CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Alan Young
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Christiane Muller



Date et Lieu de naissance : 3 mars 1932 (Argenteuil, France)
Date et Lieu de décès : 11 mai 2006 (Paris, France)►
Nom Réel : Christiane Muller

ACTRICE

Née le 3 mars 1932 à Argenteuil, Christiane Muller débute adolescente au cinéma à la fin des années quarante dans «Carré de valets» (1947) de André Berthomieu et «Clochemerle» (1947) de Pierre Chenal. Au cours de la décennie suivante, elle apprend véritablement son métier en arpentant les scènes des théâtres parisiennes dans des comédies auprès d’acteurs débutants comme Micheline Dax, Sophie Desmarets ou Marthe Mercadier. En 1959, le temps d’une saison, elle joue le rôle prémonitoire d’une domestique dans «Long voyage vers la nuit» de Eugène O’Neill avec Gaby Morlay. Le 10 décembre 1960, à la Comédie Caumartin, elle fait partie de la première distribution de la pièce «Boeing-Boeing» de Marc Camoletti avec Christian Alers où un homme mène des relations amoureuses avec trois hôtesses de l’air. Ce vaudeville au succès planétaire est adapté au cinéma avec Tony Curtis, Jerry Lewis et Dany Saval en 1965. Tout au long de sa carrière, elle enchaîne les pièces de boulevard: «La puce à l’oreille» (1967) avec Jean-Claude Brialy, «La main passe» (1972) avec Jean-Pierre Darras, «Les vignes du seigneur» (1977),t «Je veux revoir Moussov» (1979) avec Jean Lefebvre ou «Désiré» (1984) avec Jean-Claude Brialy.

Sa carrière théâtrale va être dominée par deux pièces qui triomphent sur les scènes parisiennes faisant l’objet d’adaptions cinématographiques. En 1980, Christiane Muller fait partie de la distribution de «Joyeuses Pâques» de et avec Jean Poiret accompagné de Maria Pacôme et Nicole Calfan, pièce jouée durant trois saisons. Sur le grand écran, en 1984, c’est Jean-Paul Belmondo qui reprend le rôle de Jean Poiret sous la direction de Georges Lautner. En 1989, elle joue dans «Les palmes de Monsieur Schutz» de Jean-Noël Fenwich avec Stéphane Hillel, Sonia Vollereaux et Gérard Caillaud au Théâtre des Mathurins jusqu’en 1993. Inspiré de la vie de Pierre et Marie Curie, cette interprétation lui permet d’être nommée pour le Molière de la meilleure comédienne dans un second rôle. Au cinéma, en 1996, c’est Charles Berling et Isabelle Huppert qui reprennent les rôles du couple Curie sous la direction de Claude Pinoteau avec également Philippe Noiret en Monsieur Schultz.

Sa carrière cinématographique est marquée par l’interprétation de domestiques dans deux comédies de Louis de Funès. Elle joue la bonne des Bosquier, de Funès et Claude Gensac, dans «Les grandes vacances» (1967) de Jean Girault et la même équipe se reconstitue pour «Jo» (1971) où elle interprète la bonne des Brisebard avec un rire tonitruant. Happée par le théâtre, ses compositions au cinéma se raréfient. Néanmoins, on la retrouve en mère de Isabelle Huppert dans «Les valseuses» (1973) de Bertrand Blier qui révèle également Gérard Depardieu et Patrick Dewaere, réalisateur qui l’emploie à nouveau dans «Calmos» (1975) avec Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort. Par la suite, ses apparitions sur l’écran relèvent de l’anecdotique comme le rôle de la passante dans «Duos sur canapé» (1979) unique réalisation de Marc Camoletti. Dès les années soixante-dix, elle apparaît régulièrement dans l’émission «Au Théâtre ce soir» de Pierre Sabbagh ou des téléfilms notamment avec Pierre Tchernia.

Alors qu’à la fin de sa carrière, Christiane Muller reprend le rôle qui a fait sa notoriété dans «Boeing-Boeing» avec Thierry Beccaro, elle décède à l’âge de soixante-quatorze ans des suites d’un cancer le 11 mai 2006 à Paris puis est incinérée au crématorium du Père-Lachaise.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1947Clochemerle – de Pierre Chenal avec Saturnin Fabre
Carré de valets – de André Berthomieu avec Pierre Larquey
1956Paris Music Hall – de Stany Cordier avec Albert Préjean
1957Le triporteur – de Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
1967Les grandes vacances – de Jean Girault avec Louis de Funès
1971Jo – de Jean Girault avec Bernard Blier
1973Les valseuses – de Bertrand Blier avec Patrick Dewaere
1975Calmos / Femmes fatales – de Bertrand Blier avec Jean-Pierre Marielle
1978Les bidasses au pensionnat – de Michel Vocoret avec Jean-Marc Thibault
1979Duos sur canapé – de Marc Camoletti avec Jean Lefebvre
1980T’inquiète pas, ça se soigne – de Eddy Matalon avec Bernard Lecoq
Fiche créée le 18 août 2010 | Modifiée le 26 juin 2018 | Cette fiche a été vue 5832 fois
PREVIOUSJack Mulhall || Christiane Muller || Elisabeth MüllerNEXT