CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Coluche
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jacqueline Porel



Date et Lieu de naissance : 14 octobre 1918 (Divonne-les-Bains, France)►
Date et Lieu de décès : 29 avril 2012 (Boulogne-Billancourt, France)►
Nom Réel : Jacqueline Renée Parfouru-Porel

ACTRICE
Image
1949 Mon ami Sainfoin – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Pierre Blanchar, Sophie Desmarets & Alfred Adam
Image
1952 L’appel du destin – de Georges Lacombe avec Jean Marais, Roberto Benzi & Charles Dechamps
Image
1954 Tourments – de Jacques Daniel-Norman avec Tino Rossi, Blanchette Brunoy, Jean Dunot & Louis de Funès
Image
1962 Le repos du guerrier – de Roger Vadim avec Brigitte Bardot, Robert Hossein & Jean-Marc Bory

Jacqueline Porel est née le 14 octobre 1918 à Divonne-les-Bains. Elle est la petite-fille de Gabrielle Réjane et du directeur de théâtre Paul Porel, son père est l’écrivain Jacques Porel, son parrain Louis Jouvet. Enfant de la balle, elle débute avec un petit rôle dans «Les beaux jours» (1934) de Marc Allégret avec Simone Simon et Jean-Pierre Aumont. Elle est la partenaire de Raimu dans «Les héros de la Marne» (1938) ou de Charles Trénet dans «Romance de Paris» (1941). Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle a une relation avec Henri Salvador dont l’enfant naturel est le photographe Jean-Marie Périer. Ce dernier est reconnu par François Périer qu’elle épouse en 1941, elle donne naissance à l’assistant réalisateur Jean-Pierre Périer en 1943 et à la journaliste Anne-Marie Périer en 1945. En 1951, elle se marie avec Gérard Landry après la naissance du comédien Marc Porel en 1949.

À la Libération, Jacqueline Porel accède aux premiers rôles féminins au cinéma. Elle incarne une aristocrate ruinée dans «La grande meute» (1944) avec Jacques Dumesnil qu’elle épouse avant une relation orageuse. Elle partage l’affiche de «Tierce à coeur» (1947) avec Sophie Desmarets, de «Le surprises d’une nuit de noces» (1951) avec André Claveau, d’un sketch de «Brelan d’as» (1952) de Henri Verneuil avec Raymond Rouleau et de «Tourments» (1953) avec Tino Rossi. Peu à peu, sa carrière bascule dans les seconds rôles. A deux reprises, elle côtoie Pierre Brasseur dans «La pocharde» (1952) et «Vêtir ceux qui sont nus» (1954). Elle assiste au face à face entre Jean Gabin et Danielle Darrieux dans «La vérité sur Bébé Donge» (1951) de Henri Decoin. Elle retrouve Henri Decoin dans «Razzia sur la Schnouf» (1955) avec Jean Gabin ou un sketch de «La française et l’amour» intitulé «L’enfance».

À la fin des années 40, elle effectue son retour sur les planches. Elle joue en alternance avec Pauline Carton dans la pièce de boulevard «Les vignes du seigneur» (1949) dont la mise en scène est assurée par Pierre Dux. Elle est la partenaire de Michel Simon dans «Fric frac» (1950) de Edouard Bourdet, Fernand Gravey dans «Je l’aimais trop» (1951) de Jean Guitton. Elle est tête d’affiche des comédies «Les J 3» (1954) de Roger-Ferdinand ou de «L’enfant du dimanche» (1958) de et avec Pierre Brasseur. En 1962, elle est mise en scène par Jules Dassin dans «Flora» avec Mélina Mercouri et Jean-Pierre Aumont. Le réalisateur la dirige au cinéma dans «La promesse de l’aube» (1969) d’après le roman éponyme de Romain Gary. Elle obtient des seconds rôles dans «La capitan» de André Hunebelle ou «La vérité» de Henri-Georges Clouzot et «Le repos du guerrier» de Roger Vadim. Pour sa dernière apparition au cinéma, elle joue dans «Une femme, un jour» (1974) de Léonard Keigel avec Caroline Cellier.

