CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Dennis Farina
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Laure Killing



Date et Lieu de naissance : 9 juin 1959 (Gennevilliers, France)►
Date et Lieu de décès : 17 novembre 2019 (Paris, France)►
Nom Réel : Nadine Laure Killing

ACTRICE
Image
1987 Saxo – de Ariel Zeitoun avec Gérard Lanvin, Akosua Busia, Richard Brooks, Roland Blanche & Jany Holt
Image
1989 La fille des collines – de Robin Davis avec Nathalie Cardone, Florent Pagny, Tchéky Karyo & Henri Genès
Image
1993 L’ours en peluche – de Jacques Deray avec Alain Delon, Regina Bianchi & Martine Brochard
Image
2013 Avant l’hiver – de Philippe Claudel avec Daniel Auteuil, Kristin Scott Thomas, Leïla Bekhti & Richard Berry

Née le 9 juin 1959 à Gennevilliers, Laure Killing commence par tourner des spots publicitaires sous la direction de Serge Gainsbourg ou Jean-Paul Rappeneau. Ces compositions lui permettent de décrocher un rôle dans un épisode de «Série Noire» intitulé «Adieu la vie» (1985) de Maurice Dugowson avec Jean-Claude Dauphin et Fabrice Luchini.

Au cinéma, Laure Killing apparaît pour la première fois dans «Beyond therapy» (1986) de Robert Altman avec Julie Hagerty et Jeff Golblum. Pendant une dizaine d’années, elle enchaîne les seconds rôles sur grand écran. Elle est l’épouse de Gérard Lanvin dans «Saxo» (1987) de Ariel Zeitoun, un film qui ne rencontre pas le succès escompté. Elle est dirigée par Andrzej Zulawski dans «Mes nuits sont plus belles que vos jours» (1988) avec Sophie Marceau; Robin Davis dans «La fille des collines» (1989) avec Tchéky Karyo; Laurent Heynemann dans «Faux et usage de faux» (1990) avec Philippe Noiret; Diane Kurys dans «Après l’amour» (1991) avec Isabelle Huppert. À deux reprises, elle est la partenaire de Alain Delon dans «Nouvelle vague» (1989) de Jean-Luc Godard et «L’ours en peluche» (1993) de Jacques Deray. Délaissée par le cinéma, elle évoque dans ses interviews la difficulté pour les actrices de se construire sans tourner. Pour son dernier rôle au cinéma, elle compose la sœur de Kristin Scott Thomas dans «Avant l’hiver» (2012) de Philippe Claudel, avec aussi Daniel Auteuil.

Par la suite, Laure Killing se consacre exclusivement à la télévision regrettant également de ne pas être sollicitée au théâtre. Avec son physique longiligne à la voix sensuelle, elle devient une figure familière du petit écran. Elle retrouve Jacques Deray dans «Une femme explosive» (1995) avec Roger Hanin et Alain Delon dans un épisode de «Fabio Montale» (2001) de José Pinheiro. Elle est la partenaire de Sandrine Bonnaire dans les feuilletons «Une femme en blanc» (1996) et «La maison des enfants» (2002) adaptés de Janine Boissard par Aline Issermann. Elle côtoie Bernard Giraudeau, Jean-Marie Bigard, Claude Brasseur ou Patrick Sébastien dans des téléfilms unitaires. Elle participe à des épisodes de séries à succès comme «Louis la brocante» avec Victor Lanoux, «Alice Nevers» avec Marine Delterme, «Commissaire Valence» avec Bernard Tapie ou «Section de recherches» avec Xavier Deluc. Elle joue le rôle-titre de «Miss Harriet» (2006) dans la collection «Chez Maupassant» et dans une adaptation de «La chartreuse de Parme» (2011) de Stendhal avec Marie-Josée Croze. Elle participe à la saga estivale «Dolmen» (2004) avec Ingrid Chauvin et obtient un rôle récurrent de procureure dans «Paris enquêtes criminelles» (2006/2007). Elle personnifie Thérèse Blum dans «L’affaire Salengro» (2008) de Yves Boisset avec Bernard-Pierre Donnadieu ou Françoise Giroud dans «La Loi, le combat d’une femme pour les femmes» (2014), avec Emmanuelle Devos dans le rôle de Simone Veil. En 2017, elle accepte le rôle de Elisabeth Vallorta épouse du maire de Sète dans «Demain nous appartient» qu’elle interprète pendant une cinquantaine d’épisodes. Ce feuilleton quotidien, dont Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur sont les têtes d’affiche, est rythmé par les rivalités familiales dans cette commune de l’Hérault.

Quelques jours avant sa disparition, Laure Killing apparaît dans un épisode de «Nina» (2018). Son décès, le 17 novembre 2019, des suites d’une longue maladie est annoncé sur les réseaux sociaux.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1986Beyond therapy – de Robert Altman avec Jeff Goldblum
1987Saxo – de Ariel Zeitoun avec Gérard Lanvin
1988Mes nuits sont plus belles que vos jours – de Andrzej Zulawski avec Jacques Dutronc
L’invité surprise – de Georges Lautner avec Victor Lanoux
1989La fille des collines – de Robin Davis avec Tchéky Karyo
Nouvelle vague – de Jean-Luc Godard avec Alain Delon
Faux et usage de faux – de Laurent Heynemann avec Philippe Noiret
1990Ecrans de sable – de Randa Chahal Sabag avec Michel Albertini
1992Après l’amour – de Diane Kurys avec Bernard Giraudeau
1993L’ours en peluche – de Jacques Deray avec Alain Delon
1994Un héros ordinaire ( un eroe borghese ) de Michele Placido avec Omero Antonutti
Jefferson à Paris ( Jefferson in Paris ) de James Ivory avec Nick Nolte
2013Avant l’hiver – de Philippe Claudel avec Daniel Auteuil
    Remerciements à Jean-Pascal Constantin pour ses recherches d’état-civil
Fiche créée le 18 janvier 2020 | Modifiée le 4 février 2020 | Cette fiche a été vue 1653 fois
PREVIOUSGérard Kikoïne || Laure Killing || Andrea KingNEXT