CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jacques Castelot
Recherche Rapide :

Festival de Cannes 2018



Président du Festival : Cate Blanchett (Australie), du 8 mai au 19 mai 2018. Membres du jury : Chang Chen (Taïwan), Ava DuVernay (USA), Robert Guédiguian (France), Khadja Nin (Burundi), Léa Seydoux (France), Kristen Stewart (USA), Denis Villeneuve (Canada) & Andreï Zviaguintsev (Russie).
Palme d’Or :
Une affaire de famille (manbiki kazoku / 万引き家族) de Hirokazu Kore-eda (Japon)
Palme d’Or Spéciale :
Le livre d’image – de Jean-Luc Godard (Suisse)
Grand Prix :
BlacKkKlansman: J’ai infiltré le Ku Klux Klan (BlacKkKlansman) de Spike Lee (USA)
Prix d’interprétation masculine :
Marcello Fonte (Dogman – de Matteo Garrone) (Italie)
Prix d’interprétation féminine :
Samal Yeslyamova (Ayka (Айка) de Sergey Dvortsevoy) (Kazakhstan)
Prix de la mise en scène :
Pawel Pawlikowski (Cold war (zimna wojna)) (Pologne)
Prix du Jury :
Capharnaüm (cafarnaúm / كفرناحوم) de Nadine Labaki (Liban)
Prix du scénario :
Jafar Panahi (Trois visages (se rokh / سه چهره) de Jafar Panahi) (Iran) Alice Rohrwacher (Heureux comme Lazzaro (Lazzaro felice) de Alice Rohrwacher) (Italie)
Films en compétition :
Everybody knows (todos lo saben) de Asghar Farhadi (Espagne) Yomeddine (يوم الدين) de A.B. Shawky (Egypte) Leto (Leto / Лето) de Kirill Serebrennikov (Russie) Plaire, aimer et courir vite – de Christophe Honoré (France) Cold war (zimna wojna) de Pawel Pawlikowski (Pologne) Le livre d’image – de Jean-Luc Godard (Suisse) Les éternels (Jiānghú érnǚ / 江湖儿女) de Jia Zhangke (Chine) Les filles du soleil – de Eva Husson (France) Trois visages (se rokh / سه چهره) de Jafar Panahi (Iran) Heureux comme Lazzaro (Lazzaro felice) de Alice Rohrwacher (Italie) Une affaire de famille (manbiki kazoku / 万引き家族) de Hirokazu Kore-eda (Japon) Asako I & II (Netemo Sametemo / 寝ても覚めても) de Ryūsuke Hamaguchi (Japon) BlacKkKlansman: J’ai infiltré le Ku Klux Klan (BlacKkKlansman) de Spike Lee (USA) Under the Silver Lake – de David Robert Mitchell (USA) En guerre – de Stéphane Brizé (France) Burning (Beoning / 버닝) de Lee Chang-dong (Corée du Sud) Dogman – de Matteo Garrone (Italie) Capharnaüm (cafarnaúm / كفرناحوم) de Nadine Labaki (Liban) Un couteau dans le cœur – de Yann Gonzalez (France) Ayka (Айка) de Sergey Dvortsevoy (Kazakhstan) Le poirier sauvage (ahlat Ağacı) de Nuri Bilge Ceylan (Turquie)
Films en hors-compétition :
Solo: A Star Wars story – de Ron Howard (USA) Le grand bain – de Gilles Lellouche (France) The house that Jack built – de Lars von Trier (Danemark) L’homme qui tua Don Quichotte (the man who killed Don Quixote) de Terry Gilliam (Royaume-Uni)
Séances spéciales :
10 jours en Thaïlande (sib pī nı pratheṣ̄thịy / สิบปีในประเทศไทย) de Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul (Thaïlande) L’état contre Mandela et les autres – de Nicolas Champeaux & Gilles Porte (France) Gotti – de Kevin Connolly (USA) Le grand cirque mystique (o grande circo místico) de Carlos Diegues (Brésil) La traversée – de Romain Goupil & Daniel Cohn-Bendit (France) Another day of life (jeszcze dzień życia) de Damian Nenow & Raul de la Fuente (Pologne) Libre – de Michel Toesca (France) Les âmes mortes (sǐwáng de línghún / 死亡的靈魂) de Wang Bing (Chine) Le Pape François: Un homme de parole (Papst Franziskus: Ein mann seines wortes) de Wim Wenders (Allemagne)
Présidente du jury Caméra d’or : Ursula Meier (Suisse).

