CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Gena Rowlands
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yaphet Kotto



Date et Lieu de naissance : 15 novembre 1939 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 15 mars 2021 (Manille, Philippines)
Nom Réel : Yaphet Frederick Kotto

ACTEUR
Image
1972 Vivre et laisser mourir (live and let die) de Guy Hamilton avec Roger Moore & Jane Seymour
Image
1976 Raid sur Entebbe (raid on Entebbe) de Irvin Kerschner avec Charles Bronson, Peter Finch & Horst Buchholz
Image
1978 Alien, le huitième passager (alien) de Ridley Scott avec Sigourney Weaver, John Hurt & Ian Holm
Image
1987 Midnight run – de Martin Brest avec Robert De Niro, Charles Grodin, Dennis Farina & Philip Baker Hall

Yaphet Kotto est né le 15 novembre 1939 à New-York. Son père Avraham Kotto, est un homme d’affaires camerounais, issu de la royauté de son pays, qui a émigré aux USA dans les années 20; sa mère Gladys, d’origine antillo-panaméenne, est officier-infirmière de l’armée américaine. Après la séparation de ses parents, alors qu’il est encore enfant, il est élevé par ses grands-parents maternels. Dès son adolescence, attiré par les planches, il étudie à l’Actor Mobile Theatre Studio. Trois ans plus tard, il débute dans la pièce «Othello» de Shakespeare, avec une distribution composée de comédiens noirs.

Pour le Septième Art, après une brève apparition, en 1963, dans le western «Quatre du Texas» de Robert Aldrich, Yaphet Kotto décroche un second rôle dans «Un homme comme tant d’autres» (1964) de Michael Roemer et joue un truand dans «L’affaire Thomas crown» (1967) de Norman Jewison, aux côtés de Steve McQueen et Faye Dunaway. Parallèlement, il enchaine les prestations dans plusieurs séries télévisées. Mais le grand public le connaît pour son rôle du méchant Docteur Kananga, alias Mr Big, dans «Vivre et laisser mourir» (1972), un volet de la saga des «James Bond» réalisé par Guy Hamilton, avec dans le rôle du célèbre agent 007, le fringuant Roger Moore.

En 1976, Yaphet Kotto endosse le costume du maréchal et président à vie de l’Ouganda, idi Amin Dada, dans «Raid sur Entebbe» de Irvin Kerschner, un téléfilm sur l’opération commando pour libérer les otages lors du détournement du vol Paris-Tel Aviv vers Entebbe en juin 1976. La qualité de cette réalisation permet au film de sortir dans les salles européennes. La même année, il apparait dans «L’enfer des Mandigos» de Steve Carver, un drame qui se déroule au XIXème siècle dans le milieu de l’esclavagisme. En 1979, Ridley Scott lui offre l’un des rôles majeurs, celui de Dennis Parker le chef-technicien du Nostromo, dans le film de science-fiction «Alien, le 8ème passager» auprès de Sigourney Weaver et John Hurt. Il est ensuite le partenaire de Robert Redford dans «Brubaker» (1979) de Stuart Rosenberg. Quelques années plus tard, on le retrouve aux côtés de Arnold Schwarzenegger dans l’adaptation du roman futuriste de Richard Bachman (plus connu sous le nom de Stephen King) «Running Man» (1987), réalisé par Paul-Michael Glaser. Par la suite, sa carrière est ponctuée de films d’action de série B et des apparitions dans des séries télévisées ou des téléfilms.

Dès le milieu des années 90, l’acteur s’éloigne du cinéma et s’installe en Ontario au Canada. Il fait un retour en 2007 dans «Hot protection», un film policier sans grand intérêt de Charles Robert Carner. Entre 1993 et 1999, les téléspectateurs peuvent voir son imposante stature dans la série «Homicide» où il incarne le lieutenant de police Al Giardello dans 122 épisodes. Pour son dernier travail d’acteur, il prête sa voix au jeu vidéo «Alien: Isolation» sorti en 2014. Côté vie privé, Yaphet Kotto épouse en première noce Ritta Dittman, la mère de ses trois premiers enfants. Après leur séparation, il se remarie en 1976 avec Antoinette Pettyjohn avec qui il a trois autres enfants avant de divorcer en 1989. C’est sa troisième femme, Tessie Sinahon d’origine philippine, qui annonce son décès à Manille le 15 mars 2021. En 1997, il avait publié sous le titre «The royaltiy», une biographie pleine d’anecdotes où il révèle avoir des liens généalogiques avec la famille royale d’Angleterre.

