CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrée Brabant
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yves Furet



Date et Lieu de naissance : 27 février 1916 (Saint-Mandé, France)►
Date et Lieu de décès : 27 avril 2009 (Paris, France)
Nom Réel : Yves Adrien Charles Furet

ACTEUR

D’origine bretonne, Yves Furet voit le jour le 27 février 1916 à Saint-Mandé en région parisienne. Juste après sa naissance, sa mère chanteuse lyrique, meurt de la grippe espagnole. Son père, un violoncelliste qui deviendra chef d’orchestre à la Comédie Française, confie le petit Yves à ses beaux-parents. Il grandit à Lille, puis il suit la voix paternelle et entre au Conservatoire de Paris pour ce perfectionner au violoncelle. À dix-neuf ans, avec le soutien de Albert Lambert comédien au Français, il suit les cours préparatoires de la Maison de Molière. Il en sortira avec un deuxième prix.

À la fin des années trente, Yves Furet fonde les «Cours Furet» avec son ami Georges Rollin. En 1942, le jeune comédien devient pensionnaire de la Comédie Française. L’année suivante, il est un excellent Scapin dans la pièce de Molière mise en scène par Jean Dasté et André Barsacq. Pendant l’occupation allemande, il travaille à «Radio paris» principale station d’émissions de propagande nazie pendant la guerre, ce qui lui vaudra son renvoi du Français en 1944. Des années plus tard, il reviendra sur la scène du prestigieux théâtre pour être de la distribution de plusieurs œuvres du répertoire classique, parmi lesquelles «Le barbier de Séville» de Beaumarchais et «Le balcon» de Jean Genet. Parallèlement, Yves Furet se produit à travers la France dans des pièces, telles que: «Les derniers seigneurs» au Théâtre Edouard VII en 1947, «Amphitryon» au Célestins de Lyon en 1962 et «Tartuffe» au festival de Pazenas en 1973. Dans «La vie parisienne» d’Offenbach, donnée pendant les années 1958 et 1959, au Théâtre du Palais Royal par la compagnie de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault, Yves prouve qu’il est aussi un chanteur confirmé. Sa passion pour la scène est à l’origine des fameux cours d’art dramatique du «Théâtre Yves Furet» puis du «SEAD» (Studio d’Entraînement à l’Art Dramatique), qui verrons passer notamment: Michel Sardou, Roland Giraud, André Badin et Michel Melki.

Pour le cinéma, Yves Furet débute en 1940 avec un petit rôle dans «La loi du printemps» aux côtés de Huguette Duflos, Alice Field, Pierre Renoir et son camarade Georges Rollin. Pendant l’occupation, il joue des rôles de premier plan dans «Vie privée» (1941) avec Marie Bell, «Le loup des Malveneur» (1942) avec Madeleine Sologne, «L’ange de la nuit» (1942) avec Michèle Alfa et «Premier de cordée» (1943) avec Irène Corday, Andrée Clément, André Le Gall, Jean Davy, Louis Seigner, Roger Blin et Jacques Dufilho. Après la libération, Yves interprète le détective Roland Gauthier dans quatre courts-métrages et un long («La femme en rouge» - 1946) produits par Louis Cuny, sans grand succès. En 1947, il est le partenaire de Gaby Morlay dans «Le village perdu», puis incarne Jérôme Fandor dans «Fantômas contre Fantômas» (1948) de Robert Vernay. Par la suite, il ne tourne que dans une dizaine d’œuvres cinématographiques jusqu’à «Furia à Bahia pour OSS 117» de André Hunebelle en 1964.

Yves Furet est aussi un chanteur de charme qui enregistre plusieurs disques. Il travaille à la postsynchronisation de productions étrangères, il est ainsi la voix française de Tyrone Power, Bob Hope, Kirk Douglas, Laurence Olivier et Gene Kelly dans plusieurs de leurs films, mais l’essentiel de sa carrière reste malgré tout consacré à la scène. Artiste aux multiples talents, Yves Furet s’éteint discrètement le 27 avril 2009 à Paris. Il avait quatre-vingt-treize ans.

