CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Judy Canova
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hattie McDaniel



Date et Lieu de naissance : 10 juin 1893 (Wichita, Kansas, USA)
Date et Lieu de décès : 26 octobre 1952 (Woodland Hills, Californie, USA)
Nom Réel : Hattie McDaniel

ACTRICE
Image
1936 Show boat – de James Whale avec Irene Dunne, Allan Jones, Paul Robeson & Charles Winninger
Image
1939 Autant en emporte le vent (gone with the wind) de Victor Fleming avec Clark Gable & Olivia de Havilland
Image
1940 Le grand mensonge (the great lie) de Edmund Goulding avec Bette Davis, George Brent & Mary Astor
Image
1946 Mélodie du Sud (song of the south) de Wilfred Jackson & Harvey Foster avec Bobby Driscoll & Ruth Warrick

Hattie McDaniel est, selon le recensement de 1895, née probablement en 1893 à Wichita au Kansas. Fille d’anciens esclaves, elle est la plus jeune d’une famille de treize enfants, dont seuls sept ont survécu. En 1898, les McDaniel s’installent dans le Colorado, à Denver où elle grandit. Elle fait ses véritables débuts professionnels sur scène en décembre 1908, en compagnie de ses frère Otis et Sam et de sa sœur Etta. En mai 1914, elle fonde, avec l’aide d’Etta, une troupe entièrement féminine, la «McDaniel Sisters Company». Les années vingt sont notamment marquées par ses prestations de chanteuse dans l’orchestre de George Morrison. Dans la seconde moitié de la décennie, elle enregistre plusieurs disques.

En 1931, Hattie McDaniel rejoint à Los Angeles son frère Sam, alors très populaire à la radio et qui a commencé à faire du cinéma, et sa sœur Etta qui, tout en étant employée comme gouvernante, arrondit ses fins de mois en faisant de la figuration. La même année, Hattie, tout en se produisant aussi sur scène et à la radio, débute à l’écran comme figurante. Durant le début de sa carrière à Hollywood, elle tourne ainsi des dizaines de productions qui ne figurent même pas dans sa filmographie officielle. En 1932, on commence à lui confier de véritables petits rôles. On peut ainsi l’apercevoir en servante dans «The golden West» auprès de George O’Brien, «Washington mascarade» avec Lionel Barrymore et «Vénus blonde» avec Marlene Dietrich. Dès lors, Hattie incarne principalement les domestiques ou les cuisinières dans plus de quatre-vingts productions. Elle décroche son premier rôle important en 1934 dans «Judge Priest» de John Ford, suivi deux ans plus tard par sa remarquable performance dans «Show boat» de James Whale. Elle va ainsi promener son physique potelé et son large sourire éclatant dans quelques-uns des plus grands succès hollywoodiens et tourner aux côtés des plus prestigieuses stars, parmi lesquelles: Clark Gable, James Stewart, Barbara Stanwyck, Fred Astaire, Ginger Rogers, Henry Fonda, etc.

1940 est l’année de la consécration pour Hattie McDaniel lorsqu’à sa grande surprise, elle remporte l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour «Autant en emporte le vent» (1939). Un tournant dans l’histoire du cinéma américain puisqu’elle est la première actrice de couleur à être récompensée par l’Académie. Mais la discrimination reste bien en place dans l’Amérique des années quarante et Hattie reprend les chemins des studios, toujours pour être la bonne domestique.

Après-guerre, les braves mamas noires ont moins la cote et les offres se font plus rares. En novembre 1947, Hattie McDaniel se lance dans l’émission radiophonique «Beulah», qui remporte un grand succès et qu’elle continuera à animer durant plusieurs années jusqu’à ce que sa santé la force à se retirer. En 1950, le show est adapté pour la télévision mais c’est Ethel Waters qui en est la vedette. Elle prend toutefois sa revanche lorsque, l’année suivante, vu le succès mitigé de la série, on fait appel à elle pour remplacer Ethel Waters. Elle commence le tournage durant l’été 1951 mais, victime d’une crise cardiaque et atteinte d’un cancer du sein, elle doit laisser sa place à Louise Beavers au bout de quelques épisodes. Hattie McDaniel meurt le 26 octobre 1952 dans sa chambre du «Motion Picture Country Home» de Woodland Hills. Son souhait d’être enterrée au cimetière d’Hollywood Park lui sera refusé en raison de la couleur de sa peau. Hattie sera inhumée dans celui de Rosedale.

