CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Reginald Denny
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Florence Giorgetti



Date et Lieu de naissance : 15 février 1943 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 31 octobre 2019 (Paris, France)►
Nom Réel : Florence Danielle Charlotte Giorgetti

ACTRICE
Image
1980 Un escargot dans la tête – de Jean-Etienne Siry avec Renaud Verley, Jeanne Allard & Jean-Claude Bouillon
Image
1983 Les parents ne sont pas simples cette année – de Marcel Jullian avec Alexandre Sterling & Jacques François
Image
1991 La petite amie d’Antonio – de Manuel Poirier avec Hélène Foubert, Sergi López & Serge Riaboukine
Image
2003 Viva Laldjérie – de Nadir Moknèche avec Lubna Azabal, Biyouna, Nadia Kaci, Serge Avedikian & Jalil Naciri

Florence Giorgetti est née le 15 février 1943 à Paris. Son frère est l’avocat Daniel Giorgetti. Encouragée par ses parents, elle suit les cours de Claude Viriot, scénariste du cinéaste Francis Rigaud. Elle participe à un concours de jeunes comédiens par la revue «Technicien du film» ce qui lui vaut de faire la couverture de ce magazine et l’encourage à rejoindre les cours de Tania Balachova. C’est là qu’elle rencontre Pierre Arditi. Elle l’épouse en 1968 et leur fils Frédéric naît l’année suivante.

Après sa formation, Florence Giorgetti débute sur la scène du Théâtre National Populaire dans «Les Troyennes» (1965) de Euripide dont la mise en scène est assurée par Michael Cacoyannis. Dans un registre plus léger, elle est l’interprète de l’adaptation des dessins de Georges Wolinski par Claude Confortès dans «Je ne pense qu’à ça» (1969). À ce moment de sa carrière théâtrale, elle alterne les pièces exigeantes du théâtre subventionné aux pièces de boulevard du théâtre privé. Comme le souligne l’écart entre «La cerisaie» (1971) de Anton Tchekov au Théâtre des Amandiers et «Chapitre II» (1985) de Neil Simon avec Jean Piat. Elle joue dans deux pièces de Jean-Pierre Bisson «Smoking ou les mauvais sentiments» (1973) et «Cesare 1950» (1974) et est dirigée à plusieurs reprises par Marcel Maréchal.

Au cinéma, Florence Giorgetti débute dans un film policier érotique «Massacre pour une orgie» (1966) de Jean-Pierre Bastid censuré à sortie et exploité qu’en 1973. Elle enchaîne les petits rôles en invitée de Brigitte Bardot dans «Boulevard du rhum» (1970) de Robert Enrico ou en détenue dans «La cavale» (1971) de Michel Mitrani avec Juliet Berto mais aussi dans «La grande bouffe» (1973) de Marco Ferreri. Mais elle se fait véritablement remarquer en composant la copine de Isabelle Huppert dans «La dentellière» (1976) de Claude Goretta ce qui lui vaut une nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle. Cette prestation lui permet d’accéder à des rôles principaux dans des productions qui ne sont pas exploitées en France ou qui demeurent confidentielles comme «Un escargot dans la tête» (1980) de Jean-Etienne Siry. Elle enchaîne des seconds rôles dans des comédies comme «Pourquoi pas nous ?» (1980) avec Aldo Maccione ou «Nestor Burma, détective de choc» (1981) avec Michel Serrault. Elle est l’ex-femme de Philippe Khorsand dans «Attention une femme peut en cacher une autre!» (1982) de Georges Lautner ou l’une des locataires de «Escalier C» (1984) de Jean-Charles Tacchella. C’est sous la direction de Paul Vecchiali qu’elle trouve sa composition la plus remarquable en épouse délaissée dans «Encore» (1986). Avant de s’engager dans des films d’auteur, elle intègre la distribution de «La petite amie d’Antonio» (1991) de Manuel Poirier. Pour la télévision, elle multiplie les apparitions dans des épisodes de séries comme «Médecins de nuit», «Les cinq dernières minutes», «Maigret» ou «Navarro».

