CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Perry Lopez
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Laurence Badie



Date et Lieu de naissance : 15 juin 1928 (Boulogne-Billancourt, France)►
Date et Lieu de décès : 11 janvier 2024 (Morlaix, France)►
Nom Réel : Laurence Dolorès Badie-Lopes

ACTRICE
Image
1951 Jeux interdits – de René Clément avec Brigitte Fossey, Georges Poujouly, Madeleine Barbulée & Jacques Marin
Image
1962 Le meurtrier – de Claude Autant-Lara avec Robert Hossein, Maurice Ronet, Marina Vlady & Harry Meyen
Image
1969 La maison de campagne – de Jean Girault avec Danielle Darrieux, Jean Richard, Guy Tréjan & Denise Grey
Image
1981 Le cadeau – de Michel Lang avec Pierre Mondy, Claudia Cardinale, Jacques François & Clio Goldsmith

Née le 15 juin 1928 à Boulogne-Billancourt, Laurence Badie est la fille de l’artiste Carmen Lopes-Badie. Elle commence par prendre des cours de comédie auprès de Julien Bertheau. Repérée par Odette Joyeux, elle débute dans sa pièce «Le château du carrefour» (1950) mise en scène par Marcel Herrand. Lors d’une audition ratée pour «Le village des miracles» (1952), elle fait la connaissance de Georges Wilson qui la fait engager au Théâtre National Populaire de Jean Vilar. Sur la scène du Théâtre de Suresnes, elle joue dans la comédie «La garde-malade» (1953) mise en scène par Georges Wilson. Alors que la troupe s’installe au Théâtre National de Chaillot, elle côtoie Gérard Philipe, Maria Casares, Daniel Sorano, Michel Bouquet, Philippe Noiret… ainsi que Maurice Jarre, compositeur des musiques de scène, qui devient son compagnon. Pendant une dizaine d’années, elle interprète des rôles plus ou moins importants à Paris, Avignon ou lors de tournées. À son départ du TNP, elle joue dans des pièces de boulevard ou dans la comédie musicale «Pic et Pioche» (1967) avec Annie Cordy et Darry Cowl.

Au cinéma, les débuts de Laurence Badie sont prometteurs. Elle interprète successivement la fille de la famille Dollé dans «Jeux interdits» (1951) de René Clément et celle de Michel Simon dans «La vie d’un honnête homme» (1952) de Sacha Guitry. Sa carrière cinématographique se limite ensuite à des seconds rôles, à l’image de la fleuriste du cabaret dans «Razzia sur la schnouf» (1954) de Henri Decoin avec Jean Gabin ou la serveuse de «La traversée de Paris» (1956) de Claude Autant-Lara. Néanmoins, elle est dirigée par Vincente Minnelli, Alain Resnais, François Truffaut, Fred Zinnemann ou Vittorio De Sica. Elle apparaît dans des comédies de Jean Girault, Michel Audiard ou Jean Yanne. Ainsi, elle est la secrétaire de Jacques François dans «Le cadeau» (1981) de Michel Lang ou forme avec Michel Galabru un couple de paysans interviewé sur la révolution sexuelle dans «Tranches de vie» (1984) de François Leterrier. Parallèlement, elle travaille dans la postsynchronisation se spécialisant dans le doublage de dessins animés, notamment avec le personnage de Véra dans «Scooby-doo».

