CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lucienne Lemarchand
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Bruno Ganz



Date et Lieu de naissance : 22 mars 1941 (Zurich, Suisse)
Date et Lieu de décès : 15 février 2019 (Zurich, Suisse)
Nom Réel : Bruno Ganz

ACTEUR
Image
1978 Le couteau dans la tête (messer im kopf) de Reinhard Hauff avec Angela Winkler & Hans Christian Blech
Image
1987 Les ailes du désir (der himmel über Berlin) de Wim Wenders avec Solveig Dommartin & Otto Sander
Image
2004 La chute (der untergang) de Olivier Hirschbiegel avec Alexandra Maria Lara, Heino Ferch & Ulrich Matthes
Image
2016 Un juif pour l’exemple – de Jacob Berger avec André Wilms, Aurélien Patouillard & Baptiste Coustenoble

D’origine suisse, Bruno Ganz est né le 22 mars 1941 à Zurich d’un père helvétique et d’une mère d’Italie du nord. En 1960, il apparaît pour la première fois au cinéma en majordome dans le film suisse «L’homme au chapeau melon» de Karl Suter. Après son service militaire, il part pour Berlin en Allemagne en 1961. Avec Peter Stein, il fonde la «Schaubühne am Lehniner Platz» de Berlin située dans la partie occidentale de la ville considérée comme une des plus brillantes troupes européennes. Jusqu’en 1975, il y joue les grands rôles classiques et les auteurs modernes.

Acteur exigeant sur scène, on retrouve cette qualité dans ses choix cinématographiques. En 1975, Bruno Ganz obtient un second rôle dans la première réalisation de Jeanne Moreau «Lumière». Il partage l’affiche avec Dennis Hopper de «L’ami américain» (1976) de Wim Wenders où une bande de gangsters profite de son état de santé pour lui faire commettre un meurtre. Dans un registre plus confidentiel, il compose un comte russe qui s’éprend de «La marquise d’O» (1976) de Eric Rohmer ou le mari de «La femme gauchère» (1977) de Peter Handke. Il est le partenaire de Isabelle Adjani dans «Nosferatu, fantôme de la nuit» (1978) de Werner Herzog, Nathalie Baye dans «La provinciale» (1980) de Claude Goretta, Isabelle Huppert dans «La dame aux camélias» (1980) de Mauro Bolognini, Hanna Schygulla dans «Le faussaire» (1980) de Volker Schlöndorff ou Ornella Muti dans «Le dimanche de préférence» (1990) de Giuseppe Bertolucci. En 1986, il connaît la consécration avec «Les ailes du désir» de Wim Wenders. Dans ce film tourné en noir et blanc, il interprète l’un deux anges qui ont le pouvoir de se rendre sur terre sans être remarqués des terriens, il s’éprend d’une trapéziste, Solveig Dommartin, aidé par un acteur, Peter Falk, pour devenir simple mortel. Présenté au 40ème Festival de Cannes où il obtient le Prix de la mise en scène, ce film fait l’objet d’une suite nommée «Si loin, si proche!» (1992) dans l’Allemagne réunifiée après la chute du Mur de Berlin en 1989. Dans ce film, couronné du Grand Prix du Festival de Cannes en 1993, il reprend de manière secondaire son personnage comme, Solveig Dommartin et Peter Falk, mais la trame de ce film est centrée autour du deuxième ange, Otto Sander, qui devient à son tour simple mortel.

Bruno Ganz refuse le rôle de Oskar Schindler dans «La liste de Schindler» de Steven Spielberg, il préfère être dirigé par Peter Handke dans «L’absence» (1992) ou Théo Angelopoulos pour «L’éternité et un jour» (1997) et «La poussière du temps» (2007). En 2004, il interprète Adolf Hitler dans «La chute» (2004) de Oliver Hirschbiegel qui évoque les derniers jours et la mort du Führer en 1945. Sollicité par Hollywood, il tourne sous la direction de Jonathan Demme dans «Un crime dans la tête» (2004) ou Francis Ford Coppola dans «L’homme sans âge» (2007). En France, il apparaît dans des films d’auteur «Sport de filles» (2011) de Patricia Mazuy et «Michael Kohlhaas» (2012) de Arnaud des Pallières.

