CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Brad Harris
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

François Perrot



Date et Lieu de naissance : 26 février 1924 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 20 janvier 2019 (Livry-Gargan, France)►
Nom Réel : Fernand Albert Perrot

ACTEUR
Image
1978 Le maître-nageur – de Jean-Louis Trintignant avec Guy Marchand, Stefania Sandrelli & Moustache
Image
1981 Pour cent briques t’as plus rien… – de Edouard Molinaro avec Anémone, Gérard Jugnot & Daniel Auteuil
Image
1988 La vie et rien d’autre – de Bertrand Tavernier avec Philippe Noiret, Sabine Azéma & Michel Duchaussoy
Image
1994 Les faussaires – de Frédéric Blum avec Jean-Marc Barr, Gérard Jugnot, Daniel Prévost & Claude Piéplu

Né le 26 février 1924 à Paris, François Perrot suit les cours de l’École Boulle qui dispense des formations aux métiers de l’Art où il obtient un CAP d’ébéniste, en filiation avec l’activité de son père. Il travaille un moment chez des antiquaires mais pense au cinéma en tant que technicien. Pour préparer le concours de l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC) devenu par la suite La Fémis, il assiste à un cours de Jean Vilar qui le repère et le fait débuter sur scène dans «Mère courage» (1951) avec Germaine Montero dans le rôle-titre. Parallèlement, il suit les cours dramatiques de Tania Balachova.

Au cinéma, François Perrot débute auprès de Eddie Constantine. Il compose un aristocrate britannique dans «Les femmes s’en balancent» (1953) de Bernard Borderie et un truand distingué dans «Vous pigez» (1955) de Pierre Chevalier. Sur scène, il enchaîne les pièces sous la direction de André Barsacq ou Georges Vitaly mais aussi Jean Le Poulain, Raymond Gérôme ou Robert Hossein. Il assure la mise en scène du monologue «Journal d’un fou» (1962) de Nicolas Gogol avec Roger Coggio. À l’exception de quelques petits rôles, le cinéma l’oublie pendant une quinzaine d’années. En 1971, il partage l’affiche avec Françoise Brion du drame mystico-érotique «Le sourire vertical» de Robert Lapoujade. Remarqué par Claude Chabrol, il l’engage dans «Nada» (1973) avec Fabio Testi et «Les innocents aux mains sales» (1974) avec Romy Schneider.

À l’instar de Jacques François, François Perrot joue essentiellement des notables à propension comique. Il incarne un patron de presse dans «Inspecteur la bavure» (1980) ou un patron dans une compagnie d’assurance dans «Banzaï» (1982), tous deux de Claude Zidi avec Coluche. Dans le même registre, il compose un directeur de banque dans «Pour cent briques t’as plus rien» (1982) de Edouard Molinaro ou «Les morfalous» (1983) de Henri Verneuil. Il est le partenaire de Jean-Paul Belmondo dans «Le corps de mon ennemi» (1976) de Henri Verneuil ou «L’inconnu dans la maison» (1992) de Georges Lautner, Alain Delon dans «Trois hommes à abattre» (1980) de Jacques Deray ou «Le choc» (1981) de Robin Davis. Sollicité par Bertrand Tavernier, il est colonel dans «Coup de torchon» (1981) avec Philippe Noiret qu’il retrouve en capitaine dans «La vie et rien d’autre» (1988) qui lui vaut une nomination au César du meilleur second rôle. Il obtient des rôles plus conséquents dans des films comme «Les faussaires» (1994) avec Gérard Jugnot. Devenu figure familière du petit écran, il apparaît dans de nombreux téléfilms ou feuilletons. Il est substitut dans «Madame le juge» (1977) avec Simone Signoret, maire dans «Châteauvallon» (1984) avec Chantal Nobel ou médecin dans Le château des Oliviers» (1993) avec Brigitte Fossey. Au théâtre, il triomphe dans «Les seins de Lola» (1987) de et avec Maria Pacôme et auprès de Danièle Delorme dans «Fête foreign» (1994) de Jean-Marie Besset.

