CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michel Fortin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Philippe De Lacy



Date et Lieu de naissance : 25 juillet 1917 (Epinal, France)►
Date et Lieu de décès : 29 juillet 1995 (Carmel, Californie, USA)
Nom Réel : André Hayote

ACTEUR
Image
1924 Peter Pan – de Herbert Brenon avec Betty Bronson, Esther Ralston, Mary Brian & Anna May Wong
Image
1927 Anna Karènine (love / Anna Karenina) de Edmund Goulding avec Greta Garbo & John Gilbert
Image
1927 Maman de mon cœur (mother Machree) de John Ford avec Victor McLaglen, Belle Bennett & Neil Hamilton
Image
1930 Sarah et son fils (Sarah and son) de Dorothy Arzner avec Ruth Chatterton & Fredric March

Sa petite enfance se lit comme un mélodrame. Il est né le 25 juillet 1917 à Epinal en France, pendant la Première Guerre mondiale. Lors du conflit, il perd toute sa famille, d’abord son père qui décède en combattant à Verdun, puis sa mère, ses frères et ses sœurs victimes d’un bombardement allemand sur la maison familiale. Quelques jours après la tragédie, il est trouvé, dans les décombres de la maison de sa grand-mère, par Edith De Lacy, une infirmière de la Croix-Rouge américaine qui adopte l’enfant de quelques mois et l’amène aux Etats-Unis. Avec ses cheveux bruns ondulés, sa jolie frimousse, et son regard expressif, il devient modèle pour les publicités de magazines. Bientôt, il attire l’attention des producteurs de cinéma qui, à la recherche d’acteurs en herbe, l’invite à Hollywood pour auditionner.

Mise à part les gamins de la série «Our Gang», Philippe De Lacy est l’un des rares gamins à jouer pendant l’ère du cinéma muet dans des productions ambitieuses, aux cotés des stars de l’époque. Ernst Lubitsch lui donne le rôle du frère cadet de Mary Pickford qui incarne une chanteuse de rue dans «Rosita» (1923); dans «Peter Pan» (1924) de Herbert Brenon, il côtoie Betty Bronson, dans le rôle titre, qui entraine les enfants dans un pays imaginaire où ils sont confrontés au Capitaine Crochet et à sa bande de pirates. Puis, il est à l’affiche de films où il est remarquable. Il tient, entre-autres, les rôles: de John Barrymore jeune dans «Don Juan» (1926) de Alan Crosland; de Neil Hamilton enfant dans «Beau Geste» (1926) de Herbert Brenon; celui du prince Karl Heinrich, incarné adulte par Ramon Novarro dans «Le Prince étudiant» (1927) de Ernst Lubitsch; le fils de Greta Garbo dans «Anna Karènine» (1927) de Edmund Goulding. Il décroche la tête d’affiche dans la comédie romantique «The magic garden» (1927), où il incarne un garçonnet qui promet à son amie, Joyce Coad, qu’un jour ils se retrouveront et s’aimeront… après quelques années à étudier le violon en Italie, devenus adultes sous les traits de Raymond Keane et Margaret Morris, il tient sa promesse; puis il campe le fils de Belle Bennett dans «Maman de mon cœur» (1928) de John Ford, et Richard Arlen à dix ans, l’un des lieutenants, dans «Les quatre plumes blanches» (1929) de Ernest B. Schoedsack.

Malgré un bon départ, Philippe De Lacy devenu adolescent perd son charme juvénile, de plus, avec l’arrivée du cinéma sonore, sa carrière décline rapidement, il ne réussit pas la transition vers les rôles d’adultes. On le voit encore dans une poignée de films, il est notamment le fils de John Barrymore dans «Le général Crack» (1930) de Alan Crosland et le Prince George dans «Une nuit romantique» (1930) de Paul L. Stein.

Dans les années 40, Philippe De Lacy reste dans le monde cinématographique. Il travaille sur des documentaires pendant la Seconde Guerre mondiale puis, pendant 25 ans, il devient administrateur de l’agence de publicité J. Walter Thompson. Au début des années 50, il dirige quelques épisodes pour des séries à succès, telles que «Le Buster Keaton Show» et «Town hall party». En 1955, il réalise le documentaire «Cinerama Holiday». L’auteur Madeline Brandeis a relatée son enfance dans un livre pour sa collection «Children of the World». Philippe De Lacy atteint du cancer du côlon décède d’une crise cardiaque à l’age de 78 ans.

