CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Thomas Hunter
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Léonce Corne



Date et Lieu de naissance : 18 mars 1894 (Beauvais, France)
Date et Lieu de décès : 31 décembre 1977 (Chartres, France)
Nom Réel : Léonce Charles Corne

ACTEUR
Image
1934 Dédé – de René Guissart avec Danielle Darrieux, Albert Préjean, Claude Dauphin & Pierre Larquey
Image
1942 Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar, Annie Ducaux & Suzy Carrier
Image
1949 On ne triche pas avec la vie – de René Delacroix & Paul Vendenberghe avec Madeleine Robinson & Line Noro
Image
1965 La bourse et la vie – de Jean-Pierre Mocky avec Fernandel, Heinz Rühmann, Jean Poiret & Jean Carmet

Nez busqué, cheveux en brosse, moustache d’adjudant de gendarmerie, Léonce Corne est un habitué de l’écran, multipliant les films et les rôles en courant d’air. Aussitôt l’a-t-on aperçu, entrant par une porte, qu’il est déjà ressorti par l’autre. C’est ce qu’on appelle un second couteau, comédien de troisième rang si l’on veut, mais ô combien indispensable à la saveur et au pittoresque de tant de films! Né le 18 mars 1894 à Beauvais, Léonce Corne débute au théâtre dans les années 20. Il choisit des textes exigeants, comme «Cromedeyre-le-Vieil» (1920) de Jules Romains, donné au Vieux-Colombier, dans une mise en scène de Jacques Copeau, «Crime et châtiment» (1933), dans une mise en scène de Gaston Baty, au théâtre Montparnasse, «Rosalinde» (1934) d’après Shakespeare, toujours dirigée par Copeau, ou encore «Euridyce» (1941), d’Anouilh, montée par André Barsacq au théâtre de l’Atelier.

Sa carrière au cinéma commence en 1930. Elle ne verra son terme qu’au milieu des années 70. Entre-temps, Léonce Corne a joué dans près de 170 films, en tournant certaines années jusqu’à six ou sept. Sa diction hachée, son air un peu revêche et sa moustache réglementaire lui valent nombre de rôles de militaires vétilleux et pète-sec: il est ainsi adjudant dans «Trois artilleurs au pensionnat» (1937) de René Pujol, ou dans «Ignace» (1937) de Pierre Colombier, avec Fernandel, major dans «Fort de la solitude» (1947) de Robert Vernay, ou même colonel, chargé de l’instruction des recrues, dans «Nous sommes tous des assassins» (1952) de André Cayatte.

Mais si l’uniforme lui sied, d’autres défroques lui conviennent aussi bien: celles du tailleur dans «Baccara» (1935) de Yves Mirande, avec Jules Berry, ou «L’habit vert» (1937) de Roger Richebé, où il coupe l’uniforme d’académicien de Victor Boucher; de l’huissier, dans «Sept hommes, une femme» (1936) de Yves Mirande, avec Fernand Gravey, ou «Le paradis des voleurs» (1939) de L.C. Marsoudet, avec Roland Toutain, ou encore du policier, dans «Adémaï bandit d’honneur» (1942) de Gilles Grangier, avec Noël-Noël, ou «Mort ou vif» (1947) de Jean Tédesco.

