CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Berta Drews
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patricia Medina



Date et Lieu de naissance : 19 juillet 1919 (Liverpool, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 28 avril 2012 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Patricia Paz Maria Medina

ACTRICE

Née à Liverpool, en Angleterre, le 19 Juillet 1919, Patricia Medina est l’une des trois filles d’un père, avocat d’origine espagnole des îles Canaries (lui-même issu d’une famille de grands propriétaires terriens) et d’une mère anglaise. Alors qu’elle joue avec ses sœurs dans la cour de la maison familiale, elle est remarquée par un responsable des Studios Elstree qui l’invite à faire des essais, cependant la jeune fille n’a que quatorze ans et sa mère refuse préférant qu’elle poursuive ses études, mais Patricia ne doute déjà plus de sa vocation, elle sera comédienne.

Après avoir remporté le premier prix d’un concours de beauté organisé par un magazine sponsorisé par Warner Bros, Patricia Medina fait ses débuts au cinéma avec un petit rôle en 1937, dans «Dîner à l’hôtel Ritz» avec Paul Lukas et David Niven. Après des apparitions dans quelques films, elle fait la connaissance en 1941 de l’acteur Richard Greene, une rencontre qui se concrétise par un mariage quelques mois plus tard. Les jeunes mariés sont ensemble à l’affiche de «Don’t take it to heart» de Jeffrey Dell en 1944. Après la Seconde Guerre Mondiale, le couple Greene quitte l’Angleterre pour Hollywood, où Patricia signe un contrat de trois ans avec la Metro-Goldwyn-Mayer. Après quelques apparitions auprès de stars telles que Walter Pidgeon, Victor Mature, Claudette Colbert, Gene Kelly, Lana Turner, Victor McLaglen ou Douglas Fairbanks Jr., elle décroche son premier rôle important dans «Francis» (1949) auprès de Donald O’Connor et d’une mule… qui parle.

Dès lors, sa beauté exotique va être mise en valeur dans des films d’aventures et de cape et d’épée, des westerns, certes des séries B, mais des films qui font le bonheur de millions d’amateurs du genre. Patricia Medina est, entre autres, la partenaire de Louis Hayward dans «Les nouvelles aventures du capitaine Blood» (1950) de Gordon Douglas et sa suite «Les évasions du Capitaine Blood» (1952) de Ralph Murphy; John Agar dans «L’aigle rouge de Bagdad» (1951); elle retrouve Louis Hayward dans «La femme au masque de fer» (1952); Alan Ladd dans «Les bagnards de Botany Bay» (1953); Glenn Ford dans «Les pillards de Mexico» (1953) et Lex Barker dans «Duel sur le Mississippi» (1955). En 1955, Orson Welles lui offre le rôle principal féminin de sa nouvelle réalisation «Monsieur Arkadin».

Entre temps, Patricia Medina à rencontré l’homme de sa vie, Joseph Cotten. Ils se marient le 20 octobre 1960 dans la propriété de Jennifer Jones et David O. Selznick à Beverly Hills. Dès les années cinquante, alors que le déclin des grands studios s’amorce, l’actrice oriente sa carrière vers la télévision. Elle apparaît ainsi dans des dizaines de séries et émissions de divertissement. Elle ne revient au cinéma qu’épisodiquement, notamment pour incarner la méchante reine dans «Snow White and the three Stooges» (1961), en dominatrice dans «Le meurtre de sœur George» (1968) de Robert Aldrich ou pour donner la réplique à son époux dans la production japonaise de la Tôho «Latitude zéro» (1969) de Ishirô Honda. En 1978, l’actrice abandonne définitivement son métier pour s’occuper pleinement de son foyer. En 1981, Joseph Cotten est victime d’un AVC, il la laissera veuve en 1994. Elle se lance alors dans l’écriture de son autobiographie, «Laid Back à Hollywood», qui sera publiée en 1998. Patricia Medina est décédée le 28 avril 2012 à l’hôpital des maladies respiratoires de Barlow à Los Angeles.

