CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Robert Taylor
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-François Garreaud



Date et Lieu de naissance : 1er avril 1946 (Montmorency, France)
Date et Lieu de décès : 9 juillet 2020 (Saint-Jory-de-Chalais, France)►
Nom Réel : Jean-François Paul Garreaud

ACTEUR
Image
1980 Brigade mondaine: Vaudou aux Caraïbes – de Philippe Monnier avec Patrice Valota & Marcel Dalio
Image
1982 Le battant – de Alain Delon avec Alain Delon, Anne Parillaud, François Périer & Pierre Mondy
Image
1991 Betty – de Claude Chabrol avec Marie Trintignant, Stéphane Audran & Christiane Minazzoli
Image
2011 Ne nous soumets pas à la tentation – de Cheyenne Carron avec Guillemette Barioz, Agnès Delachair & Swann Arlaud

C’est à Montmorency que Jean-François Garreaud voit le jour le 1er avril 1946. Son père est patron-coiffeur, originaire du Périgord, sa mère femme au foyer vient des Ardennes. Il grandit à Groslay dans le Val d’Oise. Après sa formation d’apprenti-carreleur, il exerce différents métiers. En 1968, alors qu’il est comptable dans un restaurant, il découvre la poésie de Boris Vian et décide de s’inscrire dans un cours de théâtre où il est repéré par l’agent artistique Olga Horstig.

En 1970, Jean-François Garreaud décroche son premier rôle à la télévision dans «Mon seul amour» auprès de Juliette Mills. Il s’impose en tête d’affiche dans le téléfilm «Puzzle pour démons» (1976) où Estella Blain interprète sa femme. Il joue dans «L’aéropostale, courrier du ciel» (1980) de Gilles Grangier ou «L’esprit de famille» (1982) avec Maurice Biraud. En 1983, il acquiert une notoriété certaine avec le feuilleton «Fabien de la Drôme» de Michel Wyn. Dès lors, il ne cesse d’apparaître dans des téléfilms et des épisodes de séries à succès, devenant ainsi une figure familière des téléspectateurs. Il est le partenaire de Anne Parillaud dans «Vincente» (1984) de Bernard Toublanc-Michel ou Xavier Deluc dans «Le cavalier aux yeux verts» (1989) de Michel Wyn. Sa carrière sur le petit écran est marquée par trois fictions emblématiques. Il interprète l’adjoint au maire de Saint-Tropez dans les trois premières saisons de la série «Sous le soleil» (1996/98) et le sombre homme d’affaires Léonard Vassago dans «Plus belle la vie» (2007). Mais surtout pendant 8 saisons, il incarne le Commandant Michel Lemarchand dans «La Crim’» (1998/2005). Cette série policière suit une équipe de flics de la brigade criminelle de Paris. En 1993, on le voit su scène dans «L’avare» de Molière, avec Jean-Paul Farré.

Pour ses premières apparitions au cinéma, Jean-François Garreaud, beau jeune premier à la voix grave, joue dans la comédie légère «Le pied!» (1974) avec Christian Alers et Micheline Dax ou dans «Va voir maman, papa travaille» (1977) de François Leterrier avec Marlène Jobert et Philippe Léotard. Il se fait véritablement remarquer dans «Violette Nozière» (1977) de Claude Chabrol où il interprète Jean Dabin, le petit ami trouble de Isabelle Huppert. Par la suite, il est dirigé par Claude Sautet dans «Une histoire simple» (1978), Henri Verneuil dans «I… comme Icare» (1979) ou Michel Drach dans «Guy de Maupassant» (1981). Il est distribué dans «Brigade mondaine: Vaudou aux Caraïbes» (1980), adaptation d’un roman de Gérard de Villiers. Il obtient un rôle conséquent dans «Le battant» (1982) de et avec Alain Delon, acteur qu’il retrouve dans un épisode de «Fabio Montale» en 2001. Il est le partenaire de Mireille Darc dans «Si elle dit oui… je ne dis pas non» (1983) et de Myriam Boyer dans «Le voyage à Paimpol» (1985). En 1991, il joue de nouveau sous la direction de Claude Chabrol dans «Betty» avec Marie Trintignant et Stéphane Audran. Il campe aussi l’un des rôles principaux d’une œuvre confidentielle, «Ne nous soumet pas à la tentation» (2011), de Cheyenne Carron.

