CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Frank Sinatra
Recherche Rapide :

Prix du Cinéma Européen 2000



Dancer in the dark – de Lars von Trier avec Björk, Catherine Deneuve, David Morse, Jean-Marc Barr (Danemark) Prix décernés le 2 décembre 2000, au Théâtre National de Chaillot de Paris, France.
Meilleur Film :
Dancer in the dark – de Lars von Trier (Danemark) – PRODUCTION : Vibeke Windeløv Autres nominations :
Billy Elliott – de Stephen Daldry (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Greg Brenman & Jonathan Finn Chicken run – de Peter Lord & Nick Park (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Peter Lord, Nick Park & David Sproxton Le goût des autres – de Agnès Jaoui (France) – PRODUCTION : Charles Gassot Harry, un ami qui vous veut du bien – de Dominik Moll (France) – PRODUCTION : Michel Saint-Jean Pain, tulipes et comédie (pane e tulipani) de Silvio Soldini (Italie) – PRODUCTION : Silvio Soldini Infidèle (trolösa) de Liv Ullmann (Suède) – PRODUCTION : Johan Mardell
Autres films sélectionnés :
L’été de mes vingt-sept baisers (27 missing kisses / 27 dakarguli kotsna) de Nana Dzhordzhadze (Géorgie/Allemagne/Royaume-Uni) – PRODUCTION : Jens Meurer & Oliver Damian Anatomie – de Stefan Ruzowitzky (Allemagne) – PRODUCTION : Jakob Claussen, Andrea Willson & Thomas Wöbke Barak – de Valeri Ogorodnikov (Russie/Allemagne) – PRODUCTION : Stanislav Arkhipov, Rolf Jaster, Valeri Ogorodnikov & Leonid Yarmolnik Beau travail – de Claire Denis (France) – PRODUCTION : Patrick Grandperret Canone inverso, making love – de Ricky Tognazzi (Italie) – PRODUCTION : Vittorio Cecchi Gori Capitaines d’avril (capitães de abril) de Maria de Medeiros (Portugal/France/Italie/Espagne) – PRODUCTION : Javier Castro, Concha Díaz & Ricardo Evole Code inconnu / Code inconnu : Récit incomplet de divers voyages – de Michael Haneke (France/Allemagne) – PRODUCTION : Marin Karmitz & Alain Sarde Comme toi… (come te nessuno mai) de Gabriele Muccino (Italie) – PRODUCTION : Domenico Procacci Crazy – de Hans-Christian Schmid (Allemagne) – PRODUCTION : Jakob Claussen & Thomas Wöbke Les trois vies de Rita Vogt (die stille nach dem schuß) de Volker Schlöndorff (Allemagne) – PRODUCTION : Friedrich-Carl Wachs, Arthur Hofer & Emmo Lempert L’insaisissable (die unberührbare) de Oskar Roehler (Allemagne) – PRODUCTION : Ulrich Caspar & Käte Ehrmann Les anges de l’univers (englar alheimsins) de Friðrik Þór Friðriksson (Icelande) – PRODUCTION : Friðrik Þór Friðriksson & Anna María Karlsdóttir Goya à Bordeaux / Goya (Goya en Burdeos) de Carlos Saura (Espagne)- PRODUCTION : Andrés Vicente Gómez Himalaya, l’enfance d’un chef – de Eric Valli (France/Népal) – PRODUCTION : Christophe Barratier & Jacques Perrin Everybody famous (iedereen beroemd !) de Dominique Deruddere (Belgique) – PRODUCTION : Loret Meus & Dominique Deruddere Ras le bol (Jaime) de António-Pedro Vasconcelos (Luxembourg/Portugal/Brésil) – PRODUCTION : Luís Galvão Teles, Jani Thiltges & Claude Waringo La langue des papillons (la lengua de las mariposas) de José Luis Cuerda (Espagne) – PRODUCTION : Sogecine &Las Producciones del Escorpión Lek – de Jean van de Velde (Pays-Bas) – PRODUCTION : Rolf Koot & Jean van de Velde La noce (svadba / Свадьба) de Pavel