Membres du jury Caméra d’Or : Marie Amachoukeli (France), Iris Brey (France/USA), Sylvain Fage (France), Jeanne Lapoirie (France), Arnaud Larrieu (France) & Jean-Marie Larrieu (France).

Caméra d’or :
Girl – de Lukas Dhont (Belgique)
Caméra d’Or : Films en compétition :
Wildlife – de Paul Dano (USA) Yomeddine (يوم الدين) de A.B. Shawky (Egypte) Girl – de Lukas Dhont (Belgique) Sofia – de Meryem Benm’Barek (Maroc) Les chatouilles – de Andréa Bescond & Éric Métayer (France) Gueule d’ange – de Vanessa Filho (France) Mon tissu préféré (my favorite fabric) de Gaya Jiji (Syrie) Les moissonneurs (die stropers) de Etienne Kallos (Afrique du Sud) Carmen et Lola – de Arantxa Echevarría (Espagne) Joueurs – de Marie Monge (France) Chris the Swiss – de Anja Kofmel (Suisse) Shéhérazade – de Jean-Bernard Marlin (France) Diamantino – de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal) Anna, un jour (egy nap) de Zsófia Szilágyi (Hongrie) Sauvage – de Camille Vidal-Naquet (France)
Président du jury un Certain Regard : Benicio del Toro (Porto Rico).

Membres du jury : Kantemir Balagov (Russie), Julie Huntsinger (USA), Annemarie Jacir (Palestine) & Virginie Ledoyen (France).

Prix Un Certain Regard :
Border (gräns) de Ali Abbasi (Suède)
Prix du Jury Un Certain Regard :
Les morts et les autres (chuva é cantoria na aldeia dos mortos) de João Salaviza & Renée Nader Messora (Portugal/Brésil)
Prix d’interprétation Un Certain Regard :
Victor Polster (Girl – de Lukas Dhont) (Belgique)
Prix de la mise en scène Un Certain Regard :
Sergei Loznitsa (Donbass (Донбас)) (Ukraine)
Prix du scénario Un Certain Regard :
Meryem Benm’Barek (Sofia – de Meryem Benm’Barek) (Maroc)
Un Certain Regard : Films en compétition :
Border (gräns) de Ali Abbasi (Suède) Un grand voyage vers la nuit (Di Qiu Zui Hou De Ye Wan / 地球最後的夜晚) de Bi Gan (Chine) Sofia – de Meryem Benm’Barek (Maroc) Les chatouilles – de Andréa Bescond & Éric Métayer (France) Manto (मंटो) de Nandita Das (Inde) À genoux les gars – de Antoine Desrosières (France) Girl – de Lukas Dhont (Belgique) Meurs, monstre, meurs (muere, monstruo, muere) de Alejandro Fadel (Argentine) Gueule d’ange – de Vanessa Filho (France) Euforia (Euforia) de Valeria Golino (Italie) Mon tissu préféré (my favorite fabric) de Gaya Jiji (Syrie) Rafiki – de Wanuri Kahiu (Kenya) Les moissonneurs (die stropers) de Etienne Kallos (Afrique du Sud) In my room – de Ulrich Köhler (Allemagne) Donbass (Донбас) de Sergei Loznitsa (Ukraine) L’ange (el ángel) de Luis Ortega (Argentine) Les morts et les autres (chuva é cantoria na aldeia dos mortos) de João Salaviza & Renée Nader Messora (Portugal/Brésil) La tendre indifférence du monde (älemniñ jumsaqtıq mazasızdığı / Әлемнің жұмсақтық мазасыздығы) de Adilkhan Yerzhanov (Kazakhstan)
Président du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) : Michel Ciment (France).

Membres du Jury du Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique): Neusa Barbosa (Brésil), Pamela Bienzobas (Chili), Joost Broeren (Pays-Bas), Rita Di Santo (Royaume-Uni), Houda Ibrahim (France), Elli Mastorou (Belgique), Richard Mowe (Royaume-Uni) & Jenni Zylka (Allemagne).

Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Burning (Beoning / 버닝) de Lee Chang-dong (Corée du Sud)
Prix FIPRESCI, un Certain regard (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Girl – de Lukas Dhont (Belgique)
Prix FIPRESCI, Semaine de la Critique (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Anna, un jour (egy nap) de Zsófia Szilágyi (Hongrie)
Présidente du Jury Œcuménique: Inês Mendes Gil (Portugal).

Membres du Jury Œcuménique : Robert K. Johnston (USA), Richard Leonard (Australie), Alain Le Goanvic (France), Pierre-Auguste Henry (France) & Thomas Schüpbach (Suisse).

Prix du Jury Œcuménique :
Capharnaüm (cafarnaúm / كفرناحوم) de Nadine Labaki (Liban)
Prix du Jury Œcuménique, Mention Spéciale :
BlacKkKlansman: J’ai infiltré le Ku Klux Klan (BlacKkKlansman) de Spike Lee (USA)
Présidente du de la Queer Palm : Sylvie Pialat (France).

Membres de la Queer Palm : Pepe Ruiloba (Mexique), Dounia Sichov (France), Morgan Simon (France) & Boyd Van Hoeij (Pays-Bas).

Queer Palm :
Girl – de Lukas Dhont (Belgique)
Queer Palm du court-métrage :
O órfão – de Carolina Markowicz (Brésil)
Queer Palm : Films en compétition :
Plaire, aimer et courir vite – de Christophe Honoré (France) Un couteau dans le cœur – de Yann Gonzalez (France) Border (gräns) de Ali Abbasi (Suède) L’ange (el ángel) de Luis Ortega (Argentine) Euforia (Euforia) de Valeria Golino (Italie) Rafiki – de Wanuri Kahiu (Kenya) Les moissonneurs (die stropers) de Etienne Kallos (Afrique du Sud) Carmen et Lola – de Arantxa Echevarría (Espagne) L’amour debout – de Michaël Dacheux (France) Cassandro the Exotico! – de Marie Losier (France) Shéhérazade – de Jean-Bernard Marlin (France) Diamantino – de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal) Sauvage – de Camille Vidal-Naquet (France)
Président du Jury de l’œil d’or : Emmanuel Finkiel (France).

Membres du Jury de l’œil d’or : Kim Longinotto (Royaume-Uni), Lolita Chammah (France), Isabelle Danel (France) & Paul Sturz (USA).

Prix de l’œil d’or :
Samouni Road (la strada dei Samouni) de Stefano Savona (Italie)
Prix de l’œil d’or, Mention Spéciale :
Libre – de Michel Toesca (France) Les yeux d’Orson Welles (the eyes of Orson Welles) de Mark Cousins (Royaume-Uni)
Président du Jury de la semaine de la critique : Joachim Trier (Norvège).

Membres du Jury de la semaine de la critique : Nahuel Pérez Biscayart (Argentine), Eva Sangiorgi (Italie), Chloë Sevigny (USA) & Augustin Trapenard (France).