© Gary RICHARDSON

copyright
1921L’inexorable ( without benefit of clergy ) de James Young avec Virginia Brown Faire
Maison de poupée ( a doll’s house ) de Charles Bryant avec Alla Nazimova
1922Gai, gai, marions-nous ! ( is matrimony a failure ? ) de James Cruze avec Lila Lee
Wasted lives – de Clarence Geldart avec Catherine Murphy
CM Christmas – de Malcolm St. Clair avec Flora Parker DeHaven
1923Divorce – de Chester Bennett avec Jane Novak
Rosita, chanteuse des rues ( Rosita ) de Ernst Lubitsch avec Mary Pickford
The wheel of fortune – de Leslie T. Peacocke avec Jack Dougherty
Le fatal mirage ( the shooting of Dan McGrew ) de Clarence G. Badger avec Barbara La Marr
1924Peter Pan – de Herbert Brenon avec Betty Bronson
1925My neighbor’s wife – de Clarence Geldart avec Helen Ferguson
The happy warrior – de J. Stuart Blackton avec Olive Borden
A lover’s oath / The Rubayat of Khayyam – de Ferdinand P. Earle avec Ramon Novarro
1926Don Juan – de Alan Crosland avec John Barrymore
Beau Geste – de Herbert Brenon avec Ronald Colman
Faithful wives – de Norbert A. Myles avec Edythe Chapman
La chair et le diable ( flesh and the devil ) de Clarence Brown avec Greta Garbo
CM The blue boy – de Arthur Maude avec Jane Thomas
1927Non ! Pas possible ? ( is zat so ? ) de Alfred E. Green avec Edmund Lowe
Quand la chair succombe ( the way of all flesh ) de Victor Fleming avec Emil Jannings
The magic garden – de James Leo Meehan avec Margaret Morris
Vieil Heidelberg / Le prince étudiant ( the student prince in Old Heidelberg / the student prince / Old Heidelberg ) de Ernst Lubitsch avec Norma Shearer
The tigress – de George B. Seitz avec Dorothy Revier
Anna Karènine ( love / Anna Karenina ) de Edmund Goulding avec Greta Garbo
The broken mask – de James P. Hogan avec Barbara Bedford
Maman de mon cœur ( mother Machree ) de John Ford avec Belle Bennett
CM The elegy – de Andrew L. Stone avec Gladys Brockwell
1928Les quatre diables ( four devils ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Janet Gaynor
The redeeming sin – de Howard Bretherton avec Dolores Costello
The royal rider – de Harry Joe Brown avec Ken Maynard
Square shoulders – de E. Mason Hopper avec Louis Wolheim
CM Napoleon’s barber – de John Ford avec Helen Ware
1929Les quatre plumes blanches ( the four feathers ) de Ernest B. Schoedsack, Lothar Mendes & Merian C. Cooper avec Fay Wray
The marriage playground – de Lothar Mendes avec Mary Brian
Le général Crack ( general Crack ) de Alan Crosland avec Marian Nixon
Sarah et son fils ( Sarah and son ) de Dorothy Arzner avec Ruth Chatterton
1930Le cygne / Une nuit romanesque ( one romantic night / the swan ) de Paul L. Stein avec Lillian Gish
Sins of the children / Father’s day / The richest man in the worlds – de Sam Wood avec Leila Hyams
1942 DO We are the Marines – de Louis De Rochemont
    Seulement service de rédaction
1944 DO Le combatant ( the fighting lady ) de Edward Steichen & William Wyler avec Dixie Kiefer
    Seulement conseiller technique
1950 TV The Buster Keaton show – de Philippe De Lacy avec Buster Keaton
    Série – Seulement réalisation de l’épisode « Buster in training »
1952 TV Town hall party – de Philippe De Lacy avec Eddie Dean
    Série – Seulement réalisation d’épisode
1955 DO Cinerama holiday – de Philippe De Lacy & Robert L. Bendick avec Betty March
    Seulement réalisation
    Remerciements à Daniel Doyon pour ses recherches d’état-civil
Fiche créée le 15 octobre 2014 | Modifiée le 1 février 2020 | Cette fiche a été vue 3698 fois
PREVIOUSDenys de La Patellière || Philippe De Lacy || Dino De LaurentiisNEXT