CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Valery Zolotoukhine
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Karl Grune



Date et Lieu de naissance : 22 janvier 1885 (Vienne, Empire Austro-Hongrois)
Date et Lieu de décès : 1er octobre 1962 (Bournemouth, Royaume-Uni)
Nom Réel : Bertold Grünwald

REALISATEUR
Image
1923 La rue (die straße) de Karl Grune avec Lucie Höflich, Aud Egede Nissen, Max Schreck & Eugen Klöpfer
Image
1927 La reine Louise (königin Luise) de Karl Grune avec Mady Christians, Charles Vanel & Mathias Wieman
Image
1928 Waterloo (Waterloo ein zeitbild) de Karl Grune avec Charles Vanel, Charles Willy Kayser & Otto Gebühr
Image
1929 Danseuse de corde (Katharina Knie) de Karl Grune avec Carmen Boni, Peter Voß & Willi Forst

Fils d’un professeur qui rêve de devenir acteur, Karl Grune (né Bertold Grünwald), voit le jour le 22 janvier 1885, à Vienne capitale de l’empire Autriche-Hongrie. À 17 ans, il fréquente le Conservatoire de Vienne et suit les cours de Ferdinand Gregori et Hermann Thimig. Pour sa première saison théâtrale 1910/1911, on le voit au théâtre municipal de Budweis. Dans les années suivantes, il joue à Ratisbonne, Laibach et Czernowitz, où il se lance également dans la mise en scène pour la première fois.

En 1914, Karl Grune s’engage comme volontaire dans la Première Guerre mondiale. En raison d’une grave blessure en Russie en 1918, il perd temporairement la capacité de la parole. De 1916 à 1918, il joue à la Volksbühne de Vienne puis, l’année suivant, au Deutsches Theater de Max Reinhardt à Berlin. Sa dernière saison théâtrale a lieu à Berlin entre 1920 et 1921 aux théâtres Lessingtheater et Deutsches Künstlertheater, deux établissements dirigés par Victor Barnowsky. À cette époque, il interprète surtout des seconds rôles. En 1919, Friedrich Zelnik lui propose de faire du cinéma et l’emploie d’abord comme scénariste. Karl Grune fait ses débuts en tant que réalisateur en 1919. Une de ses premières réalisation est «Le souteneur» (1919) une adaptation du roman de son ami Egon Erwin Kisch. Beaucoup de ses premiers films sont considérés comme perdus. En 1921, il devient associé de la «Stern-Film GmbH» et fonde en septembre 1926, la «Karl Grune Film GmbH».

En 1923, Karl Grune tourne «Grisou», drame naturaliste qui dépeint un triangle amoureux sur fond de condition ouvière dans la mine, avec Eugen Klöpfer, Liane Haid et Walther Brügmann en tête d’affiche. Les critiques accueillent favorablement le film et louent la représentation convaincante des destins et l’authenticité du milieu représenté. La même année, il réalise le film «La rue» considéré comme son œuvre principale où il montre les tentations et les abîmes de la grande ville dans le milieu bourgeois en s’appuyant sur le style expressionniste. Ensuite, il réalise notamment «Les frères Schellenberg» (1926) avec Conrad Veidt qui incarne deux frères aux personnalités différentes, un roi de l’industrie jouisseur, et l’autre qui aspire à un idéal socialiste; «Au bout du monde» (1927) sur une famille de meuniers qui se déchire entre deux états hostiles, avec Albert Steinrück, Brigitte Helm et Wilhelm Dieterle. Mais la société de production UFA modifie la fin du film à l’insu de Grune. Le cinéaste poursuivit alors la UFA devant les tribunaux mais perd le procès. Dans la foulée, il filme «La reine Louise» (1927), un hommage à la reine prussienne du même nom, avec la Mady Christians dans le rôle-titre et Charles Vanel en Napoléon. À Munich, il dirige une fresque sur «Waterloo» (1928) pour la société Emelka, où Charles Vanel retrouve le costume de Napoléon. Bien que le film soit un échec, Emelka le nomme directeur de production en 1930. En juillet 1929, il fonde la «Karl Grune Filmgesellschaft mbH» à Berlin.

