CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Curd Jürgens
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dan Dailey



Date et Lieu de naissance : 14 décembre 1915 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 16 octobre 1978 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Daniel James Dailey Jr.

ACTEUR
Image
1942 Mokey – de Wells Root avec Donna Reed, Robert Blake, Billie Buckwheat Thomas & Matt Moore
Image
1949 Planqué malgré lui (when Willie comes marching home) de John Ford avec Corinne Calvet & Colleen Townsend
Image
1952 Deux durs à cuire (what price glory?) de John Ford avec Corinne Calvet, James Cagney & Craig Hill
Image
1957 Le guerrier sous-marin (underwater warrior) de Andrew Marton avec Claire Kelly & Ross Martin

Fils d’un hôtelier, Dan Dailey est né le 14 décembre 1915, à New York. À huit ans, il apparaît dans un spectacle de «Minstrel», à 14 ans il prend des leçons de danse et plus tard on le voit dans des spectacles de vaudeville et burlesques avant ses débuts à Broadway en 1937. Grand, mince au sourire engageant, Dan Dailey est repéré par la MGM, qui le fait débuter dans des rôles graves et sombres, comme dans «La tempête qui tue» (1940) de Frank Borzage, il tient le rôle d’un nazi quand l’Allemagne devient fasciste. Dans «The get-away» (1941) de J. Walter Ruben, il est Sonny Blacke un mafieux en prison, le FBI facilite son évasion afin de remonter au gang de voleurs, il se fera tuer. Il enchaîne avec «Down in San Diego» (1941) de Robert B. Sinclair où il campe un ancien trafiquant qui s’engage dans la marine pour échapper à son passé, mais celui-ci le rattrape et il y perdra la vie. Il change de registre avec «Les hommes du Nord» (1942) de Christy Cabanne, il campe un agent du ministère de la défense des forêts du Canada, il se rend pour enquêter sur le sabotage dans une usine de bois.

Conscient qu’il n’est pas bien à l’aise dans des films dramatiques, Dan Dailey passe à la 20th Century Fox qui relance sa carrière dans des comédies ou des films musicaux où l’acteur trouve son équilibre. Dès lors, il enchaîne une quinzaine de productions comme «À toi pour la vie» (1948) de Walter Lang, avec Betty Grable, ils campent des artistes de vaudeville des années 20, mais tout les deux souffrent de difficultés conjugales, les choses empirent avec le problème d’alcool croissant de Skid, Dan Dailey. Il retrouve Betty Grable, dans «Aventures à Tokyo» (1950) de Lloyd Bacon, où après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les soldats américains dans le Japon occupé, sont divertis par un spectacle du Sergent Shep Dooley et de son ex-épouse Kay Hudson. On peut citer aussi «L’adorable voisine» (1953) de Richard Sale, Bill, un dessinateur de bandes dessinées, veuf et père d’un garçon de dix ans, tombe amoureux de la belle et pétillante Jeannie, June Haver, sa voisine, une artiste de music-hall célèbre. En 1955, dans «Viva Las Vegas!» de Roy Rowland, un cowboy accro au jeu, Dan Dailey, découvre qu’il gagne à la roulette, en saisissant la main de Maria, Cyd Charisse. Fin des années 50, il revient aux rôles plus dramatiques, notamment avec John Ford qui montre les valeurs humaines dans «L’aigle vole au soleil» (1956), il est Carson qui frôle la mort pour secourir son ami, John Wayne, officier pilote de l’US Navy, qui, paralysé après une mauvaise chute reprend du service lors de l’attaque de Pearl Harbor. Le biopic «Les guerriers du sous-marin» (1957) de Andrew Marton, film retrace l’évolution de l’unité de démolition sous-marine de la Marine américaine sous le commandement de David Forest interprété par notre acteur.

Dans les années 60, Dan Dailey ne tourne que deux films pour le grand écran, au profit de la télévision où il apparaît dans plusieurs séries. Il gagne un Golden Globe du meilleur acteur de télévision pour la série «The governor & J.J.» en 1970. Il termine sa carrière au cinéma avec «Les dossiers secrets de J. Edgar Hoover» (1977) de Larry Cohen, il est Clyde Tolson responsable du personnel et de la discipline et directeur associé du directeur du FBI J. Edgar Hoover, incarné par Broderick Crawford. En dépit d’une belle carrière, sa vie fut assez chaotique: trois mariages ratés et des problèmes d’alcool. En 1959 il est opéré d’un cancer de la nuque et enn 1975, son fils unique se suicide. Le 16 octobre 1978, suite à une fracture de la jambe, Dan Dailey décède d’anémie.

