CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Berta Drews
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Wolfgang Preiss



Date et Lieu de naissance : 27 octobre 1910 (Nuremberg, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 27 novembre 2002 (Bühl, Allemagne)
Nom Réel : Wolfgang Preiss

ACTEUR
Image
1958 Les bateliers de la Volga (i battellieri del Volga) de Victor Tourjansky avec John Derek & Elsa Martinelli
Image
1963 Le bourreau de Londres (der henker von London) de Edwin Zbonek avec Maria Perschy & Hansjörg Felmy
Image
1964 Le train (the train) de John Frankenheimer avec Burt Lancaster, Jeanne Moreau & Michel Simon
Image
1969 La légion des damnés (la legione di dannati) de Umberto Lenzi avec Jack Palance & Curd Jürgens

Wolfgang Preiss est né le 27 octobre 1910 à Nuremberg, en Allemagne. Fils d’enseignants, Wolfgang se dirige vers des études de lettres et de philosophie. À dix huit ans, il change d’orientation et suit les cours d’Art dramatique de Hans Schlenck. Son diplôme en poche, à vingt deux ans il fait ses premiers pas sur scène dans divers théâtres, principalement à Munich mais aussi à Heidelberg, Bonn, Brême, Stuttgart, Baden-Baden et au théâtre populaire de Berlin.

Exempté du service militaire, Wolfgang Preiss fait ses premières apparitions au cinéma pendant la Seconde Guerre mondiale. Servi par une remarquable présence physique, il tient avec talent une trentaine de rôles d’officiers nazis et chefs militaires, parfois cyniques et brutaux ou droits et loyaux. Il débute en officier allemand dans le drame romantique sur fond de guerre «Le grand amour» (1942) de Rolf Hansen de Zarah Leander. L’année suivante, c’est en médecin qu’il apparaît dans «L’équipage du Dora» (1943) de Karl Ritter. L’importance du conflit mondiale l’oblige à interrompre sa carrière, une période qui se prolonge pendant sept ans durant laquelle il reprend sa véritable passion, le théâtre.

De retour sur les écrans, au début des années cinquante, Wolfgang Preiss apparaît comme officier dans «L’amiral Canaris» (1954) de Alfred Weidenmann, avec O. E. Hasse dans le rôle titre. Autre récit inspiré d’un fait réel «C’est arrivé le 20 juillet» (1955) de Falk Harnack, il incarne le colonel Stauffenberg accusé d’une tentative d’assassinat contre Hitler il sera exécuté. Pour sa prestation, il est récompensé aux prix du cinéma allemand. Dans le drame franco-germano-italien «Les bateliers de la Volga» (1958) de Victor Tourjansky, il campe le Général Gorew, qui viole la fiancée du Capitaine Orloff, John Derek, et envoie ce dernier en prison en Sibérie. Puis il est le Général Max-Josef Pemsel dans la production hollywoodienne à la brillante distribution «Le jour le plus long» (1961). Son infamie cinématographique se complète avec son personnage démonique du Dr Mabuse un génie du crime et maître du déguisement, dans une série des 6 films où de nombreux crimes sont commis. Elle débute avec «Les mille yeux du Docteur Mabuse» (1960) de Fritz Lang et ce termine en 1964 avec «Dr. Mabuse et le rayon de la mort» de Hugo Fregonese. Dans ce dernier volet, c’est Walter Rilla qui reprend le rôle de Mabuse, tandis que Wolfgang fait une apparition en tant que fantôme du Dr Mabuse.

Dans les années 60 et 70, Wolfgang Preiss endosse à nouveau l’uniforme militaire dans des productions internationales, on peux citer: Le Major Herren dans «Le train» (1964) de John Frankenheimer, le Major von Klemment dans «L’express du colonel Von Ryan» (1965) de Mark Robson avec Frank Sinatra, le Maréchal Albert Kesselring dans «La bataille pour Anzio» (1968) de Edward Dmytryk, le général Erwin Rommel dans «Le cinquième commando» (1970) de Henry Hathaway et le Maréchal Von Rundstedt pour Richard Attenborough dans «Un pont trop loin» (1976). Wolfgang Preiss a laissé une empreinte cinématographique riche et éclectique dans plus de 100 productions et dans de nombreuses séries télévisées jusqu’en 1996. En 1987, il reçoit un prix d’honneur aux prix du cinéma allemand. Quelques mois après la mort de sa troisième épouse Ruth Preiss, il décède le 27 novembre 2002, à la suite d’une chute à l’âge de 92 ans, dans une clinique de Bühl près de Baden-Baden.

