CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lina Morgan
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

George O’Brien



Date et Lieu de naissance : 19 avril 1899 (San Francisco, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 4 septembre 1985 (Broken Arrow, Oklahoma, USA)
Nom Réel : George O’Brien

ACTEUR
Image
1924 Le cheval de fer (the iron horse) de John Ford avec Cyril Chadwick, Madge Bellamy & J. Farrell MacDonald
Image
1927 L’aurore (sunrise) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Janet Gaynor, Margaret Livingston & Jane Winton
Image
1936 Daniel Boone – de David Howard avec Heather Angel, John Carradine, Ralph Forbes & Clarence Muse
Image
1939 Mousquetaire du ranch (the fighting gringo) de David Howard avec Lupita Tovar & Slim Whitaker

George O’Brien est né le 19 avril 1899, à San Francisco où son père, Daniel O’Brien est policier, plus tard il est devenu chef de la police de la ville, puis directeur de la pénologie pour l’Etat de Californie. Sa mère Margaret (née Donahue) est femme au foyer. Très tôt adepte de l’équitation, de part la profession de son père, il s’affirme en sportif accompli lors de ses études de médecine au collège de Santa Clara. Il développe un corps d’athlète en pratiquant le football américain, le baseball, l’athlétisme et à la natation. À 18 ans, lors de la Première Guerre mondiale, il s’enrôle dans la marine des Etats-Unis, servant sur un chasseur de sous-marins, puis se porte volontaire pour secourir les soldats blessés et sera décoré pour bravoure. En 1918, il décroche le titre de champion de boxe de poids mi-lourd de la flotte du Pacifique.

Démobilisé, George O’Brien rencontre Tom Mix qui lui offre un contrat d’assistant-opérateur dans sa compagnie de production. Sportif, il devient doublure et cascadeur dans des westerns de série B pour les studios Fox. Son intrépidité attire l’attention de John Ford à la recherche d’un jeune acteur, pour son western épique «Le cheval de fer» (1924), la vengeance d’un fils pour son père tué par les Indiens lors la construction d’une ligne de chemin de fer. Le film connaît un immense succès, George O’Brien gagne ses galons de vedette. Il tourne encore neuf films pour John Ford, citons «Le champion» (1925), où il campe un alcoolique qui va devenir champion de boxe, et «L’aigle bleu» (1926) où George O’Brien et William Russell interprètent deux chefs de gangs rivaux qui s’affrontent dans des combats de rue. En 1927, Friedrich Wilhelm Murnau réalise «L’Aurore», un chef d’œuvre, où l’on découvre le jeu intense de George O’Brien en pécheur qui perd la tête sous l’emprise de Margaret Livingston, une citadine au charme vénéneux qui l’incite à supprimer son épouse, Janet Gaynor, mais le véritable amour vaincra. Pour Michael Curtiz, dans «L’Arche de Noé» (1929), il est Japhet, un des trois fils de Noé. Il retrouve John Ford pour «Le corsaire de l’Atlantique» (1931), l’un de ses premiers films parlants où il est le commandant d’un navire de combat dont le but est de détruire un sous-marin allemand. Entre 1924 et 1932, on peut le voir aussi à Broadway, comme choriste dans des comédies musicales.

Dans les années 1930, sa filmographie est moins productive, George O’Brien tourne sous la direction de David Howard dans une vingtaine de westerns à petit budget. Il est tour à tour, garde forestier, propriétaire de ranch, cow-boy amoureux de la belle, policier des frontières et plusieurs fois homme de loi face à des bandes de hors-la-loi. Il termine sa carrière en retrouvant John Ford. Il interprète le capitaine Sam Collingwood dans «Le massacre de Fort Apache» (1947), puis le Major Mac Allshard dans «La charge héroïque» (1949), deux westerns dont John Wayne est la vedette. Pour son dernier rôle, il incarne le major Braden dans «Les Cheyennes» (1963), vibrant hommage à la cause indienne.