Dès le début des années cinquante, Jacqueline Porel entame une carrière dans la postsynchronisation. Elle prête sa voix à Deborah Kerr, Katharine Hepburn, Lana Turner, Audrey Hepburn ou Maureen O’Hara puis plus tard Maggie Smith. Par la suite, elle dirige également le doublage de certains films. Elle devient directrice artistique de postsynchronisation du studio SIS. La fin de sa vie est marquée par des drames personnels avec les disparitions prématurées de ses fils Jean-Pierre en 1966 et Marc Porel en 1983 ainsi que de sa petite-fille Bérengère de la Gatinerie en 1991. Jacqueline Porel décède discrètement le 29 avril 2012 à Boulogne-Billancourt à l’âge de 93 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1935Les beaux jours – de Marc Allégret avec Raymond Rouleau
1937Altitude 3200 – de Jean Benoît-Lévy & Marie Epstein avec Jean-Louis Barrault
1938Le héros de la Marne / La famille Lefrançois / Jean Lefrançois, le héros de la Marne – de André Hugon avec Raimu
1941Romance de Paris – de Jean Boyer avec Charles Trénet
1943La grande meute – de Jean de Limur avec Aimé Clariond
1945Mensonges – de Jean Stelli avec Jean Marchat
1947Tierce à cœur – de Jacques de Casembroot avec Henri Guisol
1949Le quatre-vingt-quatre prend des vacances – de Léo Joannon avec Yves Deniaud
Mon ami Sainfoin – de Marc-Gilbert Sauvajon avec Pierre Blanchar
1950Eve ( all about Eve ) de Joseph L. Mankiewicz avec Bette Davis
    Seulement voix française de Celeste Holm
Les mines du roi Salomon ( king Salomon’s mines ) de Andrew Marton & Compton Bennett avec Stewart Granger
    Seulement voix française de Deborah Kerr
DA Cendrillon ( Cinderella ) de Clyde Geromini, Wilfred Jackson & Hamilton Luske
    Seulement voix dans la version française
1951Brelan d’as – de Henri Verneuil avec Michel Simon
Un tramway nommé Désir ( a streetcar named Desire ) de Elia Kazan avec Marlon Brando
    Seulement voix française de Vivien Leigh
Les aventures du capitaine Wyatt ( distant drums ) de Raoul Walsh avec Gary Cooper
    Seulement voix française de Mari Aldon
Quo Vadis ? – de Mervyn LeRoy avec Robert Taylor
    Seulement voix française de Deborah Kerr
1952La vérité sur Bébé Donge – de Henri Decoin avec Jean Gabin
Les surprises d’une nuit de noces – de Jean Vallée avec André Claveau
L’appel du destin – de Georges Lacombe avec Jean Marais
La jeune folle – de Yves Allégret avec Henri Vidal
La pocharde – de Georges Combret avec Pierre Brasseur
Scaramouche – de George Sidney avec Stewart Granger
    Seulement voix française de Eleanor Parker
Les ensorcelés ( the bad and the beautiful ) de Vincente Minnelli avec Kirk Douglas
    Seulement voix française de Lana Turner
La mission du commandant Lex ( Springfield rifle ) de André De Toth avec Gary Cooper
    Seulement voix française de Phyllis Thaxter
1953Vêtir ceux qui sont nus ( vestire gli ignudi ) de Marcello Pagliero avec Gabriele Ferzetti
Jules César ( Julius Caesar / William Shakespeare’s Julius Caesar ) de Joseph L. Mankiewicz avec Marlon Brando
    Seulement voix française de Deborah Kerr
L’homme au masque de cire ( house of wax ) de André De Toth avec Vincent Price
    Seulement voix française de Phyllis Kirk
1954Tourments – de Jacques Daniel-Norman avec Tino Rossi
Razzia sur la chnouf – de Henri Decoin avec Lino Ventura
Voyage au-delà des vivants ( betrayed / the true and the brave ) de Gottfried Reinhardt avec Victor Mature
    Seulement voix française de Lana Turner
Sabrina ( Sabrina fair ) de Billy Wilder avec Humphrey Bogart
