CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Veit Harlan
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lawrence Tierney



Date et Lieu de naissance : 15 mars 1919 (Brooklyn, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 26 février 2002 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Lawrence James Tierney

ACTEUR
Image
1944 Dillinger, l’ennemi public N° 1 (Dillinger) de Max Nosseck avec Anne Jeffreys & Edmund Lowe
Image
1947 Né pour tuer (born to kill) de Robert Wise avec Claire Trevor, Walter Slezak & Audrey Long
Image
1950 Plus for que la loi (best of the badmen) de William D. Russell avec Robert Ryan, Claire Trevor & Tom Tyler
Image
1991 Reservoir dogs – de Quentin Tarantino avec Harvey Keitel, Tim Roth, Michael Madsen & Chris Penn

Fils de Lawrence Hugh Tierney, officier de police, et de Marion Alice (née Crowley), Lawrence Tierney est né le 15 mars 1919 à Brooklyn. Il est le frère aîné de Scott Brady et Edward Tierney, tous deux deviendront acteurs. Lors de sa scolarité à la Boys High School, adepte du sport, notamment en athlétisme, il se forge une solide constitution. Il passe ensuite deux années au Manhattan College avant de trouver du travail comme ouvrier sur l’aqueduc de New York. Après un emploi comme modèle pour un grand magasin de vente par correspondance, il rejoint la troupe de théâtre Black Friars, et passe au American-Irish Theatre ou il est repéré par un agent de la RKO qui le prend sous contrat, en 1943.

Après quelques rôles sans relief, Lawrence Tierney est catapulté au rang de vedette avec le rôle du célèbre voleur de banque «Dillinger l’ennemi n°1» (1944) de Max Nosseck, impressionné par son masque froid taillé dans un bloc de pierre, la RKO l’impose dans des rôles de salauds, de truands, de criminels, citons: le hors-la-loi Jessie James dans «La ville sans loi» (1946) de Tim Whelan avec Randolph Scott; l’assassin névrosé de «The devil thumbs a ride» (1946) de Felix E. Feist; un ex-marine dans «Step by step» (1946) de Phil Rosen avec Anne Jeffreys où il est pris dans un complot impliquant des espions nazis. Dans «Né pour tuer» (1947), film noir signé Robert Wise, il campe un assassin psychopathe et amant brutal de Claire Trevor qui campe là une femme sans cœur, perverse, attirée par le mal. Dans «Bodyguard» (1948) de Richard Fleischer, il casse son image de sale type avec un rôle plus sociable, celui du garde du corps de la richissime madame Dysen incarnée par Priscilla Lane, des rôles repris en 1992 par Kevin Costner et Whitney Houston. Aux cotés de Robert Ryan et Claire Trevor, il reprend le personnage de Jesse James dans «Plus pour fort que la loi» (1950) de William D. Russell. Dans «Jungle de Femmes» (1954) de Bruno VeSota, il interprète un détective dont les indices du crime en font le suspect du meurtre d’une actrice, avec Jane Mansfield qui fait ses débuts à l’écran en tant que nymphomane.

Au cours des décennies suivantes, ses démêlés incessants avec la justice, ses passages récurrents en prison pour des accusations de conduite en état d’ivresse, des souleries qui finissent toujours en bagarres dans les bars ou dans les soirées mondaines, sa peine de prison de 90 jours pour avoir briser la mâchoire d’un étudiant, ou encore lors d’une bagarre où il est poignardé dans un bar dans le West Side de Manhattan, tout ces incidents qui ont fait l’objet d’une large couverture médiatique ont souvent entravés sa carrière d’acteur. Perdant la confiance des studios, il est relégué aux rôles secondaires. Après avoir subi un accident vasculaire cérébral en 1982, devenu chauve et bouffi, cet alcoolique avéré cesse de boire et reprend le chemin des studios. Toujours aussi rebelle et provocateur, Lawrence Tierney à plus de 70 ans, agresse encore souvent les acteurs avec lesquels il travaille. Dans «Reservoir Dogs» (1991) où il campe le tyrannique truand Joe Cabot, il provoque régulièrement le réalisateur Quentin Tarantino qui dit alors de lui, «un grand acteur de composition mais doté d’un sale caractère».

Lawrence Tierney, un des protagonistes de l’âge d’or du film noir hollywoodien des années 40 et 50 décède d’une pneumonie le 22 février 2002 dans une maison de retraite médicalisée de Los Angeles où il résidait depuis plus de deux ans. Il ne s’est jamais marié mais il avait une fille Elizabeth.

