CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sinoël
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Delphine Forest



Date et Lieu de naissance : 28 août 1966 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 31 janvier 2020 (Paris, France)►
Nom Réel : Delphine Anne Désirée Forest

ACTRICE
Image
1988 Au bonheur des chiens (c’era una volta un castello con 40 cani) de Duccio Tessari avec Peter Ustinov
Image
1990 Europa Europa – de Agnieszka Holland avec Marco Hofschneider, Julie Delpy, Hanns Zischler & André Wilms
Image
1993 Le nombril du monde – de Ariel Zeitoun avec Michel Boujenah, Roger Hanin, Souad Amidou & Marie-José Nat
Image
1993 Mauvais garçon – de Jacques Bral avec Bruno Wolkowitch, Ludmila Mikaël & Jean-François Balmer

Née le 28 août 1966 à Paris, Delphine Forest effectue l’ensemble de sa scolarité au sein de l’Ecole alsacienne, établissement privé laïque situé dans le 6ème arrondissement de Paris. Un de ses professeurs l’encourage à se présenter au Conservatoire national supérieur d’art dramatique mais elle échoue au concours d’entrée. Alors qu’elle poursuit ses études au sein de l’Institut national des langues et civilisations orientales dans la section russe, elle rentre au Cours de René Simon dont elle ressort avec le 2ème prix en deuxième année.

Au cinéma, Delphine Forest débute dans «Bonjour l’angoisse» (1988) de Pierre Tchernia où elle interprète la fille de Michel Serrault et Geneviève Fontanel. Elle obtient un second rôle dans un téléfilm étranger tourné en France «Marcus Welby, M.D.: a holiday affair» avec Robert Young dans le rôle-titre. En 1988, pour «Au bonheur des chiens» de Duccio Tessari, d’après un roman de Rémo Forlani, elle est la partenaire de Peter Ustinov. En Italie, elle est l’héroïne avec Danny Quinn d’une mini-série «Les fiancés» (1989) réalisée par Salvatore Nocita. Enorme succès sur la Rai Uno avec 14 millions de téléspectateurs, la distribution prestigieuse est complétée par Alberto Sordi, Burt Lancaster, Franco Nero, Fernando Rey et Helmut Berger. Cette reconnaissance transalpine lui permet de décrocher le rôle principal de «Les amusements de la vie privé» (1990) de Francesca Comencini avec Christophe Malavoy et Vittorio Gassman. Dans cette comédie, elle compose une prostituée qui se fait passer pour la femme d’un député pendant la Révolution Française. En France, elle décroche des seconds rôles dans «Boris Godounov» (1989) de Andrzej Zulawski, avec Ruggero Raimondi dans le rôle du chambellan de Ivan le Terrible, et «Europa, Europa» (1990) de Agnieszka Holland, avec Marco Hofschneider qui incarne l’écrivain Salomon Perel. Elle finit en tête d’affiche de deux productions qui n’obtiennent pas le succès escompté: «Mauvais garçon» (1991) de Jacques Bral, elle résiste insensible au charme d’un repris de justice joué par Bruno Wolkowitch, et dans «Le nombril du monde» (1992) de Ariel Zeitoun, elle épouse Michel Boujenah, juif tunisien rondouillard, ancien employé de son père propriétaire terrien ruiné interprété par Roger Hanin.

Délaissée par le cinéma, Delphine Forest apparaît épisodiquement à la télévision. Elle joue dans «Le don paisible» (1992), avec Rupert Everett et F. Murray Abraham. Un conflit entre le réalisateur Sergueï Bondartchouk et les producteurs, oblige le réalisateur à remonter le film au format série, mais sa diffusion, plusieurs années après, reste confidentielle. Elle est la partenaire de Terence Stamp dans «Mindbender» (1995) ou de Richard Bohringer et Xavier Deluc dans «Villa Vanille» (1997) de Jean Sagols. Elle retrouve Xavier Deluc dans un épisode de la série policière «Section de recherches» (2010). Privilégiant sa vie privée, elle donne naissance à trois enfants.

Au gré des mutations professionnelles de son mari Jérôme Saigot, cadre dans le groupe Nissan, Delphine Forest s’installe à Moscou en Russie ou à New Dehli en Inde. Diplômée du Centre de gemmologie de l’université d’Etat de Moscou, elle effectue sa dernière apparition dans le téléfilm «Coup de foudre à Jaipur» (2016) avec Lucie Lucas et Rayane Bensetti. Le décès de Delphine Forest est survenu le 31 janvier 2020, à l’âge de 53 ans. Ses obsèques sont célébrées en l’église Saint-Sulpice.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1988Bonjour l’angoisse – de Pierre Tchernia avec Michel Serrault
Au bonheur des chiens ( c’era una volta un castello con 40 cani ) de Duccio Tessari avec Peter Ustinov
1989Boris Godounov – de Andrzej Zulawski avec Ruggero Raimondi
1990Les amusements de la vie privée ( i divertimenti della vita privata ) de Cristina Comencini avec Giancarlo Giannini
Europa Europa – de Agnieszka Holland avec André Wilms
1991Mauvais garçon – de Jacques Bral avec Bruno Wolkowitch
1992Le Don paisible ( tikhiy Don / quiet flows the Don / Тихий Дон ) de Sergueï Bondartchouk avec Rupert Everett
1993Le nombril du monde – de Ariel Zeitoun avec Michel Boujenah
2001 CM Le chant de la viande – de Erick Audouard & Thierry Cervoni avec Warren Zavatta
2004 CM Isa – de Bruno Richaud avec Isabelle Bouchemaa
Fiche créée le 10 février 2020 | Modifiée le 19 février 2020 | Cette fiche a été vue 3782 fois
PREVIOUSMaria Forescu || Delphine Forest || Jean ForestNEXT