À partir des années 70, Laurence Badie arpente régulièrement les scènes des théâtres parisiens. Après le triomphe de «Oscar» (1971) avec Louis de Funès au Théâtre du Palais-Royal, elle est à deux reprises la partenaire de Jean Lefebvre dans «Je veux revoir Moussov» (1979) et «Le bluffeur» (1984), Michel Sardou dans «Bagatelle(s)» (1996) et «Comédie privée» (1999) ou Pierre Palmade dans «Si c’était à refaire» (2005) et «L’amour sur un plateau» (2011). Pour la télévision, elle est régulièrement l’invitée des «Jeux de 20 heures» (1976/87) sur FR3 ou «L’Académie des 9» (1982/87) sur Antenne 2. Avec Jacques Martin, elle invite les téléspectateurs à redécouvrir la musique classique dans «Kiosque à musique» (1985/87). Elle connaît un regain de popularité en interprétant Tante Marthe dans la sitcom d’AB-Productions «Le miel et les abeilles» (1993), dont Mallaury Nataf est l’héroïne. Ensuite, elle se consacre exclusivement au théâtre en enchaînant de longues tournées. Retirée du métier, l’actrice partage sa vie entre son appartement parisien et sa maison de Plougoulm en Bretagne, Laurence Badie décède à l’âge de 95 ans, le 11 janvier 2024, à Morlaix dans le Finistère. Dans l’indifférence générale, ses obsèques se déroulent à l’Eglise Saint-Pierre-de-Chaillot à Paris avant son inhumation dans le caveau familial du Cimetière du Père-Lachaise.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1951Jeux interdits – de René Clément avec Brigitte Fossey
1952La vie d’un honnête homme – de Sacha Guitry avec Michel Simon
Suivez cet homme – de Georges Lampin avec Bernard Blier
1953L’amour d’une femme – de Jean Grémillon avec Massimo Girotti
Les hommes ne pensent qu’à ça – de Yves Robert avec Louis de Funès
1954Les impures – de Pierre Chevalier avec Micheline Presle
Razzia sur la chnouf – de Henri Decoin avec Jean Gabin
1956La vie passionnée de Vincent Van Gogh ( lust for life ) de Vincente Minnelli avec Anthony Quinn
La traversée de Paris – de Claude Autant-Lara avec Bourvil
Elisa / La fille Elisa – de Roger Richebé avec Serge Reggiani
1962Le meurtrier – de Claude Autant-Lara avec Robert Hossein
1963Muriel / Muriel ou le temps d’un retour – de Alain Resnais avec Delphine Seyrig
Maigret voit rouge – de Gilles Grangier avec Françoise Fabian
La peau douce – de François Truffaut avec Françoise Dorléac
1964Et vint le jour de la vengeance ( behold a pale horse ) de Fred Zinnemann avec Gregory Peck
Patate – de Robert Thomas avec Jean Marais
La bonne occase – de Michel Drach avec Edwige Feuillère
1965La guerre est finie – de Alain Resnais avec Yves Montand
CM Un monsieur qui ne veut pas s’en aller – de Jean-Claude de Nesle avec Jean Martin
1966L’homme à la Buick – de Gilles Grangier avec Fernandel
1967Sept fois femme ( woman times seven ) de Vittorio De Sica avec Shirley MacLaine
Bonnie et Clyde ( Bonnie and Clyde / Bonnie and Clyde… Were killers ! ) de Arthur Penn avec Warren Beatty
    Seulement voix française de Estelle Parsons
1968La puce à l’oreille ( a flea in her ear ) de Jacques Charon avec Louis Jourdan
1969La maison de campagne – de Jean Girault avec Danielle Darrieux
Cannabis – de Pierre Koralnik avec Curd Jürgens
1970Le temps d’aimer ( time for loving / Paris was made for lovers ) de Christopher Miles avec Mel Ferrer
1971La folie des grandeurs / Les sombres héros – de Gérard Oury avec Louis de Funès
    Seulement voix française
CM Point virgule – de Jean Dasque avec Paul Hubschmid
1972Les volets clos – de Jean-Claude Brialy avec Jacques Charrier
Prenez la queue comme tout le monde – de Jean-François Davy avec Richard Darbois
Le guet-apens ( the getaway ) de Sam Peckinpah avec Steve McQueen
    Seulement voix française de Sally Struthers
DA Joë petit boum-boum – de Jean Image
    Seulement voix & narration
1974Comment réussir… quand on est con et pleurnichard – de Michel Audiard avec Jean Rochefort
Q [le gros lot] / Au plaisir des dames – de Jean-François Davy avec Jean Parédès
DA Tarzoon, la honte de la jungle – de Picha & Boris Szulzinger
    Seulement voix dans la version française
1977Va voir maman, papa travaille – de François Leterrier avec Philippe Léotard
1978Chaussette surprise / Boum à l’hosto – de Jean-François Davy avec Bernadette Lafont
Vas-y maman ! – de Nicole de Buron avec Annie Girardot
Un mariage ( a wedding ) de Robert Altman avec Lillian Gish
    Seulement française de Mona Abboud
CM M58, la magnitude du bout du monde – de Jean-Claude Boussard avec Olivier Hussenot
1979Je te tiens, tu me tiens par la barbichette – de Jean Yanne avec Daniel Prévost
Mon oncle d’Amérique / Les somnambules – de Alain Resnais avec Gérard Depardieu
Les malheurs d’Octavie – de Roland Urban avec Jacques Monod
1981Le cadeau – de Michel Lang avec Pierre Mondy
Prends ton passe-montagne, on va à la plage !… – de Eddy Matalon avec Pascale Roberts
Bandits, bandits ( time bandits ) de Terry Gilliam avec Ralph Richardson
    Seulement française de Shelley Duvall
1983 DA Cathy la petite chenille ( Katy, la oruga ) de José Luis Moro & Santiago Moro
    Seulement voix dans la version française
1984Tranches de vie – de François Leterrier avec Laura Antonelli
1987La folle histoire de l’espace ( spaceballs ) de Mel Brooks avec John Candy
    Seulement française de Joan Rivers
Princess bride ( the princess bride ) de Rob Reiner avec Robin Wright
    Seulement française de Margery Mason
1997Les visiteurs 2 / Les couloirs du temps : Les visiteurs 2 – de Jean-Marie Poiré avec Jean Reno
1998Les aventures de Rocky & Bullwinkle ( the adventures of Rocky & Bullwinkle ) de Des McAnuff avec Ed Gale
    Seulement voix dans la version française
1999 DA Kuzco, l’empereur mégalo ( the emperor’s new groove ) de Mark Dindal
    Seulement voix dans la version française
2000 DA Atlantide, l’empire perdu ( Atlantis / The lost empire ) de Gary Trousdale & Kirk Wise
    Seulement voix dans la version française
DA Le père Noël est sans rancune – de Lionel Koechlin
    Seulement voix
2002 DA Les énigmes de l’Atlantide ( Atlantis : Milo’s return ) de Victor Cook, Toby Shelton & Tad Stones
    Seulement voix dans la version française
2005 DA Kuzco 2 : King Kronk ( Kronk’s New Groove ) de Saul Blinkoff & Elliot M. Bour
    Seulement voix dans la version française
DA Rox et Rouky 2 ( the fox and the hound 2 ) de Jim Kammerud
    Seulement voix dans la version française
2009Donnant, donnant – de Isabelle Mergault avec Daniel Auteuil
2010La croisière – de Pascale Pouzadoux avec Antoine Duléry
2012 DA Justin et la légende des chevaliers ( Justin and the knights of valour ) de Manuel Sicilia
    Seulement voix dans la version française
    Remerciements à Jean-Pascal Constantin pour ses recherches d’état-civil
Fiche créée le 11 janvier 2024 | Modifiée le 2 mars 2024 | Cette fiche a été vue 2000 fois
PREVIOUSHermione Baddeley || Laurence Badie || André BadinNEXT