CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean-Pierre Darras
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Betty Stockfeld



Date et Lieu de naissance : 15 janvier 1905 (Sydney, Nouvelle-Galles du Sud, Australie)
Date et Lieu de décès : 27 janvier 1966 (Tadworth, Royaume-Uni)
Nom Réel : Elizabeth Stockfield

ACTRICE
Image
1933 La garnison amoureuse – de Max de Vaucorbeil avec Fernandel, Lucien Baroux & Raymond Cordy
Image
1936 Le vagabond bien-aimé – de Curtis Bernhardt avec Maurice Chevalier, Fernand Ledoux & Madeleine Guitty
Image
1937 Comme sur des roulettes (I see ice) de Anthony Kimmins avec George Formby, Cyril Ritchard & Kay Walsh
Image
1939 Le président Haudecœur – de Jean Dréville avec Harry Baur, Jean Témerson, Marcel Maupi & Georges Chamarat

Fille de l’homme d’affaires Harry Hooper Stockfeld et de son épouse Susan Elizabeth (née Evans), Betty Stockfeld voit le jour dans la ville australienne de Sydney, le 15 janvier 1905. Son oncle maternel, l’amiral Frederick Pryce Evans, est un homme célèbre pour avoir participé à une expédition britannique en Antarctique de 1907 à 1909, plus connue sous le nom d’Expédition Nimrod. Pendant la Première Guerre mondiale, la famille Stockfeld se retrouve bloquée en Angleterre. Betty fait une partie de ses études en France avant d’intégrer la London School of Dramatic Art. Dans les années 20, elle se fait remarquer sur scène à Londres et serait, selon certaines sources, apparue brièvement dans le film hollywoodien «Le prix de la gloire» (1926), réalisé par Raoul Walsh.

En 1930, «La ville qui chante» de Carmine Gallone, auprès de Jan Kiepura, lance sa carrière de vedette du cinéma anglais. Par la suite, elle interprète, entre autres, une jeune femme qui emprunte de l’argent à un prétendant pour sauver l’entreprise de son père, promettant de l’épouser si elle ne le rembourse pas dans «Anne One Hundred» (1933) de Henry Edwards; une épouse infidèle conspirant avec son amant pour escroquer son mari dans «L’homme qui changea de nom» (1934) de Henry Edwards; l’épouse d’un avocat dans «Dishonour bright» (1936) de Tom Walls; la distinguée Diana Hunter dans «Comme sur des roulettes» (1937) de Anthony Kimmins. Elle mène parallèlement une brillante carrière dans les studios français, très friands de son charme anglo-saxon. On la voit alors dans, notamment, «Blanc comme neige» (1931) de Jean Choux, «L’abbé Constantin» (1933) de Jean-Paul Paulin, «Une gueule en or» (1936) de Pierre Colombier, «Les nouveaux riches» (1938) de André Berthomieu, «Le président Haudecœur» (1939) de Jean Dréville ou «Ils étaient neuf célibataires» (1939) de Sacha Guitry. Sa connaissance parfaite de l’anglais et du français lui permet également de tourner plusieurs films en double version: «Le roi des palaces» et «King of the Ritz» de Carmine Gallone en 1932, «La bataille» et «The battle» de Nicolas Farkas et Victor Tourjansky en 1934, «Le voyage imprévu» et «Runaway Ladies» de Jean de Limur en 1934, et «Le vagabond bien aimé» et «The beloved vagabond» de Curtis Bernhardt en 1936. Outre son activité intense des deux côtés de la Manche, elle trouve le temps de tâter du cinéma italien avec «Frénésie» (1939) sous la direction de Mario Bonnard.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Betty Stockfeld figure au générique de deux productions britanniques, «Hard Steel» (1941) de Norman Walker et «Forteresses volantes» (1942) de Walter Forde et travaille à la radio pour la BBC. Après la fin du conflit, elle achève son parcours à l’écran avec cinq seconds rôles en Angleterre et en France de 1950 à 1957. Citons par exemple son excellente prestation dans «Edouard et Caroline» (1950) de Jacques Becker. Pour terminer, rappelons qu’en 1939, elle est le sujet d’une œuvre de Salvador Dali, «L’actrice Betty Stockfeld se métamorphose en une infirmière», inspirée par une couverture du magazine cinématographique «Pour vous».

Betty Stockfeld meurt le 27 janvier 1966, à Tadworth, dans le comté de Surrey en Angleterre, emportée par une leucémie. Elle était l’épouse du lieutenant Aubrey St. John Edwards, officier d’état-major de la Force aérienne britannique, qui la laissa veuve en 1957.

