CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Elsa Lanchester
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Michel Piccoli



Date et Lieu de naissance : 27 décembre 1925 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 12 mai 2020 (Saint-Philbert-sur-Risle, France)►
Nom Réel : Michel Jacques Daniel Piccoli

ACTEUR
Image
1965 La curée – de Roger Vadim avec Jane Fonda, Tina Aumont, Howard Vernon & Jacques Monod
Image
1969 Les choses de la vie – de Claude Sautet avec Romy Schneider, Lea Massari & Gérard Lartigau
Image
1979 Le saut dans le vide (salto nel vuoto) de Marco Bellocchio avec Anouk Aimée, Michele Placido & Gisella Burinato
Image
1997 Alors voilà – de Michel Piccoli avec Maurice Garrel, Dominique Blanc, Roland Amstutz & Elisabeth Margoni

Fils du violoncelliste d’origine italienne Henri Piccoli et de son épouse, Marcelle née Expert-Bezançon, pianiste, Michel Piccoli vient au monde le 27 décembre 1925 à Paris. Pensionnaire au collège parisien Sainte-Barbe puis au lycée de l’Ecole Alsacienne dans le VIème arrondissement, il décide après son baccalauréat de devenir comédien. Dans un premier temps, il se forme à l’art dramatique chez Andrée Bauer-Thérond, puis intègre le cours de René Simon.

Au cinéma, Michel Piccoli décroche son premier rôle conséquent dans «Le point du jour» (1948) de Louis Daquin. Mais à cette époque, il est accaparé par ses activités théâtrales. Il intègre les compagnies Renaud-Barrault et Grenier-Hussenot ainsi que le Théâtre de Babylone fondé par Jean-Marie Serreau. C’est dans cette coopérative ouvrière qu’il rencontre son épouse Eléonore Hirt, mère de sa fille Anne-Cordélia. En 1956, il est sollicité par Luis Buñuel pour le rôle d’un prêtre dans «La mort en ce jardin». C’est le début d’une fructueuse collaboration avec cinq autres films dont «Belle de jour» (1966) qui consacre définitivement Catherine Deneuve. Ces années restent marquées par un second rôle de gangster dans «Le doulos» (1962) de Jean-Pierre Melville et par sa composition du scénariste dans «Le mépris» (1963) de Jean-Luc Godard. Pour la télévision, il compose Dom Juan dans la pièce de Molière. À cette époque, il côtoie le «Tout Saint-Germain-des-Prés» dont l’égérie est Juliette Gréco qu’il épouse. Engagé politiquement à gauche, il est l’un des fervents soutiens de François Mitterrand.

Michel Piccoli va s’imposer dans les deux décennies suivantes où il règne sur le cinéma français. À partir de 1968 dans «Dillinger est mort», il devient l’un des interprètes fétiches de Marco Ferreri dont le point d’orgue est sa prestation dans «La grande bouffe» (1972) qui fait scandale au Festival de Cannes. Il est le partenaire de Romy Schneider dans plusieurs films de Claude Sautet dont «Les choses de la vie» (1969), ainsi que dans «Le trio infernal» (1973) de Francis Girod et «La passante du Sans-Souci» (1981) de Jacques Rouffio. En 1980, il obtient le Prix d’interprétation au Festival de Cannes pour «Le saut dans le vide» (1973) de Marco Bellocchio. Ignoré par les César, une de ses prestations les plus remarquables est le mystérieux homme d’affaires dans «Une étrange affaire» (1981) de Pierre Granier-Deferre. Il est dirigé par de jeunes réalisateurs comme Jacques Doillon pour «La fille prodigue» (1980) ou Leos Carax pour «Mauvais sang» (1986). Au théâtre, il est mis en scène par Patrice Chéreau dans «Les fausses confidences» avec Jane Birkin ou «Retour au désert» avec Jacqueline Maillan,