© Pascal DONALD

copyright
1937Dîner au Ritz ( dinner at the Ritz ) de Harold D. Schuster avec Paul Lukas
1938Simply terrific – de Roy William Neill avec Reginald Purdell
Double or quits – de Roy William Neill avec Frank Fox
1942La revanche / Riposte à Narvick ( the day will dawn / the avengers ) de Harold French avec Ralph Richardson
Spitfire ( the first of the few ) de Leslie Howard avec David Niven
1943Contre-espionnage ( they met in the dark ) de Carl Lamac & Norman G. Arnold avec James Mason
1944Don’t take it to heart – de Jeffrey Dell avec Richard Greene
Hotel reserve / Epitaph for a spy – de Lance Comfort, Victor Hainbury & Mutz Greenbaum avec Herbert Lom
Kiss the bride goodbye – de Paul L. Stein avec Jimmy Hanley
1945Waltz time – de Paul L. Stein avec Peter Graves
1946Cœur secret ( the secret heart ) de Robert Z. Leonard avec Walter Pidgeon
La rose du crime ( Moss Rose ) de Gregory Ratoff avec Victor Mature
Le commencement où la fin / Au carrefour du siècle ( the beginning or the end ) de Norman avec Hurd Hatfield
1947La fière Créole ( the foxes of Harrow ) de John M. Stahl avec Victor McLaglen
1948Les trois mousquetaires ( the three musketeers ) de George Sidney avec Gene Kelly
Capitaine O’Flynn / Aventure en Irlande ( the fighting O’Flynn / the O’Flynn ) de Arthur Pierson avec Douglas Fairbanks Jr.
1949Children of chance – de Mario Zampa avec George Woodbridge
Francis / Francis, le mulet qui parle ( Francis the talking mule ) de Arthur Lubin avec Donald O’Connor
1950Abbott and Costello in the foreign legion / Foreign legion – de Charles Lamont avec Bud Abbott
Les nouvelles aventures du capitaine Blood ( fortunes of captain Blood ) de Gordon Douglas avec Louis Hayward
Gare au percepteur / Roi d’un jour ( the jackpot ) de Walter Lang avec James Stewart
Rudolph Valentino le grand séducteur ( Valentino / Valentino as I knew him ) de Lewis Allen avec Richard Carlson
1951Le bandit gentilhomme ( the lady and the bandit / Dick Turpin’s ride ) de Ralph Murphy avec Alan Mowbray
L’aigle rouge de Bagdad ( the magic carpet ) de Lew Landers avec Raymond Burr
1952Aladdin and his lamp – de Lew Landers avec Johnny Sands
La femme au masque de fer ( lady in the iron mask ) de Ralph Murphy avec Alan Hale Jr.
Les évasions du Capitaine Blood ( Captain Pirate /Captain Blood, fugitive ) de Ralph Murphy avec John Sutton
Quatre jours d’angoisse ( desperate search ) de Joseph H. Lewis avec Howard Keel
1953Les bagnards de Botany Bay ( Botany Bay ) de John Farrow avec Alan Ladd
La sirène de Bagdad ( siren of Bagdad / siren of Baghdad ) de Richard Quine avec Paul Henreid
Sangaree – de Edward Ludwig avec Fernando Lamas
Les pillards de Mexico ( plunder of the sun ) de John Farrow avec Glenn Ford
Le fantôme de la Rue Morgue ( phantom of the Rue Morgue ) de Roy Del Ruth avec Claude Dauphin
1954Intrigues sous les tropiques ( drums of Tahiti ) de William Castle avec Dennis O’Keefe
Le serment du chevalier noir ( the black knight ) de Tay Garnett avec Peter Cushing
Les pirates de Tripoli / L’esclave du pirate ( pirates of Tripoli ) de Felix E. Feist avec William Fawcett
CM Screen snapshot : Hula from Hollywood – de Ralph Staub avec Brian Aherne
    Seulement apparition
1955Duel sur le Mississippi ( duel on the Mississippi ) de William Castle avec Lex Barker
Monsieur Arkadin : Dossier secret / Dossier secret ( Mr. Arkadin / confidential report ) de Orson Welles avec Akim Tamiroff
Le manteau rouge / Les révoltés ( il mantello rosso ) de Giuseppe Maria Scotese avec Bruce Cabot
1956Uranium boom – de William Castle avec Dennis Morgan
L’inconnu du ranch / Un tueur à ma porte ( stranger at my door ) de William Witney avec Macdonald Carey
La montagne mystérieuse ( beast of Hollow Mountain / la bestia de la montaña / el monstruo de la montaña hueca ) de Edward Nassour & Ismael Rodríguez avec Guy Madison
L’homme à abattre / Témoin à abattre ( Miami expose ) de Fred S. Sears avec Lee J. Cobb
1957The buckskin lady – de Carl K. Hittleman avec Henry Hull
La bataille des V.1 ( the battle of the V.1 / missile from hell / unseen heroes ) de Vernon Sewell avec Michael Rennie
1959J’ai épousé un français / A quoi rêve les filles ( count your blessing ) de Jean Negulesco avec Maurice Chevalier
1961Snow White and the three Stooges / Snow White and the three clowns – de Walter Lang avec Moe Howard
1968Le meurtre de sœur George ( the killing of sister George ) de Robert Aldrich avec Susannah York
1969Latitude zéro ( ido zero daisakusen / kaitei daisenso – Ido zero daisakusen / latitude zero military tactics / latitude zero: Big military operation / 緯度0大作戦 ) de Ishirô Honda avec Cesar Romero
1972Timber tramps / The big push / The timber tramp – de Tay Garnett & Chuck D. Kern avec Joseph Cotten
1978El llanto de los pobres – de Rubén Galindo avec René Cardona
Fiche créée le 2 mai 2012 | Modifiée le 1 juillet 2018 | Cette fiche a été vue 4097 fois
PREVIOUSAlbert Médina || Patricia Medina || Ralph MeekerNEXT