Durant la guerre, Léonce Corne a hélas participé à des films haineux, dirigés contre les juifs ou les francs-maçons. Dans «Les corrupteurs» (1941) de Pierre Ramelot, auteur du «Péril juif» (1941), il laisse sciemment utiliser son profil «sémite» à des fins racistes, et il participe aussi, en 1942, au film anti maçonnique du journaliste et collaborateur Jean Mamy, «Forces occultes», commandité par l’occupant allemand. Mieux inspiré, il sert les clients de l’hôtel tenu par Madeleine Renaud dans «Lumière d’été» (1942), de Jean Grémillon, qui, l’année suivante, lui offre le rôle du docteur Maulette, bienfaiteur de l’aéro-club où vole Madeleine Renaud dans le superbe «Le ciel est à vous». Il incarne aussi le baron de Nuncigen, mari de Delphine et gendre du célèbre père Goriot dans le film du même nom (1944) de Robert Vernay. Il est aussi M. de Marquet, le juge qui instruit l’affaire du «Mystère de la chambre jaune» (1948) de Henri Aisner, avec Serge Reggiani, ou encore Constant, le valet de Napoléon dans «L’agonie des aigles» (1951) de Jean Alden-Delos. À la télévision, on a vu Léonce Corne dans plusieurs épisodes de «La caméra explore le temps»; de «Vidocq» (1967), ou des «Cinq dernières minutes» (1958/68). L’acteur s’est éteint à Chartres, le 31 décembre 1977.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1930 CM Le Kinkajou – de Jean de Marguenat avec Paul Ollivier
1931La fille et le garçon – de Wilhelm Thiele & Roger Le Bon avec Lilian Harvey
La chance – de René Guissart avec Marie Bell
1932Avec l’assurance – de Roger Capellani avec Jeanne Helbling
Rouletabille aviateur – de Steve Sekely avec Roland Toutain
Amour… Amour… – de Robert Bibal avec Pauline Polaire
Une fois dans la vie – de Max de Vaucorbeil avec Renée Saint-Cyr
Le père prématuré – de René Guissart avec Fernand Gravey
CM Le beau rôle – de Roger Capellani avec Edwige Feuillère
CM Ademaï et la nation armée – de Jean de Marguenat avec Noël-Noël
1933Les deux « monsieur » de Madame – de Abel Jacquin & Georges Pallu avec Gaby Basset
Un fil à la patte – de Karl Anton avec Spinelly
La robe rouge – de Jean de Marguenat avec Marcelle Praince
Les surprises du sleeping / Couchette N° 3 – de Karl Anton avec Florelle
CM Ademaï Joseph à l’O.M.N. – de Jean de Marguenat avec Noël-Noël
CM Un petit trou pas cher – de Pierre-Jean Ducis avec Julien Carette
1934Dédé – de René Guissart avec Danielle Darrieux
CM La moule – de Jean Delannoy avec Simone Renant
CM Le centenaire – de Jean-Pierre Ducis avec René Génin
1935Debout là-dedans ! – de Henry Wulschleger avec Bach
Baccara – de Yves Mirande avec Marcelle Chantal
Puits en flammes – de Victor Tourjansky avec Josseline Gaël
1936Une gueule en or – de Pierre Colombier avec Lucien Baroux
Sept hommes… une femme – de Yves Mirande avec Véra Korène
Le mioche – de Léonide Moguy avec Gabrielle Dorziat
Messieurs les ronds de cuir – de Yves Mirande avec Gabriel Signoret
La dame de Vittel – de Roger Goupillières avec Alice Field
L’homme sans cœur – de Léo Joannon avec Marie Glory
Ignace – de Pierre Colombier avec Fernandel
Trois artilleurs au pensionnat – de René Pujol avec Pierre Larquey
CM Match nul – de Maurice Gleize avec Léo Campion
CM Joseph tu m’énerves ! – de Georges Winter avec Albert Dinan
1937L’homme de nulle part / Feu Mathias Pascal – de Pierre Chenal avec Isa Miranda
L’habit vert – de Roger Richebé avec Elvire Popesco
Un déjeuner de soleil – de Marcel Cravenne avec Gaby Morlay
Le cantinier de la colonial – de Henry Wulschleger avec Bach
Alexis gentleman chauffeur / Le grand raid / Taxi 38 – de Max de Vaucorbeil avec Suzy Prim
Rendez-vous aux Champs-Élysées – de Jacques Houssin avec Jules Berry
Prison de femmes – de Roger Richebé avec Viviane Romance
1938Le récif de corail – de Maurice Gleize avec Michèle Morgan
Werther / Le roman de Werther – de Max Ophüls avec Annie Vernay
Retour à l’aube – de Henri Decoin avec Jacques Dumesnil
1939La tradition de minuit – de Roger Richebé avec Georges Flamant
Le paradis des voleurs / Escapade / Avec les chevaux de bois – de L.C. Marsoulet avec Paulette Dubost
Bach en correctionnelle – de Henry Wulschleger avec Yvonne Yma
Jour se lève – de Marcel Carné avec Jacqueline Laurent
Remorques – de Jean Grémillon avec Jean Gabin
L’homme qui cherche la vérité – de Alexander Esway avec Raimu
1940Ce n’est pas moi – de Jacques de Baroncelli avec Ginette Leclerc
Nous les gosses – de Louis Daquin avec Louise Carletti
1941Romance de Paris – de Jean Boyer avec Charles Trénet
Le valet maître – de Paul Mesnier avec Henri Garat
Montmartre sur Seine – de Georges Lacombe avec Edith Piaf
Chèque au porteur – de Jean Boyer avec Marguerite Pierry
Fièvres – de Jean Delannoy avec Tino Rossi
Les jours heureux – de Jean de Marguenat avec Pierre Richard-Willm
Les inconnus dans la maison – de Henri Decoin avec Raimu
CM Les corrupteurs – de Pierre Ramelot avec Philippe Richard
1942À vos ordres, madame – de Jean Boyer avec Suzanne Dehelly
Lumière d’été – de Jean Grémillon avec Madeleine Renaud
