CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Rachel Devirys
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patricia Hayes



Date et Lieu de naissance : 22 décembre 1909 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 19 septembre 1998 (Puttenham, Royaume-Uni)
Nom Réel : Patricia Lawlor Hayes

ACTRICE
Image
1966 The terrornauts – de Montgomery Tully avec Simon Oates, Charles Hawtrey, Zena Marshall & Frank Forsyth
Image
1972 Piège pour un tueur (si può essere più bastardi dell’ispettore Cliff?) de Massimo Dallamano
Image
1987 Un poisson nommé Wanda (a fish called Wanda) de Charles Crichton avec Kevin Kline & John Cleese
Image
1987 Willow – de Ron Howard avec Val Kilmer, Warwick Davis, Joan Whalley, Jean Marsh & Kevin Pollak

Patricia Hayes est née le 22 décembre 1909 au 128 Sternhold Avenue, dans le district londonien de Streatham. Elle est la fille de George Frederick Hayes, un protestant irlandais (converti au catholicisme) travaillant comme commis de la fonction publique à l’Amirauté, et de Florence Alice Lawlor, institutrice, une mère désireuse de réaliser ses propres ambitions scéniques à travers sa fille. La jeune femme étudie à la Royal Academy of Dramatic Art (RADA) où elle remporte la médaille d’or Bancroft en 1928, ses juges étant Dame Edith Evans, Sir Gerald Du Maurier et Frank Cellier. Au cours des dix années suivantes, elle se consacre uniquement au théâtre.

Dès la fin des années 30, Patricia Hayes travaille sur de nombreuses comédies et drames radiophoniques. En 1943, elle joue notamment dans «Norman and Henry Bones», une émission pour enfants. En 1958, elle collabore avec Tony Hancock pour «Hancock’s half hour», qui sera ensuite adapté à la télévision. Elle participe encore à des programmes radiophoniques de qualité, tels que «The men from the ministry» (1965) ou «Mostly Monkhouse» (1974). Outre le théâtre et la radio, Patricia Hayes est une actrice de télévision prolifique, apparaissant dans des émissions telles que «The Arthur Haynes show» (1956), «The Benny Hill show» (1957/63) et «The Ken Dodd show» (1962/67). Elle joue aussi un personnage récurrent dans «The world of beachcomber» (1968/69), «The trouble with you Lilian» (1971) et «Till death us do part» (1967/75). Cependant, sa performance la plus remarquable est celle d’Edna, le personnage principal de l’épisode «Edna the inebriate woman» (1971), une pièce produite par la BBC pour la série «Play today». Pour cette performance, l’actrice reçoit le BAFTA-TV de la meilleure actrice en 1972. En 1983, elle prête sa voix pour les treize épisodes de la série animée «Gran».

C’est pendant la Seconde Guerre mondiale que Patricia Hayes fait ses premières apparitions au cinéma. Jusqu’à la fin de sa vie, elle est à l’affiche d’une bonne quarantaine de productions, essentiellement dans des rôles secondaires, parfois même sans être créditée au générique. Elle est, entre-autres, la mère de Shirley Cameron dans «Papillons de nuit» (1963) de Robert Hartford-Davis, la grand-mère dans «Le carrousel fantastique» (1968) de Anthony Newley, la servante Afery dans «Little Dorritt» (1986) de Christine Edzard, la bonne sorcière Fin Raziel dans «Willow» (1987) de Ron Howard ou la vielle femme dans «Blue ice» (1992) de Russell Mulcahy, auprès de Michael Caine.

Le 8 juin 1939, Patricia Hayes épouse le comédien Valentine Brooke, le père de ses trois enfants, deux filles, Gemma et Teresa, et un fils Richard, qui se fera connaitre plus tard comme acteur sous le nom de Richard O’Callaghan. Le divorce est prononcé en 1951, jamais elle ne se remariera. En 1988, la Reine Elizabeth II la décore du titre d’officier de l’Ordre de l’Empire Britannique, pour services rendus au théâtre. Fervente catholique, elle a présidé pendant plusieurs années la «British Catholic Stage Guild», une organisation catholique romaine qui a pour but d’établir et d’encourager les relations spirituelles, artistiques et sociales. Patricia Hayes décède le 19 septembre 1998 à Puttenham, dans le Surrey. En 2002, elle réapparait au cinéma dans le film «Crime et châtiment», réalisé par Menahem Golan quelques années plus tôt mais dont la sortie a été retardé en raison d’une affaire judiciaire.