© Gary RICHARDSON

copyright
1942Le grand amour ( die große liebe ) de Rolf Hansen avec Zarah Leander
1943L’équipage du Dora ( besatzung Dora ) de Karl Ritter avec Charlott Daudert
1950L’affaire 7A9 ( falschmünzer am werk / der fall 7A9 / heimat in gefahr ) de Louis Agotay avec Paul Dahlke
1951 CM Un vent frais soufflé dans les vieilles rues (frischer wind in alten gassen ) de Fritz Peter Buch avec Arnulf Schröder
1954L’amiral Canaris / L’affaire de l’amiral Canaris ( Canaris ) de Alfred Weidenmann avec Barbara Rütting
Docteurs et infirmières / Médecin-chef Solm ( Oberarzt Dr. Solm ) de Paul May avec Anna Dammann
1955C’est arrivé le 20 juillet / L’attentat du 20 juillet ( der 20 juli / es geschah am 20 juli ) de Falk Harnack avec Annemarie Dürringer
    Prix d’Argent du cinéma d’interprétation masculine aux prix du cinéma germanique, Allemagne

Le trompette ( der cornet / die weise von liebe und tod / zärtliches abenteuer ) de Walter Reisch avec Anita Björk
1956Quand la chair succombe / Je n’ai plus que toi ( vor sonnenuntergang ) de Gottfried Reinhardt avec Hans Albers
Lily Marlène / Comme autrefois Lily Marlène ( wie einst Lili Marleen ) de Paul Verhoeven avec Käthe Haack
Anastasia, la dernière fille du tzar ( Anastasia – Die letzte zarentochter ) de Falk Harnack avec Lilli Palmer
La nuit de la Saint-Jean ( Johannisnacht ) de Harald Reinl avec Hertha Feiler
Vaincu par l’amour ( von der liebe besiegt / schicksal am matterhorn ) de Luis Trenker avec Marianne Hold
Stresemann – de Alfred Braun avec Anouk Aimée
1957UB55, corsaire de l’océan / Requins et petits poissons ( haie und kleine fische ) de Frank Wisbar avec Sabine Bethmann
Esclave de l’amour / Esclave de son désir ( ich war ihm hörig ) de Wolfgang Becker avec Carlos Thompson
Les italiens sont fous ( gli italiani sono matti / heimweth, stacheldraht und gute kameraden / los italianos están locos ) de Duilio Coletti & Luis María Delgado avec Victor McLaglen
Les diables verts de Monte Cassino ( die grünen teufel von Monte Cassino ) de Harald Reinl avec Agnès Laurent
1958À l’Araignée Noire ( Grabenplatz 17 ) de Erich Engels avec Maria Paudler
La fille aux yeux de chat ( das mädchen mit dem katzeaugen ) de Eugen York avec Vera Tschechowa
Chiens, à vous de crever ! ( hunde, wollt ihr ewig leben ) de Frank Wisbar avec Sonja Ziemann
Les bateliers de la Volga ( i battellieri del Volga / Wolgaschiffer / prisoner of the Volga ) de Victor Tourjansky avec Elsa Martinelli
1959Médecin sans conscience / médecin sans scrupule ( arzt ohne gewissen ) de Falk Harnack avec Cornell Borchers
Des roses pour le procureur ( rosen für den staatsanwalt ) de Wolfgang Staude avec Camilla Spira
La valse du gorille – de Bernard Borderie avec Charles Vanel
À l’ombre de l’étoile rouge / C’est arrivé le 31-1-1945 ! ( nacht fiel über gotenhafen ) de Frank Wisbar avec Brigitte Horney
Confessions d’une fille de seize ans ( geständnis einer sechzehnjährigen ) de Georg Tressler avec Ivan Desny
Les mystères d’Angkor ( herrin der welt – Teil I / die formel des todes – Teil I / il mistero dei tre continenti / mistress of the world ) de William Dieterle avec Martha Hyer
Les mystères d’Angkor II ( herrin der welt – Teil II / die formel des todes – Teil II ) de William Dieterle avec Micheline Presle
1960Le moulin des supplices ( il milino delle donne di pietra / drops of blood / the horrible mill women / horror of the stone women / icon / mill of stone women ) de Giorgio Ferroni avec Dany Carrel