Michel Piccoli compose encore un rêveur épicurien dans «Milou en mai» (1989) de Louis Malle ou un peintre dans «La belle noiseuse» (1990) de Jacques Rivette. Il est dirigé à plusieurs reprises par Manoel de Oliveira. Sur scène, il joue avec succès «La jalousie» (2001) de Sacha Guitry. Il réalise trois films à l’audience confidentielle «Alors voilà» (1997), «La plage noire» (2000) et «C’est pas tout à fait la vie dont j’ai rêvé» (2004). Il interprète un Pape écrasé par la charge dans «Habemus Papam» (2009) de Nanni Moretti. Confronté à des problèmes de mémoire, il cesse ses activités professionnelles et se retire dans son manoir de Normandie avec sa troisième épouse la scénariste Ludivine Clerc. Michel Piccoli s’éteint le 12 mai 2020 des suites d’un accident cérébral à Saint-Philbert-sur-Risle dans l’Eure.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1945Sortilèges – de Christian-Jaque avec Renée Faure
1949Le point du jour – de Louis Daquin avec René Lefèvre
Le parfum de la dame en noir – de Louis Daquin avec Hélène Perdrière
1950Sans laisser d’adresse – de Jean-Paul Le Chanois avec Danièle Delorme
CM La leçon d’humour dans un parc – de Jacques Loew avec Antonin Barryel
1951 CM Terreur en Oklahoma – de André Heinrich avec Huguette Faget
CM Chicago digest – de Paul Paviot avec Roger Pigaut
1952Destinées – de Jean Delannoy, Christian-Jaque & Marcello Pagliero avec Michèle Morgan
CM Torticolla contre Frankensberg – de Paul Paviot avec Daniel Gélin
CM Saint-tropez, devoirs de vacances / Saint-Tropez – de Paul Paviot avec Pierre Brasseur
CM Horizons – de ? avec Paul Frankeur
1953Interdit de séjour – de Maurice de Canonge avec Yoko Tani
DO Croissance de Paris – de Marcel Gibaud
    Seulement voix & narration
1954Tout chante autour de moi – de Pierre Gout avec Christine Carère
Marie-Antoinette / Marie-Antoinette reine de France – de Jean Delannoy avec Richard Todd
Les grandes manœuvres – de René Clair avec Gérard Philipe
French Cancan – de Jean Renoir avec Jean Gabin
DO Ballade parisienne – de Marcel Gibaud
    Seulement voix & narration
1955Ernst Thaelmann ( Ernst Thälmann, führer seiner klasse ) de Kurt Maetzig avec Günther Simon
Les mauvaises rencontres – de Alexandre Astruc avec Jean-Claude Pascal
DO Une lettre pour vous – de André Vetusto
    Seulement voix & narration
1956La mort en ce jardin – de Luis Buñuel avec Simone Signoret
Les sorcières de Salem – de Raymond Rouleau avec Yves Montand
Tabarin – de Richard Pottier avec Annie Cordy
1957Nathalie – de Christian-Jaque avec Martine Carol
Rafles sur la ville – de Pierre Chenal avec Marcel Mouloudji
Les copains du dimanche – de Henri Aisner avec Yves Deniaud
1958La bête à l’affût – de Pierre Chenal avec Françoise Arnoul
DO La France romane – de Edouard Logereau
    Seulement voix & narration
1959La dragée haute – de Jean Kerchner avec Yves Vincent
1960Le bal des espions – de Michel Clément avec Rosanna Schiaffino
Le rendez-vous / Le rendez-vous de Noël – de Jean Delannoy avec George Sanders
Climats – de Stellio Lorenzi avec Marina Vlady
DO Quarante fontaines – de Pierre Biro & Jean-Jacques Flori
    Seulement voix & narration
CM La chevelure – de Adonis Kyrou
1961Les vierges de Rome ( le vergini di Roma ) de Carlo Ludovico Bragaglia & Vittorio Cottafavi avec Sylvia Syms
Les petits drames – de Paul Vecchiali avec Nicole Courcel
Le doulos – de Jean-Pierre Melville avec Jean-Paul Belmondo
Adieu Philippine – de Jacques Rozier avec Stefania Sabatini
    Seulement apparition
CM Le temps des assassins – de Adonis Kyrou & Jean Vigne
    Seulement voix & narration
CM Le rendez-vous de Noël – de André Michel
1962Le jour et l’heure ( the day and the hour / today we live / il giorno e l’ora ) de René Clément avec Stuart Whitman
Marie-Soleil – de Antoine Bourseiller avec Jacques Charrier
Le chevalier de Maison Rouge – de Claude Barma avec Michel Le Royer
    Film en 2 parties – Seulement voix & narration
    1ère époque
    2ème époque
CM Fumée, histoire et fantaisie – de Edouard Berne & François Villiers avec Maria Meriko
1963Le mépris – de Jean-Luc Godard avec Jack Palance
Le journal d’une femme de chambre – de Luis Buñuel avec Jeanne Moreau
DO Tentazioni proibiti – de Osvaldo Civirani avec Yvonne De Carlo
    Seulement apparition
CM Paparazzi – de Jacques Rozier avec Brigitte Bardot
    Seulement apparition, scénario, voix & narration
CM Bardot et Godard / Le parti des choses – de Jacques Rozier avec Fritz Lang
    Seulement apparition
CM Salut les cubains – de Agnès Varga avec Nelson Rodríguez
    Seulement voix & narration
1964La chance et l’amour – de Charles L. Bitsch, Eric Schlumberger, Bertrand Tavernier & Claude Berri avec Sophie Desmarets
    Segment « Lucky la chance » de Charles L. Bitsch
Double masques et agents doubles ( masquerade / operation masquerade / a shabby tiger ) de Basil Dearden avec Cliff Robertson
Le coup de grâce – de Jean Cayrol & Claude Durand avec Emmanuelle Riva
Lady L. – de Peter Ustinov avec Paul Newman
De l’amour – de Jean Aurel avec Elsa Martinelli
DO Cinéma de notre temps : Luis Buñuel – de Robert Valey avec Georges Sadoul
    Seulement apparition
DO Reportage – de Pierre Prévert avec Peter Ustinov
    Seulement apparition
1965Compartiment tueurs – de Costa-Gavras avec Catherine Allégret
Les ruses du diable – de Paul Vecchiali avec Hélène Surgère
Les créatures – de Agnès Varda avec Eva Dahlbeck
La guerre est finie – de Alain Resnais avec Geneviève Bujold
La curée – de Roger Vadim avec Jane Fonda
    Etoile de Cristal du meilleur acteur aux prix de l’Académie du cinéma Français, France