Au début des années 2000, François Perrot cesse peu à peu ses activités professionnelles et apparaît pour la dernière fois à l’écran dans «Quai d’Orsay» (2012) de Bertrand Tavernier où il joue le père de Thierry Lhermitte. Le décès de François Perrot à l’âge de 94 ans à son domicile de Livry-Gargan le 20 janvier 2019 est annoncé par son agent Catherine Davray. Incinéré, ses cendres sont dispersées dans le Larzac où il avait de beaux souvenirs d’enfance.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1953Les femmes s’en balancent – de Bernard Borderie avec Nadia Gray
1955Vous pigez ? – de Pierre Chevalier avec Eddie Constantine
1957Montparnasse 19 / Les amants de Montparnasse – de Jacques Becker avec Lilli Palmer
CM Les têtes interverties / La cravate – de Alejandro Jodorowsky avec Raymond Devos
1959Les liaisons dangereuses / Les liaisons dangereuses 1960 – de Roger Vadim avec Jeanne Moreau
1962 CM Le bureau des mariages – de Yannick Bellon avec Michael Lonsdale
1964 CM Evariste Galois – de Alexandre Astruc avec José Varela
1973Le sourire vertical – de Robert Lapoujade avec Françoise Brion
Nada – de Claude Chabrol avec Mariangela Melato
1974Les innocents aux mains sales – de Claude Chabrol avec Romy Schneider
1976Le jeu du solitaire – de Jean-François Adam avec Alida Valli
Marie-Poupée – de Joël Séria avec Jeanne Goupil
Le corps de mon ennemi – de Henri Verneuil avec Jean-Paul Belmondo
Alice ou la dernière fugue / Alice – de Claude Chabrol avec Sylvia Kristel
À chacun son enfer – de André Cayatte avec Annie Girardot
1977Madame Claude – de Just Jaeckin avec Françoise Fabian
Le vieux pays où Rimbaud est mort – de Jean-Pierre Lefebvre avec Anouk Ferjac
L’argent des autres – de Christian de Chalonge avec Catherine Deneuve
CM Coup de théâtre – de Pascal Vidal & Thierry Nahon avec Jacques Portet
1978Le maître-nageur – de Jean-Louis Trintignant avec Stefania Sandrelli
1979Je te tiens, tu me tiens par la barbichette – de Jean Yanne avec Micheline Presle
Clair de femme – de Costa-Gavras avec Yves Montand
Ras le cœur – de Daniel Colas avec Silke Humel
1980Le règlement intérieur – de Michel Vuillermet avec Maurice Ronet
Trois hommes à abattre – de Jacques Deray avec Alain Delon
Inspecteur la Bavure – de Claude Zidi avec Gérard Depardieu
Une robe noire pour un tueur – de José Giovanni avec Claude Brasseur
Seuls – de Francis Reusser avec Bulle Ogier
Du blues dans la tête – de Hervé Palud avec Christine Boisson
1981Coup de torchon – de Bertrand Tavernier avec Jean-Pierre Marielle
Hôtel des Amériques – de André Téchiné avec Patrick Dewaere
Josepha – de Christopher Frank avec Miou-Miou
Le choc – de Robin Davis avec Catherine Deneuve
Pour cent briques t’as plus rien… – de Edouard Molinaro avec Anémone
Les quarantièmes rugissants – de Christian de Chalonge avec Julie Christie
1982Que les gros salaires lèvent le doigt !!! – de Denys Granier-Deferre avec Jean Poiret
Banzaï – de Claude Zidi avec Coluche
Surprise party – de Roger Vadim avec Caroline Cellier
1983Sarah – de Maurice Dugowson avec Lea Massari
La femme de mon pote – de Bertrand Blier avec Isabelle Huppert
Attention une femme peut en cacher une autre ! – de Georges Lautner avec Roger Hanin
L’ami de Vincent – de Pierre Granier-Deferre avec Jean Rochefort
Les morfalous – de Henri Verneuil avec Jacques Villeret
1984Le vol du Sphinx – de Laurent Ferrier avec Alain Souchon
Ça n’arrive qu’à moi – de Francis Perrin avec Bernard Blier
1985Le débutant – de Daniel Janneau avec Dominique Lavanant
1986Si t’as besoin de rien, fais-moi signe – de Philippe Clair avec Riton Liebman
Les exploits d’un jeune Don Juan ( l’iniziazione ) de Gianfranco Mingozzi avec Marina Vlady
1987Les années sandwiches – de Pierre Boutron avec Wojciech Pszoniak
1988La vie et rien d’autre – de Bertrand Tavernier avec Sabine Azéma
1990Faux et usage de faux – de Laurent Heynemann avec Philippe Noiret
Merci la vie – de Bertrand Blier avec Charlotte Gainsbourg
Lola Zipper – de Ilan Duran Cohen avec Arielle Dombasle
1991Les clés du paradis – de Philippe de Broca avec Gérard Jugnot
La belle histoire – de Claude Lelouch avec Béatrice Dalle
Tous les hommes de Sara ( tutti gli uomini di Sara ) de Giampolo Tescari avec Antonella Lualdi
À demain – de Didier Martiny avec Jeanne Moreau
1992L’inconnu dans la maison – de Georges Lautner avec Jean-Paul Belmondo
1994Les faussaires – de Frédéric Blum avec Jean-Marc Barr
Les Milles / Les Milles : Le train de la liberté – de Sébastien Grall avec Kristin Scott Thomas
1996Le jaguar – de Francis Veber avec Jean Reno
Mauvais genre – de Laurent Bénégui avec Monica Bellucci
1998Une journée de merde ! – de Miguel Courtois avec Richard Berry
1999Une pour toutes – de Claude Lelouch avec Anne Parillaud
Le cœur à l’ouvrage – de Laurent Dussaux avec Mathilde Seigner
Mon père / Mon père, il m’a sauvé la vie – de José Giovanni avec Bruno Cremer
2002Je reste ! – de Diane Kurys avec Sophie Marceau
2008Un homme et son chien – de Francis Huster avec Jean-Paul Belmondo
2010Avant l’aube – de Raphaël Jacoulot avec Jean-Pierre Bacri
2012Quai d’Orsay – de Bertrand Tavernier avec Raphaël Personnaz
Fiche créée le 21 janvier 2019 | Modifiée le 5 juin 2019 | Cette fiche a été vue 1033 fois
PREVIOUSMarco Perrin || François Perrot || Barbara PerryNEXT