CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rosemary DeCamp
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Julie Adams



Date et Lieu de naissance : 17 octobre 1926 (Waterloo, Iowa, USA)
Date et Lieu de décès : 3 février 2019 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Betty May Adams

ACTRICE
Image
1952 Les affameurs (bend of the river) de Anthony Mann avec James Stewart, Rock Hudson & Arthur Kennedy
Image
1953 Le déserteur de Fort Alamo (the man from the Alamo) de Budd Boetticher avec Glenn Ford
Image
1954 L’étrange créature du lac noir (creature from the black lagoon) de Jack Arnold avec Richard Carlson
Image
1964 Chatouille-moi ! (tickle me) de Norman Taurog avec Elvis Presley, Jocelyn Lane & Jack Mullaney

La future Julie Adams est née Betty Adams le 17 octobre 1926 dans la petite ville de Waterloo dans l’Iowa. Elle grandit et fait ses études en Arkansas. En 1946, elle devient Miss Little Rock, elle a alors 19 ans et part s’installer en Californie. Tout en travaillant comme secrétaire à temps partiel, elle prend des cours de théâtre. Son acharnement porte ses fruits quand elle est employée par la Paramount, en 1949, pour un petit rôle dans «L’ange endiablé» qui a pour vedette la pétillante Betty Hutton. Elle signe un contrat avec le producteur Robert L. Lippert et joue les utilités dans une série de westerns de série B qui ont James Ellison ou Russell Hayden pour tête d’affiche. Elle y apparaît sous le nom de Betty Adams.

Cette belle brune aux yeux bleus, avant d’adopter définitivement le nom de Julie Adams, tourne dans une douzaine de films sous le pseudonyme de Julia Adams, parmi lesquels nous pouvons citer: «Un crime parfait» (1951), drame policier de William Castle, librement inspiré du meurtre du réalisateur William Desmond Taylor au début des années 20. Elle est la partenaire féminine de James Stewart, Arthur Kennedy et Rock Hudson, dans l’excellent western «Les affameurs» (1951) de Anthony Mann. Dans «Le gentilhomme de la Louisiane» (1952) de Rudolph Maté, elle rivalise de charme avec Piper Laurie pour séduire le beau Tyrone Power. Dans «Le déserteur de Fort Alamo» (1953), un western bien ficelé de Budd Boetticher, elle est la seule à croire en l’innocence de John Stroud, interprété par Glenn Ford, accusé de désertion lors de la bataille du Fort Alamo.

Mais c’est avec le film de science-fiction «L’étrange créature du lac noir» (1953) de Jack Arnold, que Julie Adams rentre durablement dans l’histoire du cinéma. Tourné avec un budget restreint en 3-D, le film remporte un beau succès critique et public. Il va vite s’imposer comme un classique du film d’horreur. Comment oublié Julie Adams, belle à se damner dans les bras de la monstrueuse créature. Par la suite, elle apparaît encore dans une trentaine de productions cinématographiques en tous genres, des westerns, des drames, des comédies, des policiers, où elle partage l’affiche avec des grandes vedettes comme Charlton Heston («La petite guerre du major Benson» - 1955), Jeff Chandler («Brisants humains» - 1956), Elvis Presley («Chatouille-moi!» - 1964) ou John Wayne («Un silencieux au bout du canon» - 1973). Dès le milieu des années 50, l’actrice qui ne trouve pas le grand rôle dramatique dont elle rêve, oriente sa carrière vers la télévision. Elle joue dans des dizaines de séries dont «Alfred Hitchcock présente» (1958/61), «77 Sunset Strip» (1959/63), «Perry Mason» (1963/65) ou «Quincy» (1977/82).

Après un bref mariage avec le scénariste et producteur Leonard Stern, Julie Adams épouse Ray Danton, le père de ses deux fils, Steve futur assistant réalisateur et acteur, et Mitchell qui deviendra monteur. Le couple travaille ensemble à plusieurs reprises au cinéma et à la télévision. En 1975, elle est dirigée par son mari dans le film d’horreur «Le tueur démoniaque». Malgré tout, ils finissent par divorcer en 1981. Puis, Julie Adams entretient une longue relation avec le scénariste Ronald M. Cohen, de douze ans son cadet, jusqu’au décès de celui-ci en 1998. En 2011, elle publie «The Lucky Southern Star: Reflections From The Black Lagoon», un livre sur son métier coécrit avec son fils Mitchell. Le 3 février 2019, elle s’éteint paisiblement à l’âge de 92 ans, à Los Angeles.