CM Café tabac – de Claude Guillemot
CM La jonque – de Claude Guillemot
    Seulement narration
CM Elsa la rose – de Agnès Varda avec Elsa Triolet
    Seulement narration
1966Mon amour, mon amour – de Nadine Trintignant avec Valérie Lagrange
Paris brûle t-il ? – de René Clément avec Kirk Douglas
La voleuse – de Jean Chapot avec Romy Schneider
Les demoiselles de Rochefort – de Jacques Demy avec Françoise Dorléac
    + chansons
Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Bruno Cremer
1967Belle de jour – de Luis Buñuel avec Geneviève Page
Danger : Diabolik ( Diabolik ) de Mario Bava avec Marisa Mell
Benjamin / Benjamin ou les mémoires d’un puceau – de Michel Deville avec Odile Versois
La prisonnière – de Henri-Georges Clouzot avec Laurent Terzieff
    Seulement apparition
1968La chamade – de Alain Cavalier avec Roger Van Hool
La voie lactée – de Luis Buñuel avec Edith Scob
L’étau ( topaz ) de Alfred Hitchcock avec Dany Robin
1969L’invitée ( l’invitata ) de Vittorio De Seta avec Joanna Shimkus
Dillinger est mort ( Dillinger è morto ) de Marco Ferreri avec Anita Pallenberg
Les choses de la vie – de Claude Sautet avec Lea Massari
L’invasion – de Yves Allégret avec Lisa Gastoni
1970Max et les ferrailleurs – de Claude Sautet avec François Périer
La poudre d’escampette – de Philippe de Broca avec Michael York
L’audience / Papal audience ( l’udienza ) de Marco Ferreri avec Claudia Cardinale
1971La décade prodigieuse – de Claude Chabrol avec Orson Welles
Liza ( la cagna / melampo ) de Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni
Le charme discret de la bourgeoisie – de Luis Buñuel avec Fernando Rey
César et Rosalie – de Claude Sautet avec Samy Frey
    Seulement voix
1972Themroc – de Claude Faraldo avec Béatrice Romand
    Meilleur Acteur au festival du cinéma fantastique de Avoriaz, France