George O’Brien se retire dans son ranch de Broken Arrow, dans l’Oklahoma, menant une vie de vrai cow-boy. Victime d’un AVC en 1981, il reste cloué au lit les quatre dernières années de sa vie. Il décède le 4 septembre 1985, à l’age de 86 ans. Il fut marié à l’actrice Marguerite Churchill entre 1933 et 1948, la mère de ses deux enfants, Orin devenue contrebassiste pour le New York Philharmonic et Darcy futur romancier populaire.

© Gary RICHARDSON

copyright
1921White hands – de Lambert Hillyer avec Howard Bosworth
Morane le marin ( Moran of the Lady Letty ) de George Melford avec Rudolph Valentino
1922Just Tony – de Lynn Reynolds avec Tom Mix
    Seulement assistant de production
La fin des fantômes ( the ghost breaker ) de Alfred E. Green avec Lila Lee
Ebb Tide – de George Melford avec Noah Beery
1923L’horrible méprise ( the ne’er-do-well ) de Alfred E. Green avec Gertrude Astor
Notre grand homme ( woman-proof / all must marry ) de Alfred E. Green avec Thomas Meighan
Mon homme ( shadows of Paris ) de Herbert Brenon avec Pola Negri
1924L’aigle des mers ( the sea hawks ) de Frank Lloyd avec Enid Bennett
The man who came back – de Emmett J. Flynn avec Dorothy Mackaill
Le cheval de fer ( the iron horse ) de John Ford avec Cyril Chadwick
The painted lady – de Chester Bennett avec Lucille Hutton
The roughneck / Thorns of passion – de Jack Conway avec Billie Dove
Dansons ! ( the dancers ) de Emmett J. Flynn avec Alma Rubens
1925Havoc – de Rowland V. Lee avec Madge Bellamy
Extra dry ( thank you ) de John Ford avec Jacqueline Logan
Le champion ( the fighting heart / once to every man ) de John Ford avec Billie Dove
1926La chevauchée de la mort ( the Johnstown flood ) de Irving Cummings avec Janet Gaynor
Rustling for cupid – de Irving Cummings avec Anita Stewart
Nostromo ( the silver treasure ) de Rowland V. Lee avec Hedda Hopper
Sa majesté la femme ( fig leaves ) de Howard Hawks avec Phyllis Haver
Les trois sublimes canailles ( three bad men ) de John Ford avec Olive Borden
L’aigle bleu ( the blue eagle ) de John Ford avec Janet Gaynor
1927Non ! Pas possible ? ( is zat so ? ) de Alfred E. Green avec Edmund Lowe
The romantic age – de Robert Florey avec Alberta Vaughan
Prince sans amour ( paid to love ) de Howard Hawks avec Virginia Valli
L’aurore ( sunrise / sunrise : A song of two humans ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Janet Gaynor
East Side, West Side – de Allan Dwan avec June Collyer
Sharp shooters / Three naval rascals – de John G. Blystone avec Lois Moran
1928Honor bound – de Alfred E. Green avec Leila Hyams
L’arche de Noé ( Noah’s ark ) de Michael Curtiz avec Dolores Costello
New York Express ( blinfold ) de Charles Klein avec Maria Alba
True heaven – de James Tinling avec Lois Moran
1929À fond de cale ( masked emotions ) de David Butler & Kenneth Hawks avec Nora Lane
Salute – de John Ford & David Butler avec Helen Chandler
Cœurs farouches / Nid de voleurs ( the lone star ranger ) de A.F. Erickson avec Sue Carol
1930Rough romance – de A.F. Erickson avec Antonio Moreno
The last of the duanes – de Alfred L. Werker avec Myrna Loy
Les corsaires de l’Atlantique ( seas beneath ) de John Ford avec Marion Lessing
1931Le siffleur tragique ( fair warning ) de Alfred L. Werker avec Louise Huntington
A holy terror – de Irving Cummings avec Humphrey Bogart
Vengé ( riders of the purple sage ) de Hamilton MacFadden avec Marguerite Churchill
The rainbow trail – de David Howard avec James Kirkwood
1932The gay caballero – de Alfred L. Werker avec Conchita Montenegro
Mystery ranch – de David Howard avec Cecilia Parker