Lungin (Russie/France/Allemagne) – PRODUCTION : Catherine Dussart Nuages de mai (mayis sikintisi) de Nuri Bilge Ceylan) (Turquie) – PRODUCTION : NBC Ajans Jeu de rôles (nadie conoce a nadie) de Mateo Gil (Espagne) – PRODUCTION : Sogecine & Maestranza Films Pan Tadeusz, quand Napoléon traversait le Niémen (Pan Tadeusz) de Andrzej Wajda - PRODUCTION : Michal Szczerbic & Les Films du Losange Peppermint – de Costas Kapakas (Grèce) – PRODUCTION : Greek Film Centre Je préfère le bruit de la mer (preferisco il rumore del mare) de Mimmo Calopresti (Italie) – PRODUCTION : Donatella Botti, Roberto Cicutto & Luigi Musini Ressources humaines – de Laurent Cantet) (France) – PRODUCTION : Caroline Benjo & Carole Scotta Chansons du deuxième étage (sånger från andra våningen) de Roy Andersson (Suède) – PRODUCTION : Lisa Alwert & Roy Andersson Sept chants de la toundra (seitsemän laulua tundralta) de Anastasia Lapsui & Markku Lehmuskallio (Finlande) – PRODUCTION : Jörn Donner Sonnenallee – de Leander Haußmann (Allemagne) – PRODUCTION : Claus Boje & Detlev Buck La fin d’une liaison (the end of the affair) de Neil Jordan (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Stephen Woolley & Neil Jordan Chez les Heureux du monde (the house of Mirth) de Terence Davies (Royaume-Uni) – PRODUCTION : Olivia Stewart Les aventures de Tsatsiki (Tsatsiki, morsan och polisen) de Ella Lemhagen (Suède) – PRODUCTION : Anne Ingvar Les harmonies Werckmeister (Werckmeister harmóniák) de Béla Tarr (Hongrie/Allemagne/France) – PRODUCTION : Franz Goëss, Paul Saadoun, Miklós Szita & Joachim von Vietinghoff Wojaczek – de Lech Majewski (Pologne) – PRODUCTION : Henryk Romanowski
Meilleur acteur :
Sergi López (Harry, un ami qui vous veut du bien – de Dominik Moll) (France) Autres nominations :
Stellan Skarsgård (Aberdeen – de Hans Petter Moland) (Norvège/Suède/Royaume-uni) Jamie Bell (Billy Elliott – de Stephen Daldry) (Royaume-Uni) Ingvar Eggert Sigurðsson (Les anges de l’univers (englar alheimsins) de Friðrik Þór Friðriksson) (Icelande) Krzysztof Siwczyk (Wojaczek – de Lech Majewski) (Pologne) Bruno Ganz (Pain, tulipes et comédie (pane e tulipani) de Silvio Soldini) (Italie)
Meilleure actrice :
Björk (Dancer in the dark – de Lars von Trier) (Danemark) Autres nominations :
Julie Walters (Billy Elliott – de Stephen Daldry) (Royaume-Uni) Sylvie Testud (La captive – de Chantal Akerman) (France) Bibiana Beglau (Les trois vies de Rita Vogt (die stille nach dem schuß) de Volker Schlöndorff) (Allemagne) Lena Endre (Infidèle (trolösa) de Liv Ullmann) (Suède)
Meilleur Scénario :
Agnès Jaoui & Jean-Pierre Bacri (Le goût des autres – de Agnès Jaoui) (France) Autres nominations :
Irakli Kvirikadze, Maria Svereva & Nana Dzhordzhadze (L’été de mes vingt-sept baisers (27 missing kisses / 27 dakarguli kotsna) de Nana Dzhordzhadze) (Géorgie/Allemagne/Royaume-Uni) Dominik Moll & Gilles Marchand (Harry, un ami qui vous veut du bien – de Dominik Moll) (France) Rafael Azcona (La langue des papillons (la lengua de las mariposas) de José Luis Cuerda) (Espagne) Doriana Leondeff & Silvio Soldini (Pain, tulipes et comédie (pane e tulipani) de Silvio Soldini) (Italie) Wolfgang Kohlhaase (Les trois vies de Rita Vogt (die stille nach dem schuß) de Volker Schlöndorff) (Allemagne)