Grand Prix Nespresso de la Semaine de la Critique :
Diamantino – de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal)
Prix Louis Roederer de la Révélation :
Félix Maritaud (Sauvage – de Camille Vidal-Naquet) (France)
Prix SACD de la Semaine de la Critique (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
Woman at war / Une femme en guerre (kona fer í stríð) de Benedikt Erlingsson (Islande)
Aide Fondation Gan pour la diffusion :
Monsieur (Sir) de Rohena Gera (Inde)
Prix Découverte Leica Cine du court-métrage :
Hector Malo: The last day of the year (Ektoras Malo i teleftea mera tis chronias / Έκτορας Μαλό: Η Τελευταία Μέρα της Χρονιάς) de Jacqueline Lentzou (Grèce)
Prix Canal+ du court-métrage :
Un jour de mariage – de Elias Belkeddar (Algérie)
Prix SACD de la Quinzaine des Réalisateurs (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) :
En liberté! – de Pierre Salvadori (France)
Prix Cannes Soundtrack :
Roman Bilyk & German Osipov (Leto (Leto / Лето) de Kirill Serebrennikov) (Russie)
Prix François Chalais :
Yomeddine (يوم الدين) de A.B. Shawky (Egypte)
Label Europa Cinemas :
Troppa grazia – de Gianni Zanasi (Italie)
Prix Vulcain de l’Artiste Technicien :
Shin Joom-Hee (Burning (Beoning / 버닝) de Lee Chang-dong) (Corée du Sud)
Prix Illy du court-métrage :
Skip day – de Patrick Bresnan & Ivete Lucas (USA)
Carrosse d’Or :
Martin Scorsese
Prix C.I.C.A.E. (Confédération Internationale des Cinémas d’Art et d’Essai Européens):
Climax – de Gaspar Noé (France)
Prix de la citoyenneté
Capharnaüm (cafarnaúm / كفرناحوم) de Nadine Labaki (Liban)
Prix Pierre Angénieux :
Edward Lachman
Meilleurs films des agrégateurs de critiques : Le Film Français :
Leto (Leto / Лето) de Kirill Serebrennikov (Russie)
Meilleurs films des agrégateurs de critiques : Screen International :
Burning (Beoning / 버닝) de Lee Chang-dong (Corée du Sud)
Palm Dog :
Dogman – de Matteo Garrone (Italie)
Palm Dog, Grand Prix du Jury :
Diamantino – de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal)
Palm Cat :
Diamantino – de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal)
Trophée Chopard de la Révélation Masculine :
Joe Alwyn
Trophée Chopard de la Révélation Feminine :
Elizabeth Debicki
Cannes Classics :
Miss Daisy et son chauffeur (driving Miss Daisy) de Bruce Beresford (USA) Le septième sceau (det sjunde inseglet) de Ingmar Bergman (Suède) Guerre et paix (vojna i mir / Война и мир) de Sergueï Bondartchouk (URSS) Battement de cœur – de Henri Decoin (France) Le voleur de bicyclette (ladri di biciclette) de Vittorio De Sica (Italie) Grand-père, raconte-nous (Fad’jal) de Safi Faye (Sénégal) Enamorada – de Emilio Fernández (Mexique) Quatre chemises blanches (cetri balti krekli) de Rolands Kalniņš (Lettonie) Coup pour coup – de Marin Karmitz (France) 2001: L’odyssée de l’espace ( 2001: A space odyssey ) de Stanley Kubrick (USA) Hyènes – de Djibril Diop Mambéty (Sénégal) Les diamants de la nuit (démanty noci) de Jan Němec (Tchécoslovaquie) Cinq et la peau – de Pierre Rissient (France) Cyrano de Bergerac – de Jean-Paul Rappeneau (France) La religieuse / Suzanne Simonin, la religieuse de Denis Diderot – de Jacques Rivette (France) L’île des amours (a ilha dos amores) de Paulo Rocha (Portugal) João et le couteau (João and the knife) de George Sluizer (Pays-Bas) L’heure des brasiers (la hora de los hornos) de Fernando Ezequiel Solanas (Argentine) La garçonnière (the apartment) de Billy Wilder (USA)
Cannes Classiques Documentaires :
Les yeux d’Orson Welles (the eyes of Orson Welles) de Mark Cousins (Royaume-Uni) Soyez naturel: L’histoire inédite d’Alice Guy-Blaché (be natural: The untold story of Alice Guy-Blaché) de Pamela B. Green (USA) Jane Fonda in five acts – de Susan Lacy (USA) Bergman: A year in life (Bergman: ett år, ett liv) de Jane Magnusson (Suède) À la recherche d’Ingmar Bergman (searching for Ingmar Bergman) de Margarethe Von Trotta (Allemagne)
Cinéma de la plage :
Bagdad Café (out of Rosenheim) de Percy Adlon (Allemagne/USA) Le grand bleu – de Luc Besson (France) Le grand bal – de Laetitia Carton (France) Le destin (al-massir /لمصير ) de Youssef Chahine (Egypte) Black Panther – de Ryan Coogler (USA) Le spécialiste (gli specialisti) de Sergio Corbucci (Italie) Le silence des agneaux (the silence of the lambs) de Jonathan Demme (USA) Sueurs froides (vertigo) de Alfred Hitchcock (USA) Grease – de Randal Kleiser (USA) Le départ – de Jerzy Skolimowski (Belgique) Good morning Babilonia (good morning, Babylon) de Paolo Taviani & Vittorio Taviani (Italie) L’une chante, l’autre pas – de Agnès Varda (France)
