CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jules Dassin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Hume Cronyn



Date et Lieu de naissance : 18 juillet 1911 (London, Ontario, Canada)►
Date et Lieu de décès : 16 juin 2003 (Fairfield, Connecticut, USA)
Nom Réel : Hume Cronyn

ACTEUR
Image
1947 La mariée est folle (the bride goes wild) de Norman Taurog avec Van Johnson, June Allyson & Una Merkel
Image
1969 Le reptile (there was a croocked man) de Joseph L. Mankiewicz avec Henry Fonda & Kirk Douglas
Image
1985 Cocoon – de Ron Howard avec Don Ameche, Wilford Brimley, Jessica Tandy & Gwen Verdon
Image
1987 Miracle sur la huitième rue (*batteries not included) de Matthew Robbins avec Jessica Tandy & Frank McRae

Fils d’un homme politique canadien, Hume Cronyn naît le 18 juillet 1911, à London, en Ontario au Canada. Après des études de droit, le jeune homme commence sa carrière sur scène, en 1930, dans la troupe du Montreal Repertory Theatre. L’année suivante, il s’installe à New York et débute à Broadway en 1934 dans «Hipper’s holiday», une pièce de John Crump. Un an plus tard, il remporte un franc succès dans «Trois hommes sur un cheval» de George Abbott.

En 1940, Hume Cronyn rencontre Jessica Tandy qu’il épouse deux ans plus tard, après avoir divorcé de sa première femme, l’actrice de théâtre Emily Woodruff. Parallèlement à ses activités de comédien et de metteur en scène de théâtre, Cronyn entame en 1943 une carrière cinématographique sous la direction de Alfred Hitchcock, dans «L’ombre d’un doute», un thriller avec Joseph Cotten et Teresa Wright dans les rôles principaux. Quelques années plus tard, il écrit pour le maître du suspense, les scénarii de «La corde» (1948), avec dans les rôles principaux James Stewart et Farley Granger, et des «Amants du capricorne» (1949), avec Ingrid Bergman et Joseph Cotten.

Les années suivantes, Hume Cronyn interpréte d’excellents rôles de composition dans plusieurs films. Nous pouvons citer: Paul Roeder l’anti-nazis dans «La septième croix» (1944) auprès de sa femme Jessica et Spencer Tracy; Arthur Keats dans «Le facteur sonne toujours deux fois» (1946) avec Lana Turner et John Garfield; le professeur Elwell dans «On murmure dans la ville» (1951) avec Jeanne Crain; le philosophe et astronome Sosigène dans «Cléopâtre» (1962) avec Elizabeth Taylor; et Arthur dans «L’arrangement» (1969) avec Faye Dunaway et Kirk Douglas.

Durant toutes ses années, Hume Cronyn reste très actif sur scène et conduit même sa propre compagnie théâtrale dans les années soixante-dix. Plusieurs fois nommé aux «Tony Awards», il remporte en 1964 un prix pour sa composition de Polonius dans «Hamlet» avec Richard Burton dans le rôle titre. Il se produit aussi régulièrement à la télévision. On l’aperçoit notamment dans plusieurs épisodes des séries: «Suspense», «Alfred Hitchcock présente», «Hawaii, police d’état»,… Par la suite, Hume délaisse un peu le cinéma pour y revenir en force dans les années quatre-vingts. Il joue des seconds rôles remarqués dans «Le monde selon Garp» (1982) une comédie romantique adaptée de l’œuvre de John Irving avec Robin Williams, puis dans «Cocoon» (1985) un film de science fiction aux côtés de son épouse et de Don Ameche, «Miracle sur la huitième rue» (1987) une comédie fantastique toujours avec Jessica Tandy et «L’affaire Pélican» (1994) un thriller avec Julia Roberts et Denzel Washington. Cette même année, en septembre, Jessica meurt d’un cancer. Très affecté, l’acteur se retire dans sa propriété du Connecticut.

Le comédien tourne cependant un dernier film en 1996: «Simples secrets» aux côtés de Meryl Streep et Diane Keaton. La même année, il trouve le réconfort en épousant la romancière américaine de science fiction Susan Cooper. Il apparait encore dans quelques productions télévisées et documentaires jusqu’en 2001. Hume Cronyn meurt dans la nuit du 15 au 16 juin 2003, à Fairfield dans le Connecticut, vaincu par le cancer de la prostate.