En 2012, Bruno Ganz joue «Le retour» de Harold Pinter à l’Odéon de Paris. Sa filmographie s’achève par deux réalisateurs prestigieux Lars Von Trier dans «The house that Jack built» (2017) et Terrence Malick dans «Radegund» (2018). Au cours de l’été 2018, il renonce à ses engagements professionnels lorsqu’on lui décèle un cancer. En dépit de signes d’amélioration, Bruno Ganz décède à l’âge de 77 ans des suites de cette maladie le 16 février 2019 à son domicile de Zurich.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1960L’homme au chapeau melon ( der herr mit der schwarzen melone ) de Karl Suter avec Sabine Sesselmann
1961Un toit sur la tête ( es dach überem chopf ) de Kurt Früh avec Valerie Steinmann
Chikita ( Chikita ihr klein Häuschen ) de Karl Suter avec Hanne Wieder
1966Der sanfte lauf – de Haro Senft avec Verena Buss
1975Les estivants ( sommergäste ) de Peter Stein avec Edith Clever
Lumière – de Jeanne Moreau avec Lucia Bosé
La marquise d’O… ( die marquise von O… ) de Eric Rohmer avec Edith Clever
    Prix d’Or du cinéma d’interprétation masculine aux prix du cinéma germanique, Allemagne
1976Le canard sauvage ( die wildente ) de Hans W. Geissendörfer avec Jean Seberg
1977L’ami américain ( der americanische freund / the american friend ) de Wim Wenders avec Dennis Hopper
    Saint Jordi du meilleur acteur étranger aux prix Sant Jordi de Barcelone, Espagne

La femme gauchère ( die linkshändige frau ) de Peter Handke avec Angela Winkler
1978Ces garçons qui venaient du Brésil ( the boys from Brazil ) de Franklin J. Schaffner avec Gregory Peck
Le couteau dans la tête ( messer im kopf ) de Reinhard Hauff avec Angela Winkler
    Prix du meilleur acteur au festival du cinéma de Munich, Allemagne

Nosferatu, fantôme de la nuit ( Nosferatu : Phamtom der nacht ) de Werner Herzog avec Isabelle Adjani
Retour à la Bien-Aimée – de Jean-François Adam avec Isabelle Huppert
1979Une femme italienne ( oggetti smariti ) de Giuseppe Bertolucci avec Mariangela Melato
5% de risques / Cinq pour cent de risques – de Jean Pourtalé avec Aurore Clément
Polenta – de Maya Simon avec Aude Eggimann
1980L’inventeur ( der erfinder ) de Kurt Gloor avec Verena Peter
La provinciale – de Claude Goretta avec Nathalie Baye
Quelque chose devient visible ( etwas wird sichtbar ) de Harun Farocki avec Inga Humpe
La dame aux camélias ( la storia vera della signora delle camelie / la dama delle camelie ) de Mauro Bolognini avec Isabelle Huppert
Haut les mains ! ( rece do góry / hands up ! ) de Jerzy Skolimowski avec Alan Bates
1981Le faussaire ( die fälschung ) de Volker Schlöndorff avec Hanna Schygulla
Logik des Gefühls – de Ingo Kratisch avec Sabine Andreas
1982Dans la ville blanche ( in der weißen stadt ) de Alain Tanner avec Teresa Madruga
La main dans l’ombre ( system ohne schatten ) de Rudolf Thome avec Dominique Laffin
DO Mémoire ( gedächtnis / Gedächtnis : Ein film für Curt Bois und Bernhard Minetti ) de Bruno Ganz & Otto Sander avec Bernhard Minetti
    Seulement montage & apparition
1983 DO Guerre et paix ( krieg und frieden ) de Volker Schlöndorff, Alexander Kluge, Axel Engtfeld & Stefan Aust avec Jürgen Prochnow
    Seulement apparition
CM Killer aus Forida – de Klaus Schaffhauser avec Renate Schroeter
1984De ijssalon – de Dimitri Frenkel Frank avec Renée Soutendijk
    Masque d’Argent au festival international du cinéma de Taormina, Italie
1985El río de oro – de Jaime Chávarri avec Angela Molina
DO El trabajo de un actor – de Enrique Acha
1986Le pendule ( der pendler ) de Bernhard Giger avec Elisabeth Seiler
1987Les ailes du désir ( der himmel über Berlin ) de Wim Wenders avec Solveig Dommartin
Un amore di donna – de Nelo Risi avec Claudine Auger
The legendary life of Ernest Hemingway – de José María Sánchez avec Victor Garber
1988Bankomatt – de Villi Hermann avec Francesca Neri
Strapless – de David Hare avec Bridget Fonda
DO L’architecture du chaos ( undergångens arkitektur ) de Peter Cohen
    Seulement voix & narration de la version allemande
1989 CM Schrödingers kat – de Paolo Pistolesi avec Eva van Heijningen
1990Succès ( erfolg ) de Franz Seitz avec Mathieu Carrière
Les enfants de la nature ( börn náttúrunnar ) de Friðrik Þór Friðriksson avec Gísli Halldórsson
1991Le dimanche de préférence ( la domenica specialmente ) de Francesco Barilli, Marco Tullio Giordana, Giuseppe Bertolucci & Giuseppe Tornatore avec Ornella Muti
    Segment « La domenica specialmente » de Giuseppe Bertolucci
Prague – de Ian Sellar avec Sandrine Bonnaire
The last days of Chez Nous – de Gillian Armstrong avec Lisa Harrow
1992L’absence ( die abwesenheit ) de Peter Handke avec Jeanne Moreau
Si loin, si proche ( in weiter ferne, so nah ! ) de Wim Wenders avec Nastassja Kinski
Brandnacht – de Markus Fischer avec Barbara Auer
DO Återkomster – de Johanna Helander & Bo Persson
    Seulement voix
1993Heller tag – de Andre Nitzschke avec Christian Blümel
DO Peter Przygodda, Schnittmeister – de Peter Goedel avec Nicholas Ray
    Seulement apparition
DO Le quatuor des possibles – de Philippe Albéra & Edna Politta avec Viviana Aliberti
    Seulement voix & narration
1994Diario senza date – de Roberto Andò
DO Lumière et compagnie – de Merzak Allouache, Theo Angelopoulos, Vincente Aranda, Gabriel Axel, Bigas Luna, John Boorman, Youssef Chahine, Alain Corneau, Costa- Gavras, Raymond Depardon, Jaco Van Dormael, Francis Girod, Peter Greenaway, Lasse Hallström, Michael Haneke, Hugh Hudson, James Ivory, Gaston Kaboré, Abbas Kirostami, Cédric Klapisch, Andreï Konchalovski, Patrice Leconte, Spike Lee, Claude Lelouch, David Lynch, Ismail Merchant, Claude Miller, Sarah Moon, Idrissa Ouedraogo, Arthur Penn, Lucian Pintilie, Jacques Rivette, Helma Sanders-Brahms, Jerry Schatzberg, Nadine Trintignant, Fernando Trueba, Liv Ullmann, Régis Wargnier, Wim Wenders, Yoshishige Yoshida & Yimou Zhang
    Segment réalisé par Wim Wenders
1996Saint-Ex – de Anand Tucker avec Katrin Cartlidge
1997L’éternité et un jour ( mia eoniotita ke mia mera / mια αιωνιότητα και μια μέρα ) de Theo Angelopoulos avec Isabelle Renaud
DO You can’t go home again – de Bart van Esch
    Seulement voix & narration
1999WerAngstWolf – de Clemens Klopfenstein avec Tina Engel
Pain, tulipes et comédie ( pane e tulipani ) de Silvio Soldini avec Licia Maglietta
    David du meilleur acteur, Italie

