CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jane Birkin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alfredo Hurtado



Date et Lieu de naissance : 7 décembre 1917 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 10 novembre 1965 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Alfredo Hurtado Franco

ACTEUR

Alfredo Hurtado naît le 7 décembre 1917, à Madrid. Alors qu’il a à peine cinq ans, il est inscrit à des cours de comédie donnés par Flora Rossini. Cette dernière écrit bientôt avec la mère de l’enfant une petite histoire dont le héros est un garçonnet surnommé Pitusín.

Alfredo Hurtado devient ainsi le premier enfant prodige du cinéma espagnol en interprétant «Buenaventura de Pitusín»(1924) de Luis R. Alonso. Suivent la même année «La medalla del torero» de José Buchs avec le matador José «El Algabeño» García; deux comédies musicales de Carlos Fernández Shaw, adaptées par Florián Rey avec Juan de Orduña: «La révoltosa» et «La chavala»; et enfin une pièce de Carlos Arniches «Los granujas» mise en scène par Fernando Delgado. En 1925, Alfredo Hurtado incarne le plus célèbre enfant de la littérature picaresque, le «Lazarillo de Tormes», œuvre parue en 1554, qui raconte les mésaventures d’un jeune mendiant, guide d’aveugle. Le film est réalisé une fois encore par Florián Rey avec notamment un José Nieto débutant. En 1926 Alfredo est dans deux films au titre de femmes au nom de fleurs: «Malvaloca» de Benito Perojo avec Florencia Becquer, le film sera l’objet d’une nouvelle adaptation en 1942 avec Amparo Rivelles et Alfredo Mayo; et un drame gitan «Amapola» de José Martin. En 1927, le jeune garçon retrouve le cinéaste Florian Rey pour «El pilluelo de Madrid» avec Pedro Larrañaga. L’année suivante il travaille dans les studios berlinois pour «Corazones sin rumbo» de Benito Perojo et de l’Autrichien Gustav Ucicky, avec Imperio Argentina, Franz Loskarn et Iván Petrovich. Pour son dixième film et son cinquième dirigé par Florián Rey, Alfredo combat les soldats de Napoléon au siège de Saragosse, aux côtés de «Agustina de Aragón» (1928).

Mais l’ère des films sonores est arrivée. Hollywood veut conquérir l’immense marché latino-américain et fait venir dans ses studios des réalisateurs et des acteurs pour des films «parlés en espagnol». Alfredo Hurtado tourne ainsi «Sombras del circo» sous la direction du Chilien Adelqui Migliar, avec Tony d’Algy et Félix de Pomés. De retour dans son pays natal, il fait encore partie de la distribution de deux œuvres de Florián Rey: «Sierra de Ronda» (1933) et «El novio de Mamá» (1934). Alfredo est ensuite dirigé en 1936 dans «Paloma de los amores» par Fernando Roldán, spécialiste des films flamencos. Après la guerre civile espagnole, l’acteur qui n’a que vingt-trois ans, apparaît dans un dernier film d’inspiration gitane «La dolores» (1940). Puis il décide de passer derrière la caméra et se fait en Espagne assistant des cinéastes Florián Rey, Ladislao Vajda, Antonio Román, Raúl Cancio, Rafael Gil et au Portugal de Augusto Fraga dont il devient aussi le scénariste notamment pour «Sangue Toureiro» (1958) avec Amália Rodrigues.

Alfredo Hurtado réalise lui-même trois films qui ne seront pas des réussites commerciales: «Como la tierra» (1953) avec Antonio Casal, «Cancha vasca» (1954) avec Vicente Parra et «Un abrigo a cuadros» (1956) avec José Isbert. Il travaille une dernière fois sur un plateau de cinéma, en 1965, à l’occasion du tournage de «Los que no fuimos a la guerra» de Julio Diamante, présenté à la Mostra de Venise. Alfredo décède en effet dans sa quarante-huitième année, mais après quatre décennies de carrière cinématographique, le 10 novembre 1965.

© Caroline HANOTTE

copyright
1924La buenaventura de Pitusín – de Luis R. Alonso avec Flora Rossini
La medalla del torrero – de José Buchs avec María Comendador
La revoltosa – de Florián Rey avec Josefina Tapias
La chavala – de Florián Rey avec María Luz Callejo
Los granujas – de Fernando Delgado avec Clotilde Romero
1925El Lazarillo de Tormes – de Florián Rey avec José Nieto
1926Malvaloca – de Benito Perojo avec Amalia Molina
Amapola – de José Martín & Luis Pardo avec Zaida Nerina
1927El pilluelo de Madrid – de Florián Rey avec Elisa Ruiz Romero
DO En la tierra del sol – de Ramón Martínez de la Riva avec Antonio Moreno
1928Corazones sin rumbo / Herzen ohne Ziel – de Benito Perojo & Gustav Ucicky avec Imperio Argentina
1929Agustina de Aragón – de Florián Rey avec María Luz Callejo
1931Sombras del circo – de Adelqui Migliar avec Amelia Muñoz
1933Sierra de Ronda – de Florián Rey avec Marina Torres
1934El novio de mamá – de Florián Rey avec Imperio Argentina
1936Paloma de mis amores – de Fernando Roldán avec Carmen Sebastián
1940La dolores – de Florián Rey avec María Luisa Gerona
1944Orosia – de Florián Rey avec María Brú
    Seulement assistant réalisateur
El testamento del virrey – de Ladislao Vajda avec Juan Calvo
    Seulement assistant réalisateur
1945Noche decisiva – de Julio de Fleischner avec Julio Peña
    Seulement assistant réalisateur
Cinco lobitos / O diablo são elas... – de Ladislao Vajda avec Humberto Madeira
    Seulement assistant réalisateur
1947Fuenteovejuna – de Antonio Román avec Amparo Rivelles
    Seulement assistant réalisateur
1950Tres ladrones en la casa – de Raúl Cancio avec Mary Delgado
    Seulement assistant réalisateur
1951Servicio en la mar – de Luis Suárez de Lezo avec Rafael Bardem
    Seulement assistant réalisateur
Plume au vent ( pluma al viento ) de Louis Cuny & Ramón Torrado avec Carmen Sevilla
    Seulement direction des dialogues espagnols
1954Como la tierra – de Alfredo Hurtado avec María Asquerino
    Seulement réalisation
1955Cancha vasca – de Alfredo Hurtado & Aselo Plaza avec Vicente Parra
    Seulement réalisation & scénario
1956Un abrigo a cuadros – de Alfredo Hurtado avec Juan Calvo
    Seulement réalisation & scénario
1958Sangue Toureiro – de Augusto Fraga avec Amália Rodrigues
    Seulement assistant réalisateur & scénario
1960El litri y su sombra – de Rafael Gil avec Licia Calderón
    Seulement assistant réalisateur
O passarinho da Ribeira – de Augusto Fraga avec Deolinda Rodrigues
    Seulement assistant réalisateur & scénario
1962Um dia de vida – de Augusto Fraga avec Carmen Mendes
    Seulement assistant réalisateur
1965Los que no fuimos a la guerra / Cuando estalló la paz – de Julio Diamante avec Julia Caba Alba
    Seulement assistant réalisateur
Fiche créée le 1 août 2006 | Modifiée le 6 avril 2009 | Cette fiche a été vue 6013 fois
PREVIOUSJohn Hurt || Alfredo Hurtado || Olivier HussenotNEXT