CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Eleonora Rossi Drago
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nancy Kelly



Date et Lieu de naissance : 25 mars 1921 (Lowell, Massachusetts, USA)
Date et Lieu de décès : 2 janvier 1995 (Bel Air, Californie, USA)
Nom Réel : Nancy Kelly

ACTRICE
Image
1938 Le brigand bien-aimé (Jesse James) de Henry King avec Tyrone Power, Henry Fonda & Randolph Scott
Image
1940 Poings de fer, cœur d’or (sailor’s lady) de Allan Dwan avec Jon Hall, Joan Davis & Dana Andrews
Image
1943 Le mystère de Tarzan (Tarzan’s desert mystery) de Wilhelm Thiele avec Johnny Weissmuller & Otto Kruger
Image
1956 Mauvaise graine (the bad seed) de Mervyn LeRoy avec Patty McCormack, Henry Jones & Eileen Heckart

Nancy Kelly est née le 25 mars 1921 à Lowell, dans le Massachusetts. Elle est la fille ainée d’une famille d’origine irlandaise. Sa mère Ann Mary Kelly (née Walsh) une ancienne actrice à l’époque du muet, son père John Augustus Kelly, un courtier en billets de théâtre, puis un homme d’affaire dans immobilier. Elle a une sœur Carole, et deux frères, William Clement et Jack Kelly, qui est devenu lui aussi acteur. Avec son visage angélique la petite Nancy est coachée par sa mère et débute au cinéma à l’age de 5 ans comme fillette avec un petit caractère dans diverses comédies populaires. À neuf ans, elle est modèle enfant et apparaît dans de nombreuses publicités commerciales. On peut aussi entendre sa voix fluette dans une émission radiophonique «Le magicien d’Oz» de 1933 à 1934.

À 17 ans, Nancy Kelly réussit la transition vers le monde des adultes, elle joue avec une réelle émotion la petite amie du commandant d’un sous-marin, Richard Greene, dans le film de guerre «Patrouille en mer» (1938) de John Ford. L’année suivante, dans «L’aigle des frontières» signé Allan Dwan, elle est la charmante et touchante fiancée de Randolph Scott en Marshall dans une ville ou règne en maître absolu John Carradine. Dans une comédie assez cocasse «Il épouse sa femme» (1939) de Roy Del Ruth, Joel McCrea cherche à remarier son ex femme interprétée par Nancy Kelly, pour éviter la pension alimentaire, avec Roland Young en avocat et Cesar Romero en prétendant. En 1943, elle surprend son public avec une éblouissante composition de femme meurtrie dans le drame de guerre, «Femmes enchaînées» (1943) de Steve Sekely, où sous le régime d’Hitler, la détention déchirante de deux femmes, Gail Patrick et Nancy Kelly, sont emprisonnées pour s’être exprimées contre le gouvernement nazi. Nancy Kelly s’offre une parenthèse avec deux comédies musicales: «Quatre du music-hall» (1944) de Edwin L. Marin, avec Eddie Cantor et George Murphy, et «Song of the Sarong» (1945) de Harold Young avec William Gargan. On découvre une nouvelle fois son intensité dramatique dans le thriller d’espionnage «Trahison japonaise» (1945) de William A. Berke, où elle campe une espionne entrainée dans un jeu mortel contre un ennemi diabolique et finit par y perd la vie.

Parallèlement, Nancy Kelly s’est construit une carrière de comédienne de théâtre à Broadway. On garde en mémoire l’une de ses meilleures prestations, celle de Christine la mère suicidaire, dans la pièce de Maxwell Anderson «Mauvaise graine» (1954/55), un rôle qui lui vaut de nombreux éloges et le prix Tony de la meilleure actrice. En 1956, dans la version cinématographique adapté par Mervyn LeRoy, elle reprend le rôle de Christine qui découvre que sa fille, Patty McCormack, au visage angélique à tous les traits d’une meurtrière au sang froid. Sa représentation en tant que femme émotionnellement traumatisée et suicidaire est une nouvelle fois saluée du public et des critiques.