    Seulement voix française de Ludmilla Tchérina
Le signe du païen / Attila, roi des Huns ( sign of the pagan ) de Douglas Sirk avec Jeff Chandler
    Seulement voix française de Audrey Hepburn
1955Les nuits de Montmartre – de Pierre Franchi avec Jean-Marc Thibault
Le fils prodigue ( the prodigal ) de Richard Thorpe avec Edmund Purdom
    Seulement voix française de Lana Turner
Vacances à Venise ( summertime / summer madness ) de David Lean avec Rossano Brazzi
    Seulement voix française de Katharine Hepburn
Monsieur Arkadin – Dossier secret / Dossier secret ( Mr. Arkadin / confidential report ) de Orson Welles avec Michael Redgrave
    Seulement voix française de Paola Mori
La nuit du chasseur ( night of the hunter ) de Charles Laughton avec Robert Mitchum
    Seulement voix française de Shelley Winters
1956Ce soir les jupons volent / Princesses de Paris – de Dimitri Kirsanoff avec Jean Chevrier
Méfiez-vous fillettes ! – de Yves Allégret avec Robert Hossein
La mousson ( the rains of Ranchipur ) de Jean Negulesco avec Richard Burton
    Seulement voix française de Lana Turner
Diane de Poitiers ( Diane ) de David Miller avec Roger Moore
    Seulement voix française de Lana Turner
Guerre et paix ( war and peace ) de King Vidor avec Henry Fonda
    Seulement voix française de Audrey Hepburn
Plus dur sera la chute ( the harder they fall ) de Mark Robson avec Humphrey Bogart
    Seulement voix française de Jan Sterling
L’arbre de vie ( Raintree County ) de Edward Dmytryk avec Montgomery Clift
    Seulement voix française de Jarma Lewis
1957Les plaisirs de l’enfer ( Peyton Place ) de Mark Robson avec Arthur Kennedy
    Seulement voix française de Lana Turner
Elle et lui ( an affair to remember ) de Leo McCarey avec Cary Grant
    Seulement voix française de Deborah Kerr
Drôle de frimousse ( funny face ) de Stanley Donen avec Fred Astaire
    Seulement voix française de Audrey Hepburn
L’aigle vole au soleil ( the wings of eagles ) de John Ford avec Dan Dailey
    Seulement voix française de Maureen O’Hara
Les Girls – de George Cukor avec Gene Kelly
    Seulement voix française de Kay Kendall
La Tour prend garde ! – de Georges Lampin avec Jean Marais
    Seulement voix française de Eleonora Rossi Drago
La chatte sur un toit brûlant ( cat on a hot tin roof ) de Richard Brooks avec Paul Newman
    Seulement voix française de Elizabeth Taylor
1958Crépuscule sur l’océan ( twilight for the gods ) de Joseph Pevney avec Rock Hudson
    Seulement voix française de Cyd Charisse
Bagarres au King Créole / Le roi Créole ( King Creole ) de Michael Curtiz avec Elvis Presley
    Seulement voix française de Carolyn Jones
L’adorable voisine ( bell, book and candle ) de Richard Quine avec James Stewart
    Seulement voix française de Kim Novak
Comme un torrent ( some came running ) de Vincente Minnelli avec Frank Sinatra
    Seulement voix française de Leora Dana
Le pirate de l’épervier noir ( il pirata dello spaviero nero ) de Sergio Grieco avec Gérard Landry
    Seulement voix française de Pina Bottin
1959Marie des Isles – de Georges Combret avec Jean Tissier
Préméditation / Crime prémédité – de André Berthomieu avec Jean Desailly
Le dernier train de Gun Hill ( last train from Gun Hill / one angry day ) de John Sturges avec Anthony Quinn
    Seulement voix française de Carolyn Jones
Le pont ( die brücke ) de Bernhard Wicki avec Michael Hinz
    Seulement voix française de Eva Vaitl
Le bossu – de André Hunebelle avec Bourvil
    Seulement voix française de Sabine Sesselman