© Philippe PELLETIER – Source http://www.objectif-cinema.com

copyright
1940La loi du printemps – de Jacques Daniel-Norman avec Alice Field
Le signe de Zorro ( the mark of Zorro ) de Rouben Mamoulian avec Basil Rathbone
    Seulement voix française de Tyrone Power
1941Vie privée – de Walter Kapps avec Marie Bell
Arènes sanglantes ( blood and sand ) de Rouben Mamoulian avec Rita Hayworth
    Seulement voix française de Tyrone Power
En route pour Zanzibar ( road to Zanzibar ) de Victor Schertzinger avec Bing Crosby
    Seulement voix française de Bob Hope
1942L’ange de la nuit – de André Berthomieu avec Michèle Alfa
Le loup des Malveneur – de Guillaume Radot avec Madeleine Sologne
Le cygne noir ( the black swan ) de Henry King avec Maureen O’Hara
    Seulement voix française de Tyrone Power
1943Premier de cordée – de Louis Daquin avec Andrée Clément
1945 CM Croisière extra muros – de Louis Cuny
CM Belles vacances – de René Arcy-Hennery avec Joëlle Robin
CM Maman de secours – de Louis Cuny avec Thérèse Aspar
1946La femme en rouge – de Louis Cuny avec Pierre Larquey
1947Le village perdu – de Christian Stengel avec Gaby Morlay
CM Si j’avais la chance – de Louis Cuny avec Louis Florencie
1948Fantômas contre Fantômas – de Robert Vernay avec Berthe Bovy
Hamlet – de Laurence Olivier avec Jean Simmons
    Seulement voix française de Laurence Olivier
CM Les drames du Bois de Boulogne – de Jacques Loew avec Blanchette Brunoy
1949La femme aux chimères / Jeune fou à la trompette ( young man with a horn / young man
La femme aux chimères / Jeune fou à la trompette ( young man with a horn / young man avec Lauren Bacall
    Seulement voix française de Kirk Douglas
1950Au fil des ondes – de Pierre Gautherin avec Line Renaud
    Seulement narration
Banco de prince – de Michel Dulud avec Meg Lemonnier
Les aventuriers de l’air – de René Jayet avec Ginette Leclerc
DA Alice au pays des merveilles ( Alice in Wonderland ) de Clyde Geromini, Wilfred Jackson & Hamilton Luske
    Seulement voix dans la version française
1951Dupont Barbès / Malou de Montmartre – de Henri Lepage avec Madeleine Lebeau
Les amants maudits / Les amours tragiques de Pierrot le fou – de Willy Rozier avec Ginette Baudin
Les crimes de l’amour / Le rideau cramoisi – de Alexandre Astruc avec Jean-Claude Pascal
    Seulement narration
Nous resterons vos amis / Bataille pour l’Atlantique ( flukten fra Dakar ) de Titus Vibe- Müller avec Nicolai Fredrik Lindtner
    Seulement narration de la version française
DO La vie passionnée de Clémenceau / Georges Clémenceau – de Gilbert Prouteau
    Seulement narration
1952 DO Bongolo / Bongolo et la princesse noire ( Bongolo en de negerprinses ) de André Cauvin avec Petronelle Abapataki
    Seulement narration
CM Les dessins s’animent – de Omer Boucquey
    Seulement narration
Chantons sous la pluie ( sigin’ in the rain ) de Gene Kelly & Stanley Donen avec Debbie Reynolds
    Seulement voix française de Gene Kelly
1953Le retour de Don Camillo – de Julien Duvivier avec Fernandel
    Seulement narration
Rires de Paris – de Henri Lepage avec André Claveau
Le gentilhomme de la Louisiane ( the Mississippi gambler ) de Rudolph Maté avec Piper Laurie
    Seulement voix française de Tyrone Power
Un grain de folie ( knock on wood ) de Norman Panama & Melvin Frank avec Mai Zetterling
    Seulement voix française de Danny Kaye
1954Noël blanc ( white Christmas ) de Michael Curtiz avec Bing Crosby
    Seulement voix française de Danny Kaye
1955Les mauvaises rencontres – de Alexandre Astruc avec Anouk Aimée
    Seulement narration
1956Le chemin du paradis – de Hans Wolff avec Claude Farell
CM Le voyageur – de Henri Gruel
    Seulement narration
1958Le cauchemar de Dracula ( Dracula / horror of Dracula ) de Terence Fisher avec Michael Gough
    Seulement voix française de Christopher Lee
1959Le bal des espions – de Michel Clément avec Rosanna Schiaffino
L’homme aux colts d’or / La cité sans loi ( Warlock / shout out at Warlock ) de Edward Dmytryk avec Richard Widmark
    Seulement voix française de DeForest Kelley
Millionnaire de cinq sous ( the five pennies ) de Melville Shavelson avec Barbara Bel Geddes
    Seulement voix française de Danny Kaye
1960La novice ( lettere di una novizia ) de Alberto Lattuada avec Pascale Petit
    Seulement voix
Le milliardaire ( let’s make love / the billionaire / the millionaire ) de George Cukor avec Marilyn Monroe
    Seulement voix française de Frankie Vaughan
1961Milliardaire pour un jour ( pocketful of miracles ) de Frank Capra avec Bette Davis
    Seulement voix française de Glenn Ford
1964Furia à Bahia pour OSS 117 – de André Hunebelle avec Mylène Demongeot
1965Guerre secrète ( the dirty game / the dirty agents / la guerra segreta / spione unter sich ) de Terence Young , Carlo Lizzani & Christian-Jaque avec Annie Girardot
    Seulement voix
Fiche créée le 7 mai 2009 | Modifiée le 20 mars 2018 | Cette fiche a été vue 8342 fois
PREVIOUSSandor Funtek || Yves Furet || Yvonne FurneauxNEXT