CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vanja Orico
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anne Jeffreys



Date et Lieu de naissance : 26 janvier 1923 (Goldsboro, Caroline du Nord, USA)
Date et Lieu de décès : 27 septembre 2017 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Anne Carmichael

ACTRICE
Image
1943 Death Valley manhunt – de John English avec Bill Elliott, George Gabby Hayes & Herbert Heyes
Image
1944 Dillinger, l’ennemi public N°1 (Dillinger) de Max Nosseck avec Lawrence Tierney & Edmund Lowe
Image
1945 Dick Tracy (Dick Tracy, detective) de William Berke avec Morgan Conway, Mike Mazurki & Jane Greer
Image
1948 Far West 89 (return of the badmen) de Ray Enright avec Robert Ryan, Randolph Scott & George Gabby Hayes

C’est à Goldsboro, en Caroline du Nord, que Anne Jeffreys voit le jour le 26 janvier 1923. Enfant douée pour le chant, sa mère l’encourage à chanter pour des radios locales, notamment dans l’émission «The children’s birthday party». Après avoir quitté l’école, elle se rend à New York, et gagne une bourse du Municipal Opera association pour suivre une formation de soprano. Pour payer ses cours, elle fait du mannequinât pour John Robert Powers. En 1941, suite à son engagement dans la revue musicale «Fun for the money», elle est écartée des rôles classiques mettant sa carrière de cantatrice dans l’incertitude.

Mais, Hollywood ne reste pas insensible à cette jolie fille blonde aux yeux bleus. Remarquée par Sam Newfield, il en fait la partenaire de Buster Crabbe dans le western de série B «Billy the Kid trapped» (1941). Après un petit rôle dans «Tarzan à New York» (1942) de Richard Thorpe, auprès de Johnny Weissmuller, Anne Jeffreys se voit proposer de chanter avec ses idoles Jeanette MacDonald et Nelson Eddy, dans «Ma femme est un ange» (1942), un film musical de W.S. Van Dyke. En 1943, elle signe un contrat avec la Republic Pictures. Elle est la partenaire de Bill Elliott dans une dizaine de westerns, où elle joue souvent sa petite amie. Sous la tutelle de la RKO, notre actrice chante avec Frank Sinatra dans «Step lively» (1944) de Tim Whelan. Dans «Nevada» (1944) de Edward Killy, elle incarne une gérante de saloon qui séduit Robert Mitchum en prospecteur aurifère accusé de meurtre. William Berke lui donne l’occasion de sortir du registre musical avec le film policier «Dick Tracy» (1945), où elle est la petite amie de Morgan Conway, alias Dick Tracy, un inspecteur de police qui doit résoudre une série de meurtres sanglants. Phil Rosen lui donne le rôle féminin dans le drame d’espionnage «Step by step» (1946), elle y est Evelyn, la secrétaire d’un sénateur, qui fait la connaissance de Lawrence Tierney, un ancien militaire, mais ils se retrouvent au sein d’un complot impliquant des espions nazis en Californie.

Parallèlement à son activité cinématographique, Anne Jeffreys poursuit sa carrière de chanteuse. Elle accepte de revenir à New York pour chanter dans «La Tosca» au Brooklyn Opera House. En 1947, avec l’accord de la RKO, elle joue pendant six mois à Broadway dans le musical «Street scène» Kurt Weill, sa performance est alors saluée par la critique. Elle termine la décennie avec le western signé de Ray Enright «Far West 89» (1948), où elle est Cheyenne, ex-membre d’un gang qui rejoint le Marshal Vance Cordell, Randolph Scott, pour nettoyer la ville infestée de hors-la-loi. Les années 50 sont davantage axées vers la télévision, Anne Jeffreys connaît un vif succès avec «Topper» (1953/55), une série de 78 épisodes diffusée sur CBS où, avec son mari Robert Sterling, elle forme un couple de fantômes. Elle revient au cinéma en 1962, avec «Garçonnière pour quatre», de Michael Gordon. Elle est aussi distribuée dans des revues musicales, telles que: «Camelot» (1962), «Le roi et moi» (1974) ou «Follies» (1977).