Les mille yeux du docteur Mabuse / Le diabolique docteur Mabuse ( die 1000 augen des Dr. Mabuse / diabolical Dr. Mabuse / il diabolico Dr. Mabuse / eyes of evil / the thousand eyes of Dr. Mabuse / the shadow vs. the thousand eyes of Dr. Mabuse ) de Fritz Lang avec Dawn Addams
1961La Fayette – de Jean Dréville avec Orson Welles
Le retour du Docteur Mabuse ( im stahlnetz des Dr. Mabuse / FBI contro Dr. Mabuse / the FBI vs. Dr. Mabuse / in the steel cabinet of Dr. Mabuse / in the steel net of Dr. Mabuse / phantom fiend / phantom meets the return of Dr. Mabuse / the return of Dr. Mabuse ) de Harald Reinl avec Lex Barker
Scandale sur le Riviera ( Riviera-Story / die nacht mit Anja / die von der elbchaussee ) de Wolfgang Becker avec Ulla Jacobsson
Trahison sur commande ( the counterfeit traitor ) de George Seaton avec William Holden
Le jour le plus long ( the longest day ) de Bernhard Wicki, Ken Annakin, Andrew Marton & Gerd Oswald avec John Wayne
La jeune fille et le procureur ( das mädchen und der staatsanwalt ) de Jürgen Goslar avec Elke Sommer
1962L’invisible docteur Mabuse ( die unsichtbaren krallen das Dr. Mabuse / the invisible claws of Dr. Mabuse / the invisible Dr. Mabuse / the invisible horror ) de Harald Reinl avec Karin Dor
Le testament du docteur Mabuse ( das testament des Dr. Mabuse / the last will of Dr. Mabuse / the terror of Doctor Mabuse / terror of the mad doctor / the testament of Dr. Mabuse ) de Werner Klingler avec Senta Berger
1963Interpole contre stupéfiants / Le cobra noir ( die schwarze kobra ) de Rudolf Zehergruber avec Klaus Kinski
Mabuse attaque Scotland Yard / Scotland Yard traque Dr. Mabuse ( Scotland Yard jagt Dr. Mabuse / die scharlachrote dschunke ) de Paul May avec Peter van Eyck
Le bourreau de Londres ( der henker von London ) de Edwin Zbonek avec Maria Perschy
Le cardinal ( the cardinal ) de Otto Preminger avec Romy Schneider
1964La grotte aux filles / La grotte des filles mortes-vivantes ( der fluch der grünen augen / cave of the living dead / the curse of the green eyes / die grotte der lebenden toten / night of the vampires ) de Ákos Ráthonyi avec Adrian Hoven
Petit déjeuner avec la mort ( frühstück mit dem tod ) de Franz Antel avec Dominique Boschero
Echappement libre – de Jean Becker avec Jean Seberg
Le train ( the train ) de John Frankenheimer avec Jeanne Moreau
Dr. Mabuse et le rayon de la mort / Mission spéciale au deuxième bureau / Mission secrète deuxième bureau ( die todesstrahlen des Dr. Mabuse / the death ray mirror of Dr. Mabuse / the death ray of Dr. Mabuse / the devilish Dr. Mabuse / I raggi mortali del Dr. Mabuse / the secret of Dr. Mabuse ) de Hugo Fregonese avec Yoko Tani
Les fils du Cid / Les cent cavaliers ( i cento cavalieri / los cien caballeros / die hundert ritter / hundred horsemen / son of El Cid ) de Vittorio Cottafavi avec Antonella Lualdi
Sursis pour un espion – de Jean Maley avec Jean Servais
1965L’express du colonel Von Ryan ( Von Ryan’s express ) de Mark Robson avec Frank Sinatra
Corrida pour un espion – de Maurice Labro avec Pascale Petit
Paris brûle-t-il ? – de René Clément avec Leslie Caron
1966Avec la peau des autres – de Jacques Deray avec Lino Ventura
Les fausses vierges / La vie intime d’une fille de trottoir ( jungfrau aus zweiter hand ) de Ákos Ráthonyi avec Carola Höhn