La femme en bleu – de Michel Deville avec Simone Simon
L’attentat – de Yves Boisset avec Jean Seberg
Les noces rouges – de Claude Chabrol avec Stéphane Audran
DO Le dernier cri des Halles – de Monique Aubert avec Marco Ferreri
    Seulement apparition
1973La grande bouffe – de Marco Ferreri avec Philippe Noiret
Le Far West – de Jacques Brel avec Danièle Evenou
Un amour de pluie – de Jean-Claude Brialy avec Nino Castelnuovo
    Seulement voix
Touche pas à la femme blanche – de Marco Ferreri avec Serge Reggiani
Grandeur nature ( tamaño natural ) de Luis García Berlanga avec Valentine Tessier
Le trio infernal – de Francis Girod avec Andréa Ferréol
1974Le fantôme de la liberté – de Luis Buñuel avec Monica Vitti
Vincent, François, Paul et les autres… – de Claude Sautet avec Antonella Lualdi
La faille ( der dritte grad / la smagliatura ) de Peter Fleischmann avec Mario Adorf
    + production
E cominciò il viaggio nella vertigine – de Toni de Gregorio avec Jacques Sernas
1975Léonor ( Leonor ) de Juan Luis Buñuel avec Ornella Muti
Sept morts sur ordonnance – de Jacques Rouffio avec Charles Vanel
F… comme Fairbanks – de Maurice Dugowson avec Patrick Dewaere
Des enfants gâtés – de Bertrand Tavernier avec Christine Pascal
1976La dernière femme ( l’ultima donna ) de Marco Ferreri avec Gérard Depardieu
Mado – de Claude Sautet avec Ottavia Piccolo
Todo modo – de Elio Petri avec Gian Maria Volonté
René la Canne – de Francis Girod avec Sylvia Kristel
1977L’imprécateur – de Jean-Louis Bertucelli avec Jean Yanne
La part du feu – de Etienne Périer avec Jacques Perrin
L’état sauvage – de Francis Girod avec Marie-Christine Barrault
    + production
Strauberg est là ( Strauberg ist da ) de Mischa Gallé avec Bernadette Lafont
1978Le sucre – de Jacques Rouffio avec Roger Hanin
La petite fille en velours bleu ( little girl in blue velvet ) de Alan Bridges avec Lara Wandell
Mélodie meurtrière ( giallo napoletano ) de Sergio Corbucci avec Marcello Mastroianni
Le divorcement – de Pierre Barouh avec Christine Murillo
1979Le saut dans le vide ( salto nel vuoto ) de Marco Bellocchio avec Anouk Aimée
    Prix d’interprétation masculine au festival du cinéma de Cannes, France

Le vis et la suivie ( der preis fürs überleben ) de Hans Noever avec Ben Dova
Le mors aux dents – de Laurent Heynemann avec Jacques Dutronc
CM Du crime considéré comme un des beaux-arts – de Frédéric Compain avec Dominique Fano
1980Atlantic City ( Atlantic City, U.S.A. ) de Louis Malle avec Burt Lancaster
La fille prodigue – de Jacques Doillon avec Jane Birkin
Judith Therpauve – de Patrice Chéreau avec Philippe Léotard
Espion, lève-toi – de Yves Boisset avec Lino Ventura
1981Une étrange affaire – de Pierre Granier-Deferre avec Nathalie Baye
    Ours d’Argent du meilleur acteur au festival international du cinéma de Berlin, Allemagne