Coté vie privée, Nancy Kelly a été mariée trois fois et chacun de ses mariages s’est terminés par un divorce. Après Edmond O’Brien (1941/1942), elle convole avec le réalisateur Fred Jackman, en 1946 mais le couple se sépare en 1950, puis en troisième noce de, 1955 à 1968, avec le metteur en scène de théâtre Warren Caro avec lequel elle avait une fille Kelly Lurie Caro née en 1957. Nancy Kelly décède de complications diabétiques le 2 janvier 1995, à l’âge de 73 ans.

© Gary RICHARDSON

copyright
1925L’indomptable ( the untamed lady ) de Frank Tuttle avec Gloria Swanson
1926Mismates – de Charles Brabin avec Warner Baxter
Gatsby le Magnifique / Le grand Gatsby ( the great Gatsby ) de Hebert Brenon avec Neil Hamilton
DA The pig’s Curly Tail – de Walter Lantz
    Seulement voix
1928Une nuit dans la tempête ( girl on the barge ) de Edward Sloman avec Jean Hersholt
1929Gloriflying the american girl – de Millard Webb avec Edward Crandall
1938Patrouille en mer ( submarine patrol ) de John Ford avec Richard Greene
Le brigand bien-aimé / Le bandit bien-aimé ( Jesse James ) de Henry King avec Tyrone Power
    + chansons
Descente en vrille ( Tail Spin ) de Roy Del Ruth avec Charles Farrell
1939L’aigle des frontières ( frontier marshal ) de Allan Dwan avec Randolph Scott
Stanley & Livingston, les conquérants pacifiques ( Stanley & Livingston ) de Henry King avec Spencer Tracy
Il épouse sa femme ( he married his wife ) de Roy Del Ruth avec Joel McCrea
1940Poings de fer, cœur d’or ( sailor’s lady ) de Allan Dwan avec Jon Hall
Privates affairs – de Albert S. Rogell avec Robert Cummings
Une nuit aux tropiques ( one night in the tropics ) de A. Edward Sutherland avec Lou Costello
    + chansons
1941Scotland Yard – de Norman Foster avec Edmund Gwenn
A very young lady – de Harold D. Schuster avec John Sutton
Bataillon de parachutistes ( parachute battalion ) de Leslie Goodwins avec Robert Preston
Le meurtrier s’est échappé ( fly-by-night / secret of G32 ) de Robert Siodmak avec Richard Carlson
Les gars de Tripoli ( to the shores of Tripoli ) de H. Bruce Humberstone avec John Payne
1942Friendly enemies – de Allan Dwan avec Charles Winninger
1943Femmes enchaînées ( women in bondage / Hitler’s women ) de Steve Sekely avec Alan Baxter
Le mystère de Tarzan / Tarzan au désert ( Tarzan’s desert mystery ) de Wilhelm Thiele avec Johnny Weissmuller
Tornado – de William A. Berke avec Chester Morris
    + chansons
1944Gambler’s choice – de Frank McDonald avec Lyle Talbot
    + chansons
Quatre du music-hall ( show business ) de Edwin L. Marin avec George Murphy
    + chansons
Double exposure – de William Berke avec Phillip Terry
Trahison japonaise ( betrayal from the East ) de William Berke avec Lee Tracy
1945Song of the sarong – de Harold Young avec William Gargan
    + chansons
The woman who came back – de Walter Colmes avec John Loder
Follow that woman – de Lew Landers avec Regis Toomey
Meurtre au Music Hall ( murder in the Music Hall / midnight melody ) de John English avec William Marshall
1956Crowded Paradise – de Fred Pressburger avec Hume Cronyn
Mauvaise graine ( the bad seed ) de Mervyn LeRoy avec Henry Jones
Fiche créée le 18 octobre 2014 | Modifiée le 4 mai 2019 | Cette fiche a été vue 2934 fois
PREVIOUSMartine Kelly || Nancy Kelly || Patsy KellyNEXT