CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Mary Nolan
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jill Clayburgh



Date et Lieu de naissance : 30 avril 1944 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 5 novembre 2010 (Lakeville, Connecticut, USA)
Nom Réel : Jill Clayburgh

ACTRICE
Image
1977 Une femme libre (an unmarried woman) de Paul Mazursky avec Alan Bates & Michael Murphy
Image
1978 La Luna – de Bernardo Bertolucci avec Renato Salvatori, Matthew Barry, Alida Valli & Fred Gwynne
Image
1980 C’est ma chance (it’s my turn) de Claudia Weill avec Michael Douglas, Charles Grodin & Beverly Garland
Image
1987 Le bayou (shy people) de Andrei Konchalovsky avec Barbara Hershey, Martha Plimpton & Don Swayze

Fille de Henry Clayburgh, vice-président de la «Bancroft Bookcloth and Co.», et de Julia Dorr, secrétaire du producteur David Merrik, Jill Clayburgh, née le 30 avril 1944 à New-York. Comme toutes les jeunes filles de la bonne société américaine, elle fait ses études dans les meilleures écoles de la côte Est dont le fameux «Sarah Lawrence College» de Boston. Evoluant dans le milieu du spectacle, elle décide de s’orienter vers la comédie en fréquentant les cours du «Charles Street Repetory Theater» de Boston.

Au début des années soixante, de retour à New-York, Jill Clayburgh apparaît dans plusieurs pièces de théâtre sur les scènes de Broadway. En 1966, elle débute au cinéma dans un film indépendant «The wedding party» dont la réalisation est notamment assurée par Brian De Palma et où Robert De Niro fait également ses premiers pas. Elle multiplie alors les rôles dans des fictions à la télévision américaine mais ses apparitions épisodiques sur le grand écran franchissent rarement l’Atlantique à l’exception de comédies telles que «Portnoy et son complexe» (1972), «Transamerica Express» (1976) avec Gene Wilder ou «Les faux durs» (1977) avec Burt Reynolds. En 1976, dans un biopic resté longtemps inédit en France, elle incarne Carole Lombard dans «Gable and Lombard» tandis que Clark Gable est interprété par James Brolin.

La reconnaissance internationale de Jill Clayburgh va venir avec «Une femme libre» (1977) de Paul Mazursky avec Alan Bates où elle interprète Erica épouse délaissée par son mari qui demande le divorce. Présenté au Festival de Cannes en 1978, ce rôle étendard du féminisme lui vaut un Prix d’interprétation qu’elle partage avec Isabelle Huppert ainsi qu’une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice. En 1979, elle est sollicitée par Bernardo Bertolucci pour «La luna» où elle incarne une mère confrontée aux problèmes de drogue de son fils. Ainsi au même titre que Jane Fonda ou Meryl Streep, elle devient une des actrices emblématiques du cinéma américain. Dans un registre plus léger, elle est la partenaire de Burt Reynolds et Candice Bergen dans «Merci d’avoir été ma femme» (1979) de Alan J. Pakula, rôle qui lui vaut sa seconde nomination aux Oscars.

Après avoir donné naissance à sa fille, la future actrice Lily Rabe, Jill Clayburgh est l’héroïne de «Hanna K.» (1983) de Costa-Gavras avec Jean Yanne, Gabriel Byrne et Mohamed Bakri où elle est une juive amoureuse partagée entre un français, un israélien et un palestinien. Par la suite, elle est dirigée par Andrei Konchalovsky dans «Le Bayou» (1987) avec Barbara Hershey. Mais, elle ne trouve plus sa place sur le grand écran et reste cantonnée dans des films à petits budgets ou dans des rôles secondaires dans des productions plus ambitieuses à l’image du «Grand pardon II» (1992) de Alexandre Arcady avec Roger Hanin tourné à Miami. Alors qu’elle découvre qu’elle est atteinte d’une leucémie lymphoïde chronique, elle se consacre à la télévision. Elle apparaît dans des épisodes de séries à succès comme «New-York police judiciaire» (1998) ou «Nip/Tuck» (2004), elle est également la mère de Calista Flockhart dans «Ally McBeal» (1999) ou la mère de famille dans «Dirty sexy money» (2007). Entourée des siens, Jill Clayburgh décède à l’âge de soixante-six ans à son domicile à Lakeville dans le Connecticut, annonce faite par son mari le scénariste David Rabe qui indique qu’aucune cérémonie funéraire n’aurait lieu.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1966The wedding party – de Brian De Palma, Cynthia Munroe & Wilford Leah avec Robert De Niro
1971The telephone book – de Nelson Lyon avec William Hickey
1972Portnoy et son complexe ( Portnoy’s complaint ) de Ernest Lehrman avec Richard Benjamin
Le voleur qui vient dîner ( the thief who came to dinner ) de Bud Yorkin avec Ryan O’Neal
1973Homicides incontrôlés / L’homme terminal ( the terminal man ) de Mike Hodges avec George Segal
1975Gable et Lombard ( Gable and Lombard ) de Sidney J. Furie avec Red Buttons
1976Transamerica Express ( the silver streak ) de Arthur Hiller avec Gene Wilder
1977Les faux durs ( semi-tough ) de Michael Ritchie avec Burt Reynolds
Une femme libre / La femme libre ( an unmarried woman ) de Paul Mazursky avec Alan Bates
    + chansons
    Prix d’interprétation féminine au festival du cinéma de Cannes, France
1978La Luna – de Bernardo Bertolucci avec Renato Salvatori
1979Merci d’avoir été ma femme ( starting over ) de Alan J. Pakula avec Charles Durning
1980C’est ma chance / C’est mon tour ( it’s my turn / a perfect circle ) de Claudia Weill avec Michael Douglas
1981First Monday in october – de Ronald Neame avec Walter Matthau
I’m dancing as fast as I can – de Jack Hofsis avec Nicol Williamson
1983Hanna K. – de Costa-Gavras avec Jean Yanne
DO In our hands – de Robert Richer & Stanley Warnow avec Roy Scheider
    Seulement apparition
1985Where are the children ? – de Bruce Malmuth avec Max Gail
1987Le bayou ( shy people ) de Andrei Konchalovsky avec Barbara Hershey
1989Oltre l’oceano / Beyond the ocean – de Ben Gazzara avec Treat Williams
1990Pretty Hattie’s baby – de Ivan Passer avec Charles S. Dutton
1991Intimes confessions ( whispers in the dark ) de Christopher Crowe avec Alan Alda
L’amour en trop ( rich in love ) de Bruce Beresford avec Albert Finney
1992Le grand pardon II – de Alexandre Arcady avec Roger Hanin
1993Naked in New York – de Daniel Algrant avec Tony Curtis
1996Coup de foudre et conséquences ( fools rush in ) de Andy Tennant avec Matthew Perry
Going all the way – de Mark Pellington avec Ben Affleck
2000Never again – de Eric Schaeffer avec Jeffrey Tambor
2001Vallen / Falling – de Hans Herbots avec Lee Williams
2005Courir avec des ciseaux ( running with scissors ) de Ryan Murphy avec Brian Cox
2009Love, et autres drogues ( Love and other drugs ) de Edward Zwick avec Jake Gyllenhaal
2010Bridesmaids – de Paul Feig avec Jon Hamm
AUTRES PRIX :
      
    Star féminine de l’année aux Golden Apple Awards, USA ( 1979 )
Fiche créée le 7 novembre 2010 | Modifiée le 30 octobre 2015 | Cette fiche a été vue 5069 fois
PREVIOUSPhilippe Clay || Jill Clayburgh || Ethel ClaytonNEXT