La nuit de Varennes ( il mondo nuovo ) de Ettore Scola avec Jean-Louis Barrault
Passion – de Jean-Luc Godard avec Isabelle Huppert
Derrière la porte ( oltre la porta ) de Liliana Cavani avec Tom Berenger
La passante du Sans-Souci / La passante – de Jacques Rouffio avec Maria Schell
1982Une chambre en ville – de Jacques Demy avec Dominique Sanda
Que les gros salaires lèvent le doigt !!! – de Denys Granier-Deferre avec Jean Poiret
Les yeux, la bouche ( gli occhi, la bocca ) de Marco Bellocchio avec Emmanuelle Riva
Le général de l’armée morte – de Luciano Tovoli avec Gérard Klein
    + dialogues, scénario & production
Le prix du danger – de Yves Boisset avec Gérard Lanvin
1983Viva la vie ! – de Claude Lelouch avec Charlotte Rampling
La diagonale du fou – de Richard Dumbo avec Leslie Caron
Le matelot 512 – de René Allio avec Jacques Penot
    Seulement voix & narration
1984Le succès à tout prix ( success is the best revenge ) de Jerzy Skolimowski avec Michael York
Péril en la demeure – de Michel Deville avec Anémone
Partir, revenir – de Claude Lelouch avec Evelyne Bouix
Adieu Bonaparte ( weda’an Bonapart / وداعا بونابرت ) de Youssef Chahine avec Patrice Chéreau
1985Le paltoquet – de Michel Deville avec Fanny Ardant
Mon beau-frère a tué ma sœur – de Jacques Rouffio avec Michel Serrault
1986Mauvais sang – de Leos Carax avec Juliette Binoche
La puritaine – de Jacques Doillon avec Sandrine Bonnaire
La rumba – de Roger Hanin avec Guy Marchand
1987L’homme voilé – de Maroun Bagdadi avec Bernard Giraudeau
Maladie d’amour – de Jacques Deray avec Nastassja Kinski
Terre étrangère ( das weite land ) de Luc Bondy avec Bulle Ogier
    Prix d’Or du cinéma d’interprétation masculine aux prix du cinéma germanique, Allemagne

Y’a bon les blancs ( come sono buoni i bianchi / los negros tamnién comen ) de Marco Ferreri avec Maruschka Detmers
Blanc de Chine – de Denys Granier-Deferre avec Robin Renucci
1988 DO Le peuple singe – de Gérard Vienne
    Seulement voix & narration
1989Milou en mai – de Louis Malle avec Miou-Miou
Martha et moi ( Martha und ich ) de Jirí Weiss avec Marianne Sägebrecht
    Ciak d’Or Spécial pour son interprètation au festival du cinéma de Venise, Italie

