CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Anita Björk
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lupita Tovar



Date et Lieu de naissance : 27 juillet 1910 (Matías Romero, Oaxaca, Mexique)
Date et Lieu de décès : 12 novembre 2016 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Guadalupe Natalia Tovar Sullivan

ACTRICE
Image
1931 Santa – de Antonio Moreno avec Carlos Orellana, Juan José Martínez Casado, Donald Reed & Mimí Derba
Image
1934 Vidas rotas – de Eusebio Fernández Ardavín avec Maruchi Fresno & Fernando Fernández de Córdoba
Image
1939 Mousquetaire du ranch (the fighting gringo) de David Howard avec George O’Brien & Slim Whitaker
Image
1939 L’enfer vert (green hell) de James Whale avec Douglas Fairbanks Jr., Joan Bennett & George Bancroft

Lupita Tovar est née Guadalupe Natalia Tovar Sullivan le 27 juillet 1910, à Matías Romero, dans l’état de Oaxaca au Sud-Ouest du Mexique. Elle est l’aînée d’une famille catholique de neuf enfants, son père, Egidio Tovar, un mexicain; sa mère Maria Sullivan, est d’origine irlandaise. La petite fille grandit dans la misère, alors que le tumulte de la Révolution Mexicaine gronde. En 1918, la famille déménage à Mexico où son père trouve un emploi au service des chemins de fer (Ferrocarril Nacional de México). À 17 ans, elle excelle en danse rythmique et classique. Lors d’un cours, elle est découverte par le réalisateur de documentaires Robert J. Flaherty, qui cherche de nouveaux visages pour la Fox et lui propose une audition. Le test consiste à créer une scène dans laquelle on l’informe du décès de sa mère, tandis que les larmes commencent à couler sur ses joues, Flaherty se lève et a déclare: «On se voit à Hollywood»!

Un an plus tard, elle arrive à Hollywood. Coachée, elle apprend la dramaturgie, l’anglais et la danse et apparaît dans son premier film «The veiled woman» de Emmett J. Flynn face à Bela Lugosi. Après quelques rôles de soutient elle est libérée de son contrat avec la Fox et tourne pour Universal Studios des versions hispaniques des films hollywoodiens pour le public latino-américain, dont on retient les films d’horreur «La voluntad del muerto» et «Dracula», les deux tournés en 1930 par George Melford, dans ce dernier, elle est victime du maléfique Comte Dracula incarné par Carlos Villarías.

Dans un registre différent, «La loi de la frontière» (1931), western de Louis King, on la voit danser, chanter et donner la réplique à Buck Jones qui n’est pas insensible à son charme. Après ce film Lupita Tovar retourne au Mexique et devient une star avec «Santa» (1931), le premier film parlant mexicain réalisé par Antonio Moreno, où une belle et innocente Mexicaine est séduite puis abandonnée par un officier, Donald Reed, chassée de chez elle, seule et déprimée, elle tombe dans la prostitution. En 1934, elle se rend à Londres pour une comédie «The invader» de Adrian Brunel, elle joue en covedette avec un Buster Keaton millionnaire et maladroit qui est bien décidé à conquérir le cœur de sa belle. Lupita Tovar tourne encore une quinzaine de films entre 1935 et 1945, elle donne la réplique entre autres à Henry Fonda dans un drame sur la guerre civile espagnole «Blocus» (1938) de William Dieterle, George O’Brien pour un western «Mousquetaire du ranch» (1939) signé David Howard, Douglas Fairbanks Jr. et Joan Bennett dans l’aventure de «L’enfer vert» (1939) de James Whale, Gary Cooper et Walter Brennan dans le western «L’homme du désert» (1940) de William Wyler, et une version de «Michel Strogoff» (1943) de Miguel M. Delgado avec Julián Soler dans le rôle titre.

