CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Olive Thomas
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Frank Silvera



Date et Lieu de naissance : 24 juillet 1914 (Kingston, Jamaïque)
Date et Lieu de décès : 11 juin 1970 (Pasadena, Californie, USA)
Nom Réel : Frank Alvin Silvera

ACTEUR
Image
1953 Le désir de la peur (fear and desire) de Stanley Kubrick avec Kenneth Harp, Paul Mazursky & Virginia Leith
Image
1955 Le baiser du tueur (the killer’s kiss) de Stanley Kubrick avec Irene Kane, Jamie Smith & Jerry Jarrett
Image
1962 Le tumulte (toys in the attic) de George Roy Hill avec Gene Tierney, Dean Martin & Geraldine Page
Image
1970 Valdez (Valdez is coming) de Edwin Sherin avec Burt Lancaster, Susan Clark & Richard Jordan

Frank Silvera est né le 24 juillet 1914 à Kingston, en Jamaïque. Son père est juif espagnol et sa mère une jamaïcaine métisse. À ses 8 ans, ses parents se séparent, lui et ses frères émigrent avec leur mère à Boston, ou la elle trouve un travail comme couturière. Il étudie à la Northwestern University en Illinois avec l’intention de devenir avocat ou professeur de droit, mais il abandonne ses études, en 1934, après avoir obtenu un rôle dans la production de Paul Green «Roll sweet chariot». Il rejoint ensuite le New England Repertory, théâtre où il apparaît dans des productions comme «Macbeth», «Othello» ou «The Emperor Jones». Il travaille également au Federal Theatre et au New Hampshire Repertory Theatre. En 1940, il joue un petit rôle à Broadway dans «Big white fog» une production de la Negro Playwrights Compagny. Sa carrière est interrompue, en 1942, quand il s’enrôle dans la marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale, où il occupe un poste de responsable du divertissement.

Libéré en 1945, Frank Silvera rejoint la distribution d’«Anna Lucasta» et devient membre de l’Actors Studio. Il a déjà 37 ans qu’en il débute au grand écran, où très vite il est surnommé l’«homme aux mille visages» en raison de sa capacité à jouer un large éventail de rôles ethniques, et ce malgré le teint clair de sa peau. En 1952, dans «Viva Zapata!» de Elia Kazan, avec Marlon Brando, il est le général mexicain Victoriano Huerta. Pour Stanley Kubrick dans «Le désir de la peur » (1953), il campe un G.I., le Sergent Mac, et dans «Le baiser du tueur» (1955) un gangster violent, le visage rempli de nervosité près à tuer avec une hache. À contre emploi dans «Le témoin silencieux» (1960), Frank Silvera interprète un détective mexicain qui doit protéger le témoin d’un meurtre, incarné par Jeffrey Hunter, qui est terrorisé lui et sa famille, par un gang pour l’empêcher de témoigner. Après un détective, il interprète un colonel chinois dans le film de guerre «Commando de destruction» (1960), et retrouve Marlon Brando dans «Les révoltés du Bounty» (1961), où il est Minarii, un indigène. Il donne la réplique une troisième fois à Marlon Brando dans le western «L’homme de la Sierra» (1966), il est Ramos, un paysan qui perd la vie pour avoir aidé Brando blessé par un certain Chuy, John Saxon, qui lui a volé son pur-sang nommé Appaloosa. En 1967, il campe l’un des hors-la-loi dans «Hombre» incarné par Paul Newman qui dédaigné par ses respectables compagnons de diligence parce qu’il a été élevé par des Indiens, devient leur seul espoir de survie quand ils sont attaqués par des hors-la-loi. La même année dans «L’affaire Al Capone», il est Nick Sorello dans le sanglant épisode de la guerre des clans durant la Prohibition. Il est Goatherd un berger dans «Che!» (1968), interprété par Omar Sharif, et le chef des bandits Carlos Lobero dans «Les colts des sept mercenaires» (1968). Il termine sa carrière en 1970 avec «Valdez» où il campe Diego un rancher chez qui son ami Valdez, Burt Lancaster, blessé vient se réfugier pour mieux préparer sa vengeance contre un puissant éleveur. Il a aussi participé à de nombreuses séries télévisées, principalement des westerns.

