CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Katina Paxinou
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dina Cocea



Date et Lieu de naissance : 27 novembre 1912 (Bucarest, Roumanie)
Date et Lieu de décès : 27 octobre 2008 (Bucarest, Roumanie)
Nom Réel : Dina Cocea

ACTRICE
Image
1934 La jeune fille d’une nuit – de Reinhold Schünzel & Roger Le Bon avec Lucien Baroux & Käthe von Nagy
Image
1965 La famille Soimaresti (neamul Soimarestilor) de Mircea Dragan avec Mihai Boghita & Colea Rautu
Image
1973 Cantemir (Dimitrie Cantemir) de Gheorghe Vitanidis avec Alexandru Repan & Iurie Darie
Image
1992 Atac in biblioteca – de Mircea Dragan avec Alexandru Bindea & Mihail Vasile Boghita & Serban Ionescu

Fille de l’écrivain et pamphlétaire N.D. Cocea et de Floricăi Mille, Dina Cocea est né à Bucarest, le 27 novembre 1912. Demi-sœur de Tanti Cocea, autre future beauté du théâtre roumain issue du premier mariage de son père, Dina est élevée dans la maison de son grand-père maternel, le célèbre auteur et journaliste démocrate Constantin Mille, directeur du journal «Vérité» et rédacteur en chef du quotidien «Matin». À quatorze ans, elle quitte sa Roumanie natale pour rejoindre, à Paris, sa tante Alice Cocéa, vedette de la scène et des écrans français, avec la ferme intention de devenir elle aussi comédienne.

Avec le soutient de sa tante, Dina Cocea suit des cours d’art dramatique au Conservatoire de Paris. Diplômée en 1934, elle fait ses débuts dans trois films français, dont «La jeune fille dans la nuit», une comédie réalisée par Reinhold Schünzel et Roger Le Bon, où elle a pour partenaires, Lucien Baroux, Paul Bernard et Käthe von Nagy. Peu après le tournage, elle revient dans son pays. Elle signe rapidement son premier contrat au Théâtre de la Comédie de Bucarest pour jouer Yvette, auprès de George Timică, dans la pièce «Adevăratul Iacob», mais pour ne pas compromettre le nom de son père, elle choisie le pseudonyme de Dina Cerna. La première a lieu le 17 janvier 1935 et remporte un franc succès. Elle reprend définitivement son vrai nom pour sa seconde montée sur scène dans une pièce de Marcel Achard.

Dina Cocea entame ainsi l’une des plus prestigieuse carrière théâtrale que la Roumanie ai connu. Plus de cent rôles sur scène à son actif, dont ceux de la jeune fille du «Pygmalion» de George Bernard Shaw et de la Reine Elizabeth 1ère dans «Marie Stuart» de Friedrich Schiller. Pendant plus de soixante ans, elle va jouer et mettre en scène les plus grands auteurs de son pays: Mircea Stefanescu, Victor Ion Popa et son grand-père N.D. Cocea, mais aussi pour des adaptations des œuvres de Molière, Eugene O’Neill, Noel Coward, etc. En 1941 et 1949, elle est nommé directrice du «Teatrul Nostru», puis de 1952 à 1962 doyenne de la Faculté de Théâtre, de 1979 à 1989 présidente de l’association des institutions d’art dramatique et de musique, et de 2001 à 2008 membre d’honneur du Théâtre Nationale de Bucarest. À partir de 1956, la reine de la scène roumaine représente également son pays dans des congrès et conférences organisées par l’ONU et UNESCO à travers le monde.

Entre temps, Dina Cocea participe à une dizaine de films de cinéma et plusieurs productions radiophoniques et télévisées. Pour le grand écran, elle tourne, entre-autres, dans «Etienne le Grand» (1974) reconstitution de la vie du célèbre Prince de Moldavie réalisée par Mircea Dragan, avec Gheorghe Cozorici dans le rôle-titre, et partage l’affiche avec Adrian Pintea et Ilarion Ciobanu dans «Iancu Jianu, zapciul» (1979) et «Iancu Jianu, haiducul», deux fresques historiques dirigées par Dinu Cocea. En 1989, la grande comédienne fait ses adieux à la scène avec «Ana-Lia», une pièce dont elle l’auteur. Trois ans plus tard, elle retrouve Mircea Dragan pour une dernière prestation cinématographique.

Le 23 octobre 2008, Dina Cocea entre en urgence à l’hôpital bucarestois de Floreasca pour une grave infection pulmonaire. Malgré les soins intensifs, la grande comédienne sombre dans le coma et meurt des suites d’une crise cardiaque le 28. Elle allait faire quatre-vingt-seize ans un mois plus tard.

© Philippe PELLETIER

copyright
1934La jeune fille d’une nuit – de Reinhold Schünzel & Roger Le Bon avec Lucien Baroux
Nuit de mai – de Gustav Ucicky & Henri Chomette avec Fernand Gravey
Princesse Czardas – de André Beucler avec Félix Oudart
1939O noapte de pomină – de Ion Sahighian avec George Timica
1965La famille Soimaresti ( neamul Soimarestilor ) de Mircea Dragan avec Mihai Boghita
1973Cantemir ( Dimitrie Cantemir ) de Gheorghe Vitanidis avec Alexandru Repan
1974Etienne le Grand ( Stefan cel Mare ) de Mircea Dragan avec Gheorghe Cozorici
1977Aurel Vlaicu – de Mircea Dragan avec Gabriel Marian Oseciuc
1979Iancu Jianu, zapciul – de Dinu Cocea avec Adrian Pintea
1980Cîntec pentru fiul meu – de Constantin Dicu avec Toma Dimitriu
1981Iancu Jianu, haiducul – de Dinu Cocea avec Adrian Pintea
1992Atac in biblioteca – de Mircea Dragan avec Serban Ionescu
Fiche créée le 3 novembre 2008 | Modifiée le 26 février 2018 | Cette fiche a été vue 5296 fois
PREVIOUSAlice Cocéa || Dina Cocea || Steve CochranNEXT