CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Maurice Dugowson
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Mia May



Date et Lieu de naissance : 2 juin 1884 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 28 novembre 1980 (Hollywood, Californie, USA)
Nom Réel : Hermine Pfleger

ACTRICE
Image
1915 Son cas le plus difficile (sein schwierigster fall) de Joe May avec Max Landa, Frida Richard & Josefine Dora
Image
1918 La comtesse mendiante (die bettelgräfin) de Joe May avec Theodor Burghardt, Hermann Picha & Heinrich Peer
Image
1919 La maîtresse du monde (die herrin der welt) de Joe May avec Michael Bohnen, Henry Sze & Louis Brody
Image
1922 La tragédie de l’amour (tragödie der liebe) de Joe May avec Emil Jannings, Vladimir Gajdarov & Erika Glässner

Fille du boulanger Johann Pfleger et de son épouse Albine (née Steinfelder), Hermine naît le 2 juin 1884, à Vienne en Autriche. À l’âge de cinq ans, elle fait sa première apparition au Jantsch-Theatre. Elle y est souvent employée dans des rôles d’enfant jusqu’à ses 14 ans. Pendant ses études, elle reçoit des cours de danse dispensés par Madame Charlé. Sa sœur aînée, Maria (1879/1958), connue sous le nom de scène de Mitzi Telmont, est la deuxième épouse du comédien de cabaret Heinrich Eisenbach. Par la suite, sous le nom de Herma Angelot, elle est engagée comme comédienne et chanteuse dans plusieurs théâtres viennois, dont le Sommertheater de Gabor Stein et l’Apollo Theater. Entre-temps, en 1902, elle se marie avec Julius Ottl Mandl, plus connu sous le nom de Joe May, qui appartient à l’une des plus riches familles d’Autriche. La même année, sa fille unique Eva May voit le jour, comme sa mère, elle commencera une carrière d’actrice dès l’enfance. Après cette naissance, Hermine quitte la scène pour plusieurs années.

En 1910, devenue Mia May, elle revient jouer à l’Apollo Theater. Un an plus tard, elle fait ses débuts sur scène en Allemagne, dans le rôle de Clo-Clo pour l’operette «Madame Serafin» au Neuen Operettentheater de Hambourg. En 1912, elle joue le rôle principal dans le film «Au fond du puits», qui est aussi la première réalisation de son mari, sur un scénario écrit en commun.

Dès lors, et pendant une dizaine d’années, Mia May va être l’héroïne d’une quarantaine de productions dirigées par son mari. Parmi ses plus célèbres interprétations, nous pouvons citer la milliardaire excentrique de «Charley, le singe savant» (1915); une femme au destin tragique dans le drame «Le péché d’Helga Arndt» (1915); l’actrice mariée à un infâme assassin dans «Hilde Warren et la mort» (1917); l’aristocrate désargentée qui tombe amoureuse de son riche cousin dans «La comtesse mendiante» (1918); la maitresse délaissée dans la Rome antique, la fille d’un orfèvre et la comtesse dans le film en trois parties «Veritas vincit» (1918); l’aventurière milliardaire et philanthrope qui se venge d’un baron maléfique responsable de la mort de son amant, dans le sérial en huit volets «La maîtresse du monde» (1919). Dans «Le tombeau hindou» (1921) et «Le tigre du Bengale» (1921), elle interprète une femme qui, avec son fiancé, tombe entre les mains d’un odieux Maharadja. Dans «La tragédie de l’amour» (1922) aux côtés de Emil jannings, elle incarne une contesse rentrant de voyage, qui trouve son mari assassiné et tombe amoureuse du meurtier. Elle travaille aussi sous la direction d’autres cinéastes comme Paul Leni dans «Le mariage platonique» (1918) et Fritz Lang pour «L’image vagabonde» (1920).

Avec la montée du nazisme, Mia May fuit son pays, en 1932, avec son époux qui n’est plus autorisé à travailler à cause de ses origines juives. Après quelques mois passés en France et en Angleterre, le couple émigre aux Etats-Unis, où Joe May va réaliser quelques films alors que Mia décide d’abandonner définitivement sa carrière d’actrice. En 1949, désargenté, les May ouvrent, avec l’aide d’autres émigrés comme Otto Preminger, Robert Siodmak ou Hedy Lamarr, un restaurant viennois, le «Danube Bleu» qui fera faillite rapidement. Par la suite, le couple vit chichement grace à l’aide de quelques amis et du Fond Européen du Cinéma. Veuve de Joe May en avril 1954, Mia May lui survit 26 ans. Elle s’éteint à son tour à Hollywood, le 28 novembre 1980.