© Marlène PILAETE & Philippe PELLETIER

copyright
1931Impatient maiden – de James Whale avec Lew Ayres
1932The golden West – de David Howard avec George O’Brien
Love bound / Murder on the high seas – de Robert F. Hill avec Jack Mulhall
Are you listening ? – de Harry Beaumont avec William Haines
La griffe / Washington mascarade ( Washington masquerade / mad masquerade ) de Charles Brabin avec Lionel Barrymore
Crooner – de Lloyd Bacon avec David Manners
The boiling point – de George Melford avec Hoot Gibson
Vénus blonde ( blonde Venus ) de Josef von Sternberg avec Cary Grant
Hypnotized – de Mack Sennett avec Ernest Torrence
1933En descendant Broadway ( hello, sister / walking down Broadway ) de Erich von Stroheim, Alan Crosland & Alfred L. Werker avec Boots Mallory
Je ne suis pas un ange ( I’m not angel ) de Wesley Ruggles avec Mae West
Goodbye love – de H. Bruce Humberstone avec Charles Ruggles
1934Merry wives of Reno – de H. Bruce Humberstone avec Glenda Farrell
Agent 13 ( operator 13 / spy 13 ) de Richard Boleslavski avec Gary Cooper
Le chanteur de Broadway ( King Kelly of the USA / irish and proud of it ) de Leonard Fields avec Guy Robertson
Judge Priest – de John Ford avec Will Rogers
    + chansons
Flirtation – de Leo Birinsky avec Arthur Tracy
Perdus dans la stratosphère / Héros de l’air ( lost in the stratosphere ) de Melville W. Brown avec William Cagney
Babbitt – de William Keighley avec Guy Kibbee
    + chansons
Little men – de Phil Rosen avec Ralph Morgan
Le petit colonel ( the little colonel ) de David Butler avec Lionel Barrymore
CM Mickey’s rescue – de Jesse Duffy avec Mickey Rooney
CM Fate’s fathead – de Charley Chase avec Dorothy Granger
CM The Chases of Pimple Street – de Charley Chase avec Betty Mack
1935Transient lady / False witness – de Edward Buzzell avec Gene Raymond
Traveling saleslady – de Ray Enright avec Glenda Farrell
La malle de Singapour ( China seas ) de Tay Garnett avec Wallace Beery
Désirs secrets ( Alice Adams ) de George Stevens avec Katharine Hepburn
Murder by television / The Houghland murder case – de Clifford Sandforth avec Bela Lugosi
Harmony Lane – de Joseph Santley avec Douglass Montgomery
Music is magic – de George Marshall avec Alice Faye
Sa dernière grimace / L’homme aux 2 visages ( another face / it happened in Hollywood ) de Christy Cabanne avec Wallace Ford
Sa première angoisse / Ce n’était qu’un homme ( we’re only human ) de James Flood avec Ward Bond
CM Anniversary trouble – de Gus Meins avec Johnny Arthur
CM Okay toots ! – de Charley Chase & William H. Terhurne avec Charley Chase
CM Wig-Wag – de Sam White avec Jack Mulhall
CM The four-star boarder – de Charley Chase avec Constance Bergen
1936Can this be Dixie ? – de George Marshall avec Jane Withers
Le premier né / Son premier bébé ( the first baby ) de Lewis Seiler avec Jane Darwell
Epreuves ( next time we love / next time we live ) de Edward H. Griffith avec Margaret Sullavan
The singing kid – de William Keighley avec Al Jolson
Gentle Julia – de John G. Blystone avec Francis Ford
Show boat – de James Whale avec Irene Dunne
    + chansons
Carolyn veut divorcer ( the bride walks out ) de Leigh Jason avec Barbara Stanwyck
Haute tension / Les as des plongeurs ( high tension ) de Allan Dwan avec Brian Donlevy
Postal inspector – de Otto Brower avec Ricardo Cortez
Star for a night – de Lewis Seiler avec Claire Trevor
Héroïque mensonge / L’autre mère ( valiant is the world for Carrie ) de Wesley Ruggles avec Harry Carey
Une fine mouche ( libeled lady ) de Jack Conway avec William Powell