Quinzaine des Réalisateurs :
Les oiseaux de passage (pájaros de verano) de Ciro Guerra & Cristina Gallego (Colombie) Amin – de Philippe Faucon (France) Carmen et Lola – de Arantxa Echevarría (Espagne) Climax – de Gaspar Noé (France) Cómprame un revolver – de Julio Hernández Cordón (Mexique) Les confins du monde – de Guillaume Nicloux (France) L’homme à la moto (el motoarrebatador) de Agustín Toscano (Argentine) En liberté! – de Pierre Salvadori (France) Joueurs – de Marie Monge (France) Leave no trace – de Debra Granik (USA) Los silencios – de Beatriz Seigner (Brésil) The Pluto moment (ming wang xing shi ke / 冥王星時刻) de Ming Zhang (Chine) Mandy – de Panos Cosmatos (USA) Miraï, ma petite sœur (Mirai no Mirai / 未来のミライ) de Mamoru Hosoda (Japon) Le monde est à toi – de Romain Gavras (France) Petra – de Jaime Rosales (Espagne) Samouni Road (la strada dei Samouni) de Stefano Savona (Italie) La charge (teret) de Ognjen Glavonic (Serbie) Mon cher enfant (Weldi / ولدي) de Mohamed Ben Attia (Tunisie) Troppa grazia – de Gianni Zanasi (Italie)
Quinzaine des Réalisateurs : courts-métrages :
Basses – de Félix Imbert (France) Ce magnifique gâteau! – de Emma De Swaef & Marc Roels (Belgique) La chanson – de Tiphaine Raffier (France) La lotta – de Marco Bellocchio (Italie) Las cruces – de Nicolas Boone (France) La nuit des sacs plastiques – de Gabriel Harel (France) O órfão – de Carolina Markowicz (Brésil) Our song to war – de Juanita Onzaga (Colombie) Skip day – de Patrick Bresnan & Ivete Lucas (USA) Le sujet – de Patrick Bouchard (Canada)
Semaine de la critique :
Chris the Swiss – de Anja Kofmel (Suisse) Diamantino – de Gabriel Abrantes & Daniel Schmidt (Portugal) Anna, un jour (egy nap) de Zsófia Szilágyi (Hongrie) Fugue (fuga) – de Agnieszka Smoczyńska (Pologne) Woman at war / Une femme en guerre (kona fer í stríð) de Benedikt Erlingsson (Islande) Sauvage – de Camille Vidal-Naquet (France) Monsieur (Sir) de Rohena Gera (Inde)
Semaine de la Critique, séances spéciales longs-métrages :
Wildlife – de Paul Dano (USA) Nos batailles – de Guillaume Senez (Belgique) Shéhérazade – de Jean-Bernard Marlin (France) Guy – de Alex Lutz (France)
Semaine de la Critique, courts-métrages :
Amor, avenidas novas – de Duarte Coimbra (Portugal) Hector Malo: The last day of the year (Ektoras Malo i teleftea mera tis chronias / Έκτορας Μαλό: Η Τελευταία Μέρα της Χρονιάς) de Jacqueline Lentzou (Grèce) Exemplary citizen (mo-bum-shi-min) de Kim Cheol-Hwi (Corée du Sud) Pauline asservie – de Charline Bourgeois-Tacquet (France) La persistente – de Camille Lugan (France) Rapace (rapaz) de Felipe Gálvez (Chili) Schächer – de Flurin Giger (Suisse) Le tigre (tiikeri) de Mikko Myllyahti (Finlande) Un jour de mariage – de Elias Belkeddar (Algérie) Normal (ya normalniy) de Michael Borodin (Russie)
Semaine de la Critique, séances spéciales courts-métrages :
La chute – de Boris Labbé (France) Third kind – de Yorgos Zois (Grèce) Ultra pulpe – de Bertrand Mandico (France)
Section ACID :
L’amour debout – de Michaël Dacheux (France) Bad bad winter (Tak Sebe Zima / Так Себе Зима) de Olga Korotko (Kazakhstan) Cassandro the Exotico! – de Marie Losier (France) Dans la terrible jungle – de Caroline Capelle & Ombline Ley (France) Il se passe quelque chose – de Anne Alix (France) Seule à mon mariage – de Marta Bergman (Belgique) Thunder Road – de Jim Cummings (USA) Un violent désir de bonheur – de Clément Schneider (France) Nous les coyotes (we the coyotes) de Hanna Ladoul & Marco La Via (France/USA)
Ecrans de Cannes Junior :
La légende – de Florian Hessique (France) Vierges (ein betulot bakraiot) de Keren Ben Rafael (Israël) Mes frères – de Bertrand Guerry (France) Mon meilleur ami (mi mejor amigo) de Martin Deus (Argentine) Family film (rodinny film) de Olmo Omerzu (République Tchèque) Sami, une jeunesse en Laponie (Sameblod) de Amanda Kernell (Suède) The strange ones – de Christopher Radcliff & Lauren Wolkstein (USA) Une année polaire – de Samuel Collardey (France)
Ecrans de Cannes Junior, hors compétition :
Ma reum – de Frédéric Quiring (France) Mario – de Marcel Gisler (Suisse)
Président du jury des Courts Métrages et de la Cinéfondation : Bertrand Bonello.