    Prix du Cinéma Suisse du meilleur acteur au prix du cinéma suisse, Suisse

    Arena d’Or du meilleur acteur de la compétition européenne au festival du cinéma de Pula, Croatie
2001La nuit d’Epstein ( Epsteins nacht ) de Urs Egger avec Annie Girardot
La force du passé ( la forza del passato ) de Piergiorgio Gay avec Sergio Rubini
2002Luther – de Eric Till avec Joseph Fiennes
DO Behind me : Bruno Ganz – de Norbert Wiedmer avec Peter Stein
    + directeur de la photographie
DO Epoca : The making of history – de Andreas Hoessli & Isabella Huser
    Seulement voix & narration de la version allemande
DO Er spielte seinen Schatten mit : Der Schauspieler Klaus Kammer – de Andreas Lewin avec Charlotte Fuchs
    Seulement apparition
2003Un crime dans la tête ( the Manchurian candidate ) de Jonathan Demme avec Denzel Washington
DO Alias Kurban Saïd – de Jos de Putter
    Seulement voix & narration de la version allemande
2004La chute ( der untergang ) de Olivier Hirschbiegel avec Alexandra Maria Lara
    Bambi National aux Prix Bambi, Allemagne

    Prix du cinéma bavarois du meilleur acteur aux prix du cinéma bavarois, Allemagne

    Prix Jupiter du meilleur acteur aux prix Jupiter, Allemagne

    Prix ALFS de l’acteur de l’année par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

    Prix du meilleur acteur au festival international du cinéma de Santa Barbara, Californie, USA