CM Le bateau de Lu – de Christine Citti avec Antoine Chappey
1990Ecrire contre l’oubli – de Chantal Akerman, René Allio, Denis Amar, Jean Becker, Jane Birkin, Jean-Michel Carré, Henri Cartier-Bresson, Patrice Chéreau, Alain Corneau, Costa-Gavras, Dominique Dante, Claire Denis, Raymond Depardon, Jacques Deray, Michel Deville, Jacques Doillon, Martine Francke, Gérard Frot-Coutaz, Francis Girod, Jean-Luc Godard, Romain Goupil, Jean-Loup Hubert, Robert Kramer, Patrice Leconte, Anne-Marie Miéville, Sarah Moon, Philippe Muyl, Michel Piccoli, Alain Resnais, Coline Serreau, Bertrand Tavernier & Nadine Trintignant
    Segment « Pour Nasrin Rosooli »
La belle noiseuse – de Jacques Rivette avec Emmanuelle Béart
Le voleur d’enfants – de Christian de Chalonge avec Angela Molina
1991L’amour maudit de Leisenbohg ( das schicksal des freiherrn von Leisenbohg ) de Edouard Molinaro avec Anouk Aimée
Les équilibristes – de Nikos Papatakis avec Lilah Dadi
Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Jean Rochefort
1992La vie crevée – de Guillaume Nicloux avec Arielle Dombasle
Le souper – de Edouard Molinaro avec Claude Rich
    Seulement voix
Archipel – de Pierre Granier-Deferre avec Ludmila Mikaël
Rupture[s] – de Christine Citti avec Eva Ionesco
DO Ich über mich : Dokumentation über Romy Schneider – de Petrus van der Let avec Alain Delon
    Seulement apparition
CM Le visionarium ( from time to time / timekeeper ) de Jeff Blyth avec Jeremy Irons
1993La cavale des fous – de Marco Pico avec Pierre Richard
L’ange noir – de Jean-Claude Brisseau avec Sylvie Vartan
DO Les demoiselles ont vingt-cinq ans – de Agnès Varda avec Georges Chakiris
    Seulement apparition
1994L’émigré ( al-mohager / لمهاجر ) de Youssef Chahine avec Mahmoud Hemida
Les cent et une nuits / Les cent et une nuit de Simon Cinéma – de Agnès Varda avec Robert De Niro
DO L’univers de Jacques Demy – de Agnès Varda avec Jeanne Moreau
    Seulement apparition
CM Train de nuit – de Michel Piccoli avec Dominique Blanc
    + dialogues & scénario
CM Bête de scène – de Bernard Nissile avec Marianne Denicourt
1995Beaumarchais, l’insolent – de Edouard Molinaro avec Fabrice Luchini
Party – de Manoel de Oliveira avec Irene Papas
Un héros ordinaire ( un eroe borghese ) de Michele Placido avec Laura Betti
DO Deux fois cinquante ans de cinéma français – de Jean-Luc Godard & Anne-Marie Miéville avec Jean-Luc Godard
    Seulement apparition
1996Tykho Moon – de Enki Bilal avec Julie Delpy
Compagne de voyage ( compagna di viaggio ) de Peter Del Monte avec Asia Argento
    Gobelet d’Or du meilleur acteur au festival international du cinéma de Shanghai, Chine

    Sacher d’Or du meilleur acteur aux Prix Sacher, Italie

Généalogies d’un crime – de Raoul Ruiz avec Catherine Deneuve
1997 Alors voilà – de Michel Piccoli avec Maurice Garrel
    + scénario
    Prix de la critique du cinéma « Bastone Bianco » du meilleur film au festival du cinéma de Venise, Italie