© Philippe PELLETIER

copyright
1943L’ombre d’un doute ( shadow of a doubt ) de Alfred Hitchcock avec Teresa Wright
La croix de Lorraine ( the cross of Lorraine ) de Tay Garnett avec Gene Kelly
Le fantôme de l’Opéra ( phantom of the Opera ) de Arthur Lubin avec Claude Rains
1944Blonde fever – de Richard Whorf avec Mary Astor
La septième croix ( the seventh cross / the seven crosses ) de Fred Zinnemann avec Spencer Tracy
Main Street after dark – de Edward L. Cahn avec Audrey Totter
Lifeboat – de Alfred Hitchcock avec Tallulah Bankhead
1945The sailor takes a wife – de Richard Whorf avec June Allyson
Une lettre pour Evie ( a letter for Evie ) de Jules Dassin avec John Carroll
1946Les vertes années ( the green years / A.J. Cronin’s the green years ) de Victor Saville avec Charles Coburn
Le facteur sonne toujours deux fois ( the postman alway rings twice ) de Tay Garnett avec Lana Turner
Cœur secret ( the secret heart ) de Robert Z. Leonard avec Claudette Colbert
    Seulement voix & apparition
Ziegfeld Follies – de George Sidney, Vincente Minnelli, Norman Taurog, Marill Pye, Robert Lewis, Roy Del Ruth & Lemuel Ayers avec William Powell
Le commencement où la fin / Au carrefour du siècle ( the beginning or the end ) de Norman avec Robert Walker
1947Les démons en liberté ( brute force ) de Jules Dassin avec Burt Lancaster
La mariée est folle ( the bride goes wild ) de Norman Taurog avec Arlene Dahl
1948La corde ( rope / Alfred Hitchcock’s rope ) de Alfred Hitchcock avec James Stewart
    Seulement adaptation & scénario
TV Actor’s Studio – de Yul Brynner & Hume Cronyn avec Marc Connelly
    Seulement réalisation – Série
1949Les amants du capricorne ( under capricorn ) de Alfred Hitchcock avec Ingrid Bergman
    Seulement adaptation & scénario
Quand viendra l’aurore ( top o’ the morning ) de David Miller avec Ann Blyth
1951On murmure dans la ville / le mystérieux Dr. Praetorius ( people will talk ) de Joseph L. Mankiewicz avec Jeanne Crain
1956Crowded Paradise – de Fred Pressburger avec Nancy Kelly
1960Sunrise at Campobello – de Vincent J. Donahue avec Greer Garson
1962Cléopâtre ( Cleopatra ) de Joseph L. Mankiewicz avec Elizabeth Taylor
1964Hamlet – de John Gielgud & Bill Colleran avec Richard Burton
1968Chicago, Chicago ( gaily, gaily ) de Norman Jewison avec Melina Mercouri
1969L’arrangement ( the arrangement ) de Elia Kazan avec Kirk Douglas
Le reptile ( there was a croocked man ) de Joseph L. Mankiewicz avec Henry Fonda
1973A cause d’un assassinat ( the parallax view ) de Alan J. Pakula avec Warren Beatty
1974Conrak – de Martin Ritt avec Jon Voight
1981Honky Tonk Freeway – de John Schlesinger avec Geraldine Page
Une femme d’affaire ( rollover ) de Alan J. Pakula avec Jane Fonda
Le monde selon Garp ( the world according to Garp ) de George Roy Hill avec Glenn Close
1983Pulsion homicide ( impulse ) de Graham Baker avec Meg Tilly
1984Comment claquer un million de dollars par jour ? ( Brewster’s millions ) de Walter Hill avec Richard Pryor
1985Cocoon – de Ron Howard avec Don Ameche
1987Miracle sur la huitième rue ( *batteries not included ) de Matthew Robbins avec Jessica Tandy
1988Cocoon, le retour ( Cocoon : The return ) de Daniel Petrie avec Steve Guttenberg
1991En route pour Manhattan ( Broadway bound / Neil Simon’s Broadway bound ) de Paul Bogart avec Anne Bancroft
1993Camilla – de Deepa Mehta avec Bridget Fonda
1994L’affaire Pélican ( the pelican brief ) de Alan J. Pakula avec Julia Roberts
1996Simples secrets ( Marvin’s room ) de Jerry Zaks avec Leonardo DiCaprio
1997Twelve angry men – de William Friedkin avec Jack Lemmon
2001 DO Broadway : The golden age, by the legends who were there / Broadway : The golden age – de Rick McKay avec Fay Wray
    Seulement apparition
Fiche créée le 28 janvier 2007 | Modifiée le 15 avril 2018 | Cette fiche a été vue 6129 fois
PREVIOUSRichard Cromwell || Hume Cronyn || Bing CrosbyNEXT