En 1965, Frank Silvera fonde «The Theater of Being», un théâtre de Los Angeles pour acteurs noirs. Le 11 juin 1970, l’acteur est électrocuté accidentellement à l’âge de 55 ans alors qu’il tente de réparer l’évacuation de sa poubelle. Il est enterré avec les honneurs militaires au cimetière de Long Island de Farmingdale à New-York. Morgan Freeman, l’actrice Billie Allen et le journaliste Clayton Riley lui ont rendu hommage en co-fondant en 1973 à Harlem, la «Frank Silvera Writer’s Workshop Foundation.

© Gary RICHARDSON

copyright
1949 DO Visite à Picasso ( bezoek aan Picasso ) de Paul Haesaerts avec Pablo Picasso
    Seulement voix & narration de la version anglaise
1951À feu et à sang / Fuite devant la mort ( the Cimarron Kid ) de Budd Boetticher avec Audie Murphy
1952Le libérateur ( the fighter / The first time ) de Herbert Kline avec Richard Conte
Viva Zapata ! – de Elia Kazan avec Marlon Brando
Le miracle de Fatima ( the miracle of our lady of Fatima / miracle of Fatima ) de John Brahm avec Gilbert Roland
Crin Blanc / Crin Blanc, le cheval sauvage – de Albert Lamorisse avec Alain Emery
    Seulement voix & narration de la version anglaise
1953Le désir de la peur ( fear and desire ) de Stanley Kubrick avec Paul Mazursky
1954Death tide – de Victor Komow avec Jane Alexander
DO The lonely night – de Irving Jacoby avec Marian Seldes
    Seulement voix & narration
1955Le baiser du tueur / Le baiser d’un tueur ( the killer’s kiss ) de Stanley Kubrick avec Jaimie Smith
1956Crowded Paradise – de Fred Pressburger avec Nancy Kelly
1958Crime & punishment, USA – de Denis Sanders avec Mary Murphy
1959La diablesse en collants roses ( Heller in pink tighs ) de George Cukor avec Sophia Loren
1960Commando de destruction ( the mountain road ) de Daniel Mann avec James Stewart
Le témoin silencieux / L’homme qui a trop parlé ( key witness ) de Phil Karlson avec Jeffrey Hunter
1961Les révoltés du Bounty ( mutiny on the Bounty ) de Lewis Milestone avec Trevor Howard
1962Le tumulte ( toys in the attic ) de George Roy Hill avec Gene Tierney
1963Lonnie – de William Hale avec Scott Marlowe
1964La plus grande histoire jamais contée ( the greatest story ever told ) de George Stevens avec Max von Sydow
1966L’homme de la Sierra / Matéo, l’homme de la Sierra ( the appaloosa/ Southwest of Sonora ) de Sidney J. Furie avec Anjanette Comer
1967Hombre – de Martin Ritt avec Paul Newman
L’affaire Al Capone / Le massacre de la Saint-Valentin ( the Saint Valentine’s day massacre ) de Roger Corman avec Jason Robards Jr.
1968L’homme sauvage / Le traquenard ( the stalking moon ) de Robert Mulligan avec Gregory Peck
Point noir ( up tight ! ) de Jules Dassin avec Ruby Dee
Che ! – de Richard Fleischer avec Omar Sharif
Les colts des sept mercenaires ( guns of magnificent seven ) de Paul Wendkos avec George Kennedy
1970Valdez ( Valdez is coming ) de Edwin Sherin avec Burt Lancaster
Fiche créée le 3 janvier 2012 | Modifiée le 15 août 2018 | Cette fiche a été vue 3057 fois
PREVIOUSVéronique Silver || Frank Silvera || Lilia SilviNEXT