© Philippe PELLETIER

copyright
1935Le lys brisé / les bas-fonds de Londres ( broken blossoms ) de John Brahm avec Basil Radford
1942Quarante-huit heures ( went the day well ? / forty-eight hours ) de Alberto Cavalcanti avec Leslie Banks
When we are married – de Lance Comfort avec Sydney Howard
1943The dummy talks – de Oswald Mitchell avec Jack Warner
Hôtel reserve ( hotel reserve / epitaph for a spy ) de Lance Comfort, Victor Hainbury & Mutz Greenbaum avec James Mason
1944Candles at nine – de John Harlow avec John Stuart
1945Great day – de Lance Comfort avec Eric Portman
1946Nicholas Nickleby ( the life and adventures of Nicholas Nickleby ) de Alberto Cavalcanti avec Cedric Hardwicke
1947To the public danger – de Terence Fisher avec Dermot Walsh
1948Poet’s pub – de Frederick Wilson avec Derek Bond
DA La rose de Bagdad ( la rosa di Bagdad ) de Anton Gino Domenighini
    Seulement voix dans la version anglaise
1949Skimpy in the navy – de Stafford Dickens avec Hal Monty
1954The love match – de David Paltenghi avec Edward Chapman
1959La bataille des sexes ( the battle of the sexes ) de Charles Crichton avec Peter Sellers
1962Reach for glory – de Philip Leacock avec Harry Andrews
La polka des poisons / La danse des poisons ( kill or cure ) de George Pollock avec Terry-Thomas
1963It’s all over town – de Douglas Hickox avec Frankie Vaughan
Papillons de nuit ( Saturday night out ) de Robert Hartford-Davis avec Bernard Lee
The Sicilians – de Ernest Morris avec Robert Hutton
1964The bargee – de Duncan Wood avec Hugh Griffith
1965Au secours ! ( help ! ) de Richard Lester avec George Harrison
1966A ghost of a chance – de Jan Darnley-Smith avec Graham Stark
The terrornauts – de Montgomery Tully avec Simon Oates
1968Le carrousel fantastique ( can Hieronymus Merkin ever forget Mercy Humppe and find true happiness ? ) de Anthony Newley avec Joan Collins
1969Au revoir, monsieur Chips ( goodbye, Mr. Chips ) de Herbert Ross avec Peter O’Toole
Carry on again, doctor – de Gerald Thomas avec Charles Hawtrey
1970Le tunnel de la peur ( fragment of fear / freelance ) de Richard C. Sarafian avec David Hemmings
1972Raising the roof – de Michael Forlong avec Michael Gould
Piège pour un tueur ( si può essere più bastardi dell’ispettore Cliff ? ) de Massimo Dallamano avec Ivan Rassimov
1973Love thy neighbor – de John Robins avec Rudolph Walker
1979 CM Film : A screen play by Samuel Beckett – de David Rayner Clark avec John Levitt
1980Danger on Dartmoor – de David Eady avec Marcus Evans
1983L’histoire sans fin ( die unendliche geschichte / the neverending story ) de Wolfgang Petersen avec Noah Hathaway
1986Little Dorritt ( little Dorrit’s story / nobody’s fault ) de Christine Edzard avec Alec Guinness
1987Willow – de Ron Howard avec Val Kilmer
Un poisson nommé Wanda ( a fish called Wanda ) de Charles Crichton avec Kevin Kline
1988War requiem – de Derek Jarman avec Laurence Olivier
1989The last island – de Marleen Gorris avec Paul Freeman
1990The fool – de Christine Edzard avec Cyril Cusack
1992Blue ice – de Russell Mulcahy avec Michael Caine
1993The steal – de John Hay avec Alfred Molina
1998Crime et châtiment ( crime and punishment ) de Menahem Golan avec John Hurt
Fiche créée le 3 février 2024 | Modifiée le 3 février 2024 | Cette fiche a été vue 240 fois
PREVIOUSIsaac Hayes || Patricia Hayes || Jerry HaynesNEXT