© Gary RICHARDSON

copyright
1943Gildersleeve on Broadway – de Gordon Douglas avec Billie Burke
L’exubérante Smokey ( government girl ) de Dudley Nichols avec Olivia de Havilland
Le vaisseau fantôme ( the ghost ship / ghost ship ) de Mark Robson avec Richard Dix
Le faucon au pays des cow-boys / Le faucon au Far-West ( the falcon out West ) de William Clemens avec Tom Conway
1944Seven days ashore – de John H. Auer avec Virginia Mayo
Youth runs wild – de Mark Robson avec Bonita Granville
Dillinger, l’ennemi public N° 1 ( Dillinger ) de Max Nosseck avec Anne Jeffreys
CM Birthday Blues – de Hal Yates avec Dorothy Granger
1945Le charme de l’amour ( those endearing young charms ) de Lewis Allen avec Ann Harding
Retour aux Philippines / Retour à Bataan ( back to Bataan / the invisible army ) de Edward Dmytryk avec John Wayne
Mama loves Papa – de Frank R. Strayer avec Elisabeth Risdon
Sing your way home – de Anthony Mann avec Jack Haley
1946La ville des sans loi / La ville des hors-la-loi / La terre de personne ( badman’s territory ) de Tim Whelan avec Randolph Scott
Step by step – de Phil Rosen avec Anne Jeffreys
San Quentin – de Gordon Douglas avec Marian Carr
The devil thumbs a ride – de Felix E. Feist avec Nan Leslie
1947Né pour tuer / Passions coupables ( born to kill / Lady of deceit ) de Robert Wise avec Claire Trevor
1948Bodyguard – de Richard Fleischer avec Priscilla Lane
1949Kill or be killed – de Max Nosseck avec Marissa O’Brien
1950Reportage fatal ( shakedown ) de Joseph Pevney avec Anne Vernon
Plus for que la loi / La ruée des sans loi ( best of the badmen ) de William D. Russell avec Robert Ryan
1951The hoodlum – de Max Nosseck avec Allene Roberts
The bushwhackers / The rebel – de Rod Amateau avec Wayne Morris
Sous le plus grand chapiteau du monde ( the greatest show on earth / Cecil B. DeMille’s the greatest show on earth) de Cecil B. DeMille avec Betty Hutton
1954The steel cage – de Walter Doniger avec Maureen O’Sullivan
Jungle de femmes / Filles de la pègre ( female jungle / the hangover ) de Bruno VeSota avec Jayne Mansfield
1955Singing in the dark – de Max Nosseck avec Phyllis Hill
1962Un enfant attend ( a child is waiting ) de John Cassavetes avec Judy Garland
1966Naked evil / Exorcism at midnight – de Stanley Goulder avec Suzanne Neve
1967Custer, l’homme de l’Ouest / Général Custer de l’Ouest ( Custer of the West / a good day for fighting ) de Robert Siodmak avec Robert Shaw
1968Assassino senza volto – de Angelo Dorigo avec Anita Tedesco
1971Des amis comme les miens ( such good friends ) de Otto Preminger avec Dyan Cannon
1975Patricia / L’affaire Patricia ( abduction ) de Joseph Zito avec Dorothy Malone
1977Bad ( Andy Warhol’s bad ) de Jed Johnson avec Carroll Baker
1978Le tueur de Manhattan ( bloodrage / never pick up a stranger ) de Joseph Zito avec Judith-Marie Bergan
1979Le pouvoir des plantes ( the Kirlian witness / the plants are watching ) de Jonathan Sarno avec Nancy Snyder
Gloria – de John Cassavetes avec Gena Rowlands
1981Arthur ! – de Steve Gordon avec Liza Minnelli
Rosemary’s killer ( the prowler / the graduation ) de Joseph Zito avec Farley Granger
1982Midnight / Backwoods massacre – de John A. Russo avec Melanie Verlin
1984Nothing lasts forever – de Tom Schiller avec Dan Aykroyd
L’honneur des Prizzi ( Prizzi’s honor ) de John Huston avec Kathleen Turner
1985Peur bleue ( silver bullet / Stephen King’s silver bullet ) de Daniel Attias avec Gary Busey
1986La loi de Murphy ( Murphy’s law ) de Jack Lee Thompson avec Charles Bronson
Nuits sanglantes ( the offspring / from a whisper to a scream ) de Jeff Burr avec Vincent Price
1987Les vrais durs ne dansent pas ( tough guys don’t dance ) de Norman Mailer avec Isabella Rossellini
1988Y a-t-il un flic pour sauver la reine ? ( the naked gun : From the files of police squad / the naked gun ) de David Zucker avec Leslie Nielsen
House III ( the horror show / horror house / house 3 / house III : The horror show ) de James Isaac & David Blyth avec Dedee Pfeiffer
1989Un plan d’enfer ( why me ? ) de Gene Quintano avec Christophe Lambert
Le rocher de l’apocalypse ( the runestone ) de Willard Carroll avec Alexander Godunov
1990The death merchant – de Jim Winburn avec Martina Castle
Wizards of the demon sword – de Fred Olen Ray avec Russ Tamblyn
1991City of hope – de John Sayles avec Vincent Spano
Reservoir dogs – de Quentin Tarantino avec Harvey Keitel
1992Eddie Presley – de Jeff Burr avec Clu Gulager
CM Red – de Christan Gore
1993 CM French intensive – de Julie Davis avec Anna Gunn
1994Junior – de Ivan Reitman avec Arnold Schwarzenegger
1995Fatal Passion ( portrait in red / dark red ) de T.L. Lankford & Gib Toidi avec Lisa Comshaw
Starstruck – de David Steiner avec Karen Black
1996 Deux jours à Los Angeles ( two days in the valley ) de John Herzfeld avec James Spader
DO Ben Johnson : Third cowboy on the right – de Tom Thurman avec Ben Johnson
    Seulement apparition
1997Jack Armstrong ( american hero ) de Jeff Burr avec Timothy Bottoms
Armageddon – de Michael Bay avec Bruce Willis
1998Southie – de John Shea avec Donnie Wahlberg
2000Evicted – de Michael Tierney avec Terence Tierney
Fiche créée le 3 septembre 2012 | Modifiée le 15 octobre 2019 | Cette fiche a été vue 5816 fois
PREVIOUSGene Tierney || Lawrence Tierney || Nadja TillerNEXT