin
1987Tango blu – de Alberto Bevilacqua avec Maurizio Merli
Toscanini ( young Toscanini / il giovane Toscanini ) de Franco Zeffirelli avec Elizabeth Taylor
1988Les aventures du baron Münchaüsen ( the adventures of baron Munchausen ) de Terry Gilliam avec John Neville
1989Buster’s bedroom – de Rebecca Horn avec Donald Sutherland
1992Mémoire d’un sourire ( storia di una capinera / sparrow ) de Franco Zeffirelli avec Vanessa Redgrave
1995 DO Patrice Chéreau, Pascal Greggory, une autre solitude – de Stéphane Metge avec Patrice Chéreau
    Seulement apparition
2006 CM Sipario – de Ottavio Cirio Zanetti avec Adriana Asti
2007 DO Le ragazze di Milano – de Tonino Curagi & Anna Gorio avec Lucia Bosé
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Milan, Italie ( 2001 )
Fiche créée le 28 avril 2013 | Modifiée le 14 juillet 2019 | Cette fiche a été vue 5046 fois
PREVIOUSAdrienne Corri || Valentina Cortese || Ricardo CortezNEXT