À la fin de sa carrière, Jean-François Garreaud renoue avec le théâtre avec «L’intrus» (2010) de Alain Reynaud-Fourton avec Franck Leboeuf. Plus rare à la télévision, il interprète le père de Annelise Hesme dans la série «Nina» (2014/18). Jean-François Garreaud décède le 9 juillet 2020 dans sa maison périgourdine de Saint-Jory-de-Chalais, à l’âge de 74 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1974Le pied ! – de Pierre Unia avec Micheline Dax
1976Per amore / For Love – de Mino Giarda avec Capucine
1977Va voir maman … papa travaille – de François Leterrier avec Marlène Jobert
Violette Nozière – de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert
1978Une histoire simple – de Claude Sautet avec Romy Schneider
Mais où est donc Ornicar ? – de Bertrand Van Effenterre avec Geraldine Chaplin
Les têtes sont encore dans l’île ( la isla de las cabezas ) de Nicola Lanzenberg avec Terry-Thomas
Apocalypse now – de Francis Ford Coppola avec Martin Sheen
    Seulement voix française de Marlon Brando dans la version de 2001
1979I... comme Icare – de Henri Verneuil avec Yves Montand
1980Brigade mondaine : Vaudou aux Caraïbes – de Philippe Monnier avec Marcel Dalio
1981Les filles de Grenoble – de Joël Le Moign’ avec André Dussollier
Si ma gueule vous plaît… – de Michel Caputo avec Bernadette Lafont
Guy de Maupassant – de Michel Drach avec Simone Signoret
1982Le battant – de Alain Delon avec Anne Parillaud
1983Si elle dit oui… je ne dis pas non ! – de Claude Vital avec Mireille Darc
Baby cat – de Pierre Unia avec Félix Marten
CM Tueur de fous – de Guillaume Perrotte avec Jean-Claude Brialy
1984Blessure – de Michel Gérard avec Florent Pagny
CM Claustro – de Philippe Setbon avec Fabienne Berthaud
1985Le voyage à Paimpol – de John Berry avec Myriam Boyer
CM La nuit de Santa-Claus – de Vincent De Brus avec Maurice Barrier
1986Le test – de Ann Zacharias avec Ann Zacharias
CM Parano blues – de Guillaume Perrotte
1987Qui sont mes juges? – de André Thiéry avec Claude Jade
CM Inutile de crier – de André Cortines Clavero avec Thérèse Liotard
1991Betty – de Claude Chabrol avec Marie Trintignant
CM Rossignol de mes amours – de Christian Merret-Palmair avec Gabrielle Lazure
1994Le fusil de bois – de Pierre Delerive avec Samuel Le Bihan
1995 CM Bons baisers de Suzanne – de Christian Merret-Palmair avec Etienne Chicot
1996 CM Omaha Beach – de Fabrice Castanier avec Charlotte Clamens
1998Une journée de merde ! – de Miguel Courtois avec Richard Berry
1999 CM Santa – de Pierre Leccia avec Jean-Claude Drouot
2000 CM Point mort – de Dominique Guillo
CM Tea time – de Philippe Larue avec Clovis Cornillac
2001Au loin… l’horizon – de Olivier Vidal avec Jean-Claude Dreyfus
CM Le puits – de Gabriel Le Bomin avec Pierre-Loup Rajot
2004 CM Liquide – de Pierre Van Maël avec Rémi Martin
2006Contre-enquête – de Franck Mancuso avec Jean Dujardin
2007Skate or die – de Miguel Courtois avec Idriss Diop
CM L’enfant borne – de Pascal Mieszala avec Valérie Blanchon
2010 CM Police matinale – de Pierre-Antoine Coutant avec Laure Marsac
2011Ne nous soumets pas à la tentation – de Cheyenne Carron avec Swann Arlaud
2013Je m’appelle Hmmm.... – de Agnès B. avec Sylvie Testud
2015 CM Les comptes d’Emile et une nuit – de Philippe Bonnard avec Frédéric Imberty
2017La fête des mères – de Marie-Castille Mention-Schaar avec Olivia Côte
2019Le calendrier – de Patrick Ridremont avec Eugénie Derouand
Fiche créée le 10 juillet 2020 | Modifiée le 24 juillet 2020 | Cette fiche a été vue 267 fois
PREVIOUSPauline Garon || Jean-François Garreaud || Maurice GarrelNEXT