Reunion – de Norman Taurog avec Jean Hersholt
Racing lady – de Wallace Fox avec Ann Dvorak
Ne le dites pas à ma femme ( don’t tell the wife ) de Christy Cabanne avec Lucille Ball
CM Arbor day – de Fred C. Newmeyer avec Darla Hood
1937Mississippi Moods – de Leslie Goodwins avec Willie Best
Le crime que personne n’a vu ( the crime nobody saw ) de Charles Barton avec Eugene Pallette
The wildcatter – de Lewis D. Collins avec Scott Kolk
Saratoga – de Jack Conway avec Clark Gable
    + chansons
Stella Dallas – de King Vidor avec Barbara Stanwyck
Sky racket / Flight into danger – de Sam Katzman & Robert F. Hill avec Bruce Bennett
Over the goal – de Noel M. Smith avec Raymond Hatton
Merry go round of 1938 – de Irving Cummings avec Mischa Auer
La joyeuse suicidée ( nothing sacred ) de William A. Wellman avec Carole Lombard
Forty-five fathers – de James Tinling avec Leon Ames
Quick money / Taking the town – de Edward Killy avec Fred Stone
La folle confession ( true confession ) de Wesley Ruggles avec John Barrymore
1938Les deux bagarreurs ( battle of Broadway ) de George Marshall avec Victor McLaglen
Le mariage incognito ( vivacious lady ) de George Stevens avec Ginger Rogers
L’ange impur ( the shopworn angel ) de H.C. Potter avec James Stewart
Amanda ( carefree ) de Mark Sandrich avec Fred Astaire
L’ensorceleuse ( the shining hour ) de Frank Borzage avec Melvyn Douglas
Miss Manton est folle ( the mad Miss Manton ) de Leigh Jason avec Henry Fonda
1939Everybody’s baby – de Malcolm St. Clair avec Robert Allen
Deux bons copains ( Zenobia / elephants never forget / it’s spring again ) de Gordon Douglas avec Harry Langdon
Autant en emporte le vent ( gone with the wind ) de Victor Fleming avec Clark Gable
    Oscar du meilleur second rôle féminin, USA
1940Maryland – de Henry King avec Walter Brennan
Le grand mensonge ( the great lie ) de Edmund Goulding avec Bette Davis
    + chansons
Ma femme se marie demain ( affectionately yours ) de Lloyd Bacon avec Merle Oberon
1941La charge fantastique ( they died with their boots on ) de Raoul Walsh avec Errol Flynn
Si Adam avait su… ( the male animal ) de Elliott Nugent avec Olivia de Havilland
1942La maison de mes rêves ( George Washington slept here ) de William Keighley avec Ann Sheridan
L’amour n’est pas un jeu ( in this our life ) de John Huston avec Charles Coburn
1943Johnny le vagabond / Johnny le bagarreur ( Johnny come lately / Johnny Vagabond ) de William K. Howard avec James Cagney
Remerciez votre bonne étoile ( thank your lucky stars ) de David Butler avec Joan Leslie
    + chansons
1944Depuis ton départ ( since you went away ) de John Cromwell avec Joseph Cotten
    + chansons
Janie – de Michael Curtiz avec Ann Harding
Three is a family – de Edward Ludwig avec Charlie Ruggles
Hi, beautiful / Pass to romance – de Leslie Goodwins avec Noah Beery Jr.
1946Margie – de Henry King avec Jeanne Crain
Janie gets married – de Vincent Sherman avec Dorothy Malone
Ne dites jamais adieu ( never say goodbye ) de James V. Kern avec Eleanor Parker
Mélodie du Sud ( song of the south ) de Wilfred Jackson & Harvey Foster avec Bobby Driscoll
    + chansons
1947L’homme que j’ai choisi ( the flame ) de John H. Auer avec Vera Ralston
Mickey – de Ralph Murphy avec Lois Butler
1948Ma femme et ses enfants ( family Honeymoon ) de Claude Bynion avec Fred MacMurray
1949Le grand départ ( the big wheel ) de Edward Ludwig avec Thomas Mitchell
Fiche créée le 17 décembre 2008 | Modifiée le 9 septembre 2018 | Cette fiche a été vue 5262 fois
PREVIOUSJoel McCrea || Hattie McDaniel || Roddy McDowallNEXT