En 1933, Karl Grune s’installe en Angleterre où il poursuit son travail de réalisateur et de producteur. Il réalise «Le sultan rouge» (1934) avec Fritz Kortner, puis «Paillasse» (1935) d’après l’opéra de Ruggiero Leoncavallo avec Richard Tauber, avant de s’éloigner du monde du cinéma. En 1958, il épouse Beate Schach, la veuve du producteur de films Max Schach. Elle est décédée un jour après la mort de Karl Grune survenue le 1er octobre 1962, à Bournemouth en Angleterre.

© Philippe PELLETIER – Remerciements à Venicy MOUNDAYA

copyright
1919Lequel d’entre vous est sans péché… ( wer unter euch ohne sünde ist… ) de Fred Sauer avec Hans Schweikart
    Seulement scénario
Aus eines mannes mädchenjahren – de Paul Legband & Julius Rode avec Erika Glässner
    Seulement scénario
Hölle der jungfrauen – de Frederic Zelnik avec Ferdinand Bonn
    Seulement scénario
Manon Lescaut ( Manon / Manon – Das hobe lied der liebe ) de Frederic Zelnik avec Lya Mara
    Seulement scénario
Menschen in ketten – de Karl Grune avec Ferdinand Bonn
Le souteneur ( der mädchenhirt ) de Karl Grune avec Rose Lichtenstein
    + scénario & direction artistique
1920Homme par-dessus bord ( mann über bord ) de Karl Grune avec Alfred Abel
Die nacht ohne morgen – de Karl Grune avec Hanni Weisse
Nachtbesuch in der Northernbank – de Karl Grune avec Lia Eibenschütz
La chasse à la vérité ( die jagd nach wahrheit ) de Karl Grune avec Fritz Kortner
1921Homme par-dessus bord ( mann über bord ) de Karl Grune avec Alfred Abel
    + scénario
Les femmes victimes ( frauenopfer ) de Karl Grune avec Albert Bassermann
1922Le comte de Charolais ( der graf von Charolais ) de Karl Grune avec William Dieterle
La nuit des Médicis ( die nacht der Medici ) de Karl Grune avec Albert Steinrück
1923Grisou ( schlagende wetter ) de Karl Grune avec Liane Haid
    + production
La rue ( die straße ) de Karl Grune avec Max Schreck
    + scénario
1924Arabella ( der roman eines pferdes ) de Karl Grune avec Mae Marsh
Komödianten – de Karl Grune avec Lya De Putti
1925Jalousie ( eifersucht ) de Karl Grune avec Werner Krauss
1926Les frères Schellenberg ( die brüder Schellenberg ) de Karl Grune avec Lil Dagover
    + scénario
1927Au bout du monde ( an rande der welt ) de Karl Grune avec Brigitte Helm
    + scénario
La reine Louise ( königin Luise ) de Karl Grune avec Mady Christians
    Film en 2 parties
    1. Teil: Die jungend der königin Luise
    2. Teil
1928Le chevalier d’Éon ( marquis d’Eon, der spion der Pompadour ) de Karl Grune avec Liane Haid
Waterloo ( Waterloo ein zeitbild / Waterloo, Napoleon und die 100 Tage ) de Karl Grune avec Charles Vanel
1929Danseuse de corde / Sang de nomade ( Katharina Knie / die seiltanzerin / seiltanzer ) de Karl Grune avec Carmen Boni
    + production
1930La maison jaune ( das gelbe haus des King-Fu ) de Karl Grune avec Charlotte Susa
La maison jaune de Rio – de Robert Péguy & Karl Grune avec Renée Héribel
    Version française de « das gelbe haus des King-Fu »
Un drame à quatre sous / Le voleur de millions ( Peter Voss, der millionendieb ) de Ewald André Dupont avec Willi Forst
    Seulement production
1934Le sultan rouge ( Abdul the damned ) de Karl Grune avec Nils Asther
1935Paillasse ( pagliacci / a clown must laugh ) de Karl Grune avec Richard Tauber
1936The marriage of Corbal / The prisoner of Corbal – de Karl Grune avec Noah Beery
1947Silver darlings – de Clarence Elder & Clifford Evans avec Anne Allan
    Seulement production
Fiche créée le 25 juin 2024 | Modifiée le 25 juin 2024 | Cette fiche a été vue 343 fois
PREVIOUSGustaf Gründgens || Karl Grune || Harry GuardinoNEXT