The golden West – de David Howard avec Hattie McDaniel
Robbers Roost, amour ardent ( Robbers’ Roost ) de Louis King & David Howard avec Maureen O’Sullivan
1933Smoke lightning – de David Howard avec Nell O’Day
Life in the raw – de Louis King avec Francis Ford
The last trail – de James Tinling avec Matt McHugh
Le justicier ( Frontier Marshal ) de Lewis Seiler avec Ward Bond
1934Toujours la femme ( ever since Eve ) de George Marshall avec Mary Brian
Un rude cow-boy ( the dude ranger ) de Edward F. Cline avec Irene Hervey
When a man’s a man / Saga of the West – de Edward F. Cline avec Dorothy Wilson
1935Le cow-boy millionnaire ( cowboy millionaire ) de Edward F. Cline avec Edward Kennedy
Whispering Smith speaks – de David Howard avec Irene Ware
Thunder Mountain – de David Howard avec Barbara Fritchie
Des hommes sous terre ( Hard Rock Harrigan ) de David Howard avec Dean Benton
1936Un de la police montée ( O’Malley of the mounted ) de David Howard avec Irene Ware
The border patrolman – de David Howard avec Polly Ann Young
Daniel Boone / Diables rouges ( Daniel Boone ) de David Howard avec John Carradine
1937Park Avenue Logger / Millionaire playboy / Tall timber – de David Howard avec Beatrice Roberts
Hollywood cowboy / Wings over Wyoming – de Ewing Scott avec Cecilia Parker
Windjammer – de Ewing Scott avec Lee Shumway
1938Les gangsters de l’Arizona ( gun law ) de David Howard avec Rita Oehmen
Police frontière ( border G-man ) de David Howard avec Laraine Day
Painted desert – de David Howard avec Maude Allen
    + chansons
Police montée ( the renegade ranger ) de David Howard avec Rita Hayworth
Vallée sans loi ( Lawless Valley ) de David Howard avec Kay Sutton
Les légions de l’Arizona / Légions d’Arizona ( Arizona legion ) de David Howard avec Laraine Day
Les pillards du Texas ( trouble in sundown ) de David Howard avec Rosalind Keith
1939Les écumeurs du Far-West / L’attaque du convoi ( racketeers of the range ) de D. Ross Lederman avec Marjorie Reynolds
Timber stampede – de David Howard avec Chill Wills
Force reste à la loi ( the marshal of Mesa City ) de David Howard avec Virginia Vale
Mousquetaire du ranch ( the fighting gringo ) de David Howard avec Lupita Tovar
Legion of the lawless – de David Howard avec Norman Willis
1940Le droit du feu ( bullet code ) de David Howard avec Virginia Vale
Prairie law – de David Howard avec Dick Hogan
Triple justice – de David Howard avec Peggy Shannon
    + chansons
Stage to Chino – de Edward Killy avec Hobart Cavanaugh
CM Screen snapshots: Seeing Hollywood – de Ralph Staub avec Roy Rogers
    Seulement apparition
1941 CM Meet the stars #5 : Hollywood meets the Navy – de Harriet Parsons avec Charles Butterworth
    Seulement apparition
1943 DO December 7th / December 7th : The movie – de John Ford & Gregg Toland avec Dana Andrews
    Seulement narration
1946Rose d’Irlande ( my wild Irish Rose ) de David Butler avec Arlene Dahl
1947Le massacre de Fort Apache ( Fort Apache / war party ) de John Ford avec John Wayne
1949La charge héroïque ( she wore a yellow ribbon ) de John Ford avec Joanne Dru
1951Gold raiders / The Stooges go West – de Edward Bernds avec Sheila Ryan
1959 DO Korea – de John Ford
    Seulement narration
1963Les Cheyennes ( Cheyenne autumn ) de John Ford avec Dolores del Rio
AUTRES PRIX :
      
    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix Western Heritage, USA ( 1976 )
Fiche créée le 22 janvier 2010 | Modifiée le 31 janvier 2019 | Cette fiche a été vue 4822 fois
PREVIOUSEdmond O’Brien || George O’Brien || Pat O’BrienNEXT