© Gary RICHARDSON

copyright
1940Suzanne et ses idées ( Susan and god / the gay Mrs. Trexel ) de George Cukor avec Joan Crawford
La tempête qui tue ( the mortal storm ) de Frank Borzage avec Margaret Sullavan
The capitan is a lady – de Robert B. Sinclair avec Virginia Grey
Dulcy – de S. Sylvan Simon avec Ann Sothern
    + chansons
Hullabaloo – de Edwin L. Marin avec Billie Burke
    + chansons
Keeping company – de S. Sylvan Simon avec Irene Rich
The wild man of Borneo – de Robert B. Sinclair avec Mary Howard
1941Washington melodrama – de S. Sylvan Simon avec Ann Rutherford
    + chansons
La danseuse des Ziegfeld Follies ( Ziegfeld girl ) de Robert Z. Leonard avec Judy Garland
The get-away – de J. Walter Ruben avec Donna Reed
Down in San Diego – de Robert B. Sinclair avec Bonita Granville
Divorce en musique ( Lady be good ) de Norman Z. McLeod avec Eleanor Powell
Moon over her shoulder – de Alfred L. Werker avec Lynn Bari
1942Mokey – de Wells Root avec Donna Reed
    + chansons
Gants de boxe / Gant de boxe / Les rivaux du ring ( sunday punch ) de David Miller avec Jean Rogers
Les hommes du Nord ( Timber ! ) de Christy Cabanne avec Marjorie Lord
Give out, sisters – de Edward F. Cline avec Patty Andrews
    + chansons
Panama hattie – de Norman Z. McLeod avec Lena Horne
1943C’est ça l’armée ( this is the army ) de Michael Curtiz avec Joan Leslie
    Seulement apparition
1947Maman était new look / Maman était vedette ( mother wore tights ) de Walter Lang avec Betty Grable
    + chansons
Choisie entre toutes ( you were meant for me ) de Lloyd Bacon avec Jeanne Crain
    + chorégraphie
1948Broadway mon amour ( give my regards to Broadway ) de Lloyd Bacon avec Fay Bainter
    + chansons
À toi pour la vie ( when my baby smiles at me ) de Walter Lang avec Betty Grable
    + chansons
La débrouillarde / Du poulet tous les dimanches ( chicken every Sunday ) de George Seaton avec Celeste Holm
1949Tel père, telle fille ( you’re my everything ) de Walter Lang avec Anne Baxter
    + chansons
Planqué malgré lui / L’embusqué malgré lui ( when Willie comes marching home ) de John Ford avec Corinne Calvet
    + chansons
Le petit train du Far-West / Peaux-Rouges et visages pâles ( a ticket to Tomahawk ) de Richard Sale avec Anne Baxter
    + chansons
1950Trois gosses sur les bras ( my blue heaven ) de Henry Koster avec Jane Wyatt
    + chansons
Parade du rythme ( I’ll get by ) de Richard Sale avec June Haver
    + chansons
Aventures à Tokyo ( call me mister ) de Lloyd Bacon avec Betty Grable
    + chansons
Vendeur pour dames / Haute couture ( I can get it for you wholesale / only the best / this is my affair ) de Michael Gordon avec Susan Hayward
1951The pride of St. Louis – de Harmon Jones avec Joanne Dru
    + chansons
1952Deux durs à cuire ( what price glory ? ) de John Ford avec James Cagney
Le joyeux charlatan ( meet me at the fair ) de Douglas Sirk avec Diana Lynn
    + chansons
Taxi – de Gregory Ratoff avec Constance Smith
1953L’adorable voisine ( the girl next door ) de Richard Sale avec June Haver
    + chansons
The kid from Left Field – de Harmon Jones avec Anne Bancroft
1954La joyeuse parade / Féerie de Broadway ( there’s no business like show business ) de Walter Lang avec Marilyn Monroe
    + chansons
CM Tournament of roses – de Otto Lang avec Dale Evans
    Seulement voix & narration
1955Beau fixe sur New York ( it’s always fair weather ) de Stanley Donen & Gene Kelly avec Dolores Gray
    + chansons
Viva Las Vegas ! ( meet me in Las Vegas ) de Roy Rowland avec Cyd Charisse
    + chansons
1956Les rois du jazz ( the best things in life are free ) de Michael Curtiz avec Sheree North
    + chansons
L’aigle vole au soleil ( the wings of eagles ) de John Ford avec John Wayne
Ma femme a des complexes / Eve cette inconnue ( oh men ! oh women ! ) de Nunnally Johnson avec Ginger Rogers
1957Les naufragés de l’autocar ( the Wayward bus ) de Victor Vicas avec Jayne Mansfield
Le guerrier sous-marin ( underwater warrior ) de Andrew Marton avec Claire Kelly
1960Pepe – de George Sidney avec Cantinflas
    + chansons
1962Aventures de jeunesse ( Hemingway’s adventures of a young man / adventures of a young man ) de Martin Ritt avec Diane Baker
Cuatro noches de la luna llena – de Sobey Martin avec Gene Tierney
1970 TV The governor & J.J. – de Dan Dailey avec Julie Sommars
    Série + réalisation de 4 épisodes
    Golden Globe du meilleur acteur de télévision catégorie musical ou comédie, USA
1972 TV The Sandy Duncan show – de Dan Dailey avec Sandy Duncan
    Série – Seulement réalisation de quelques épisodes
1973 TV Koska and his family – de Dan Dailey avec Herb Edelman
    Seulement réalisation
1974 TV Drôle de couple ( the odd couple ) de Dan Dailey avec Tony Randall
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Vocal girl makes good »
1977Les dossiers secrets de J. Edgar Hoover ( the private files of J. Edgar Hoover ) de Larry Cohen avec Celeste Holm
Fiche créée le 6 octobre 2013 | Modifiée le 31 août 2018 | Cette fiche a été vue 2856 fois
PREVIOUSMichel Daigle || Dan Dailey || María DalbaicínNEXT