Meilleure Photographie :
Vittorio Storaro (Goya à Bordeaux / Goya (Goya en Burdeos) de Carlos Saura) (Espagne) Autres nominations :
Yuri Klimenko (Barak – de Valeri Ogorodnikov) (Russie/Allemagne) Agnès Godard (Beau travail – de Claire Denis) (France) Eric Guichard & Jean-Paul Meurisse (Himalaya, l’enfance d’un chef – de Eric Valli) (France/Népal) Edgar Moura (Ras le bol (Jaime) de António-Pedro Vasconcelos) (Luxembourg/Portugal/Brésil) Aleksandr Burov (La noce (svadba / Свадьба) de Pavel Lungin) (Russie/France/Allemagne)
Découverte Européenne de l’Année, Prix Rainer Werner Fassbinder :
Laurent Cantet (Ressources humaines) (France) Autres nominations :
Baltasar Kormákur (101 Reykjavík) (Icelande) Paul McGuigan (Gangster number one (gangster N°. 1)) (Royaume-Uni) Agnès Jaoui (Le goût des autres) (France) Sam Karmann (Kennedy et moi) (France) Barbara Albert (Banlieue nord (Nordland)) (Autriche) Simon Cellan Jones (Some voices) (Royaume-Uni) Lukas Moodysson (Together / Tous ensemble (tillsammans)) (Suède) Veit Helmer (Tuvalu) (Allemagne) Vanessa Jopp (Oublie l’Amérique (vergiss Amerika)) (Allemagne)
Meilleure Performance Mondiale de l’Année :
Jean Reno Roberto Benigni
Prix International de l’Ecran pour un film non-européen :
Wong Kar Wai (In the mood for love / Les silences du désir (fa yeung nin wa / hua yang nian hua)) (Hong Kong/France) Autres nominations :
Steven Soderbergh (Erin Brockovich, seule contre tous (Erin Brockovich)) (USA) Ridley Scott (Gladiator) (USA) Joel Coen (O’brother (O’brother, where art thou ?) (USA) Ang Lee (Tigre et dragon (wo hu cang long / crouching tiger, hidden dragon) (Chine) Edward Yang (Yi yi / Yi yi, et un et deux (yi yi)) (Taïwan/Japon)
Meilleur Documentaire, Prix ARTE :
Agnès Varda (Les glaneurs et la glaneuse) (France) Autres nominations :
Fernando Trueba (Calle 54) (Espagne) Iosif Pasternak & Hélène Chatelain (Goulag) (France/Russie) Pepe Danquart (Heimspiel) (Allemagne) Kevin Macdonald (Un jour en septembre (one day in september)) (Royaume-Uni/Suisse/Allemagne) Marie-France Collard (Ouvières du monde) (Belgique)
Mention Spéciale pour un Documentaire :
Pepe Danquart (Heimspiel) (Allemagne)
Meilleur Court Métrage, Prix UIP :
Lívia Gyarmathy (Notre cigogne (a mi gólyánk / our stork)) (Hongrie) Autres nominations :
Tim MacMillan (Ferment) (Royaume-Uni) Maciej Adamek (Je ne te quitterai pas jusqu’à la mort (i nie opuszcze cie az do smierci)) (Pologne) Maarit Lalli (Kovat miehet) (Finlande) Ben van Lieshout (La zone (de zone)) (Pays-Bas)
Prix de l’Audience du Meilleur Réalisateur :
Lars von Trier (Dancer in the dark) (Danemark)
Prix de l’Audience du Meilleur Acteur :
Ingvar Eggert Sigurðsson (Les anges de l’univers (englar alheimsins) de Friðrik Þór Friðriksson) (Icelande)
Prix de l’Audience de la Meilleure Actrice :
Björk (Dancer in the dark – de Lars von Trier) (Danemark)
Prix FIPRESCI (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique) :
Nuri Bilge Ceylan (Nuages de mai (mayis sikintisi)) (Turquie)
Prix pour l’Ensemble de sa Carrière :
Richard Harris
PREVIOUSPrix du Cinéma Européen 1999 || Prix du Cinéma Européen 2000 || Prix du Cinéma Européen 2001NEXT
Fiche créée le 2 septembre 2008 | Modifiée le 8 septembre 2011 | Cette fiche a été vue 2682 fois