Madame et le mort – de Louis Daquin avec Henri Guisol
Pontcarral, colonel d’Empire – de Jean Delannoy avec Pierre Blanchar
Forces occultes – de Paul Riche avec Colette Darfeuil
Ademaï bandit d’honneur – de Gilles Grangier avec Alexandre Rignault
CM Monsieur Girouette et la guerre de cent ans – de Pierre Ramelot avec Jacques Grello
1943À la Belle Frégate – de Albert Valentin avec Michèle Alfa
Le soleil de minuit – de Bernard-Roland avec Aimé Clariond
La boîte aux rêves – de Yves Allégret & Jean Choux avec Franck Villard
Le ciel est à vous – de Jean Grémillon avec Charles Vanel
Le voyageur sans bagages / Le voyageur sans bagage – de Jean Anouilh avec Blanchette Brunoy
Domino – de Roger Richebé avec Suzet Maïs
Douce – de Claude Autant-Lara avec Odette Joyeux
Tornavara – de Jean Dréville avec Pierre Renoir
1944La fiancée des ténèbres – de Serge de Poligny avec Simone Valère
Le père Goriot – de Robert Vernay avec Pierre Larquey
Sortilèges – de Christian-Jaque avec Lucien Coëdel
La ferme du pendu – de Jean Dréville avec Alfred Adam
1945Seul dans la nuit – de Christian Stengel avec Sophie Desmarets
Roger la honte – de André Cayatte avec Louis Salou
Fausse identité – de André Chotin avec Louise Carletti
Les gosses mènent l’enquête – de Maurice Labro avec Constant Rémy
1946Désarroi – de Robert-Paul Dagan avec Suzy Carrier
1947Le dessous des cartes – de André Cayatte avec Madeleine Sologne
Fort de la solitude / Ras el Gua, le fort de la solitude – de Robert Vernay avec Paul Bernard
Mort ou vif – de Jean Tedesco avec Sinoël
Le village perdu – de Christian Stengel avec Line Noro
1948Fantômas contre Fantômas – de Robert Vernay avec Yves Deniaud
Le mystère de la chambre jaune – de Henri Aisner avec Hélène Perdrière
Bonheur en location / L’esprit de famille – de Jean Wall avec Denise Grey
La route inconnue – de Léon Poirier avec Lisette Lanvin
1949Retour à la vie – de Henri-Georges Clouzot, André Cayatte, Jean Dréville & Georges Lampin avec Serge Reggiani
    Segment « Le retour de Louis » de Jean Dréville
Miquette et sa mère / Miquette – de Henri-Georges Clouzot avec Danièle Delorme
On ne triche pas avec la vie / Docteur Louise – de René Delacroix & Paul Vendenberghe avec Madeleine Robinson
1950Souvenirs perdus – de Christian-Jaque avec Bernard Blier
    Segment « Un violon » de Jean Dréville
Justice est faite – de André Cayatte avec Valentine Tessier
1951L’agonie des aigles – de Jean Alden-Delos avec Roger Pigaut
Deux sous de violettes – de Jean Anouilh avec Dany Robin
Monsieur Octave – de Maurice Téboul avec Robert Seller
Seul dans Paris – de Hervé Bromberger avec Magali Noël
1952Mon curé chez les riches – de Henri Diamant-Berger avec Lysiane Rey
Moineaux de Paris – de Maurice Cloche avec Jean-Pierre Aumont
Nous sommes tous des assassins – de André Cayatte avec Marcel Mouloudji
1953Quand te tues-tu ? – de Emile Couzinet avec Jean Tissier
Capitaine Pantoufle – de Guy Lefranc avec François Périer
La belle de Cadix – de Raymond Bernard avec Luis Mariano
Avant le déluge – de André Cayatte avec Marina Vlady
1954Sur le banc – de Robert Vernay avec Jane Sourza
1956Le sang à la tête – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
Michel Strogoff ( Michele Strogoff / der kurier de zaren ) de Carmine Gallone avec Curd Jürgens
Reproduction interdite – de Gilles Grangier avec Annie Girardot
Crime et châtiment – de George Lampin avec Ulla Jacobsson
1957Thérèse Etienne – de Denys de La Patellière avec Françoise Arnoul
1958En légitime défense – de André Berthomieu avec Maria Mauban
Archimède, le clochard – de Gilles Grangier avec Jacqueline Maillan
1959Business – de Maurice Bartel avec Fernand Sardou
La corde raide – de Jean-Charles Dudrumet avec Annie Girardot
Les héritiers – de Jean Laviron avec Jean-Marc Thibault
1960Le mouton – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
1961Cartouche – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
1962Le gentleman d’Epsom / Les grands seigneurs – de Gilles Grangier avec Jean Gabin
1963Comment trouvez-vous ma sœur ? – de Michel Boisrond avec Dany Robin
1964La grande frousse / La cité de l’indicible peur – de Jean-Pierre Mocky avec Jean-Louis Barrault
De l’assassinat considéré comme un des beaux-arts – de Maurice Boutel avec Howard Vernon
1965La bourse et la vie – de Jean-Pierre Mocky avec Fernandel
1966La seconde vérité – de Christian-Jaque avec Michèle Mercier
Paris au mois d’août – de Pierre Granier-Deferre avec Charles Aznavour
1967Alexandre le bienheureux – de Yves Robert avec Philippe Noiret
1968La bande à Bonnot – de Philippe Fourastié avec Jacques Brel
Sous le signe de Monte-Cristo / Le révolté – de André Hunebelle avec Raymond Pellegrin
1971Rendez-vous à Bray – de André Delvaux avec Anna Karina
Une larme dans l’océan – de Henri Glaeser avec Alexandre Stere
Fiche créée le 15 décembre 2011 | Modifiée le 29 janvier 2017 | Cette fiche a été vue 3543 fois
PREVIOUSRoger Corman || Léonce Corne || Alain CorneauNEXT