La reine des Amazones ( la regina delle Amazzoni ) de Vittorio Sala avec Rod Taylor
    Seulement voix française de Gianna Maria Canale
Opération jupons ( operation petticoat ) de Blake Edwards avec Tony Curtis
    Seulement voix française de Virginia Gregg
1960La Française et l’amour – de Christian-Jaque, Henri Decoin, René Clair, Michel Boisrond, Jean Delannoy, Henri Verneuil & Jean-Paul Le Chanois avec Darry Cowl
    Segment « L’enfance » de Henri Decoin
La vérité – de Henri-Georges Clouzot avec Brigitte Bardot
Le capitan – de André Hunebelle avec Bourvil
Spartacus – de Stanley Kubrick avec Laurence Olivier
    Seulement voix française de Nina Foch
1961Le couteau dans la plaie / La troisième dimension ( five miles to midnight ) de Anatole Litvak avec Anthony Perkins
Lolita – de Stanley Kubrick avec James Mason
    Seulement voix française de Shelley Winters
Romulus et Remus ( Romolo e Remo ) de Sergio Corbucci avec Steve Reeves
    Seulement voix française de Virna Lisi
La lame nue ( the naked edge ) de Michael Anderson avec Gary Cooper
    Seulement voix française de Deborah Kerr
La révolte des esclaves ( la rivolta degli schiavi / la rebelión de los esclavos / die sklaven roms ) de Nunzio Malasomma avec Rhonda Fleming
    Seulement voix française de Wandisa Ouida
1962Le repos du guerrier – de Roger Vadim avec Robert Hossein
1963Germinal – de Yves Allégret avec Bernard Blier
La vie conjugale : Françoise / Françoise ou la vie conjugale – de André Cayatte avec Marie-José Nat
La vie conjugale : Jean-Marc / Jean-Marc ou la vie conjugale – de André Cayatte avec Jacques Charrier
La nuit de l’iguane ( the night of the iguana ) de John Huston avec Richard Burton
    Seulement voix française de Deborah Kerr
La septième aube ( the seventh dawn ) de Lewis Gilbert avec William Holden
    Seulement voix française de Capucine
1965Le chevalier à la rose rouge ( rose rosse per Angelica ) de Steno avec Jacques Perrin
    Seulement voix française
1966Voyage à deux ( two for the road ) de Stanley Donen avec Albert Finney
    Seulement voix française de Eleanor Bron
1967Reflets dans un œil d’or ( reflections in a golden eye ) de John Huston avec Marlon Brando
    Seulement voix française de Julie Harris
Devine qui vient dîner ? ( guess who’s coming to dinner ? ) de Stanley Kramer avec Sidney Poitier
    Seulement voix française de Katharine Hepburn
1969La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil ( lady in a car / the lady in the car with glasses and a gun ) de Anatole Litvak avec Samantha Eggar
La promesse de l’aube ( promise at dawn ) de Jules Dassin avec Melina Mercouri
1971Big Jake – de George Sherman avec John Wayne
    Seulement voix française de Maureen O’Hara
1975Une femme, un jour – de Léonard Keigel avec Jean-Luc Bideau
1980Fame – de Alan Parker avec Irene Carra
    Seulement voix française
1981 DA Rox et Rouky ( the fox and the hound ) de Ted Berman, Richard Rich & Art Stevens
    Seulement voix dans la version française
1983Le retour de l’inspecteur Harry ( sudden impact ) de Clint Eastwood avec Bradford Dillman
    Seulement voix française de Lois De Banzie
1992Le jardin secret ( the secret garden ) de Agnieszka Holland avec Kate Maberly
    Seulement voix française de Maggie Smith
1993Madame Doubtfire ( Mrs. Doubtfire ) de Chris Colombus avec Robin Williams
    Seulement voix française de Anne Haney
Fiche créée le 21 juin 2010 | Modifiée le 10 avril 2020 | Cette fiche a été vue 11880 fois
PREVIOUSElvire Popesco || Jacqueline Porel || Marc PorelNEXT