CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sybille Schmitz
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Pierre Bacri



Date et Lieu de naissance : 24 mai 1951 (Castiglione, Algérie Française)
Date et Lieu de décès : 18 janvier 2021 (Paris, France)►
Nom Réel : Jean-Pierre Sauveur Bacri

ACTEUR
Image
1996 Un air de famille – de Cédric Klapisch avec Catherine Frot, Jean-Pierre Darroussin, Agnès Jaoui & Claire Maurier
Image
1999 Le goût des autres – de Agnès Jaoui avec Gérard Lanvin, Anne Alvaro, Agnès Jaoui & Alain Chabat
Image
2003 Comme une image – de Agnès Jaoui avec Marilou Berry, Agnès Jaoui, Laurent Grévill & Samir Guesmi
Image
2016 Le sens de la fête – de Olivier Nakache & Eric Toledano avec Gilles Lellouche & Jean-Paul Rouve

Jean-Pierre Bacri est né le 24 mai 1951 à Castiglione (aujourd’hui Bou Ismaïl) en Algérie à l’époque française. Il est issu d’une famille juive modeste, son père est facteur et travaille à ses moments perdus dans un cinéma. Après l’indépendance en 1962, sa famille s’installe à Cannes. Il fait ses études secondaires au Lycée Carnot, avant de s’inscrire à la Faculté des lettres dans le but de devenir professeur de français et de latin. A l’âge de 25 ans, il s’installe à Paris où il exerce différents métiers. Grâce à une amie, il s’inscrit au cours de René Simon. Sur scène, il débute dans des mises en scène de Jean-Pierre Bouvier et se lance dans l’écriture de pièces de théâtre.

Au cinéma, Jean-Pierre Bacri débute en décrochant un rôle d’anesthésiste dans «Le toubib» (1979) de Pierre Granier-Deferre avec Alain Delon. Il se fait véritablement remarquer en interprétant un proxénète dans «Le grand pardon» (1981) de Alexandre Arcady avec Roger Hanin. Dès lors, il s’impose en second rôle incontournable du cinéma français. Il est le mari de Miou-Miou dans «Coup de foudre» (1982) de Diane Kurys, inspecteur de police dans «La septième cible» (1984) de Claude Pinoteau ou dans «Subway» (1984) de Luc Besson. En 1986, il accède aux rôles de premier plan dans deux drames: «Mort un dimanche de pluie» de Joël Santoni, et dans «L’été en pente douce» de Gérard Krawczyk, avec Jacques Villeret et Pauline Lafont. Il tourne aussi sous la direction de Jean-Pierre Mocky, Pierre Tchérnia, Jacques Deray ou Yves Boisset. En 1988, il participe à la comédie devenue culte, «Mes meilleurs copains» de Jean-Marie Poiré avec Gérard Lanvin, Philippe Khorsand et Christian Clavier.

En 1987, Jean-Pierre Bacri fait une rencontre déterminante en la personne de Agnès Jaoui qui est sa partenaire dans la pièce «L’anniversaire» de Harold Pinter, dans une mise en scène de Jean-Michel Ribes. Ils se lancent dans l’écriture de la pièce «Cuisines et dépendances», qui est adaptée au cinéma par Philippe Muyl en 1992. Dès lors, il développe un personnage de tendre râleur que l’on qualifie de «attachiant mais attachant». Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui écrivent «Smoking/No smoking» (1993) et «On connaît la chanson» (1997) pour Alain Resnais récompensés par le César du meilleur scénario. Fort de ce succès, le couple récidive avec la pièce «Un air de famille» (1994) adaptée au cinéma par Cédric Klapisch et les films «Le goût des autres» (1999), «Comme une image» (2003) et «Parlez-moi de la pluie» (2007). Parallèlement, il est tête d’affiche de «Didier» (1996) de et avec Alain Chabat ou «La femme de ménage» (2001) de Claude Berri. Il est dirigé à deux reprises par Nicole Garcia dans «Place Vendôme» (1997) et «Selon Charlie» (2005) et balade son personnage de misanthrope dans des films d’auteur.

Après leur séparation en 2012, Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui poursuivent leur collaboration avec les films «Au bout du conte» (2012) et «Place publique» (2017). Ils sont partenaires dans la pièce «Les femmes savantes» (2016) de Molière. Il compose un organisateur de mariage à bout de nerf dans «Le sens de la fête» (2016) de Eric Toledano et Olivier Nakache. Le 19 janvier 2021, Jean-Pierre Bacri décède des suites d’un cancer. Ce qu’il disait de lui: «On me voit comme un ours et un bougon? Ça m’indiffère, comme m’indiffèrent les cérémonies, les dîners en ville, tout ce tralala. Mes proches savent qui je suis et le reste me laisse de marbre. Dans mon travail, la seule chose qui m’intéresse… c’est le travail.»