© Marlène PILAETE

copyright
1926Le prix de la gloire / Au service de la gloire ( what price glory ? ) de Raoul Walsh avec Victor McLaglen
    Apparition non confirmée
1930La ville qui chante ( city of song / farewell to love ) de Carmine Gallone avec Jan Kiepura
Captivation – de John Hawel avec Conway Tearle
193177 Park Lane – de Albert de Courville avec Dennis Neilson Terry
Money for nothing – de Monty Banks avec Edmund Gwenn
Blanc comme neige – de Francisco Elías, Camille Lemoine & Jean Choux avec Roland Toutain
Une nuit à l’hôtel – de Leo Mittler avec Jean Périer
1932Life goes on / Sorry you’ve been troubled – de Jack Raymond avec Elsie Randolph
Monsieur Albert – de Karl Anton avec Noël-Noël
King of the Ritz – de Carmine Gallone avec Stanley Lupino
Le roi des palaces / Le roi du Palace Hôtel – de Carmine Gallone avec Jules Berry
La fille des montagnes ( the maid of the mountains ) de Lupino Lane avec Gary Neash
The impassive footman / Woman in bondage / Woman in chains – de Basil Dean avec Owen Nares
1933Lord of the manor – de Henry Edwards avec Henry Wilcoxon
Anne One Hundred – de Henry Edwards avec Gyles Isham
L’abbé Constantin – de Jean-Paul Paulin avec Claude Dauphin
La garnison amoureuse – de Max de Vaucorbeil avec Lucien Baroux
Le sexe faible – de Robert Siodmak avec Maupi
1934Brides to be – de Reginald Denham avec Olive Sloane
Trois de la marine – de Charles Barrois avec Fernand Charpin
La bataille – de Nicolas Farkas & Victor Tourjansky avec Charles Boyer
La bataille ( the battle / Hara-Kiri / thunder in the East ) de Victor Tourjansky & Nicolas Farkas avec John Loder
    Version anglaise de « La bataille »
Le voyage imprévu / Les pantoufles – de Jean de Limur avec Roger Tréville
Runaway lady – de Jean de Limur avec Edna Searle
    Version anglaise de « Le voyage imprévu »
L’homme qui changea de nom ( the man who change his name ) de Henry Edwards avec Leslie Perrins
1935Arènes joyeuses – de Karl Anton avec Lucien Baroux
Fanfare d’amour – de Richard Pottier avec Julien Carette
The lad – de Henry Edwards avec John Turnbull
L’ange du foyer – de Léon Mathot avec Lucien Baroux
1936Une gueule en or – de Pierre Colombier avec Colette Darfeuil
Under proof – de Roland Gillett avec Tyrell Davis
Club de femmes – de Jacques Deval avec Danielle Darrieux
Le vagabond bien-aimé – de Curtis Bernhardt avec Maurice Chevalier
Le vagabond bien-aimé ( the beloved vagabond ) de Curtis Bernhardt avec Maurice Chevalier
    Version anglaise de « Le vagabond bien-aimé »
1937Dishonour bright – de Tom Walls avec George Sanders
L’ami de madame ( who’s your lady friend ? ) de Carol Reed avec Vic Oliver
Comme sur des roulettes ( I see ice ) de Anthony Kimmins avec George Formby
1938Les femmes collantes – de Pierre Caron avec Henri Garat
Les nouveaux riches – de André Berthomieu avec Michel Simon
Son oncle de Normandie / La fugue de Jim Baxter – de Jean Dréville avec Eddy Lombard
Frénésie ( frenesia ) de Mario Bonnard avec Osvaldo Valenti
1939Derrière la façade / 32 Rue de Montmartre – de Georges Lacombe & Yves Mirande avec Erich von Stroheim
Ils étaient neuf célibataires – de Sacha Guitry avec Elvire Popesco
Sur le plancher des vaches – de Pierre-Jean Ducis avec Noël-Noël
Le président Haudecœur – de Jean Dréville avec Harry Baur
Les gangsters du château d’If – de René Pujol avec Raymond Aimos
1940Elles étaient douze femmes – de Georges Lacombe avec Françoise Rosay
1941Hard steel / What shall it profit – de Norman Walker avec Frank Atkinson
1942Forteresses volantes ( flying fortress ) de Walter Forde avec Richard Greene
1949The girl who couldn’t quite – de Norman Lee avec Elizabeth Henson
1950Edouard et Caroline – de Jacques Becker avec Daniel Gélin
1955Je plaide non coupable / Crime passionnel – de Edmond T. Gréville avec John Justin
Les amants du Tage – de Henri Verneuil avec Trevor Howard
1956Un yacht nommé Tortue ( true as a turtle / plain sailing ) de Wendy Toye avec Cecil Parker
Fiche créée le 12 décembre 2009 | Modifiée le 8 novembre 2020 | Cette fiche a été vue 8089 fois
PREVIOUSWerner Stocker || Betty Stockfeld || Guy StockwellNEXT