© Christophe LAWNICZAK & Philippe PELLETIER

copyright
1963Quatre du Texas ( four for Texas ) de Robert Aldrich avec Frank Sinatra
1964Un homme comme tant d’autres / Vivre comme un homme ( nothing but a man) de Michael Roemer avec Ivan Dixon
1967L’affaire Thomas Crown ( the Thomas Crown affair / the Crown caper / Thomas Crown and company ) de Norman Jewison avec Steve McQueen
1968Cinq cartes à abattre / Le dernier des sept ( five card stud ) de Henry Hathaway avec Dean Martin
1969On n’achète pas le silence ( the liberation of L.B. Jones ) de William Wyler avec Lee J. Cobb
1971Man and boy / Ride a dark horse – de E.W. Swackhamer avec Gloria Foster
Bone ( dial rat for terror / housewife / Beverly Hills nightmare / Bone : A bad day in Beverly Hills / dial rat ) de Larry Cohen avec Joyce Van Patten
1972The limit – de Yaphet Kotto avec Corinne Cole
    + sujet, scénario & production
Meurtres dans la 110ème rue ( across 110th Street ) de Barry Shear avec Anthony Quinn
Vivre et laisser mourir ( live and let die / Ian Fleming’s live and let die ) de Guy Hamilton avec Roger Moore
1974Truck Turner & Cie. ( Truck Turner / black bullet ) de Jonathan Kaplan avec Isaac Hayes
Rapport confidentiel / Super confidentiel ( report to the commissioner / operation undercover ) de Milton Katselas avec Susan Blakely
Requins / De l’or, des requins et des hommes ( sharks’ treasure ) de Cornel Wilde avec Cliff Osmand
1975Friday Foster, la panthère noire est de retour ( Friday Foster ) de Arthur Marks avec Pam Grier
1976L’enfer des Mandingos ( drum ) de Steve Carver avec Warren Oates
The monkey hu$tle – de Arthur Marks avec Rosalind Cash
Raid sur Entebbe ( raid on Entebbe ) de Irvin Kerschner avec Charles Bronson
1978Blue Collar – de Paul Schrader avec Harvey Keitel
Alien, le huitième passager ( alien ) de Ridley Scott avec Sigourney Weaver
1979Brubaker – de Stuart Rosenberg avec Robert Redford
1980Othello – de Liz White avec Audrey Branker
1982Philadelphia security / Le protecteur de quartier ( fighting back / death vengeance ) de Lewis Teague avec Michael Sarrazin
La nuit des juges ( the star chamber ) de Peter Hyams avec Michael Douglas
1985Contact mortel ( warning sign ) de Hal Barwood avec Kathleen Quinlan
Justicier malgré lui ( eye of the tiger ) de Richard C. Sarafian avec Seymour Cassel
1986Pretykill – de George Kaczender avec Susannah York
Terminal entry – de John Kincade avec Paul L. Smith
1987Running man ( the running man ) de Paul Michael Glazer avec Arnold Schwarzenegger
Midnight run – de Martin Brest avec Robert De Niro
1988À couper le souffle ( a whisper to a scream ) de Robert Bergman avec Nadia Capone
S.O.S. Top model ( the jigsaw murders ) de Jag Mundhra avec Michelle Johnson
1989Vengeances ( ministry of vengeance / Helden USA 4 ) de Peter Maris avec George Kennedy
Piège de sang ( tripwire ) de James Lemmo avec Charlotte Lewis
Hangfire – de Peter Maris avec Brad Davis
1991La fin de Freddy, l’ultime cauchemar ( a nightmare on Elm Street VI : Freddy’s dead ) de Rachel Talahey avec Robert Englund
1992Extreme justice ( S.I.S. Extreme justice ) de Mark L. Lester avec Scott Glenn
L’arme suprême ( intent to kill ) de Charles T. Kanganis avec Traci Lords
1993Dead badge – de Douglas Barr avec Olympia Dukakis
Les maîtres du monde ( the puppet masters / Robert A. Heinlen’s the puppet masters ) de Stuart Orme avec Donald Sutherland
1994Black Rebel ( out-of-sync ) de Debbie Allen avec LL Cool J
Almost blue – de Keoni Waxman avec Michael madsen
1995Pour l’amour de l’art ( two if by sea / stolen hearts ) de Bill Bennett avec Sandra Bullock
2007Hot protection ( witless protection ) de Charles Robert Carner avec Jenny McCarthy
2017 DO King Cohen: The wild world of filmmaker Larry Cohen – de Steve Mitchell avec Larry Cohen
    Seulement apparition
Fiche créée le 16 mars 2021 | Modifiée le 19 mars 2021 | Cette fiche a été vue 663 fois
PREVIOUSMaka Kotto || Yaphet Kotto || Nikos KoundourosNEXT