CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Edith Piaf
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dolores Costello



Date et Lieu de naissance : 17 septembre 1903 (Pittsburgh, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 1er mars 1979 (Fallbrook, Californie, USA)
Nom Réel : Dolores Costello

ACTRICE
Image
1925 Jim le harponneur (the sea beast) de Millard Webb avec John Barrymore, George O’Hara & Mike Donlin
Image
1928 La belle de Baltimore (Glorious Betsy) de Alan Crosland avec Conrad Nagel, John Miljan & Betty Blythe
Image
1928 L’arche de Noé (Noah’s ark) de Michael Curtiz avec George O’Brien, Noah Beery, Louise Fazenda & Myrna Loy
Image
1942 La splendeur des Amberson (the magnificent Ambersons) de Orson Welles avec Joseph Cotten

Fille de Maurice Costello et Mae Costello, couple de vedettes très en vogue du début du 20ème siècle, Dolores Costello est née le 17 septembre 1903, à Pittsburgh. Elle fait ses débuts au théâtre auprès de ses parents, sa présence est un triomphe instantané. En 1909, elle fait sa première apparition au cinéma, avec sa petite sœur Hélène Costello, dans le rôle d’une fée dans «Un songe d’une nuit d’été» de J. Stuart Blackton, pour la Vitagraph. Elle devient rapidement une enfant star jusqu’en 1915. Dolores Costello attend ses dix huit ans pour faire son retour avec un petit rôle, celui de Nora la servante, dans «Lawful larceny» (1923) de Allan Dwan. Elle atteint son apogée avec le rôle de la princesse Lividia, aux côtés de Edmund Lowe dans «Greater than a crow» (1925) de Roy William Neill. Lorsque John Barrymore voit cette sublime jeune femme à la peau diaphane et aux grands yeux clairs nimbés d’une éternelle tristesse, il tombe amoureux et l’exige comme partenaire dans plusieurs de ses films. Dans «Le roman de Manon» (1926) de Alan Crosland, John Barrymore campe le Chevalier Fabien des Grieux, qui se bat pour sauver une jeune fille de la prostitution, Manon Lescaut incarnée par Dolores Costello.

Deux ans plus tard, Dolores Costello devient madame Barrymore. Le couple passe le test fatidique du parlant avec tous les éloges malgré un léger défaut d’élocution dont est affligée Dolores qui siffle les S. En 1928, l’actrice est la star de «L’Arche de Noé» de Michael Curtiz. Dans sa course au sensationnel, la production fait déverser des tonnes d’eau sur les acteurs, 6 figurants meurent noyés, d’autres sont grièvement blessés, l’un d’eux doit être amputé d’une jambe et nous faillîmes bien perdre John Wayne, alors perdu dans la figuration. Dolores s’en tire avec une grave pneumonie. Dans «La belle de Baltimore» (1928) de Alan Crosland, un drame historique qui relate le mariage et la rupture forcée de Jérôme Bonaparte, Conrad Nagel, frère de Napoléon, et de sa riche épouse du sud des États-Unis, Elizabeth Patterson surnommée Betsy, Dolores Costello, mais Napoléon fait annuler le mariage.

En 1931, elle s’éloigne des écrans pour cause officielle de maternité, mais déjà le couple bat de l’aile. En 1935, vaincue, elle dépose les armes, livrant John Barrymore à ses invincibles démons. Le visage ravagé par l’alcool, bouffi, l’aigle des écrans se voit bientôt offrir des rôles d’acteurs alcooliques. De retour sur les plateaux, Dolores Costello joue des rôles à la mesure de son talent comme celle d’une mère sensible et aimante dans «Le petit Lord Fauntleroy» (1936) de John Cromwell. Dans «La splendeur des Amberson» (1942) de Orson Welles, elle est Isabel qui après vingt ans d’absence, au cours d’un bal donné par les Amberson, retrouve Eugene, Joseph Cotten, qui n’a jamais cessé de l’aimer; par cet amour impossible, Isabel meurt sans avoir pu revoir Eugene. Après son dernier rôle d’épouse d’un militaire dans un film de guerre musical «This is the army» (1943) de Michael Curtiz, ne supportant pas de voir sa beauté se faner, Dolores quitte définitivement les studios. En effet son visage est dévasté par l’utilisation abusive de maquillage qu’elle utilisé quand elle était actrice enfant. Celle qui fut surnommée «La déesse du cinéma muet» prend sa retraite, et vit le reste de sa vie dans son ranch en Californie. Souffrant d’emphysème, elle quitte ce monde le 1er mars 1979. Dolores Costello était la mère de John Drew Barrymore et la grand-mère de Drew Barrymore qui hérita du même défaut de prononciation que son illustre grand-mère et des démons de son célèbre grand-père.