© Olivier SINQSOUS

copyright
1978Le toubib – de Pierre Granier-Deferre avec Alain Delon
1979La femme intégrale – de Claudine Guillemin avec Benoît Régent
1981Le grand pardon – de Alexandre Arcady avec Roger Hanin
1982Coup de foudre / Entre nous – de Diane Kurys avec Miou-Miou
Edith et Marcel – de Claude Lelouch avec Evelyne Bouix
1983Chère canaille / Tango – de Stéphane Kurc avec Véronique Genest
Le grand carnaval – de Alexandre Arcady avec Philippe Noiret
1984La septième cible / La 7ème cible – de Claude Pinoteau avec Lino Ventura
Subway – de Luc Besson avec Isabelle Adjani
Escalier C. – de Jean-Charles Tacchella avec Robin Renucci
1985On ne meurt que deux fois – de Jacques Deray avec Charlotte Rampling
La galette du roi – de Jean-Michel Ribes avec Jean Rochefort
Suivez mon regard – de Jean Curtelin avec Andréa Ferréol
Rue du départ – de Tony Gatlif avec Christine Boisson
1986Etats d’âme – de Jacques Fansten avec François Cluzet
Mort un dimanche de pluie – de Joël Santoni avec Jean-Pierre Marielle
1987L’été en pente douce – de Gérard Krawczyk avec Pauline Lafont
Les saisons du plaisir – de Jean-Pierre Mocky avec Jacqueline Maillan
CM Sale temps – de Alain Pigeaux avec Jacques Villeret
    Seulement voix
1988Bonjour l’angoisse – de Pierre Tchérnia avec Michel Serrault
Mes meilleurs copains – de Jean-Marie Poiré avec Christian Clavier
1989La Baule-les-Pins – de Diane Kurys avec Nathalie Baye
1990La tribu – de Yves Boisset avec Catherine Wilkening
1991Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Guy Bedos
L’homme de ma vie – de Jean-Charles Tacchella avec Maria de Medeiros
1992Cuisine et dépendances – de Philippe Muyl avec Zabou Breitman
    + pièce & scénario
1993La cité de la peur : Une comédie familiale / La cité de la peur – de Alain Berberian avec Chantal Lauby
Smoking / No smoking – de Alain Resnais avec Sabine Azéma
    Seulement scénario
    César du meilleur scénario original ou adaptation, France
1994 CM Perle rare – de Olivier Doran avec Laëtitia Lacroix
CM Bazooka – de Laurent Brochard avec Christian Charmetant
1996Un air de famille – de Cédric Klapisch avec Agnès Jaoui
    + pièce & scénario
    César du meilleur scénario original ou adaptation, France

    Prix Lumière du meilleur scénario aux Prix Lumière, France

Didier – de Alain Chabat avec Caroline Cellier
1997 On connaît la chanson – de Alain Resnais avec André Dussolier
    + scénario
    César du meilleur second rôle masculin, France

    César du meilleur scénario original ou adaptation, France

Place Vendôme – de Nicole Garcia avec Catherine Deneuve
CM La méthode – de Thomas Béguin avec Sam Karmann
1998Peut-être – de Cédric Klapisch avec Jean-Paul Belmondo
CM Un dimanche matin à Marseille : Béranger – de Mario Fanfani avec Fatiha Cheriguene
1999Kennedy et moi – de Sam Karmann avec Nicole Garcia
Le goût des autres – de Agnès Jaoui avec Gérard Lanvin
    + scénario
    César du meilleur scénario original ou adaptation, France

    Prix Lumière du meilleur scénario aux Prix Lumière, France

    Prix du Cinéma Européen du meilleur scénario aux prix du cinéma Européen, Europe
2001Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre – de Alan Chabat avec Monica Bellucci
    Seulement voix
Une femme de ménage – de Claude Berri avec Emilie Dequenne
2002Les sentiments – de Noémie Lvovsky avec Isabelle Carré
2003Comme une image – de Agnès Jaoui avec Marilou Berry
    + scénario
    Prix du Scénario au festival du cinéma de Cannes, France

    Prix du Cinéma Européen du meilleur scénario aux prix du cinéma Européen, Europe

    Etoile d’Or du meilleur scénario aux prix de la presse du cinéma français, France

    Meilleur scénario au festival du cinéma de Stockholm, Suède
2005Selon Charlie – de Nicole Garcia avec Valérie Benguigui
2007Parlez-moi de la pluie – de Agnès Jaoui avec Jamel Debbouze
    + scénario
2008Adieu Gary / Adieu Gary Cooper – de Nassim Amaouche avec Yasmine Belmadi
2010Avant l’aube – de Raphaël Jacoulot avec Vincent Rottiers
2011Cherchez Hortense – de Pascal Bonitzer avec Kristin Scott Thomas
2012Au bout du conte – de Agnès Jaoui avec Benjamin Biolay
    + scénario
    Prix Miguel Delibes du meilleur scénario au festival international du cinéma de Valladolid, Espagne
2015La vie très privée de Monsieur Sim – de Michel Leclerc avec Isabelle Gélinas
Tout de suite maintenant – de Pascal Bonitzer avec Isabelle Huppert
2016Grand froid – de Gérard Pautonnier avec Arthur Dupont
Le sens de la fête – de Olivier Nakache & Eric Toledano avec Gilles Lellouche
2017Santa & Cie – de Alain Chabat avec Golshifteh Farahani
Place publique – de Agnès Jaoui avec Léa Drucker
    + scénario
Photo de famille – de Cécilia Rouaud avec Vanessa Paradis
AUTRES PRIX :
      
    César d’Honneur, France (2021)

    Remerciements à Jean-Pascal Constantin pour ses recherches d’état-civil
Fiche créée le 18 janvier 2021 | Modifiée le 16 mars 2021 | Cette fiche a été vue 2307 fois
PREVIOUSOlga Baclanova || Jean-Pierre Bacri || Péter BacsóNEXT