Monsieur Dynamite ( Mister Dynamite – morgen küßt euch der tod / die slowly, you’ll enjoy it more / Mister dinamita, mañana os besará la muerte / muori lentamente… te la godi di più / spy today, die tomorrow ) de Franz Josef Gottlieb avec Amedeo Nazzari
1967Deux billets pour Mexico ( geheimnisse in goldenen nylons / dead run ) de Christian-Jaque avec Peter Lawford
Mort un jour de pluie ( chinos y minifaldas / death on a rainy day / morte in un giorno di pioggia / die rache des Dr. Kung / der sarg bleibt heute zu ) de Ramón Comas avec Gérard Landry
Diamant d’as / Valets de carreau ( jack of diamonds ) de Don Taylor avec George Hamilton
Tamara – de Hans Jürgen Pohland avec Barbara Rütting
1968La bataille pour Anzio ( Anzio / lo sbarco di Anzio / the battle for Anzio ) de Edward Dmytryk avec Robert Mitchum
L’extraordinaire evasion ( Hannibal Brooks ) de Michael Winner avec Oliver Reed
1969La légion des damnés ( la legione di dannati / battle of the commandos / la brigada de los condenados / die zum teufel gehen / legion of the damned ) de Umberto Lenzi avec Jack Palance
Play girl 70 – de Federico Chentrens avec Luciana Paluzzi
1970Le cinquième commando ( raid on Rommel ) de Henry Hathaway avec Richard Burton
Jour maléfique / Journée noire pour un bélier ( giornata nera per l’ariete ) de Luigi Bazzoni avec Franco Nero
1971Le papillon sanglant ( una farfalla con le ali insanguinata ) de Duccio Tessari avec Ida Galli
Notre agent à Salzburg ( the Salzburg connection / top secret ) de Lee H. Katzin avec Anna Karina
1972Un homme à respecter ( uomo da rispettare / ein achtbarer mann / hearts and minds / a man to respect / the master touch ) de Michele Lupo avec Kirk Douglas
DO Le désir sexuel des allemands ( die sexuellen wünsche der deutschen ) de Reginald Puhl & Hans Wolf avec Beate Uhse
    Seulement apparition
1974Madame Dubarry ( die Dubarry ) de Werner Jacobs avec Gail Robinson
Le grand délire / Pierrot la démerde ( die große ekstase ) de Dennis Berry avec Jean Seberg
1976Un pont trop loin ( a bridge too far ) de Richard Attenborough avec Robert Redford
1977Die standarte – de Ottokar Runze avec Peter Cushing
1978Ces garçons qui venaient du Brésil ( the boys from Brazil ) de Franklin J. Schaffner avec Gregory Peck
L’institution ( die anstalt ) de Hans-Rüdiger Minow avec Ursula Roche
1979Liés par le sang ( bloodline / Sidney Sheldon’s bloodline / blutspur ) de Terence Young avec Audrey Hepburn
1980La formule ( the formula ) de John G. Avildsen avec Marlon Brando
Fantôme d’amore ( fantasma d’amore ) de Dino Risi avec Marcello Mastroianni
1984Oubliez Mozart ( vergeßt Mozart ) de Miloslav Luther avec Armin Mueler-Stahl
1985L’été du samouraï ( der sommer des samurai ) de Hans-Christoph Blumenberg avec Nadja Tiller
    Scènes coupèes au montage
1986La seconde victoire ( the second victory / die narbe / der zweite sieg ) de Gerald Thomas avec Max von Sydow
1988Terre des pères, terre des fils ( land der väter, land der söhne ) de Nico Hoffmann avec Eva Kotthaus
1989Docteur M. – de Claude Chabrol avec Alan Bates
1996Le passage des hommes libres ( aire libre ) de Luis Armando Roche avec Christian Vadim
2002 CM Dr. M schlägt wieder zu – de Uwe Huber avec Uwe Huber
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’honneur aux Prix du cinéma Germanique, Allemagne ( 1987 )
Fiche créée le 8 août 2011 | Modifiée le 14 juillet 2019 | Cette fiche a été vue 5636 fois
PREVIOUSPaul Préboist || Wolfgang Preiss || Albert PréjeanNEXT