Avec Maria Félix, Dolores del Rio, Katy Jurado et Lilia Prado, entre autres, Lupita Tovar est considérée comme l’une des plus grandes représentantes de l’âge d’or du cinéma mexicain. En 1982, elle été honorée par un timbre mexicain à son image. En mai 2001, L’Académie mexicaine des arts et des sciences du cinéma lui a décerné la plus haute distinction cinématographique, l’Ariel de Oro pour l’ensemble de sa carrière. Coté vie privée, elle épouse en 1932 le producteur tchèque Paul Kohner, (jusqu’à son décès en 1988), deux enfants sont nés, Susan devenue actrice et Pancho producteur et réalisateur. Lupita Tovar décède le 12 novembre 2016, à l’âge de 106 ans, à son domicile de Los Angeles.

© Gary RICHARDSON

copyright
1928The veiled woman – de Emmett J. Flynn avec Walter McGrail
1929Joy Street – de Raymond Cannon avec Nick Stuart
La garde noire ( the black watch / king of the Khyber Rifles ) de John Ford avec Victor McLaglen
Têtes brûlées / Le monde à l’envers ( the cock-eyed world / the cockeyed world ) de Raoul Walsh avec Edmund Lowe
1930La voluntad del muerto / The cat and the canary – de George Melford & Enrique Tovar Avalos avec Antonio Moreno
Drácula – de George Melford & Enrique Tovar Ávalos avec Carlos Villarías
1931Carne de cabaret – de Eduardo Arozamena & Christy Cabanne avec René Cardona
Yankee Don – de Noel M. Smith avec Richard Talmadge
El tenorio del harem – de Kurt Neumann avec Tom Kennedy
Volupté sous les tropiques / Ourang ( East of Borneo / white captive ) de George Melford avec Charles Bickford
La loi de la frontière ( border law ) de Louis King avec Buck Jones
Santa – de Antonio Moreno avec Juan José Martínez Casado
CM Estamos en París – de Kurt Neumann avec Slim Summerville
1934Vidas rotas – de Eusebio Fernández Ardavín avec Enrique Zabala
The invader / An old spanish custom – de Adrian Brunel avec Buster Keaton
1935Alas sobre el Chaco / Tempestad sobre los Andes / Wings over the Chaco – de Christy Cabanne avec José Crespo
Marihuana / Mariguana / El monstruo verde – de José Bohr avec Emilio Fernández
1936Capitaine Tempête ( el capitan Tormenta ) de John Reinhardt avec Fortunio Bonanova
1937El rosario de Amozoc – de José Bohr avec Carlos Orellana
1938Blocus ( blockade ) de William Dieterle avec Henry Fonda
María – de Chano Urueta avec Rodolfo Landa
1939Mousquetaire du ranch ( the fighting gringo ) de David Howard avec George O’Brien
La furie des tropiques ( tropic fury / fury of the tropics ) de Christy Cabanne avec Richard Arlen
South of the border – de George Sherman avec Gene Autry
L’enfer vert ( green hell ) de James Whale avec Douglas Fairbanks Jr.
1940L’homme du désert / Le cavalier du désert ( the westerner ) de William Wyler avec Gary Cooper
1941Two Gun Sheriff – de George Sherman avec Don Red Barry
1943Resurrección – de Gilberto Martínez Solares avec Emilio Tuero
Michel Strogoff ( Miguel Strogoff ) de Miguel M. Delgado avec Julián Soler
CM Gun to gun – de D. Ross Lederman avec Robert Shayne
1945Crime doctor’s courage / The doctor’s courage – de George Sherman avec Warner Baxter
1993 DO Memoria del cine mexicano – de Alejandro Pelayo avec Luis Aguilar
    Seulement apparition
1999 DO I used to be in pictures – de Austin Mutti-Mewse & Howard Mutti-Mewse avec Rose Hobart
    Seulement apparition
2006 DO Hedy Lamarr : Secrets of a Hollywood star – de Donatello Dubini, Fosco Dubini & Barbara Obermaier avec Mickey Rooney
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Ariel d’Or Spécial, Mexique ( 2001 )
Fiche créée le 13 novembre 2016 | Modifiée le 11 avril 2019 | Cette fiche a été vue 1844 fois
PREVIOUSRoland Toutain || Lupita Tovar || Rosella TowneNEXT