CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Yvonne Monlaur
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Culp



Date et Lieu de naissance : 16 août 1930 (Oakland, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 24 mars 2010 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Robert Martin Culp

ACTEUR
Image
1963 Les téméraires (the raiders) de Herschel Daugherty avec Brian Keith, Judi Meredith & Harry Carey Jr.
Image
1969 Bob & Carol & Ted & Alice – de Paul Mazurski avec Natalie Wood, Elliott Gould, Dyan Cannon & Lynn Borden
Image
1971 Un colt pour trois salopards (Hannie Caulder) de Burt Kennedy avec Raquel Welch & Ernest Borgnine
Image
1976 Déluge sur la ville (flood!) de Earl Bellamy avec Martin Milner, Barbara Hershey & Teresa Wright

Robert Culp naît le 16 août 1930, à Oakland en Californie. Son père, Crozier Culp est avocat; sa mère, Bethel Collins, est une descendante des pionniers qui ont traversés l’Amérique dans un chariot bâché à l’époque de la ruée vers l’or. Enfant éveillé, doté d’un sens du spectacle, le petit Robert organise des spectacles de marionnettes pour les enfants du quartier. Dès l’âge de 14 ans, il commence à faire du théâtre avec des troupes locales et, pour se faire de l’argent de poche, il vend des dessins humoristiques aux journaux de la région. En 1949, il rentre à l’université de San Francisco, puis il fréquente l’Université de Washington où il rencontre sa première épouse, Nancy Wilner, son professeur d’art dramatique.

Après avoir joué une dizaine années sur les scènes de sa ville natale, Robert Culp part à New York et apparaît dans plus de 80 pièces. Il remporte son premier Obie Award en 1956. En 1953, il fait ses premiers pas devant les caméras dans des séries télévisées avant d’aborder le grand écran. Leslie H. Martinson l’engage dans «Patrouilleur 109» (1962), un biopic retraçant la carrière militaire du lieutenant John F. Kennedy pendant la guerre du Pacifique. Après la comédie romantique, aux bras de Jane Fonda, «Un dimanche à New York» (1963) de Peter Tewksbury, ses personnages deviennent plus sombres. Il interprète le hargneux Harry Pace dans le thriller «Le prix d’un meurtre» (1964) de Don Siegel.

Mais c’est encore avec la télévision qu’il gagne l’approbation du public, notamment avec la série «Les espions», où il incarne de 1965 à 1968, un agent de la CIA capable de se sortir des pires embûches, il partage la vedette avec Bill Cosby dans cette série qui connait un énorme succès. Dans le western violent «Un colt pour trois salopards» (1971) de Burt Kennedy, Hannie, incarnée par Raquel Welch, voit sa vie s’écrouler lorsque les 3 frères Clemens assassinent son mari, la violent et incendient sa maison, décidée à se venger, elle fait appel à Thomas Luther Price, un chasseur de primes, Robert Culp, pour l’initier aux maniement des armes. En 1972, Robert Culp réalise le film noir «Requiem pour des gangsters» où deux amis, Bill Cosby et lui-même, enquête sur la disparition d’une jeune fille, ils se retrouvent impliqués avec des criminels déterminées et violents. Peter Duffell réunit Telly Savalas, James Mason et Robert Culp, dans «L’enlèvement» (1974), un trio de baroudeurs qui décide d’enlever un ancien dignitaire nazi, prisonnier dans une forteresse en Allemagne, afin de lui faire révéler la cache d’un trésor de guerre. Bob Clark en fait un maire corrompu et méprisant qui refuse l’aide sociale au frère d’un pompier blessé lors d’un incendie, une action qui va entrainer la déchéance du maire, dans «Turk 182» (1984).

Par la suite, boulimique de travail, il est encore très présent tant au petit qu’au grand écran. Dans «L’Affaire Pélican» (1992) de Alan J. Pakula, il joue le président des Etats-Unis. Il affronte un alien dans le film de science-fiction «Xtro 3» (1995). On peut encore citer sa composition dans le rôle du juge Winston retraité et pervers dans le thriller «Innocent» (1998) de Gregory Marquette. Puis ses rôles sont liés à son age comme ce grand-père un peu fou face à un père Noël satanique dans «Satan’s slay» (2004) de David Steiman. Marié cinq fois et père de cinq enfants, Robert Culp est décédé prés de chez lui, au cours d’une promenade matinale, c’est un jogger qui le découvre et qui prévient les secours. Conduit à l’hôpital, l’acteur est déclaré mort à son arrivée, sans doute d’une crise cardiaque, à l’age de 79 ans.