© Pascal DONALD

copyright
1948L’ange endiablé ( red, hot and blue ) de John Farrow avec Victor Mature
1949The Dalton gang / Outlaw gang – de Ford Beebe avec Tom Tyler
Hostile Country / Outlaw fury – de Thomas Carr avec James Ellison
1950Crooked River / The last bullet – de Thomas Carr avec Russell Hayden
Colorado ranger / Guns of justice – de Thomas Carr avec Fuzzy Knight
Marshal of Heldorado / Blazing guns – de Thomas Carr avec Raymond Hatton
Fast on the draw / Sudden death – de Thomas Carr avec Dennis Moore
West of the Brazos / Rangeland empire – de Thomas Carr avec Stephen Carr
Un envoyé au paradis / On va se faire sonner les cloches ( for heaven’s sake ) de George Seaton avec Joan Blondell
    Scènes coupées au montage – Non créditée
1951Un crime parfait ( Hollywood story ) de William Castle avec Richard Conte
La nouvelle aurore ( bright victory / lights out ) de Mark Robson avec Arthur Kennedy
Finders keepers – de Frederick De Cordova avec Tom Ewell
Le trésor de la vallée perdue ( the treasure of lost canyon ) de Ted Tetzlaff avec William Powell
Les affameurs / La caravane vers l’Ouest ( bend of the river / where the river bends ) de Anthony Mann avec James Stewart
1952Le traître du Texas / Cavaliers sans gloire ( horizons West ) de Budd Boetticher avec Robert Ryan
Victime du destin / Les mémoires d’un condamné ( the lawless breed ) de Raoul Walsh avec Rock Hudson
Le gentilhomme de la Louisiane ( the Mississippi gambler ) de Rudolph Maté avec Tyrone Power
1953Révolte au Mexique / Les ailes du vautour ( wings of the hawk ) de Budd Boetticher avec Van Heflin
Le déserteur de Fort Alamo / Le bataillon de la liberté ( the man from the Alamo ) de Budd Boetticher avec Glenn Ford
Soulèvement en Arizona ( the stand for Apache River ) de Lee Sholem avec Hugh Marlowe
L’étrange créature du lac noir / Le monstre des marais ( creature from the black lagoon ) de Jack Arnold avec Richard Carlson
1954Francis chez les Wacs ( Francis joins the Wacs ) de Arthur Lubin avec Donald O’Connor
La police était au rendez-vous / Hold-up ( six bridges to cross ) de Joseph Pevney avec Tony Curtis
1955Pilleurs d’épaves ( the looters ) de Abner Biberman avec Rory Calhoun
La petite guerre du major Benson ( the private war of major Benson ) de Jerry Hopper avec Charlton Heston
Son seul amour ( one desire ) de Jerry Hopper avec Anne Baxter
1956Brisants humains / Branle-bas de combat ( away all boats ) de Joseph Pevney avec Jeff Chandler
1957Meurtre sur la dixième avenue / Massacre dans les docks ( slaughter on tenth avenue ) de Arnold Laven avec Dan Duryea
Quatre filles ravissantes ( four girls in town ) de Jack Sher avec Sydney Chaplin
Slim Carter, l’idole des jeunes ( Slim Carter ) de Richard Bartlett avec Jock Mahoney
1958Tarawa, tête de pont ( Tarawa beachhead ) de Paul Wendkos avec Kerwin Mathews
1959Le shérif aux mains rouges ( the gunfight at Dodge City / the Bat Masterson story ) de Joseph M. Newman avec Joel McCrea
1960Raymie – de Frank McDonald avec John Agar
1961Le massacre de la colline noire ( gold, glory and Custer ) de George Waggner avec Clint Walker
1962La cité sous la mer ( the underwater city ) de Frank McDonald avec William Lundigan
1964Chatouille-moi ! ( tickle me ) de Norman Taurog avec Elvis Presley
1967La vallée du mystère ( valley of mystery / stranded ) de Joseph Lejtes avec Harry Guardino
1970The last movie / Chinchero – de Dennis Hopper avec Samuel Fuller
1973Un silencieux au bout du canon ( McQ ) de John Sturges avec John Wayne
1975McCullocks ( the wild McCullocks ) de Max Baer Jr. avec Forrest Tucker
Le tueur démoniaque ( psychic killer / the Kirlian effect / The Kirlian force ) de Ray Danton avec Aldo Ray
1976Ordure de flic... ( the killer inside me ) de Burt Kennedy avec Keenan Wynn
Goodbye, Franklin high – de Mike MacFarland avec Kenneth Tobey
1978The fifth floor – de Howard Avedis avec Mel Ferrer
1983Champions – de John Irvin avec John Hurt
1987Black roses – de John Fasano avec Jason Harris
1992 DO King B: A life in the movies – de Mike Valerio avec Steve Allen
    Seulement apparition
1988Une trop belle cible ( catchfire / backtrack / do it the hard way ) de Dennis Hopper avec Dean Stockwell
2005World Trade Center – de Oliver Stone avec Nicolas Cage
CM Lost – de Barry Hecker avec Andrew McBean
2006 CM Lost – de Zachary Rothman avec Milt Bruchanski
2010Carnage – de Roman Polanski avec Jodie Foster
    Seulement voix & coach vocal de Christoph Waltz
2014 DO Creature feature: 60 years of the Gill-Man – de Matthew Crick avec Bob Burns
    Seulement apparition
2018 CM The lucky southern star – de Mitchell Danton & Steve Danton avec Zane Danton
AUTRES PRIX :
      
    Botte d’Or aux Golden Boot Awards, USA ( 1999 )
Fiche créée le 6 février 2009 | Modifiée le 9 février 2019 | Cette fiche a été vue 8846 fois
PREVIOUSJill Adams || Julie Adams || Kathryn AdamsNEXT