CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Miguel Ángel Ferriz
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anna Kashfi



Date et Lieu de naissance : 30 septembre 1934 (Chakradharpur, Jharkhand, Empire des Indes Britanniques)
Date et Lieu de décès : 16 août 2015 (Woodland, Washington, USA)
Nom Réel : Joan O’Callaghan

ACTRICE
Image
1956 La neige en deuil (the mountain) de Edward Dmytryk avec Spencer Tracy, Robert Wagner & Claire Trevor
Image
1956 Les ailes de l’espérance (battle hymn) de Douglas Sirk avec Rock Hudson, Dan Duryea & Martha Hyer
Image
1958 Cowboy – de Delmer Daves avec Glenn Ford, Jack Lemmon, Brian Donlevy & Richard Jaeckel
Image
1958 Le dernier damier (night of the Quarter Moon) de Hugo Haas avec John Drew Barrymore & Julie London

Anna Kashfi est née Joan O’Callaghan, le 30 septembre 1934, à Chakradharpur, ville de l’état du Jharkhand en Inde, pays alors sous domination britannique (certaines sources mentionnent Darjeeling dans le nord du Bengale-Occidental). Son père, William O’Callaghan, un Londonien de souche irlandaise, est chef de gare pour les chemins de fer indiens; sa mère Phoebe est d’origine galloise. Elle a un frère Bosco Patrick. Des bruits circuleront plus tard sur sa filiation. Il est vrai que son look métissé peut laisser planer quelques doutes. Elle grandit à Calcutta jusqu’à ce que la famille s’installe à Cardiff, au Pays de Galles, dans la seconde moitié des années 40.

Dans les années 50, alors que Anna Kashfi travaille comme mannequin, on lui offre de débuter à l’écran dans le rôle d’une Hindoue, survivante du crash d’un avion, dans «La neige en deuil» (1956), un film d’aventures réalisé par Edward Dmytryk pour la Paramount. Elle y donne la réplique à Spencer Tracy et Robert Wagner dans des rôles de frères que tout oppose. C’est le début de sa courte carrière de vedette hollywoodienne. Par la suite, sa beauté exotique lui vaut d’incarner une Coréenne dans «Les ailes de l’espérance» (1956), film de guerre de Douglas Sirk où elle a Rock Hudson comme partenaire; une Mexicaine dans «Cowboy» (1958), western de Delmer Daves, auprès de Jack Lemmon et Glenn Ford et une afro-américaine dans «Le dernier damier» (1958), drame de Hugo Haas, avec John Drew Barrymore. Pour le reste, seules quelques rares prestations télévisuelles sont à mettre à son actif de comédienne. Nous pouvons citer ses apparitions dans un épisode de la série «The deputy» (1960) avec Henry Fonda, ou dans un autre de «Bronco» (1960), où elle joue une princesse Séminole auprès de Ty Hardin.

Sa vie privée mouvementée fait à l’époque les choux gras de la presse. Anna Kashfi épouse Marlon Brando le 11 octobre 1957 mais, alors qu’elle s’était toujours présentée comme une authentique Indienne, c’est à cette occasion qu’on ne tarde pas à apprendre que son vrai nom est «O’Callaghan» et que ses parents sont britanniques. Il semble que l’actrice n’ait jamais voulu reconnaître les faits et ait toujours continué à prétendre que du sang indien coulait dans ses veines. Elle divorce, dans de très mauvais termes, de Marlon Brando en avril 1959, après lui avoir donné, l’année précédente, un fils, Christian. Une âpre bataille s’engage pour la garde de leur fils, c’est finalement Marlon qui en aura la garde, la conséquence apparemment d’une dépendance à la drogue et à l’alcool de l’actrice. Christian Brando se rendra plus tard tristement célèbre en abattant le petit ami de sa demi-sœur Cheyenne en 1990. Après une vie tourmentée, il meurt à 49 ans une pneumonie.

En 1974, Anna Kashfi se remarie avec James Hannaford, un homme d’affaire qui la laissera veuve en 1986. En 1980, elle publie le récit fascinant d’une femme méprisée par son mari, dans «Brando for breakfast», écrit en collaboration avec Richard Arnold Epstein. Elle affirme une nouvelle fois dans ce livre ses origines indiennes, en modifiant toutefois son récit. En effet, elle admet cette fois que sa mère est bien la britannique Phoebe O’Callaghan mais déclare qu’elle serait la fille biologique d’un architecte indien nommé Devi Kashfi et que William O’Callaghan ne serait en fait que son beau-père. L’actrice décède le 16 août 2015 à Woodland, dans l’état de Washington, à l’âge de 80 ans.

© Marlène PILAETE & Philippe PELLETIER

copyright
1956La neige en deuil ( the mountain ) de Edward Dmytryk avec Spencer Tracy
Les ailes de l’espérance / Hymne au combat ( battle hymn ) de Douglas Sirk avec Rock Hudson
1958Cowboy – de Delmer Daves avec Glenn Ford
Le dernier damier ( night of the Quarter Moon / the color of her skin / flesh and flame ) de Hugo Haas avec John Drew Barrymore
Fiche créée le 22 août 2015 | Modifiée le 18 octobre 2020 | Cette fiche a été vue 4762 fois
PREVIOUSAlex Karras || Anna Kashfi || Bruno KastnerNEXT