En épousant le metteur en scène Robert Cantarella en 1983, Florence Giorgetti devient son interprète fétiche. De «Inventaires» (1987) de Philippe Minyana, avec Judith Magre et Edith Scob, jusqu’à la fin de sa carrière, elle est présente dans la plupart des pièces contemporaines de son mari. Sous la direction de Philippe Calvario, elle interprète des pièces du répertoire: «La mouette» de Tchekhov, «Richard III» de Shakespeare ou «Electre» de Sophocle. En 2010, elle publie «Do you love» où elle revisite sa vie. Qualifiée d’actrice née pour vivre sur les planches, Florence Giorgetti décède le 31 octobre 2019.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1962 CM Le bureau des mariages – de Yannick Bellon avec Michael Lonsdale
1966Massacre pour une orgie / Massacre de plaisir – de Jean-Pierre Bastid avec Jean Tissier
Jerk à Istanbul – de Francis Rigaud avec Michel Constantin
1969Je. Tu. Elles – de Peter Foldes avec Francis Blanche
1970La rose et le revolver – de Jean Desvilles avec Silvia Monfort
Boulevard du rhum – de Robert Enrico avec Lino Ventura
1971La cavale – de Michel Mitrani avec Juliet Berto
1972Une saison dans la vie d’Emmanuel – de Claude Weisz avec Germaine Montero
1973La grande bouffe – de Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni
Moi je veux voir la mer... – de Christian-Paul Arrighi avec Henri Marteau
1975Le gitan – de José Giovanni avec Alain Delon
Calmos / Femmes fatales – de Bertrand Blier avec Bernard Blier
Oublie-moi Mandoline – de Michel Wyn avec Jean-Pierre Darras
1976La dentellière – de Claude Goretta avec Isabelle Huppert
Un amour de sable – de Christian Lara avec Jacques Weber
1977À chacun son enfer – de André Cayatte avec Annie Girardot
1978L’amour en question – de André Cayatte avec Bibi Andersson
Flashing lights / New York after midnight – de Jacques Scandelari avec John Ferris
Au bout du bout du banc – de Peter Kassovitz avec Victor Lanoux
1979Mélancolie Baby ( Melancholy Baby / Melancoly Baby ) de Clarisse Gabus avec Jean-Louis Trintignant
Subversion – de Stanislav Stanojevic avec Sacha Pitoëff
Un homme en fuite – de Simon Edelstein avec Roger Jendly
CM L’extraordinaire ascension de Maurice Bellange – de Bruno Decharme avec Daniel Emilfork
1980Un escargot dans la tête – de Jean-Etienne Siry avec Renaud Verley
San Antonio ne pense qu’à ça ! – de Joël Séria avec Hubert Deschamps
Pourquoi pas nous ? – de Michel Berny avec Aldo Maccione
1981Nestor Burma, détective de choc – de Jean-Luc Miesch avec Michel Serrault
Prends ton passe-montagne, on va à la plage !… – de Eddy Matalon avec Daniel Prevost
1982Attention une femme peut en cacher une autre ! – de Georges Lautner avec Roger Hanin
1983Les parents ne sont pas simples cette année – de Marcel Jullian avec Jacques François
1984Escalier C. – de Jean-Charles Tacchella avec Robin Renucci
1986Papillon du vertige – de Jean-Yves Carrée avec Tom Gres
Encore / Encore : One more – de Paul Vecchiali avec Albert Dupontel
1991La petite amie d’Antonio – de Manuel Poirier avec Sergi López
1996 CM Il faut que je l’aime – de Sébastien Lifshitz avec Valérie Mréjen
    Seulement voix
1997Une minute de silence – de Florent Emilio Siri avec Bruno Putzulu
L’examen de minuit – de Danièle Dubroux avec François Cluzet
1999En vacances – de Yves Hanchar avec Luigi Diberti
2003Viva Laldjérie – de Nadir Moknèche avec Lubna Azabal
2005Le dernier des fous – de Laurent Achard avec Annie Cordy
2015Jours de France – de Jérôme Reybaud avec Pascal Cervo
2016 CM Fais-moi plaisir! – de Robert Cantarella avec Nicolas Maury
2017Un couteau dans le cœur – de Yann Gonzalez avec Vanessa Paradis
2019Garçon chiffon – de Nicolas Maury avec Nathalie Baye
Fiche créée le 3 novembre 2019 | Modifiée le 14 novembre 2019 | Cette fiche a été vue 305 fois
PREVIOUSVivi Gioi || Florence Giorgetti || Arnaud GiovaninettiNEXT