© Gary RICHARDSON

copyright
1962Patrouilleur 109 ( PT 109 ) de Leslie H. Martinson avec Cliff Robertson
1963Un dimanche à New York ( Sunday in New York ) de Peter Tewksbury avec Jane Fonda
Les téméraires ( the raiders ) de Herschel Daugherty avec Brian Keith
1964Sur la piste du rhinocéros blanc ( rhino ! ) de Ivan Tors avec Shirley Eaton
Le prix d’un meurtre ( the hanged man ) de Don Siegel avec Vera Miles
1966 TV Les espions ( I spy ) de Robert Culp avec Bill Cosby
    + scénario & réalisation de l’épisode « Court of the lion »
1969Bob & Carol & Ted & Alice – de Paul Mazurski avec Natalie Wood
1971Un colt pour trois salopards ( Hannie Caulder ) de Burt Kennedy avec Raquel Welch
1972Requiem pour des gangsters ( Hickey and Boggs ) de Robert Culp avec Bill Cosby
1973A name for evil / The face of evil / The grove / There is a name for evil – de Bernard Girard avec Samantha Eggar
1974The Castaway cowboy – de Vincent McEveety avec Vera Miles
1975L’enlèvement ( inside out / the golden heist / Hitler’s gold ) de Peter Duffell avec James Mason
Intervention delta ( sky riders ) de Douglas Hickox avec James Coburn
Coup de sang ( breaking point ) de Bob Clark avec Belinda Montgomery
1976Un cow-boy en colère / Big Sam ( the great scout and Cathouse Thursday / Wildcat ) de Don Taylor avec Lee Marvin
Déluge sur la ville ( flood ! ) de Earl Bellamy avec Teresa Wright
1977Cry for justice – de Bob Kelljan avec Larry Hagman
1979De l’or au bout de la piste ( Goldengirl ) de Joseph Sargent avec Leslie Caron
1980National Lampoon goes to the movies / National Lampoon’s movie madness – de Henry Jaglom & Bob Giraldi avec Diane Lane
1982 TV The greatest american hero – de Robert Culp avec William Katt
    + scénario & réalisation des épisodes « Vanity, says the preacher » & « Lilacs, Mr. Maxwell »
1984Turk 182 ! – de Bob Clark avec Kim Cattrall
1987Big bad mama II – de Jim Wyrnoski avec Angie Dickinson
1988Douce nuit, sanglante nuit III : Coma dépassé ( silent night, deadly night III : Better watch out ) de Monte Hellman avec Richard Beymer
1989Pucker up and bark like a dog – de Paul S. Parco avec Paul Bartel
1990Timebomb – de Avi Nesher avec Michael Biehn
1992L’affaire Pélican ( the pelican brief ) de Alan J. Pakula avec Julia Roberts
1993 DO Warren Oates, sans loi ni frontière ( Warren Oates : Across the border ) de Tom Thurman avec Peter Fonda
    Seulement apparition
1994Les black panthers ( Panther ) de Mario Van Peebles avec James Russo
1995Xtro 3 ( Xtro 3 : Watch the skies / Xtro : Watch the skies ) de Harry Bromley Davenport avec Daryl Haney
Agent zéro zéro ( spy hard ) de Rick Friedberg avec Leslie Nielsen
1996Wanted : Recherché mort ou vif ( most wanted ) de David Hogan avec Keenen Ivory Wayans
La vengeance du mercenaire ( mercenary ) de Avi Nesher avec John Ritter
1998Wanted – de Terence M. O’Keefe avec Tracey Gold
Dark summer / Innocents – de Gregory Marquette avec Connie Nielsen
1999Unconditional love – de Steven Rush avec Antonio Fargas
L’affaire McNamara ( NewsBreak ) de Serge Rodnunsky avec Judge Reinhold
Farewell, my love – de Randall Fontana avec Gabrielle Fitzpatrick
2000Hunger – de Maria Giese avec Joseph Culp
2003The almost guys – de Eric Fleming avec Susan Egan
2004Satan’s slay – de David Steiman avec James Caan
2009 DO Hugh Hefner: Playboy, activist and rebel – de Brigitte Berman avec Hugh Hefner
    Seulement apparition
2010The assignment – de Timothy J. Nelson avec M. Emmett Walsh
Fiche créée le 25 mars 2010 | Modifiée le 11 décembre 2018 | Cette fiche a été vue 3600 fois
PREVIOUSGeorge Cukor || Robert Culp || Ji-Tu CumbukaNEXT