    Prix du meilleur acteur étranger au festival SESC de São Paulo, Brésil

DO Nicolas Bouvier, 22th Hospital Street – de Christoph Kühn
    Seulement voix & narration
2005Vitus – de Fredi M. Murer avec Annelore Sarbach
L’ode de joie ( baruto no gakuen / バルトの楽園 ) de Masanobu Deme avec Ken Matsudaira
2006 DO Von einem der auszog : Wim Wenders’ frühe Jahre – de Marcel When avec Lisa Kreuzer
    Seulement apparition
2007L’homme sans âge ( youth without youth ) de Francis Ford Coppola avec Tim Roth
Stairway to nowhere – de Ahmet Tas avec Angela Winkler
La bande à Baader ( der Baader Meinhof Komplex ) de Uli Edel avec Moritz Bleibtreu
2008La poussière du temps ( i skoni tou hronou / σκόνη του χρόνου ) de Theo Angelopoulos avec Willem Dafoe
The reader / Le liseur ( the reader ) de Stephen Daldry avec Kate Winslet
2009La disparition de Giulia ( Giulias verschwinden ) de Christoph Schaub avec Corinna Harfouch
L’homme-chat ( der grosse kater ) de Wolfgang Panzer avec Ulrich Tukur
Taxiphone: El Mektoub – de Mohammed Soudani avec Jean-Luc Bideau
DO Sounds and silence – de Peter Guyer & Norbert Wiedmer avec Manfred Eicher
    Seulement collaboration artistique
2010Fondu au noir ( satte farben vor schwarz ) de Sophie Heldman avec Senta Berger
    Prix Jupiter du meilleur acteur aux prix Jupiter, Allemagne

Le grand voyage de la vie ( das ende ist mein anfang ) de Jo Baier avec Erika Pluhar
Sans identité ( unknown ) de Jaume Collet-Serra avec Liam Neeson
2011Sport de filles – de Patricia Mazuy avec Josiane Balasko
DO Das geheimnis unseres Waldes – de Heikko Böhm avec Christof Hagen
    Seulement voix & narration
CM Brot – de Ahmet Tas avec Angela Winkler
2012Un train de nuit pour Lisbonne ( night train to Lisbon ) de Bille August avec Mélanie Laurent
Michael Kohlhaas – de Arnaud des Pallières avec Mads Mikkelsen
Cartel ( the counselor ) de Ridley Scott avec Penélope Cruz
2013Refroidis ( kraftidioten ) de Hans Petter Moland avec Stellan Skarsgård
2014Amnesia – de Barbet Schroeder avec Marthe Keller
2015Remember – de Atom Egoyan avec Christopher Plummer
Heidi – de Alain Gsponer avec Anuk Steffen
DO Giovanni Segantini: Magie des lichts – de Christian Labhart
    Seulement voix & narration
2016Un juif pour l’exemple – de Jacob Berger avec André Wilms
    Prix du Cinéma Suisse du meilleur acteur au prix du cinéma suisse, Suisse

The party – de Sally Potter avec Kristin Scott Thomas
Quand la lumière décline ( in zeiten des abnehmenden lichts ) de Matti Geschonneck avec Angela Winkler
2017Fortuna – de Germinal Roaux avec Kidist Siyum
The house that Jack built – de Lars von Trier avec Matt Dillon
Der trafikant – de Nikolaus Leytner avec Emma Drogunova
2018The witness – de Mitko Panov avec Natasha Petrovic
Radegund – de Terrence Malick avec Matthias Schoenaerts
AUTRES PRIX :
      
    Prix du Cinéma au festival du cinéma de Brême, Allemagne ( 1999 )

    Bœuf d’Or au festival du cinéma artistique de Schwerin, Allemagne ( 2003 )

    Grand Prix Spécial des Amériques au festival des films du monde de Montréal, Canada ( 2006 )

    Caméra d’Or Nationale pour l’ensemble de sa carrière, Allemagne ( 1995 )

    Prix du Cinéma au festival du cinéma de Brême, Allemagne ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma Européen, Europe ( 2010 )

    Prix d’Honneur au festival du cinéma de Lisbonne & Estoril, Portugal ( 2015 )

    Caméra d’Or 300 pour sa carrière au festival international du film des frères Manaki, Bitola, Macédoine ( 2015 )

    Prix d’Honneur au prix du cinéma suisse, Suisse ( 2017 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international « Film by the sea » de Vlissingen, Pays-Bas ( 2017 )

    Prix d’Honneur aux prix du cinéma bavarois, Allemagne ( 2017 )
Fiche créée le 16 février 2019 | Modifiée le 19 mars 2019 | Cette fiche a été vue 1414 fois
PREVIOUSJames Gandolfini || Bruno Ganz || Henri GaratNEXT