CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de André Brulé
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Harold Kay



Date et Lieu de naissance : 16 mars 1926 (Courbevoie, France)►
Date et Lieu de décès : 15 juillet 1990 (Clamart, France)►
Nom Réel : Harold Jean Krzyzanowski

ACTEUR
Image
1959 Arrêtez le massacre – de André Hunebelle avec Jean Richard, Corinne Marchand & Geneviève Cluny
Image
1960 Les amours de Paris – de Jacques Poitrenaud avec François Périer, Nicole Courcel & Perrette Pradier
Image
1961 Une blonde comme ça / Miss Shumway jette un sort – de Jean Jabely avec Tania Béryl & Jess Hahn
Image
1982 Le sang des autres (the blood of others) de Claude Chabrol avec Jodie Foster, Sam Neill & Stéphane Audran

Harold Kay, de son vrai nom Harold Krzyzanowski, est né le 16 mars 1926 à Courbevoie, en région parisienne. En 1956, il devient animateur sur Europe n°1 qui vient d’être créée l’année auparavant. Avec Robert Willar qui travailla avec Francis Blanche ou Coluche, il devient l’un des meneurs de jeu emblématiques de la station de la Rue François 1er, ce qui lui vaut notamment de collaborer avec l’astrologue Madame Soleil.

À l’époque où le paysage radiophonique ne possède que les radios périphériques, Harold Kay acquiert une notoriété qui lui permet d’apparaître au cinéma. En 1955, il joue un officier américain dans «Des gens sans importance» de Henri Verneuil avec Jean Gabin et Françoise Arnoul. En 1959, il partage l’affiche avec Jean Richard et Corinne Marchand, de la comédie «Arrêtez le massacre» de André Hunebelle. Il obtient un rôle de commissaire qui disculpe Estella Blain du meurtre de son amant, dans «Colère froide» (1959) de André Daguet, et interprète le rôle d’un journaliste dans «Une blonde comme ça!...» (1959) de Jean Jabely. Parfois, ses compositions se limitent à de simples apparitions comme dans «Signé Arsène Lupin» (1958) avec Robert Lamoureux ou «Le mouton» (1960) avec Fernand Raynaud. En 1963, il interprète son propre rôle dans «Cherchez l’idole» de Michel Boisrond où l’on retrouve les chanteurs de l’époque de «Salut les copains». Pour la télévision, il joue dans un épisode de la série «L’inspecteur Leclerc enquête» (1962) réalisé par Marcel Bluwal, avec Philippe Nicaud dans le rôle-titre.

Après les événements de Mai 68 et le retour de Pierre Bellemare sur Europe n°1, Harold Kay intègre l’équipe de Jean-Paul Rouland, Jacques Rouland et Jean-Marc Epinoux qui va régner en fin de matinée sur les ondes pendant une quinzaine d’années. Il devient le Monsieur Loyal des «Podiums d’Europe n°1» qui sillonnent les routes de France, où se produisent les artistes de la variété française. À la fin de sa carrière sur Europe 1, il devient l’animateur de la pré-matinale en 1985 et des matinales du week-end en 1986. Pour la télévision, il est l’invité des «Jeux de 20 heures » (1976/87) de Jacques Solness sur FR3 ou «L’Académie des 9» (1982/87) avec Jean-Pierre Foucault sur Antenne 2. En 1983, il présente avec Jean-Pierre Descombes «Les petits papiers de Noël», émission diffusée pendant les fêtes pour collecter des dons en faveur de l’UNICEF.

Accaparé par ses activités radiophoniques et télévisuelles, Harold Kay est peu sollicité dans les années soixante-dix en tant que comédien. Il apparaît furtivement dans «Le sang des autres» (1983) de Claude Chabrol et «Le cow-boy» (1983) de Georges Lautner. Pour le petit écran, il joue dans le feuilleton «La mariée était trop belle» (1984) ou la sitcom «La famille Bargeot» (1985). Au théâtre, il effectue des remplacements dans la comédie de boulevard «Reviens dormir à l’Elysée » de Jean-Paul Rouland et Claude Olivier. Après son départ d’Europe 1 en 1987, il devient la voix-off du jeu «Le juste prix» animé hebdomadairement par Max Meynier en 1987 puis quotidiennement par Patrick Roy en 1988. Le 16 juillet 1990, Harold Kay décède à l’hôpital Antoine Béclère à Clamart, dans les Hauts-de-Seine, à l’âge de 64 ans, d’une complication infectieuse survenue après une transplantation cardiaque. Incinéré, ses cendres furent transportées dans sa propriété de Gordes dans le Vaucluse.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1955Des gens sans importance – de Henri Verneuil avec Jean Gabin
1958Signé Arsène Lupin – de Yves Robert avec Alida Valli
1959Arrêtez le massacre – de André Hunebelle avec Corinne Marchand
La chatte sort ses griffes – de Henri Decoin avec Françoise Arnoul
Colère froide – de André Haguet avec Estella Blain
1960Le mouton – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
Candide / Candide ou l’optimisme au XXème siècle – de Norbert Carbonnaux avec Pierre Brasseur
Les amours de Paris – de Jacques Poitrenaud avec Nicole Courcel
1961Une blonde comme ça / Miss Shumway jette un sort – de Jean Jabely avec Tania Béryl
1963Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Dany Saval
1979Les malheurs d’Octavie – de Roland Urban avec Jacqueline Jefford
    Seulement voix
1982Le sang des autres ( the blood of others ) de Claude Chabrol avec Jodie Foster
1984Le cowboy – de Georges Lautner avec Aldo Maccione
1986Emmanuelle 5 – de Walerian Borowczyk avec Monique Gabrielle
Fiche créée le 13 août 2018 | Modifiée le 21 août 2018 | Cette fiche a été vue 548 fois
PREVIOUSJerzy Kawalerowicz || Harold Kay || Danny KayeNEXT