© Gary RICHARDSON

copyright
1909 CM Songe d’une nuit d’été ( a midsummer night’s dream ) de J. Stuart Blackton & Charles Kent avec Maurice Costello
1910 CM The telephone – de ? avec Leo Delaney
CM Amour et pain d’épice ( consuming love; or, St. Valentine’s day in Greenaway Land ) de ? avec Kenneth Casey
1911 CM The geranium – de Van Dyke Brooke avec Ralph Ince
CM The child Crusoes – de Van Dyke Brooke avec Tefft Johnson
CM His sister’s children – de ? avec Helene Costello
CM A reformed Santa Claus – de ? avec Alec B. Francis
CM Some good in all / A thief in the night – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec Robert Gaillard
CM Captain Jenks’ dilemma – de ? avec Charles Eldridge
CM The meeting of the ways – de ? avec Julia Swayne Gordon
CM For honor of the family – de Van Dyke Brooke avec Alec B. Francis
1912 CM The money king – de Van Dyke Brooke & William Humphrey avec Frank A. Lyons
CM She never knew – de Charles Kent avec Charles Kent
CM Lulu’s doctor – de Van Dyke Brooke avec Maurice Costello
CM Her trouble some stepdaughters – de George D. Baker avec Norma Talmadge
CM A juvenile love affair – de Charles Kent avec Rose Tapley
CM Wanted… A grandmother – de ? avec Florence Turner
CM Vultures and doves – de ? avec Harry Northrup
CM Her grandchild – de ? avec Mary Maurice
CM Captain Barnacle’s legacy – de Van Dyke Brooke avec Hughie Mack
CM Bobby’s father – de ? avec Norma Talmadge
CM The irony of fate – de Albert W. Hale avec E.K. Lincoln
CM The toymaker – de ? avec Helene Costello
CM Ida’s Christmas – de Van Dyke Brooke avec Charles Edwards
1913 CM Un cadeau d’anniversaire ( a birthday gift ) de Charles Kent avec Robert Gaillard
CM The Hindoo charm – de Maurice Costello avec James Young
CM In the shadow – de James Lackaye avec Kenneth Casey
CM Fellow voyagers – de Maurice Costello & Eugen Mullin avec Clara Kimball Young
CM Some steamer scooping – de Maurice Costello avec Mae Costello
1914 CM Etta of the footlights – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec Gladden James
CM Too much burglar – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec James Morrison
CM How Cissy made good – de George D. Baker avec Cissy Fitzgerald
CM The evil men do – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec Rex Ingram
1915 CM The heart of Jim Brice – de Maurice Costello & Robert Gaillard avec Billie Billings
1923The glimpses of the moon – de Allan Dwan avec David Powell
Lawful larceny – de Allan Dwan avec Lew Cody
1925Greater than a crown – de Roy William Neill avec Edmund Lowe
Bobbed hair – de Alan Crosland avec Kenneth Harlan
Marisa, l’enfant volée ( mannequin ) de James Cruze avec Warner Baxter
Jim le harponneur ( the sea beast ) de Millard Webb avec John Barrymore
Bride of the storm – de J. Stuart Blackton avec Tyrone Power Sr.
1926The little irish girl – de Roy Del Ruth avec John Harron
Fille de cirque ( the third degree ) de Michael Curtiz avec Rockliffe Fellowes
Le roman de Manon ( when a man loves / his lady ) de Alan Crosland avec John Barrymore
CM WAMPAS baby stars of 1926 – de ? avec Joan Crawford
    Seulement apparition
1927Monsieur de la Mer ( a million bid ) de Michael Curtiz avec Warner Oland
Le maître de l’enfer ( old San Francisco ) de Alan Crosland avec Josef Swickard
The heart of Maryland – de Lloyd Bacon avec Jason Robards Sr.
The college widow – de Archie Mayo avec William Collier Jr.
CM A trip through the Paramount Studio – de ? avec Chester Conklin
    Seulement apparition
1928La nasse / L’orage de Brody-Mill ( Tenderloin ) de Michael Curtiz avec Conrad Nagel
La belle de Baltimore ( Glorious Betsy ) de Alan Crosland avec John Miljan
L’arche de Noé ( Noah’s ark ) de Michael Curtiz avec George O’Brien
The redeeming sin – de Howard Bretherton avec Philippe De Lacy
1929Poupée de luxe / Poupée de luxe / Poupée de chiffon ( Glad Rag Doll ) de Michael Curtiz avec Ralph Graves
La Madonne de l’avenue ( a Madonna of the avenue ) de Michael Curtiz avec Grant Withers
The show of shows – de John G. Adolfi avec Richard Barthelmess
    + chansons
Cœurs en exil ( hearts in exile ) de Michael Curtiz avec James Kirkwood
Second choice – de Howard Bretherton avec Chester Morris
1931Expensive women – de Hobart Henley avec H. B. Warner
1935Le petit Lord Fauntleroy ( little Lord Fauntleroy ) de John Cromwell avec Freddie Bartholomew
1936Yours for the asking – de Alexander Hall avec George Raft
1938L’enfant rebelle ( beloved brat / a dangerous affair / a dangerous age ) de Arthur Lubin avec Donald Crisp
Sérénade sur la glace ( breaking the ice ) de Edward F. Cline avec Charles Ruggles
Le roi du turf ( king of the turf ) de Alfred E. Green avec Adolphe Menjou
1939Whispering enemies – de Lewis D. Collins avec Jack Holt
Jeunes filles en surveillance ( outside these walls ) de Ray McCarey avec Michael Whalen
1942La splendeur des Amberson ( the magnificent Ambersons ) de Orson Welles avec Joseph Cotten
    + chansons
1943C’est ça l’armée ( this is the army ) de Michael Curtiz avec Ronald Reagan
1979 DO Hollywood – de Kevin Brownslow & David Gill avec Lewis Milestone
    Seulement apparition
Fiche créée le 11 février 2012 | Modifiée le 6 septembre 2018 | Cette fiche a été vue 3590 fois
PREVIOUSRenée Cosima || Dolores Costello || Lou CostelloNEXT