© Pascal DONALD

copyright
1912 CM Au fond du puits ( in der tiefe des schachtes ) de Joe May avec Otz Tollen
1913 CM Ninon / Qui lève la pierre? ( wer hebt den Stein? ) de Fritz Bernhardt avec Eduard Rothauser
CM La mystérieuse villa ( die geheimnisvolle villa ) de Joe May avec Ernst Reicher
CM Quand les plaies cicatrisent ( wenn wunden heilen ) de Hans Oberländer avec Charly Berger
CM Chaînes du passé ( ketten der vergangenheit ) de ? avec Lotte Neumann
1915Son cas le plus difficile ( sein schwierigster fall ) de Joe May avec Max Landa
Charley, le singe savant ( Charley, der wunderaffe ) de Joe May avec Heinrich Eisenbach
Le péché d’Helga Arndt ( die sünde der Helga Arndt ) de Joe May avec Theodor Burghardt
L’horloge fantôme ( die gespensteruhr / blaue wasser ) de Joe May avec Max Landa
CM Dans la nuit ( in der nacht ) de Emmerich Hanus
1916Brouillard et soleil ( nebel und sonne ) de Joe May avec Hans Mierendorff
Une tombe solitaire ( ein einsam grab / die tat der gräfin Worms ) de Karl Gerhardt avec Ewald Brückner
Pauvre Eva Maria ( arme Eva Maria ) de Joe May avec Harry Liedtke
La silhouette du diable ( die silhouette des teufels ) de Felix Basch avec Bruno Decarli
1917Honneur ( ehre ) de Hans Oberländer & Joe May avec Hans Mierendorff
Hilde Warren et la mort ( Hilde Warren und der tod ) de Joe May avec Bruno Kastner
Le chauffeur noir ( der schwarze chauffeur ) de Joe May avec Joe Konradi
Un rayon de soleil dans l’obscurité ( ein lichtstrahl im dunkel ) de Joe May avec Hermann Picha
L’amour de Betty Raymond ( die liebe der Betty Raimond ) de Joe May avec Heinrich Peer
1918Vagues du destin ( wogen des schicksals ) de Joe May avec Erich Kaiser-Titz
La victime ( das opfer ) de Joe May avec Anton Edthofer
Cinq minutes de retard ( fünf minuten zu spät ) de Uwe Jens Krafft avec Johannes Riemann
Votre grand secret ( ihr großes geheimnis ) de Joe May & Leopold Bauer avec Käthe Haack
    + idée originale
La comtesse mendiante ( die bettelgräfin ) de Joe May avec Heinrich Peer
Le mariage platonique ( die platonische ehe ) de Paul Leni avec Georg Alexander
Veritas vincit / Die wahrheit siegt – de Joe May avec Bernhard Goetzke
1919Mademoiselle dentiste ( fräulein zahnarzt ) de Joe May avec Wilhelm Diegelmann
La maîtresse du monde: L’ami de l’homme jaune ( die herrin der welt. 1. Teil : Die freundin des gelben mannes ) de Joe May avec Louis Brody
La maîtresse du monde: L’histoire de Maud Gregaards ( die herrin der welt. 2. Teil : Die geschichte der Maud Gregaards ) de Joe May avec Henry Sze
La maîtresse du monde: Le Rabbin de Kuan-Fu ( die herrin der welt. 3. Teil : Der rabbi von Kuan-Fu ) de Joe May avec Michael Bohnen
La maîtresse du monde: Le roi de Makombe ( die herrin der welt. 4. Teil: König Makombe ) de Josef Klein & Uwe Jens Krafft avec Michael Bohnen
La maîtresse du monde: Ophir la ville du passé ( die herrin der welt. 5. Teil : Ophir, die stadt der vergangenheit ) de Uwe Jens Krafft avec Paul Hansen
La maîtresse du monde: La femme et le milliardaire ( die herrin der welt. 6. Teil: Die frau mit den millionarden ) de Uwe Jens Krafft avec Wilhelm Diegelmann
La maîtresse du monde: La bienfaitrice de l’humanité ( die herrin der welt. 7. Teil : Die Wohltäterin der Menschhei ) de Karl Gerhardt avec Ernst Hofmann
La maîtresse du monde: La vengeance de Maud Ferguson ( die herrin der welt. 8. Teil : Die rache der Maud Fergusson ) de Joe May avec Louis Brody
Der arnönenhof – de Uwe Jens Krafft avec Charles Willy Kayser
1920La faute de Lavinia Morland ( die schuld der Lavinia Morland ) de Joe May avec Albert Steinrück
L’image vagabonde ( das wandernde bild ) de Fritz Lang avec Rudolf Klein-Rogge
1921Le tombeau hindou ( das indische grabmal : Die sendug des Yoghi ) de Joe May avec Olaf Fønss
Le tigre du Bengale ( das indische grabmal : Der tiger von Eschnapur ) de Joe May avec Conrad Veidt
Le calvaire d´Inge Krafft ( der leidensweg der Inge Krafft ) de Robert Dinesen avec Harry Hardt
1922La tragédie de l’amour ( tragödie der liebe ) de Joe May avec Emil Jannings
    Film en 4 parties
    1 : Teil 1
    2 : Teil 2
    3 : Teil 3 / die gräfin von Paris. Teil 1
    4 : Teil 4 / die gräfin von Paris. Teil 2
1924Lettres d’amour de la baronne de S... ( liebesbriefe der Baronin von S... ) de Henrik Galeen avec Alfredo Bertone
Fiche créée le 31 mars 2020 | Modifiée le 16 août 2020 | Cette fiche a été vue 792 fois
PREVIOUSGisela May || Mia May || Katharina MaybergNEXT