Instinct félin ( passion in the desert ) de Lavinia Currier avec Ben Daniels
DO Les paradoxes de Buñuel – de Jorge Amat avec Francisco Rabal
    Seulement apparition
1998Le plus beau pays du monde – de Marcel Bluwal avec Thierry Lhermitte
    Seulement voix
Rien sur Robert – de Pascal Bonitzer avec Sandrine Kiberlain
Libero burro – de Sergio Castellitto avec Chiara Mastroianni
Paris-Tombouctou ( París Tombuctú ) de Luis García Berlanga avec Juan Diego
1999Parole et utopie ( palavra e utopia ) de Manoel de Oliveira avec Luis Miguel Cintra
Les acteurs – de Bertrand Blier avec Michel Serrault
Tout va bien, on s’en va – de Claude Mouriéras avec Sandrine Kiberlain
2000 DO Nouvel ordre mondial ... quelque part en Afrique – de Philippe Diaz
    Seulement voix & narration
DO À propos de Buñuel ( a propósito de Buñuel ) de José Luis López-Linares & Javier Rioyo avec Lucia Bosé
    Seulement apparition
DO Paris à tout prix – de Yves Jeuland avec Bertrand Delanoë
    Seulement apparition
DO Ferreri, I love you – de Fiorella Infascelli avec Robert Benigni
    Seulement apparition
2001Je rentre à la maison ( vou para casa ) de Manoel de Oliveira avec John Malkovich
La plage noire – de Michel Piccoli avec Jerzy Radziwilowicz
    Seulement réalisation, dialogues & scénario
2002Intervention divine / Divine intervention ( Yadon ilaheyya ) de Elia Suleiman avec Emma Boltanski
    Seulement voix
Ce jour-là – de Raoul Ruiz avec Elsa Zylberstein
La petite Lili – de Claude Miller avec Nicole Garcia
DA La prophétie des grenouilles – de Jacques-Rémy Girerd
    Seulement voix
2003Un homme, un vrai – de Arnaud Larrieu & Jean-Marie Larrieu avec Mathieu Amalric
DO Je t’aime… moi non plus : Artistes et critiques – de Maria de Medeiros avec Pedro Almodóvar
    Seulement apparition
2004Le miroir magique ( espelho mágico ) de Manoel de Oliveira avec Marisa Paredes
C’est pas tout à fait la vie dont j’avais rêvé – de Michel Piccoli avec Michèle Gleizer
    Seulement réalisation, dialogues & scénario
CM Mal de mer – de Olivier Vinuesa avec Bulle Ogier
2005Jardins en automne – de Otar Iosseliani avec Séverin Blanchet
Belle toujours – de Manoel de Oliveira avec Bulle Ogier
DO The empire in Africa – de Philippe Diaz avec Pavol Zatko
    Seulement apparition
DO Le cinéma passe à table – de Anne Andreu avec Gabriel Axel
    Seulement apparition
2006Ne touchez pas la hache – de Jacques Rivette avec Jeanne Balibar
Chacun son cinéma ou ce petit coup au cœur quand la lumière s’éteint et que le film commence – de Theo Angelopoulos, Olivier Assayas, Bille August, Jane Campion, Youssef Chahine, Kaige Chen, Michael Cimino, Ethan Coen, Joel Coen, David Cronenberg, Jean-Pierre Dardenne, Luc Dardenne, Manoel de Oliveira, Raymond Depardon, Atom Egoyan, Amos Gitai, Alejandro González Iñárritu, Hsiao-hsien Hou, Aki Kaurismäki, Abbas Kiarostami, Takeshi Kitano, Andrei Konchalovsky, Claude Lelouch, Ken Loach, David Lynch, Nanni Moretti, Roman Polanski, Raoul Ruiz, Walter Salles, Elia Suleiman, Ming-liang Tsai, Gus Van Sant, Lars von Trier, Wim Wenders, Kar Wai Wong & Zhang Yimou avec Duarte de Almeida
    Segment « Rencontre unique » de Manoel de Oliveira
Sous les toits de Paris / Les toits de Paris – de Hiner Saleem avec Mylène Demongeot
    Léopard d’Argent du meilleur acteur au festival international du cinéma de Locarno, Suisse

    Prix du meilleur acteur au festival international du cinéma « Love is Folly », Bulgarie

Boxes, les boites ( boxes ) de Jane Birkin avec John Hurt
2007De la guerre – de Bertrand Bonello avec Asia Argento
2008La poussière du temps ( i skoni tou hronou / σκόνη του χρόνου ) de Theo Angelopoulos avec Bruno Ganz
Le bel âge / L’insurgée – de Laurent Perreau avec Aurore Clément
2009 DO Ritratto di mio padre – de Maria Sole Tognazzi avec Ricky Tognazzi
    Seulement apparition
CM Un envol – de Simon Wallon avec Louise Wallon
2010Habemus Papam – de Nanni Moretti avec Margherita Buy
    David du meilleur acteur, Italie

    Ruban d’Argent Européen par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

    Prix du meilleur acteur au BIFEST, festival du cinéma internationnal de Bari, Italie
2011Vous n’avez encore rien vu – de Alain Resnais avec Sabine Azéma
Holy motors – de Leos Carax avec Eva Mendes
Les lignes de Wellington / Débâcles ( linhas de Wellington ) de Valeria Sarmiento avec John Malkovich
2013Le goût des myrtilles – de Thomas De Thier avec Natasha Parry
2014 CM Notre-Dame des Hormones – de Bertrand Mandico avec Nathalie Richard
    Seulement voix & narration
AUTRES PRIX :
      
    Prix d’Excellence au festival international du cinéma de Locarno, Suisse ( 2007 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma Européen, Europe ( 2011 )
Fiche créée le 16 janvier 2009 | Modifiée le 24 octobre 2020 | Cette fiche a été vue 20626 fois
PREVIOUSTina Pica || Michel Piccoli || Paul PicerniNEXT