Anne Jeffreys, actrice comblée avec une carrière qui s’étale sur plus de soixante ans, femme d’une élégance rare, dont le charme est resté intact malgré ses 88 printemps, apparaît une dernière fois dans un thriller en 2011. Elle décède le 27 septembre 2017, à son domicile de Los Angeles. Durant sa vie, l’actrice s’est investie dans de nombreuses œuvres caritatives et humanitaires, elle siégea à de nombreux conseils d’administration, notamment à la «American Cinema Awards Foundation».

© Gary RICHARDSON

copyright
1941Billy the Kid trapped – de Sam Newfield avec Buster Crabbe
Yokel boy / Hitting the headlines – de Joseph Santley avec Albert Dekker
1942Tarzan à New York / Les aventures de Tarzan à New York ( Tarzan’s New York adventure ) de Richard Thorpe avec Johnny Weissmuller
Une nuit à La havane ( moonlight masquerade ) de John H. Auer avec Dennis O’Keefe
    + chansons
Ma femme est un ange ( I married an angel ) de W.S. Van Dyke avec Jeanette MacDonald
    + chansons
Judy, espionne improvisée ( Joan of Ozark / the queen of spies ) de Joseph Santley avec Judy Canova
The old Homestead – de Frank McDonald avec Leon Weaver
Les tigres volants ( flying tigers ) de David Miller avec John Wayne
X marks the spot – de George Sherman avec Dick Purcell
CM Olaf laughs last – de Jules White avec El Brendel
1943Le bluffeur ( Chatterbox / Lazybones ) de Joseph Santley avec Joe E. Brown
Calling Wild Bill Elliott – de Spencer Gordon Bennet avec Bill Elliott
Man from Thunder River – de John English avec George Gabby Hayes
Le crime du docteur Ordway / L’énigmatique docteur Ordway ( crime doctor ) de Michael Gordon avec Warner Baxter
Bordertown gun fighters – de Howard Bretherton avec Ian Keith
    + chansons
Wagon tracks West – de Howard Bretherton avec Tom Tyler
Overland mail robbery – de John English avec Roy Barcroft
La lutte pour la zone morte ( Death Valley manhunt ) de John English avec Bill Elliott
1944Mojave fireband – de Spencer Gordon Bennet avec George Gabby Hayes
Hidden valley outlaws – de Howard Bretherton avec Kenne Duncan
Step lively – de Tim Whelan avec Frank Sinatra
    + chansons
Nevada – de Edward Killy avec Robert Mitchum
    + chansons
Dillinger, l’ennemi public N° 1 ( Dillinger ) de Max Nosseck avec Lawrence Tierney
Those endearing young charms – de Lewis Allen avec Robert Young
1945Zombies on Broadway / Loonies on Broadway – de Gordon Douglas avec Bela Lugosi
Sing your way home – de Anthony Mann avec Jack Haley
    + chansons
Dick Tracy ( Dick Tracy, detective / splitface ) de William Berke avec Morgan Conway
1946Ding Dong Williams – de William A. Berke avec Glen Vernon
    + chansons
Step by step – de Phil Rosen avec Jason Robards Sr.
Genius at work – de Leslie Goodwins avec Wally Brown
Dick Tracy contre Cueball ( Dick Tracy vs. Cueball ) de Gordon Douglas avec Ian Keith
Vacation in Reno – de Leslie Goodwins avec Alan Carney
Du sang sur la piste ( Trail Street ) de Ray Enright avec Randolph Scott
1947Riffraff – de Ted Tetzlaff avec Pat O’Brien
    + chansons
1948Far West 89 / Le retour des sans loi ( return of the badmen / return of the bad men ) de Ray Enright avec Robert Ryan
1955 CM Screen snapshots 34, No. 6 : Hollywood shower of stars – de Ralph Staub avec Jon Hall
    Seulement apparition
1962Garçonnière pour quatre / Une garçonnière pour quatre ( boys’ night out ) de Michael Gordon avec James Garner
1967Panic in the city – de Eddie Davis avec Howard Duff
1976Southern double cross – de Don Edmonds avec Avery Schreiber
1993Clifford – de Paul Flaherty avec Martin Short
2008Richard III – de Scott Anderson avec David Carradine
2011Time to pay ( sins expiation / vento di Sicilia ) de Carlo Fusco avec Danny Glover
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1997 )
Fiche créée le 5 octobre 2013 | Modifiée le 11 novembre 2018 | Cette fiche a été vue 3151 fois
PREVIOUSJacqueline Jefford || Anne Jeffreys || Herb JeffriesNEXT