Membres du jury des Courts Métrages : Valeska Grisebach (Allemagne), Khalil Joreige (Liban), Alanté Kavaïté (France/Lithuanie) & Ariane Labed (France).

Palme d’Or du court métrage :
Toutes ces créatures (all these creatures) de Charles William (Australie)
Courts métrages et documentaires en compétition :
Gabriel – de Mariana Flores (USA) Judgement – de Raymund Ribay Gutierrez (Philippines) Caroline – de Celine Held & Logan George (USA) Ombre (Tariki) de Saeed Jafarian (Iran) III – de Marta Pajek (Pologne) Duality – de Masahiko Sato, Genki Kawamura, Yutaro Seki, Masayuki Toyota & Kentaro (Japon) On the border – de Wei Shujun (Chine) Toutes ces créatures (all these creatures) de Charles William (Australie)
Premier Prix de la Cinéfondation :
El verano del Léon Eléctrico – de Diego Céspedes (Chili)
Deuxième Prix de la Cinéfondation :
Mesle bache Adam – de Arian Vazirdaftari (Iran) Dong wu xiong meng – de Di Shen (Chine)
Troisième Prix de la Cinéfondation :
Inanimate – de Lucia Bulgheroni (Royaume-Uni)
Courts métrages et documentaires en compétition pour la Cinéfondation :
Dolfin megumi – de Ori Aharon (Israël) End of season – de Zhannat Alshanova (Royaume-Uni) Sailor’s delight – de Louise Aubertin, Éloïse Girard, Marine Meneyrol, Jonas Ritter, Loucas Rongeart & Amandine Thomoux (France) Inanimate – de Lucia Bulgheroni (Royaume-Uni) El verano del Léon Eléctrico – de Diego Céspedes (Chili) Palm trees and power lines – de Jamie Dack (USA) Dong wu xiong meng – de Di Shen (Chine) Fragment de drame – de Laura Garcia (France) Cinco minutos afuera – de Constanza Gatti (Argentine) Los tiempos de Héctor – de Ariel Gutiérrez (Mexique) Dots – de Eryk Lenartowicz (Australie) Inny – de Marta Magnuska (Pologne) Albastru si rosu, in proportii egale – de Georgiana Moldoveanu (Roumanie) Così in Terra – de Pier Loreznzo Pisano (Italie) Kalendar – de Igor Poplauhin (Russie) Mesle bache Adam – de Arian Vazirdaftari (Iran) I am my own mother – de Andrew Zox (USA)
PREVIOUSFestival de Cannes 2017 || Festival de Cannes 2018 || Festival de Cannes 2019NEXT
Fiche créée le 15 avril 2018 | Modifiée le 21 mars 2020 | Cette fiche a été vue 1389 fois