CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Daniel Pilon
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Clément Michu



Date et Lieu de naissance : 27 novembre 1936 (Villeurbanne, France)
Date et Lieu de décès : 21 octobre 2016 (Nogent-sur-Marne, France)
Nom Réel : Antoine Louis René Chapuit

ACTEUR
Image
1965 Le caïd de Champignol – de Jean Bastia avec Jean Richard, Michel Serrault & Martine Sarcey
Image
1967 Le grand bidule – de Raoul André avec Francis Blanche, Jean Poiret, Michel Serrault & Darry Cowl
Image
1972 Le rempart des béguines – de Guy Casaril avec Nicole Courcel, Anicée Alvina & Venantino Venantini
Image
1973 Les aventures de Rabbi Jacob – de Gérard Oury avec Louis de Funès, Suzy Delair & Marcel Dalio

De son vrai nom Antoine Chapuit, Clément Michu est né le 27 novembre 1936 à Villeurbanne dans le Rhône. Il commence sa carrière dans les cabarets de sa région natale, à Lyon et à Grenoble puis en Savoie. Finalement, il monte à Paris où il se produit dans les cabarets avant de faire ses débuts avec la troupe du Théâtre Gramont dirigée par René Dupuy dans le cadre d’une tournée en province. Elève du Cours Simon, il intègre la distribution de «Péricles, prince de Tyr» (1957) de William Shakespeare avec Bruno Cremer dans le rôle-titre au Théâtre de l’Ambigu.

En 1962, Clément Michu débute au cinéma dans «Un clair de lune à Maubeuge» de Jean Chérasse avec Pierre Perrin. En compétition avec Claude Brasseur pour un second rôle, il n’obtient qu’une simple apparition. Il est repéré par Gérard Oury aux auditions du Cours Simon qui le sollicite régulièrement dans ses réalisations argumentant «Tu es mon porte bonheur, je vais encore te faire tourner». Successivement, il compose un employé de la poste dans «La grande vadrouille» (1966), un serviteur bègue dans «La folie des grandeurs» (1971), un gendarme dans «Les aventures de Rabbi Jacob» (1973) et «La carapate» (1978). Entre-temps, il est devenu un visage familier des téléspectateurs en interprétant Martin l’un des compagnons de «Thierry la Fronde» (1963/66), avec Jean-Claude Drouot dans le rôle-titre de cette série-culte inspirée de l’histoire de Robin des Bois écrite par Jean-Claude Deret, père de Zabou Breitman. À la même époque, il joue quelques pièces du théâtre de boulevard comme «Quand épousez-vous ma femme?» (1964) avec Michel Serrault, «Tête de bulle» (1968) avec Jean-Jacques ou «La bonne adresse» (1972) avec Jacques Balutin.

Tellement identifié au personnage de Martin dans «Thierry la Fronde» à la télévision, Clément Michu est délaissé par le cinéma. Il participe à une collection en plusieurs saisons qui relate l’histoire de l’aviation au travers les exploits d’un pionnier fictif de la conquête du ciel: «Les faucheurs de marguerites» (1973), «Le temps des as» (1978), «La conquête du ciel» (1980) et «L’adieu aux as» (1981). Mais sa carrière sur le petit écran va être marquée par sa composition du bras droit du Commissaire Moulin incarné par Yves Rénier dans la série éponyme. Remplaçant Guy Montagné qui intègre l’équipe du «Collaro Show» de Stéphane Collaro en 1979, il interprète l’inspecteur Galland dans les six épisodes de la deuxième saison mais la série est interrompue en 1982. Alors que TF1 est privatisée, la chaîne relance la série sous le titre «Commissaire Moulin, police judiciaire» (1989), Yves Rénier lui demande de reprendre le nom de l’inspecteur Guyomard comme dans la série initiale dans une quarantaine d’épisodes. Avant l’arrivée de la TNT, cette série policière comme «Navarro» avec Roger Hanin réalise des records d’audience jusqu’en 2006. Il participe également à une comédie policière «Espionne et tais-toi» (1985 et 1987) avec Grâce de Capitani.

Après l’arrêt de la série «Commissaire Moulin, police judiciaire», Clément Michu cesse ses activités professionnelles. Au cinéma, il apparaît une dernière fois dans «MR 73» (2007) de Olivier Marchal avec Daniel Auteuil où il joue le grand-père de Olivia Bonamy. Le 21 octobre 2016, Clément Michu décède à l’âge de 80 ans à son domicile de Nogent-sur-Marne dans le Val-de-Marne.

© Olivier SINQSOUS - Source : http://www.autourdelouisdefunes.fr/

copyright
1962Un clair de lune à Maubeuge – de Jean Chérasse avec Sophie Hardy
1963Le temps de copains – de Robert Guez avec Henri Tisot
1965Le lit à deux places ( the double bed / raccont i a due piazze ) de François Dupont-Midy, Jean Delannoy & Gianni Puccini avec Darry Cowl
    Segment « La répétition » de Jean Delannoy
Le caïd de Champignol / Deux cracks à Paris – de Jean Bastia avec Jean Richard
1966La grande vadrouille – de Gérard Oury avec Bourvil
1967À tout casser – de John Berry avec Johnny Hallyday
Le grand bidule – de Raoul André avec Jean Poiret
1970Les novices – de Guy Casaril avec Brigitte Bardot
1971La folie des grandeurs / Les sombres héros – de Gérard Oury avec Yves Montand
Les pétroleuses – de Christian-Jaque avec Claudia Cardinale
1972Le rempart des béguines – de Guy Casaril avec Nicole Courcel
1973Les aventures de Rabbi Jacob – de Gérard Oury avec Louis de Funès
L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune – de Jacques Demy avec Marcello Mastroianni
1975Le trouble fesse / Le gaffeur – de Raoul Foulon avec Anicée Alvina
1978La carapate – de Gérard Oury avec Pierre Richard
1979La gueule de l’autre – de Pierre Tchernia avec Michel Serrault
Il y a longtemps que je t’aime – de Jean-Charles Tacchella avec Marie Dubois
1985Le quatrième pouvoir – de Serge Leroy avec Philippe Noiret
2007MR 73 – de Olivier Marchal avec Daniel Auteuil
Fiche créée le 21 octobre 2016 | Modifiée le 22 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 1436 fois
PREVIOUSMarc Michel || Clément Michu || Toshiro MifuneNEXT